Index Strasbourg curieux Strasbourg à la loupe

Agenda curieux :: Actu des sites Strasbourgeois :: Hébergement strasbourgeois

Strasbourg à la loupe » Shadok

Feeds

1339 items (862 unread) in 267 feeds

Exposition Exposition (74 unread)
Concert / soirée Concert / soirée (29 unread)
Guide / média Guide / média (419 unread)
Média_vidéo Média_vidéo
Projection Projection (8 unread)
Politique / social Politique / social (220 unread)
théâtre théâtre (1 unread)
Artiste Artiste (1 unread)
Inclassables Inclassables (18 unread)
Edition/bd/imprimerie Edition/bd/imprimerie (24 unread)
Vélo transport Vélo transport (2 unread)
Monde Numérique Monde Numérique (6 unread)
Monde Numérique Média Monde Numérique Média
Nature et Agriculture Nature et Agriculture (10 unread)
Vie/assoc Quartiers Vie/assoc Quartiers (50 unread)
 «  Expand/Collapse
MagpieRSS Object
(
    [parser] => Resource id #18
    [current_item] => Array
        (
        )

    [items] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Appel à jeux vidéo • FEFFS 2020
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-feffs-2020/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 20 Apr 2020 10:31:29 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 1
                            [subject] => blog
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => blog
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=17656
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="364" height="168" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates.png 364w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates-150x69.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates-300x138.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates-245x113.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates-270x125.png 270w" sizes="(max-width: 364px) 100vw, 364px" /></p>
<h4>Appel à jeux vidéo indépendants jusqu'au 15 juin 2020</h4>
<p>Les participations sont ouvertes jusqu'au 15 juin pour le 8ème <a class="_58cn" href="https://www.facebook.com/hashtag/indiegamecontest?source=feed_text&amp;epa=HASHTAG&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARDoX2Xsp0G-hd2R9UMU5Zld9bc2MXlxPGXMs7iofiBiN6YEd6IAM4vju-1iY4aUP18_oiNAFaTQngFibDOjTwPlAuftVYu7ybsZG9upW-HrQPNoTe559x-2KpFtuPfQZoTvKMSyxWMobSGb-E9y9q54YN-bN63Ue80m3oUSHwKq1qCkOVo1l5BEzuZJ4xQsRTQCJLW1ZVQqbNG-OJPPUuqDjTNkDsn62TjIgE04UeRub-8jXm-R9pv772E0XbhjAQpgy1cB2aGQR8Fqm9Inv73haipKZ1NZVtdsVupnk8nAG4wHZXA2yJUMUtwKQ9GcO3j1JmqJ0fJWR0_ql1BJ2H4yh8acVaAjCsnLGPZMZmT19Ou7x_45ZaHYfZYeO_EXAKiFryjHKs0BYDARPoXhu_uo-oVHmUSjFYB9htEgsG2txE_Qeci2McUKG04RXwmxvkHF2EZSvJG1zzVCcLLxClvgstrvj0gepd9ndGH_ugCuSBWvlNmJ07gK&amp;__tn__=%2ANK-R" data-ft="{&quot;type&quot;:104,&quot;tn&quot;:&quot;*N&quot;}"><span class="_5afx"><span class="_58cl _5afz" aria-label="hashtag">#</span><span class="_58cm">IndieGameContest</span></span></a> de la section Jeu vidéo et Réalité virtuelle accueillie au Shadok en septembre dans le cadre du <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/Festival.europeen.film.fantastique.Strasbourg/?__tn__=K-R&amp;eid=ARBMpJ-DQN6g0EKRHb-eB5e_DWtQj-xaUoHAfZ0h6XRhAD-6llNqCcbALgbGWnRTyCQA3KTpdFZ4uB-a&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARDoX2Xsp0G-hd2R9UMU5Zld9bc2MXlxPGXMs7iofiBiN6YEd6IAM4vju-1iY4aUP18_oiNAFaTQngFibDOjTwPlAuftVYu7ybsZG9upW-HrQPNoTe559x-2KpFtuPfQZoTvKMSyxWMobSGb-E9y9q54YN-bN63Ue80m3oUSHwKq1qCkOVo1l5BEzuZJ4xQsRTQCJLW1ZVQqbNG-OJPPUuqDjTNkDsn62TjIgE04UeRub-8jXm-R9pv772E0XbhjAQpgy1cB2aGQR8Fqm9Inv73haipKZ1NZVtdsVupnk8nAG4wHZXA2yJUMUtwKQ9GcO3j1JmqJ0fJWR0_ql1BJ2H4yh8acVaAjCsnLGPZMZmT19Ou7x_45ZaHYfZYeO_EXAKiFryjHKs0BYDARPoXhu_uo-oVHmUSjFYB9htEgsG2txE_Qeci2McUKG04RXwmxvkHF2EZSvJG1zzVCcLLxClvgstrvj0gepd9ndGH_ugCuSBWvlNmJ07gK" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=100816293302000&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARBMpJ-DQN6g0EKRHb-eB5e_DWtQj-xaUoHAfZ0h6XRhAD-6llNqCcbALgbGWnRTyCQA3KTpdFZ4uB-a%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg</a>.</p>
<div class="text_exposed_show">
<p><span class="_5mfr"><span class="_6qdm">👉</span></span> Infos et formulaire sur <a href="http://strasbourgfestival.com/?fbclid=IwAR3WK4jh0-1y1pikxhhveVIPUriUC1J5xeD2eLPrF3zzl2m42dCnOwn0ApQ" target="_blank" rel="nofollow noopener noreferrer" data-ft="{&quot;tn&quot;:&quot;-U&quot;}" data-lynx-mode="origin" data-lynx-uri="https://l.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fstrasbourgfestival.com%2F%3Ffbclid%3DIwAR3WK4jh0-1y1pikxhhveVIPUriUC1J5xeD2eLPrF3zzl2m42dCnOwn0ApQ&amp;h=AT3YQ4ljJR0Zb9uiHLbZKxOB0fdjr-R6S-ZEYTa1Se4QH1HsF2Fp6G08oPm64DrYjxO-1GEKNZS6BzJfYvno2wbkqjGSqUBU8hE6816qmij1MLGbrtRgrjYcGxuVzceMtbls90LdSKWgGgXGWQ7CqjIrWYOoYIZk9m7jJrECyEg7c4I81-ZW_J-UTQW_fv7F5ojySjvMuQGiP0NZZkvhvpfgNuqh3d3XiXxDwOocOWqWUsInjOoyJSeJ0mU9vpBtdj1HTLfhV6_aosdvSoMqaMQSsFXFDnJBi6dZQSK0sn7m16wb5S9Vbw9str9UONtB4zRlhsBL4X307MPPctYVh3974jwoSg50sgXfxSephP4s389O30de2QXog5xGeVjBfMNqdBAQtJijE_XIzp-Bla_rPqqU6m6_R-duTcWl9lPjTNLRJenr1UDL7CA_MhxdBjT4V8Gba6Ar8U_uPaR1UhuU3f7yaWiGsMiKX0qU-pLxVgLxFvINQPzHHb8nAtDT34wSaEExdjM98D06204r62VTtLOoyN3L0ehyKc34803a65xHqfqASytZ1rIE5oB4ruuYA9RzP7yDpRikUpDLrDMxC8gR9ocLIvHtt2ji50YgKXWWxK1WLahbuNdSMjT5t-BnmBS9GvFfdgNxyGLPEAeh6E8NkeWkl1RBJptMhzo6LboDsn-92uxE6lMN6xmNKXzfm6wSk0_xAyFBq0haXGfKZmgXbhe5t7zDrfKrFvBiw9Yl8DDSIREKBo5bvqWuv2fveSyhThsDzkP3HbZde-AK57K_znN6gavcswWJ9bFE0Ih0hlwBGyBPLR_OQcBtxPYyz9cHfEH9W7O8pjG9PSmQ-ZGQyuM">http://strasbourgfestival.com</a></p>
</div>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-feffs-2020/">Appel à jeux vidéo • FEFFS 2020</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="364" height="168" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates.png 364w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates-150x69.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates-300x138.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates-245x113.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates-270x125.png 270w" sizes="(max-width: 364px) 100vw, 364px" /></p><h4>Appel à jeux vidéo indépendants jusqu'au 15 juin 2020</h4>
Les participations sont ouvertes jusqu'au 15 juin pour le 8ème <a class="_58cn" href="https://www.facebook.com/hashtag/indiegamecontest?source=feed_text&amp;epa=HASHTAG&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARDoX2Xsp0G-hd2R9UMU5Zld9bc2MXlxPGXMs7iofiBiN6YEd6IAM4vju-1iY4aUP18_oiNAFaTQngFibDOjTwPlAuftVYu7ybsZG9upW-HrQPNoTe559x-2KpFtuPfQZoTvKMSyxWMobSGb-E9y9q54YN-bN63Ue80m3oUSHwKq1qCkOVo1l5BEzuZJ4xQsRTQCJLW1ZVQqbNG-OJPPUuqDjTNkDsn62TjIgE04UeRub-8jXm-R9pv772E0XbhjAQpgy1cB2aGQR8Fqm9Inv73haipKZ1NZVtdsVupnk8nAG4wHZXA2yJUMUtwKQ9GcO3j1JmqJ0fJWR0_ql1BJ2H4yh8acVaAjCsnLGPZMZmT19Ou7x_45ZaHYfZYeO_EXAKiFryjHKs0BYDARPoXhu_uo-oVHmUSjFYB9htEgsG2txE_Qeci2McUKG04RXwmxvkHF2EZSvJG1zzVCcLLxClvgstrvj0gepd9ndGH_ugCuSBWvlNmJ07gK&amp;__tn__=%2ANK-R" data-ft="{&quot;type&quot;:104,&quot;tn&quot;:&quot;*N&quot;}"><span class="_5afx"><span class="_58cl _5afz" aria-label="hashtag">#</span><span class="_58cm">IndieGameContest</span></span></a> de la section Jeu vidéo et Réalité virtuelle accueillie au Shadok en septembre dans le cadre du <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/Festival.europeen.film.fantastique.Strasbourg/?__tn__=K-R&amp;eid=ARBMpJ-DQN6g0EKRHb-eB5e_DWtQj-xaUoHAfZ0h6XRhAD-6llNqCcbALgbGWnRTyCQA3KTpdFZ4uB-a&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARDoX2Xsp0G-hd2R9UMU5Zld9bc2MXlxPGXMs7iofiBiN6YEd6IAM4vju-1iY4aUP18_oiNAFaTQngFibDOjTwPlAuftVYu7ybsZG9upW-HrQPNoTe559x-2KpFtuPfQZoTvKMSyxWMobSGb-E9y9q54YN-bN63Ue80m3oUSHwKq1qCkOVo1l5BEzuZJ4xQsRTQCJLW1ZVQqbNG-OJPPUuqDjTNkDsn62TjIgE04UeRub-8jXm-R9pv772E0XbhjAQpgy1cB2aGQR8Fqm9Inv73haipKZ1NZVtdsVupnk8nAG4wHZXA2yJUMUtwKQ9GcO3j1JmqJ0fJWR0_ql1BJ2H4yh8acVaAjCsnLGPZMZmT19Ou7x_45ZaHYfZYeO_EXAKiFryjHKs0BYDARPoXhu_uo-oVHmUSjFYB9htEgsG2txE_Qeci2McUKG04RXwmxvkHF2EZSvJG1zzVCcLLxClvgstrvj0gepd9ndGH_ugCuSBWvlNmJ07gK" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=100816293302000&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARBMpJ-DQN6g0EKRHb-eB5e_DWtQj-xaUoHAfZ0h6XRhAD-6llNqCcbALgbGWnRTyCQA3KTpdFZ4uB-a%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg</a>.
<div class="text_exposed_show">

<span class="_5mfr"><span class="_6qdm">👉</span></span> Infos et formulaire sur <a href="http://strasbourgfestival.com/?fbclid=IwAR3WK4jh0-1y1pikxhhveVIPUriUC1J5xeD2eLPrF3zzl2m42dCnOwn0ApQ" target="_blank" rel="nofollow noopener noreferrer" data-ft="{&quot;tn&quot;:&quot;-U&quot;}" data-lynx-mode="origin" data-lynx-uri="https://l.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fstrasbourgfestival.com%2F%3Ffbclid%3DIwAR3WK4jh0-1y1pikxhhveVIPUriUC1J5xeD2eLPrF3zzl2m42dCnOwn0ApQ&amp;h=AT3YQ4ljJR0Zb9uiHLbZKxOB0fdjr-R6S-ZEYTa1Se4QH1HsF2Fp6G08oPm64DrYjxO-1GEKNZS6BzJfYvno2wbkqjGSqUBU8hE6816qmij1MLGbrtRgrjYcGxuVzceMtbls90LdSKWgGgXGWQ7CqjIrWYOoYIZk9m7jJrECyEg7c4I81-ZW_J-UTQW_fv7F5ojySjvMuQGiP0NZZkvhvpfgNuqh3d3XiXxDwOocOWqWUsInjOoyJSeJ0mU9vpBtdj1HTLfhV6_aosdvSoMqaMQSsFXFDnJBi6dZQSK0sn7m16wb5S9Vbw9str9UONtB4zRlhsBL4X307MPPctYVh3974jwoSg50sgXfxSephP4s389O30de2QXog5xGeVjBfMNqdBAQtJijE_XIzp-Bla_rPqqU6m6_R-duTcWl9lPjTNLRJenr1UDL7CA_MhxdBjT4V8Gba6Ar8U_uPaR1UhuU3f7yaWiGsMiKX0qU-pLxVgLxFvINQPzHHb8nAtDT34wSaEExdjM98D06204r62VTtLOoyN3L0ehyKc34803a65xHqfqASytZ1rIE5oB4ruuYA9RzP7yDpRikUpDLrDMxC8gR9ocLIvHtt2ji50YgKXWWxK1WLahbuNdSMjT5t-BnmBS9GvFfdgNxyGLPEAeh6E8NkeWkl1RBJptMhzo6LboDsn-92uxE6lMN6xmNKXzfm6wSk0_xAyFBq0haXGfKZmgXbhe5t7zDrfKrFvBiw9Yl8DDSIREKBo5bvqWuv2fveSyhThsDzkP3HbZde-AK57K_znN6gavcswWJ9bFE0Ih0hlwBGyBPLR_OQcBtxPYyz9cHfEH9W7O8pjG9PSmQ-ZGQyuM">http://strasbourgfestival.com</a>

</div><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-feffs-2020/">Appel à jeux vidéo • FEFFS 2020</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="364" height="168" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates.png 364w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates-150x69.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates-300x138.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates-245x113.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates-270x125.png 270w" sizes="(max-width: 364px) 100vw, 364px" /></p>
<h4>Appel à jeux vidéo indépendants jusqu'au 15 juin 2020</h4>
<p>Les participations sont ouvertes jusqu'au 15 juin pour le 8ème <a class="_58cn" href="https://www.facebook.com/hashtag/indiegamecontest?source=feed_text&amp;epa=HASHTAG&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARDoX2Xsp0G-hd2R9UMU5Zld9bc2MXlxPGXMs7iofiBiN6YEd6IAM4vju-1iY4aUP18_oiNAFaTQngFibDOjTwPlAuftVYu7ybsZG9upW-HrQPNoTe559x-2KpFtuPfQZoTvKMSyxWMobSGb-E9y9q54YN-bN63Ue80m3oUSHwKq1qCkOVo1l5BEzuZJ4xQsRTQCJLW1ZVQqbNG-OJPPUuqDjTNkDsn62TjIgE04UeRub-8jXm-R9pv772E0XbhjAQpgy1cB2aGQR8Fqm9Inv73haipKZ1NZVtdsVupnk8nAG4wHZXA2yJUMUtwKQ9GcO3j1JmqJ0fJWR0_ql1BJ2H4yh8acVaAjCsnLGPZMZmT19Ou7x_45ZaHYfZYeO_EXAKiFryjHKs0BYDARPoXhu_uo-oVHmUSjFYB9htEgsG2txE_Qeci2McUKG04RXwmxvkHF2EZSvJG1zzVCcLLxClvgstrvj0gepd9ndGH_ugCuSBWvlNmJ07gK&amp;__tn__=%2ANK-R" data-ft="{&quot;type&quot;:104,&quot;tn&quot;:&quot;*N&quot;}"><span class="_5afx"><span class="_58cl _5afz" aria-label="hashtag">#</span><span class="_58cm">IndieGameContest</span></span></a> de la section Jeu vidéo et Réalité virtuelle accueillie au Shadok en septembre dans le cadre du <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/Festival.europeen.film.fantastique.Strasbourg/?__tn__=K-R&amp;eid=ARBMpJ-DQN6g0EKRHb-eB5e_DWtQj-xaUoHAfZ0h6XRhAD-6llNqCcbALgbGWnRTyCQA3KTpdFZ4uB-a&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARDoX2Xsp0G-hd2R9UMU5Zld9bc2MXlxPGXMs7iofiBiN6YEd6IAM4vju-1iY4aUP18_oiNAFaTQngFibDOjTwPlAuftVYu7ybsZG9upW-HrQPNoTe559x-2KpFtuPfQZoTvKMSyxWMobSGb-E9y9q54YN-bN63Ue80m3oUSHwKq1qCkOVo1l5BEzuZJ4xQsRTQCJLW1ZVQqbNG-OJPPUuqDjTNkDsn62TjIgE04UeRub-8jXm-R9pv772E0XbhjAQpgy1cB2aGQR8Fqm9Inv73haipKZ1NZVtdsVupnk8nAG4wHZXA2yJUMUtwKQ9GcO3j1JmqJ0fJWR0_ql1BJ2H4yh8acVaAjCsnLGPZMZmT19Ou7x_45ZaHYfZYeO_EXAKiFryjHKs0BYDARPoXhu_uo-oVHmUSjFYB9htEgsG2txE_Qeci2McUKG04RXwmxvkHF2EZSvJG1zzVCcLLxClvgstrvj0gepd9ndGH_ugCuSBWvlNmJ07gK" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=100816293302000&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARBMpJ-DQN6g0EKRHb-eB5e_DWtQj-xaUoHAfZ0h6XRhAD-6llNqCcbALgbGWnRTyCQA3KTpdFZ4uB-a%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg</a>.</p>
<div class="text_exposed_show">
<p><span class="_5mfr"><span class="_6qdm">👉</span></span> Infos et formulaire sur <a href="http://strasbourgfestival.com/?fbclid=IwAR3WK4jh0-1y1pikxhhveVIPUriUC1J5xeD2eLPrF3zzl2m42dCnOwn0ApQ" target="_blank" rel="nofollow noopener noreferrer" data-ft="{&quot;tn&quot;:&quot;-U&quot;}" data-lynx-mode="origin" data-lynx-uri="https://l.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fstrasbourgfestival.com%2F%3Ffbclid%3DIwAR3WK4jh0-1y1pikxhhveVIPUriUC1J5xeD2eLPrF3zzl2m42dCnOwn0ApQ&amp;h=AT3YQ4ljJR0Zb9uiHLbZKxOB0fdjr-R6S-ZEYTa1Se4QH1HsF2Fp6G08oPm64DrYjxO-1GEKNZS6BzJfYvno2wbkqjGSqUBU8hE6816qmij1MLGbrtRgrjYcGxuVzceMtbls90LdSKWgGgXGWQ7CqjIrWYOoYIZk9m7jJrECyEg7c4I81-ZW_J-UTQW_fv7F5ojySjvMuQGiP0NZZkvhvpfgNuqh3d3XiXxDwOocOWqWUsInjOoyJSeJ0mU9vpBtdj1HTLfhV6_aosdvSoMqaMQSsFXFDnJBi6dZQSK0sn7m16wb5S9Vbw9str9UONtB4zRlhsBL4X307MPPctYVh3974jwoSg50sgXfxSephP4s389O30de2QXog5xGeVjBfMNqdBAQtJijE_XIzp-Bla_rPqqU6m6_R-duTcWl9lPjTNLRJenr1UDL7CA_MhxdBjT4V8Gba6Ar8U_uPaR1UhuU3f7yaWiGsMiKX0qU-pLxVgLxFvINQPzHHb8nAtDT34wSaEExdjM98D06204r62VTtLOoyN3L0ehyKc34803a65xHqfqASytZ1rIE5oB4ruuYA9RzP7yDpRikUpDLrDMxC8gR9ocLIvHtt2ji50YgKXWWxK1WLahbuNdSMjT5t-BnmBS9GvFfdgNxyGLPEAeh6E8NkeWkl1RBJptMhzo6LboDsn-92uxE6lMN6xmNKXzfm6wSk0_xAyFBq0haXGfKZmgXbhe5t7zDrfKrFvBiw9Yl8DDSIREKBo5bvqWuv2fveSyhThsDzkP3HbZde-AK57K_znN6gavcswWJ9bFE0Ih0hlwBGyBPLR_OQcBtxPYyz9cHfEH9W7O8pjG9PSmQ-ZGQyuM">http://strasbourgfestival.com</a></p>
</div>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-feffs-2020/">Appel à jeux vidéo • FEFFS 2020</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="364" height="168" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates.png 364w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates-150x69.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates-300x138.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates-245x113.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/Logo-Feffs-sans-dates-270x125.png 270w" sizes="(max-width: 364px) 100vw, 364px" /></p><h4>Appel à jeux vidéo indépendants jusqu'au 15 juin 2020</h4>
Les participations sont ouvertes jusqu'au 15 juin pour le 8ème <a class="_58cn" href="https://www.facebook.com/hashtag/indiegamecontest?source=feed_text&amp;epa=HASHTAG&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARDoX2Xsp0G-hd2R9UMU5Zld9bc2MXlxPGXMs7iofiBiN6YEd6IAM4vju-1iY4aUP18_oiNAFaTQngFibDOjTwPlAuftVYu7ybsZG9upW-HrQPNoTe559x-2KpFtuPfQZoTvKMSyxWMobSGb-E9y9q54YN-bN63Ue80m3oUSHwKq1qCkOVo1l5BEzuZJ4xQsRTQCJLW1ZVQqbNG-OJPPUuqDjTNkDsn62TjIgE04UeRub-8jXm-R9pv772E0XbhjAQpgy1cB2aGQR8Fqm9Inv73haipKZ1NZVtdsVupnk8nAG4wHZXA2yJUMUtwKQ9GcO3j1JmqJ0fJWR0_ql1BJ2H4yh8acVaAjCsnLGPZMZmT19Ou7x_45ZaHYfZYeO_EXAKiFryjHKs0BYDARPoXhu_uo-oVHmUSjFYB9htEgsG2txE_Qeci2McUKG04RXwmxvkHF2EZSvJG1zzVCcLLxClvgstrvj0gepd9ndGH_ugCuSBWvlNmJ07gK&amp;__tn__=%2ANK-R" data-ft="{&quot;type&quot;:104,&quot;tn&quot;:&quot;*N&quot;}"><span class="_5afx"><span class="_58cl _5afz" aria-label="hashtag">#</span><span class="_58cm">IndieGameContest</span></span></a> de la section Jeu vidéo et Réalité virtuelle accueillie au Shadok en septembre dans le cadre du <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/Festival.europeen.film.fantastique.Strasbourg/?__tn__=K-R&amp;eid=ARBMpJ-DQN6g0EKRHb-eB5e_DWtQj-xaUoHAfZ0h6XRhAD-6llNqCcbALgbGWnRTyCQA3KTpdFZ4uB-a&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARDoX2Xsp0G-hd2R9UMU5Zld9bc2MXlxPGXMs7iofiBiN6YEd6IAM4vju-1iY4aUP18_oiNAFaTQngFibDOjTwPlAuftVYu7ybsZG9upW-HrQPNoTe559x-2KpFtuPfQZoTvKMSyxWMobSGb-E9y9q54YN-bN63Ue80m3oUSHwKq1qCkOVo1l5BEzuZJ4xQsRTQCJLW1ZVQqbNG-OJPPUuqDjTNkDsn62TjIgE04UeRub-8jXm-R9pv772E0XbhjAQpgy1cB2aGQR8Fqm9Inv73haipKZ1NZVtdsVupnk8nAG4wHZXA2yJUMUtwKQ9GcO3j1JmqJ0fJWR0_ql1BJ2H4yh8acVaAjCsnLGPZMZmT19Ou7x_45ZaHYfZYeO_EXAKiFryjHKs0BYDARPoXhu_uo-oVHmUSjFYB9htEgsG2txE_Qeci2McUKG04RXwmxvkHF2EZSvJG1zzVCcLLxClvgstrvj0gepd9ndGH_ugCuSBWvlNmJ07gK" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=100816293302000&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARBMpJ-DQN6g0EKRHb-eB5e_DWtQj-xaUoHAfZ0h6XRhAD-6llNqCcbALgbGWnRTyCQA3KTpdFZ4uB-a%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg</a>.
<div class="text_exposed_show">

<span class="_5mfr"><span class="_6qdm">👉</span></span> Infos et formulaire sur <a href="http://strasbourgfestival.com/?fbclid=IwAR3WK4jh0-1y1pikxhhveVIPUriUC1J5xeD2eLPrF3zzl2m42dCnOwn0ApQ" target="_blank" rel="nofollow noopener noreferrer" data-ft="{&quot;tn&quot;:&quot;-U&quot;}" data-lynx-mode="origin" data-lynx-uri="https://l.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fstrasbourgfestival.com%2F%3Ffbclid%3DIwAR3WK4jh0-1y1pikxhhveVIPUriUC1J5xeD2eLPrF3zzl2m42dCnOwn0ApQ&amp;h=AT3YQ4ljJR0Zb9uiHLbZKxOB0fdjr-R6S-ZEYTa1Se4QH1HsF2Fp6G08oPm64DrYjxO-1GEKNZS6BzJfYvno2wbkqjGSqUBU8hE6816qmij1MLGbrtRgrjYcGxuVzceMtbls90LdSKWgGgXGWQ7CqjIrWYOoYIZk9m7jJrECyEg7c4I81-ZW_J-UTQW_fv7F5ojySjvMuQGiP0NZZkvhvpfgNuqh3d3XiXxDwOocOWqWUsInjOoyJSeJ0mU9vpBtdj1HTLfhV6_aosdvSoMqaMQSsFXFDnJBi6dZQSK0sn7m16wb5S9Vbw9str9UONtB4zRlhsBL4X307MPPctYVh3974jwoSg50sgXfxSephP4s389O30de2QXog5xGeVjBfMNqdBAQtJijE_XIzp-Bla_rPqqU6m6_R-duTcWl9lPjTNLRJenr1UDL7CA_MhxdBjT4V8Gba6Ar8U_uPaR1UhuU3f7yaWiGsMiKX0qU-pLxVgLxFvINQPzHHb8nAtDT34wSaEExdjM98D06204r62VTtLOoyN3L0ehyKc34803a65xHqfqASytZ1rIE5oB4ruuYA9RzP7yDpRikUpDLrDMxC8gR9ocLIvHtt2ji50YgKXWWxK1WLahbuNdSMjT5t-BnmBS9GvFfdgNxyGLPEAeh6E8NkeWkl1RBJptMhzo6LboDsn-92uxE6lMN6xmNKXzfm6wSk0_xAyFBq0haXGfKZmgXbhe5t7zDrfKrFvBiw9Yl8DDSIREKBo5bvqWuv2fveSyhThsDzkP3HbZde-AK57K_znN6gavcswWJ9bFE0Ih0hlwBGyBPLR_OQcBtxPYyz9cHfEH9W7O8pjG9PSmQ-ZGQyuM">http://strasbourgfestival.com</a>

</div><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-feffs-2020/">Appel à jeux vidéo • FEFFS 2020</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => blog
                    [date_timestamp] => 1587378689
                )

            [1] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Appel à films • LabFilms
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-a-films-%e2%80%a2-labfilms/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 20 Apr 2020 10:18:46 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 1
                            [subject] => blog
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => blog
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=17652
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="2048" height="2048" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms.jpg 2048w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-150x150.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-300x300.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-768x768.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-1024x1024.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-600x600.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-245x245.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-580x580.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-375x375.jpg 375w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-270x270.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-500x500.jpg 500w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-250x250.jpg 250w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-540x540.jpg 540w" sizes="(max-width: 2048px) 100vw, 2048px" /></p>
<h4>Appel à films jusqu'au 31 mai 2020</h4>
<p>L'association <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/labfilms/?__tn__=K-R&amp;eid=ARCkZEBMLiBFV2rB2xeXG3W5ZqF_u72htDCF9IH8GLpDJV1mXJOl_0GuiPdZiPViigeJ-MUCFlwharL8&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAbF3KlREpz7olMDz-US-vCIH_6rieN1RWCMVwLMp89NefwfkMLiKF9ey4zr1tGo5EdnUc4F9PZUg5qLVRXu4FxsxVsekmnC0BMfX45n5wzPTsgoFNEauaN_NgtOJbV38kq_Hsoa-O1_UmMTyLcdHVUBEBx6r3xF2Di1LNAji-jM8XGmQZkfpuW9-W9PBHo7jJSUFdQoVzwSxoKSSSosjpUyl0sQGI1Wd6x0bqZrmif5PxcUOjbZcBV55f2enP-f7vXR1WwXYtS424KQCP9jwZBZurcU8pn4gbVU_7v2PidPCeX3LSekhxDTUF-_JmMqNVCJUxJzlzvrWFhPawycZ1qQc9Z43oJohM7zwfMWWgNpdzBQmF-yeI2XcXhjfj4NvM4K6lvccOF-ZD8_KnTLAxfSdffmzpOU7mHnNYVTremeymezQGn7Cb1eP8jtWG57bNsETYm-8LL_yiDw_AhkHBvtMOe62oEH2ZZWhLi9CipbaJ6jicmCg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=119364062114418&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARCkZEBMLiBFV2rB2xeXG3W5ZqF_u72htDCF9IH8GLpDJV1mXJOl_0GuiPdZiPViigeJ-MUCFlwharL8%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">LabFilms</a>, hébergée au Shadok, lance son concours de courts-métrages autoproduits <a class="_58cn" href="https://www.facebook.com/hashtag/doityourself?source=feed_text&amp;epa=HASHTAG&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAbF3KlREpz7olMDz-US-vCIH_6rieN1RWCMVwLMp89NefwfkMLiKF9ey4zr1tGo5EdnUc4F9PZUg5qLVRXu4FxsxVsekmnC0BMfX45n5wzPTsgoFNEauaN_NgtOJbV38kq_Hsoa-O1_UmMTyLcdHVUBEBx6r3xF2Di1LNAji-jM8XGmQZkfpuW9-W9PBHo7jJSUFdQoVzwSxoKSSSosjpUyl0sQGI1Wd6x0bqZrmif5PxcUOjbZcBV55f2enP-f7vXR1WwXYtS424KQCP9jwZBZurcU8pn4gbVU_7v2PidPCeX3LSekhxDTUF-_JmMqNVCJUxJzlzvrWFhPawycZ1qQc9Z43oJohM7zwfMWWgNpdzBQmF-yeI2XcXhjfj4NvM4K6lvccOF-ZD8_KnTLAxfSdffmzpOU7mHnNYVTremeymezQGn7Cb1eP8jtWG57bNsETYm-8LL_yiDw_AhkHBvtMOe62oEH2ZZWhLi9CipbaJ6jicmCg&amp;__tn__=%2ANK-R" data-ft="{&quot;type&quot;:104,&quot;tn&quot;:&quot;*N&quot;}"><span class="_5afx"><span class="_58cl _5afz" aria-label="hashtag">#</span><span class="_58cm">DoItYourself</span></span></a> en partenariat avec <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/cinemas.star.strasbourg/?__tn__=K-R&amp;eid=ARD8jOGZ9Wt3XqnyclzU7X45tRE-j598lvhHopjUn7glPrCBG8ssEVyWDh5rHAROtDeI8ecqZmAAcyBx&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAbF3KlREpz7olMDz-US-vCIH_6rieN1RWCMVwLMp89NefwfkMLiKF9ey4zr1tGo5EdnUc4F9PZUg5qLVRXu4FxsxVsekmnC0BMfX45n5wzPTsgoFNEauaN_NgtOJbV38kq_Hsoa-O1_UmMTyLcdHVUBEBx6r3xF2Di1LNAji-jM8XGmQZkfpuW9-W9PBHo7jJSUFdQoVzwSxoKSSSosjpUyl0sQGI1Wd6x0bqZrmif5PxcUOjbZcBV55f2enP-f7vXR1WwXYtS424KQCP9jwZBZurcU8pn4gbVU_7v2PidPCeX3LSekhxDTUF-_JmMqNVCJUxJzlzvrWFhPawycZ1qQc9Z43oJohM7zwfMWWgNpdzBQmF-yeI2XcXhjfj4NvM4K6lvccOF-ZD8_KnTLAxfSdffmzpOU7mHnNYVTremeymezQGn7Cb1eP8jtWG57bNsETYm-8LL_yiDw_AhkHBvtMOe62oEH2ZZWhLi9CipbaJ6jicmCg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=113692282573&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARD8jOGZ9Wt3XqnyclzU7X45tRE-j598lvhHopjUn7glPrCBG8ssEVyWDh5rHAROtDeI8ecqZmAAcyBx%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">LES CINEMAS STAR DE STRASBOURG</a>.</p>
<p>Suite à la crise sanitaire, l'appel à films est prolongé <strong>jusqu'au 31 mai 2020</strong> et les projections auront lieu ultérieurement, dès que la situation le permettra.</p>
<div class="text_exposed_show">
<p><span class="_5mfr"><span class="_6qdm">👉</span></span> Infos et inscriptions <strong><a href="https://www.helloasso.com/associations/labfilms/evenements/appel-a-films-do-it-yourself-festival-labfilms" target="_blank" rel="noopener noreferrer">en cliquant ici</a></strong></p>
<p>&nbsp;</p>
</div>
<p>&nbsp;</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-a-films-%e2%80%a2-labfilms/">Appel à films • LabFilms</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="2048" height="2048" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms.jpg 2048w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-150x150.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-300x300.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-768x768.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-1024x1024.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-600x600.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-245x245.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-580x580.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-375x375.jpg 375w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-270x270.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-500x500.jpg 500w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-250x250.jpg 250w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-540x540.jpg 540w" sizes="(max-width: 2048px) 100vw, 2048px" /></p><h4>Appel à films jusqu'au 31 mai 2020</h4>
L'association <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/labfilms/?__tn__=K-R&amp;eid=ARCkZEBMLiBFV2rB2xeXG3W5ZqF_u72htDCF9IH8GLpDJV1mXJOl_0GuiPdZiPViigeJ-MUCFlwharL8&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAbF3KlREpz7olMDz-US-vCIH_6rieN1RWCMVwLMp89NefwfkMLiKF9ey4zr1tGo5EdnUc4F9PZUg5qLVRXu4FxsxVsekmnC0BMfX45n5wzPTsgoFNEauaN_NgtOJbV38kq_Hsoa-O1_UmMTyLcdHVUBEBx6r3xF2Di1LNAji-jM8XGmQZkfpuW9-W9PBHo7jJSUFdQoVzwSxoKSSSosjpUyl0sQGI1Wd6x0bqZrmif5PxcUOjbZcBV55f2enP-f7vXR1WwXYtS424KQCP9jwZBZurcU8pn4gbVU_7v2PidPCeX3LSekhxDTUF-_JmMqNVCJUxJzlzvrWFhPawycZ1qQc9Z43oJohM7zwfMWWgNpdzBQmF-yeI2XcXhjfj4NvM4K6lvccOF-ZD8_KnTLAxfSdffmzpOU7mHnNYVTremeymezQGn7Cb1eP8jtWG57bNsETYm-8LL_yiDw_AhkHBvtMOe62oEH2ZZWhLi9CipbaJ6jicmCg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=119364062114418&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARCkZEBMLiBFV2rB2xeXG3W5ZqF_u72htDCF9IH8GLpDJV1mXJOl_0GuiPdZiPViigeJ-MUCFlwharL8%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">LabFilms</a>, hébergée au Shadok, lance son concours de courts-métrages autoproduits <a class="_58cn" href="https://www.facebook.com/hashtag/doityourself?source=feed_text&amp;epa=HASHTAG&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAbF3KlREpz7olMDz-US-vCIH_6rieN1RWCMVwLMp89NefwfkMLiKF9ey4zr1tGo5EdnUc4F9PZUg5qLVRXu4FxsxVsekmnC0BMfX45n5wzPTsgoFNEauaN_NgtOJbV38kq_Hsoa-O1_UmMTyLcdHVUBEBx6r3xF2Di1LNAji-jM8XGmQZkfpuW9-W9PBHo7jJSUFdQoVzwSxoKSSSosjpUyl0sQGI1Wd6x0bqZrmif5PxcUOjbZcBV55f2enP-f7vXR1WwXYtS424KQCP9jwZBZurcU8pn4gbVU_7v2PidPCeX3LSekhxDTUF-_JmMqNVCJUxJzlzvrWFhPawycZ1qQc9Z43oJohM7zwfMWWgNpdzBQmF-yeI2XcXhjfj4NvM4K6lvccOF-ZD8_KnTLAxfSdffmzpOU7mHnNYVTremeymezQGn7Cb1eP8jtWG57bNsETYm-8LL_yiDw_AhkHBvtMOe62oEH2ZZWhLi9CipbaJ6jicmCg&amp;__tn__=%2ANK-R" data-ft="{&quot;type&quot;:104,&quot;tn&quot;:&quot;*N&quot;}"><span class="_5afx"><span class="_58cl _5afz" aria-label="hashtag">#</span><span class="_58cm">DoItYourself</span></span></a> en partenariat avec <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/cinemas.star.strasbourg/?__tn__=K-R&amp;eid=ARD8jOGZ9Wt3XqnyclzU7X45tRE-j598lvhHopjUn7glPrCBG8ssEVyWDh5rHAROtDeI8ecqZmAAcyBx&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAbF3KlREpz7olMDz-US-vCIH_6rieN1RWCMVwLMp89NefwfkMLiKF9ey4zr1tGo5EdnUc4F9PZUg5qLVRXu4FxsxVsekmnC0BMfX45n5wzPTsgoFNEauaN_NgtOJbV38kq_Hsoa-O1_UmMTyLcdHVUBEBx6r3xF2Di1LNAji-jM8XGmQZkfpuW9-W9PBHo7jJSUFdQoVzwSxoKSSSosjpUyl0sQGI1Wd6x0bqZrmif5PxcUOjbZcBV55f2enP-f7vXR1WwXYtS424KQCP9jwZBZurcU8pn4gbVU_7v2PidPCeX3LSekhxDTUF-_JmMqNVCJUxJzlzvrWFhPawycZ1qQc9Z43oJohM7zwfMWWgNpdzBQmF-yeI2XcXhjfj4NvM4K6lvccOF-ZD8_KnTLAxfSdffmzpOU7mHnNYVTremeymezQGn7Cb1eP8jtWG57bNsETYm-8LL_yiDw_AhkHBvtMOe62oEH2ZZWhLi9CipbaJ6jicmCg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=113692282573&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARD8jOGZ9Wt3XqnyclzU7X45tRE-j598lvhHopjUn7glPrCBG8ssEVyWDh5rHAROtDeI8ecqZmAAcyBx%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">LES CINEMAS STAR DE STRASBOURG</a>.

Suite à la crise sanitaire, l'appel à films est prolongé <strong>jusqu'au 31 mai 2020</strong> et les projections auront lieu ultérieurement, dès que la situation le permettra.
<div class="text_exposed_show">

<span class="_5mfr"><span class="_6qdm">👉</span></span> Infos et inscriptions <strong><a href="https://www.helloasso.com/associations/labfilms/evenements/appel-a-films-do-it-yourself-festival-labfilms" target="_blank" rel="noopener noreferrer">en cliquant ici</a></strong>

&nbsp;

</div>
&nbsp;<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-a-films-%e2%80%a2-labfilms/">Appel à films • LabFilms</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="2048" height="2048" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms.jpg 2048w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-150x150.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-300x300.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-768x768.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-1024x1024.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-600x600.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-245x245.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-580x580.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-375x375.jpg 375w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-270x270.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-500x500.jpg 500w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-250x250.jpg 250w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-540x540.jpg 540w" sizes="(max-width: 2048px) 100vw, 2048px" /></p>
<h4>Appel à films jusqu'au 31 mai 2020</h4>
<p>L'association <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/labfilms/?__tn__=K-R&amp;eid=ARCkZEBMLiBFV2rB2xeXG3W5ZqF_u72htDCF9IH8GLpDJV1mXJOl_0GuiPdZiPViigeJ-MUCFlwharL8&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAbF3KlREpz7olMDz-US-vCIH_6rieN1RWCMVwLMp89NefwfkMLiKF9ey4zr1tGo5EdnUc4F9PZUg5qLVRXu4FxsxVsekmnC0BMfX45n5wzPTsgoFNEauaN_NgtOJbV38kq_Hsoa-O1_UmMTyLcdHVUBEBx6r3xF2Di1LNAji-jM8XGmQZkfpuW9-W9PBHo7jJSUFdQoVzwSxoKSSSosjpUyl0sQGI1Wd6x0bqZrmif5PxcUOjbZcBV55f2enP-f7vXR1WwXYtS424KQCP9jwZBZurcU8pn4gbVU_7v2PidPCeX3LSekhxDTUF-_JmMqNVCJUxJzlzvrWFhPawycZ1qQc9Z43oJohM7zwfMWWgNpdzBQmF-yeI2XcXhjfj4NvM4K6lvccOF-ZD8_KnTLAxfSdffmzpOU7mHnNYVTremeymezQGn7Cb1eP8jtWG57bNsETYm-8LL_yiDw_AhkHBvtMOe62oEH2ZZWhLi9CipbaJ6jicmCg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=119364062114418&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARCkZEBMLiBFV2rB2xeXG3W5ZqF_u72htDCF9IH8GLpDJV1mXJOl_0GuiPdZiPViigeJ-MUCFlwharL8%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">LabFilms</a>, hébergée au Shadok, lance son concours de courts-métrages autoproduits <a class="_58cn" href="https://www.facebook.com/hashtag/doityourself?source=feed_text&amp;epa=HASHTAG&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAbF3KlREpz7olMDz-US-vCIH_6rieN1RWCMVwLMp89NefwfkMLiKF9ey4zr1tGo5EdnUc4F9PZUg5qLVRXu4FxsxVsekmnC0BMfX45n5wzPTsgoFNEauaN_NgtOJbV38kq_Hsoa-O1_UmMTyLcdHVUBEBx6r3xF2Di1LNAji-jM8XGmQZkfpuW9-W9PBHo7jJSUFdQoVzwSxoKSSSosjpUyl0sQGI1Wd6x0bqZrmif5PxcUOjbZcBV55f2enP-f7vXR1WwXYtS424KQCP9jwZBZurcU8pn4gbVU_7v2PidPCeX3LSekhxDTUF-_JmMqNVCJUxJzlzvrWFhPawycZ1qQc9Z43oJohM7zwfMWWgNpdzBQmF-yeI2XcXhjfj4NvM4K6lvccOF-ZD8_KnTLAxfSdffmzpOU7mHnNYVTremeymezQGn7Cb1eP8jtWG57bNsETYm-8LL_yiDw_AhkHBvtMOe62oEH2ZZWhLi9CipbaJ6jicmCg&amp;__tn__=%2ANK-R" data-ft="{&quot;type&quot;:104,&quot;tn&quot;:&quot;*N&quot;}"><span class="_5afx"><span class="_58cl _5afz" aria-label="hashtag">#</span><span class="_58cm">DoItYourself</span></span></a> en partenariat avec <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/cinemas.star.strasbourg/?__tn__=K-R&amp;eid=ARD8jOGZ9Wt3XqnyclzU7X45tRE-j598lvhHopjUn7glPrCBG8ssEVyWDh5rHAROtDeI8ecqZmAAcyBx&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAbF3KlREpz7olMDz-US-vCIH_6rieN1RWCMVwLMp89NefwfkMLiKF9ey4zr1tGo5EdnUc4F9PZUg5qLVRXu4FxsxVsekmnC0BMfX45n5wzPTsgoFNEauaN_NgtOJbV38kq_Hsoa-O1_UmMTyLcdHVUBEBx6r3xF2Di1LNAji-jM8XGmQZkfpuW9-W9PBHo7jJSUFdQoVzwSxoKSSSosjpUyl0sQGI1Wd6x0bqZrmif5PxcUOjbZcBV55f2enP-f7vXR1WwXYtS424KQCP9jwZBZurcU8pn4gbVU_7v2PidPCeX3LSekhxDTUF-_JmMqNVCJUxJzlzvrWFhPawycZ1qQc9Z43oJohM7zwfMWWgNpdzBQmF-yeI2XcXhjfj4NvM4K6lvccOF-ZD8_KnTLAxfSdffmzpOU7mHnNYVTremeymezQGn7Cb1eP8jtWG57bNsETYm-8LL_yiDw_AhkHBvtMOe62oEH2ZZWhLi9CipbaJ6jicmCg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=113692282573&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARD8jOGZ9Wt3XqnyclzU7X45tRE-j598lvhHopjUn7glPrCBG8ssEVyWDh5rHAROtDeI8ecqZmAAcyBx%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">LES CINEMAS STAR DE STRASBOURG</a>.</p>
<p>Suite à la crise sanitaire, l'appel à films est prolongé <strong>jusqu'au 31 mai 2020</strong> et les projections auront lieu ultérieurement, dès que la situation le permettra.</p>
<div class="text_exposed_show">
<p><span class="_5mfr"><span class="_6qdm">👉</span></span> Infos et inscriptions <strong><a href="https://www.helloasso.com/associations/labfilms/evenements/appel-a-films-do-it-yourself-festival-labfilms" target="_blank" rel="noopener noreferrer">en cliquant ici</a></strong></p>
<p>&nbsp;</p>
</div>
<p>&nbsp;</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-a-films-%e2%80%a2-labfilms/">Appel à films • LabFilms</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="2048" height="2048" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms.jpg 2048w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-150x150.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-300x300.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-768x768.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-1024x1024.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-600x600.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-245x245.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-580x580.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-375x375.jpg 375w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-270x270.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-500x500.jpg 500w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-250x250.jpg 250w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/04/logo_labfilms-540x540.jpg 540w" sizes="(max-width: 2048px) 100vw, 2048px" /></p><h4>Appel à films jusqu'au 31 mai 2020</h4>
L'association <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/labfilms/?__tn__=K-R&amp;eid=ARCkZEBMLiBFV2rB2xeXG3W5ZqF_u72htDCF9IH8GLpDJV1mXJOl_0GuiPdZiPViigeJ-MUCFlwharL8&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAbF3KlREpz7olMDz-US-vCIH_6rieN1RWCMVwLMp89NefwfkMLiKF9ey4zr1tGo5EdnUc4F9PZUg5qLVRXu4FxsxVsekmnC0BMfX45n5wzPTsgoFNEauaN_NgtOJbV38kq_Hsoa-O1_UmMTyLcdHVUBEBx6r3xF2Di1LNAji-jM8XGmQZkfpuW9-W9PBHo7jJSUFdQoVzwSxoKSSSosjpUyl0sQGI1Wd6x0bqZrmif5PxcUOjbZcBV55f2enP-f7vXR1WwXYtS424KQCP9jwZBZurcU8pn4gbVU_7v2PidPCeX3LSekhxDTUF-_JmMqNVCJUxJzlzvrWFhPawycZ1qQc9Z43oJohM7zwfMWWgNpdzBQmF-yeI2XcXhjfj4NvM4K6lvccOF-ZD8_KnTLAxfSdffmzpOU7mHnNYVTremeymezQGn7Cb1eP8jtWG57bNsETYm-8LL_yiDw_AhkHBvtMOe62oEH2ZZWhLi9CipbaJ6jicmCg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=119364062114418&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARCkZEBMLiBFV2rB2xeXG3W5ZqF_u72htDCF9IH8GLpDJV1mXJOl_0GuiPdZiPViigeJ-MUCFlwharL8%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">LabFilms</a>, hébergée au Shadok, lance son concours de courts-métrages autoproduits <a class="_58cn" href="https://www.facebook.com/hashtag/doityourself?source=feed_text&amp;epa=HASHTAG&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAbF3KlREpz7olMDz-US-vCIH_6rieN1RWCMVwLMp89NefwfkMLiKF9ey4zr1tGo5EdnUc4F9PZUg5qLVRXu4FxsxVsekmnC0BMfX45n5wzPTsgoFNEauaN_NgtOJbV38kq_Hsoa-O1_UmMTyLcdHVUBEBx6r3xF2Di1LNAji-jM8XGmQZkfpuW9-W9PBHo7jJSUFdQoVzwSxoKSSSosjpUyl0sQGI1Wd6x0bqZrmif5PxcUOjbZcBV55f2enP-f7vXR1WwXYtS424KQCP9jwZBZurcU8pn4gbVU_7v2PidPCeX3LSekhxDTUF-_JmMqNVCJUxJzlzvrWFhPawycZ1qQc9Z43oJohM7zwfMWWgNpdzBQmF-yeI2XcXhjfj4NvM4K6lvccOF-ZD8_KnTLAxfSdffmzpOU7mHnNYVTremeymezQGn7Cb1eP8jtWG57bNsETYm-8LL_yiDw_AhkHBvtMOe62oEH2ZZWhLi9CipbaJ6jicmCg&amp;__tn__=%2ANK-R" data-ft="{&quot;type&quot;:104,&quot;tn&quot;:&quot;*N&quot;}"><span class="_5afx"><span class="_58cl _5afz" aria-label="hashtag">#</span><span class="_58cm">DoItYourself</span></span></a> en partenariat avec <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/cinemas.star.strasbourg/?__tn__=K-R&amp;eid=ARD8jOGZ9Wt3XqnyclzU7X45tRE-j598lvhHopjUn7glPrCBG8ssEVyWDh5rHAROtDeI8ecqZmAAcyBx&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAbF3KlREpz7olMDz-US-vCIH_6rieN1RWCMVwLMp89NefwfkMLiKF9ey4zr1tGo5EdnUc4F9PZUg5qLVRXu4FxsxVsekmnC0BMfX45n5wzPTsgoFNEauaN_NgtOJbV38kq_Hsoa-O1_UmMTyLcdHVUBEBx6r3xF2Di1LNAji-jM8XGmQZkfpuW9-W9PBHo7jJSUFdQoVzwSxoKSSSosjpUyl0sQGI1Wd6x0bqZrmif5PxcUOjbZcBV55f2enP-f7vXR1WwXYtS424KQCP9jwZBZurcU8pn4gbVU_7v2PidPCeX3LSekhxDTUF-_JmMqNVCJUxJzlzvrWFhPawycZ1qQc9Z43oJohM7zwfMWWgNpdzBQmF-yeI2XcXhjfj4NvM4K6lvccOF-ZD8_KnTLAxfSdffmzpOU7mHnNYVTremeymezQGn7Cb1eP8jtWG57bNsETYm-8LL_yiDw_AhkHBvtMOe62oEH2ZZWhLi9CipbaJ6jicmCg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=113692282573&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARD8jOGZ9Wt3XqnyclzU7X45tRE-j598lvhHopjUn7glPrCBG8ssEVyWDh5rHAROtDeI8ecqZmAAcyBx%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">LES CINEMAS STAR DE STRASBOURG</a>.

Suite à la crise sanitaire, l'appel à films est prolongé <strong>jusqu'au 31 mai 2020</strong> et les projections auront lieu ultérieurement, dès que la situation le permettra.
<div class="text_exposed_show">

<span class="_5mfr"><span class="_6qdm">👉</span></span> Infos et inscriptions <strong><a href="https://www.helloasso.com/associations/labfilms/evenements/appel-a-films-do-it-yourself-festival-labfilms" target="_blank" rel="noopener noreferrer">en cliquant ici</a></strong>

&nbsp;

</div>
&nbsp;<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-a-films-%e2%80%a2-labfilms/">Appel à films • LabFilms</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => blog
                    [date_timestamp] => 1587377926
                )

            [2] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Fermeture temporaire • Covid-19
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/fermeture-temporaire-covid/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 13 Mar 2020 16:33:06 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 2
                            [subject] => blog
                            [subject#2] => c
                        )

                    [category#] => 2
                    [category] => blog
                    [category#2] => c
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=17615
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="1702" height="630" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture.jpg 1702w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-150x56.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-300x111.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-768x284.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-1024x379.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-600x222.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-245x91.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-580x215.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-700x259.jpg 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-270x100.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-500x185.jpg 500w" sizes="(max-width: 1702px) 100vw, 1702px" /></p>
<h4><span class="_5mfr"><span class="_6qdm">⚠️ Fermeture temporaire</span></span> • Covid-19</h4>
<div class="text_exposed_show">
<p>Suite à la crise sanitaire et sur décision de la ville de Strasbourg, <strong>le Shadok reste malheureusement fermé au public jusque septembre</strong>.</p>
<p>Les évènements prévus entre mai et juillet sont donc annulés. Nous étudions la possibilité d'en adapter certains pour un report en ligne, sous la forme de vidéos à suivre en direct.</p>
<p>Premier rendez-vous, <strong>lundi 18 mai à 19h</strong> avec la rencontre <em>Tous connectés et après, </em>proposée en partenariat avec Rue89 Strasbourg et qui traitera d'une question d'actualité : <strong>« Avec StopCovid : tous suivis à la trace ? »</strong></p>
<p>La rencontre sera diffusée en direct sur <span style="color: #000000;"><a style="color: #000000;" href="https://www.facebook.com/shadok.strasbourg/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">notre page Facebook</a></span> et vous pourrez réagir et poser vos questions en vidéo également !</p>
<h4>Plus d'infos <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/tca-1805/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">sur notre site</a></span> et sur <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.facebook.com/events/2366072393492624/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">l'évènement Facebook</a></span></h4>
</div>
<p>&nbsp;</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/fermeture-temporaire-covid/">Fermeture temporaire • Covid-19</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="1702" height="630" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture.jpg 1702w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-150x56.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-300x111.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-768x284.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-1024x379.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-600x222.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-245x91.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-580x215.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-700x259.jpg 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-270x100.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-500x185.jpg 500w" sizes="(max-width: 1702px) 100vw, 1702px" /></p><h4><span class="_5mfr"><span class="_6qdm">⚠️ Fermeture temporaire</span></span> • Covid-19</h4>
<div class="text_exposed_show">

Suite à la crise sanitaire et sur décision de la ville de Strasbourg, <strong>le Shadok reste malheureusement fermé au public jusque septembre</strong>.

Les évènements prévus entre mai et juillet sont donc annulés. Nous étudions la possibilité d'en adapter certains pour un report en ligne, sous la forme de vidéos à suivre en direct.

Premier rendez-vous, <strong>lundi 18 mai à 19h</strong> avec la rencontre <em>Tous connectés et après, </em>proposée en partenariat avec Rue89 Strasbourg et qui traitera d'une question d'actualité : <strong>« Avec StopCovid : tous suivis à la trace ? »</strong>

La rencontre sera diffusée en direct sur <span style="color: #000000;"><a style="color: #000000;" href="https://www.facebook.com/shadok.strasbourg/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">notre page Facebook</a></span> et vous pourrez réagir et poser vos questions en vidéo également !
<h4>Plus d'infos <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/tca-1805/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">sur notre site</a></span> et sur <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.facebook.com/events/2366072393492624/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">l'évènement Facebook</a></span></h4>
</div>
&nbsp;<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/fermeture-temporaire-covid/">Fermeture temporaire • Covid-19</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="1702" height="630" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture.jpg 1702w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-150x56.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-300x111.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-768x284.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-1024x379.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-600x222.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-245x91.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-580x215.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-700x259.jpg 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-270x100.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-500x185.jpg 500w" sizes="(max-width: 1702px) 100vw, 1702px" /></p>
<h4><span class="_5mfr"><span class="_6qdm">⚠️ Fermeture temporaire</span></span> • Covid-19</h4>
<div class="text_exposed_show">
<p>Suite à la crise sanitaire et sur décision de la ville de Strasbourg, <strong>le Shadok reste malheureusement fermé au public jusque septembre</strong>.</p>
<p>Les évènements prévus entre mai et juillet sont donc annulés. Nous étudions la possibilité d'en adapter certains pour un report en ligne, sous la forme de vidéos à suivre en direct.</p>
<p>Premier rendez-vous, <strong>lundi 18 mai à 19h</strong> avec la rencontre <em>Tous connectés et après, </em>proposée en partenariat avec Rue89 Strasbourg et qui traitera d'une question d'actualité : <strong>« Avec StopCovid : tous suivis à la trace ? »</strong></p>
<p>La rencontre sera diffusée en direct sur <span style="color: #000000;"><a style="color: #000000;" href="https://www.facebook.com/shadok.strasbourg/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">notre page Facebook</a></span> et vous pourrez réagir et poser vos questions en vidéo également !</p>
<h4>Plus d'infos <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/tca-1805/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">sur notre site</a></span> et sur <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.facebook.com/events/2366072393492624/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">l'évènement Facebook</a></span></h4>
</div>
<p>&nbsp;</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/fermeture-temporaire-covid/">Fermeture temporaire • Covid-19</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="1702" height="630" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture.jpg 1702w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-150x56.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-300x111.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-768x284.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-1024x379.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-600x222.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-245x91.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-580x215.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-700x259.jpg 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-270x100.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/10/Shadok_Generique_Couverture-500x185.jpg 500w" sizes="(max-width: 1702px) 100vw, 1702px" /></p><h4><span class="_5mfr"><span class="_6qdm">⚠️ Fermeture temporaire</span></span> • Covid-19</h4>
<div class="text_exposed_show">

Suite à la crise sanitaire et sur décision de la ville de Strasbourg, <strong>le Shadok reste malheureusement fermé au public jusque septembre</strong>.

Les évènements prévus entre mai et juillet sont donc annulés. Nous étudions la possibilité d'en adapter certains pour un report en ligne, sous la forme de vidéos à suivre en direct.

Premier rendez-vous, <strong>lundi 18 mai à 19h</strong> avec la rencontre <em>Tous connectés et après, </em>proposée en partenariat avec Rue89 Strasbourg et qui traitera d'une question d'actualité : <strong>« Avec StopCovid : tous suivis à la trace ? »</strong>

La rencontre sera diffusée en direct sur <span style="color: #000000;"><a style="color: #000000;" href="https://www.facebook.com/shadok.strasbourg/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">notre page Facebook</a></span> et vous pourrez réagir et poser vos questions en vidéo également !
<h4>Plus d'infos <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/tca-1805/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">sur notre site</a></span> et sur <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.facebook.com/events/2366072393492624/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">l'évènement Facebook</a></span></h4>
</div>
&nbsp;<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/fermeture-temporaire-covid/">Fermeture temporaire • Covid-19</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => blog
                    [category#2@term] => c
                    [date_timestamp] => 1584117186
                )

            [3] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Vidéo : Manips, infox, nos élections sont-elles truquées ?
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-manips-infox-nos-elections-sont-elles-truquees/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Wed, 12 Feb 2020 11:52:49 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 1
                            [subject] => blog
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => blog
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=17535
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="1920" height="1080" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg 1920w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-768x432.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-1024x576.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-600x338.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-580x326.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-667x375.jpg 667w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 1920px) 100vw, 1920px" /></p>
<h4>Retrouvez en vidéo la rencontre du 6 février dernier sur le thème "Manips, infos, nos élections sont-elles truquées ?"</h4>
<p>A l’heure des réseaux sociaux et de l’information automatique, la démocratie peut-elle encore s’exercer ? Alors que des manipulations de masse sont mises au jour, comme celle liée à Cambridge Analytica, quelle est la fiabilité de nos processus démocratiques ?</p>
<ul>
<li><span style="color: #000000;">Philippe Viallon</span>, professeur à l’Université de Strasbourg, responsable de la <a href="https://www.unistra.fr/index.php?id=17455" target="_blank" rel="noopener noreferrer">chaire Unesco</a> « Pratiques journalistiques et médiatiques : entre mondialisation et diversité culturelle »</li>
<li><span style="color: #000000;">Harmonie Vo Viet Anh</span>, security and privacy manager chez eyeo, hackeuse et présidente de <a href="http://hackstub.netlib.re/landpage/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Hackstub</a></li>
</ul>
<p>&nbsp;</p>
<p>[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=HOyYwuycvhg[/embedyt]</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-manips-infox-nos-elections-sont-elles-truquees/">Vidéo : Manips, infox, nos élections sont-elles truquées ?</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="1920" height="1080" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg 1920w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-768x432.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-1024x576.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-600x338.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-580x326.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-667x375.jpg 667w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 1920px) 100vw, 1920px" /></p><h4>Retrouvez en vidéo la rencontre du 6 février dernier sur le thème "Manips, infos, nos élections sont-elles truquées ?"</h4>
A l’heure des réseaux sociaux et de l’information automatique, la démocratie peut-elle encore s’exercer ? Alors que des manipulations de masse sont mises au jour, comme celle liée à Cambridge Analytica, quelle est la fiabilité de nos processus démocratiques ?
<ul>
 	<li><span style="color: #000000;">Philippe Viallon</span>, professeur à l’Université de Strasbourg, responsable de la <a href="https://www.unistra.fr/index.php?id=17455" target="_blank" rel="noopener noreferrer">chaire Unesco</a> « Pratiques journalistiques et médiatiques : entre mondialisation et diversité culturelle »</li>
 	<li><span style="color: #000000;">Harmonie Vo Viet Anh</span>, security and privacy manager chez eyeo, hackeuse et présidente de <a href="http://hackstub.netlib.re/landpage/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Hackstub</a></li>
</ul>
&nbsp;

[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=HOyYwuycvhg[/embedyt]

&nbsp;<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-manips-infox-nos-elections-sont-elles-truquees/">Vidéo : Manips, infox, nos élections sont-elles truquées ?</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="1920" height="1080" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg 1920w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-768x432.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-1024x576.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-600x338.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-580x326.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-667x375.jpg 667w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 1920px) 100vw, 1920px" /></p>
<h4>Retrouvez en vidéo la rencontre du 6 février dernier sur le thème "Manips, infos, nos élections sont-elles truquées ?"</h4>
<p>A l’heure des réseaux sociaux et de l’information automatique, la démocratie peut-elle encore s’exercer ? Alors que des manipulations de masse sont mises au jour, comme celle liée à Cambridge Analytica, quelle est la fiabilité de nos processus démocratiques ?</p>
<ul>
<li><span style="color: #000000;">Philippe Viallon</span>, professeur à l’Université de Strasbourg, responsable de la <a href="https://www.unistra.fr/index.php?id=17455" target="_blank" rel="noopener noreferrer">chaire Unesco</a> « Pratiques journalistiques et médiatiques : entre mondialisation et diversité culturelle »</li>
<li><span style="color: #000000;">Harmonie Vo Viet Anh</span>, security and privacy manager chez eyeo, hackeuse et présidente de <a href="http://hackstub.netlib.re/landpage/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Hackstub</a></li>
</ul>
<p>&nbsp;</p>
<p>[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=HOyYwuycvhg[/embedyt]</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-manips-infox-nos-elections-sont-elles-truquees/">Vidéo : Manips, infox, nos élections sont-elles truquées ?</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="1920" height="1080" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg 1920w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-768x432.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-1024x576.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-600x338.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-580x326.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-667x375.jpg 667w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 1920px) 100vw, 1920px" /></p><h4>Retrouvez en vidéo la rencontre du 6 février dernier sur le thème "Manips, infos, nos élections sont-elles truquées ?"</h4>
A l’heure des réseaux sociaux et de l’information automatique, la démocratie peut-elle encore s’exercer ? Alors que des manipulations de masse sont mises au jour, comme celle liée à Cambridge Analytica, quelle est la fiabilité de nos processus démocratiques ?
<ul>
 	<li><span style="color: #000000;">Philippe Viallon</span>, professeur à l’Université de Strasbourg, responsable de la <a href="https://www.unistra.fr/index.php?id=17455" target="_blank" rel="noopener noreferrer">chaire Unesco</a> « Pratiques journalistiques et médiatiques : entre mondialisation et diversité culturelle »</li>
 	<li><span style="color: #000000;">Harmonie Vo Viet Anh</span>, security and privacy manager chez eyeo, hackeuse et présidente de <a href="http://hackstub.netlib.re/landpage/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Hackstub</a></li>
</ul>
&nbsp;

[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=HOyYwuycvhg[/embedyt]

&nbsp;<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-manips-infox-nos-elections-sont-elles-truquees/">Vidéo : Manips, infox, nos élections sont-elles truquées ?</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => blog
                    [date_timestamp] => 1581508369
                )

            [4] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Vidéo : Indie Game Night #12
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-ign12/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 19 Jun 2020 08:14:24 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 1
                            [subject] => blog
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => blog
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-manips-infox-nos-elections-sont-elles-truquees-copy-2/
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="700" height="370" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020.png 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-150x79.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-300x159.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-600x317.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-245x130.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-580x307.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-270x143.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-500x264.png 500w" sizes="(max-width: 700px) 100vw, 700px" /></p>
<h4>Retrouvez la visio-rencontre du 17 juin dernier sur le thème "Créer, est-ce jouer ?"</h4>
<p>Pour cette version en ligne, le <span style="color: #000000;">Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg</span>, <span style="color: #000000;">East Games</span> et <span style="color: #000000;">le Shadok</span> vous proposent une table-ronde dédiée à l’acte de création vidéoludique !</p>
<p>Les outils de conception de jeu vidéo sont de plus en plus accessibles et on distingue un véritable engouement à l’idée de créer son propre jeu : les succès de Super Mario Maker, RPG Maker ou plus récemment Dreams en sont la preuve. Mais qu’engage la création de jeu vidéo ? Quel plaisir prend-on à concevoir un univers et ses règles ?</p>
<p>À la lumière des travaux de Pierre-Yves Hurel, docteur en sciences de la communication, Antoine Schmoll et Laurent Siefer, deux développeurs locaux, témoignent de leur parcours et de leur démarche créative.</p>
<p>Les invités :</p>
<ul>
<li><span style="color: #000000;">Pierre-Yves Hurel</span>, chercheur et assistant à l’Université de Liège et Liège Game Lab</li>
<li><span style="color: #000000;">Laurent Siefer</span> est le cofondateur du studio « I AM A DOG » et le créateur de CIBOS, un party game très fun et déjanté, jouable jusqu’à 4 joueurs en online et local, qui propose aussi une aventure solo. Il a, par le passé, travaillé pour Ubisoft et est également associé à LICONOGRAF (formation professionnelle à la bande dessinée)</li>
<li><span style="color: #000000;">Antoine Schmoll</span>, créateur de jeux vidéo depuis 12 ans, est également, pour son compte et celui d’Ernestine, illustrateur/animateur 2D, en environnement Unity. Il est le co-créateur de « Une intéressante épopée de Monsieur PAF » , un jeu de plateforme / casse-tête isométrique.</li>
</ul>
<p>&nbsp;</p>
<p>[embedyt]https://youtu.be/LXZFKDfoUIY[/embedyt]</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-ign12/">Vidéo : Indie Game Night #12</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="700" height="370" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020.png 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-150x79.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-300x159.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-600x317.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-245x130.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-580x307.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-270x143.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-500x264.png 500w" sizes="(max-width: 700px) 100vw, 700px" /></p><h4>Retrouvez la visio-rencontre du 17 juin dernier sur le thème "Créer, est-ce jouer ?"</h4>
Pour cette version en ligne, le <span style="color: #000000;">Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg</span>, <span style="color: #000000;">East Games</span> et <span style="color: #000000;">le Shadok</span> vous proposent une table-ronde dédiée à l’acte de création vidéoludique !

Les outils de conception de jeu vidéo sont de plus en plus accessibles et on distingue un véritable engouement à l’idée de créer son propre jeu : les succès de Super Mario Maker, RPG Maker ou plus récemment Dreams en sont la preuve. Mais qu’engage la création de jeu vidéo ? Quel plaisir prend-on à concevoir un univers et ses règles ?

À la lumière des travaux de Pierre-Yves Hurel, docteur en sciences de la communication, Antoine Schmoll et Laurent Siefer, deux développeurs locaux, témoignent de leur parcours et de leur démarche créative.

Les invités :
<ul>
 	<li><span style="color: #000000;">Pierre-Yves Hurel</span>, chercheur et assistant à l’Université de Liège et Liège Game Lab</li>
 	<li><span style="color: #000000;">Laurent Siefer</span> est le cofondateur du studio « I AM A DOG » et le créateur de CIBOS, un party game très fun et déjanté, jouable jusqu’à 4 joueurs en online et local, qui propose aussi une aventure solo. Il a, par le passé, travaillé pour Ubisoft et est également associé à LICONOGRAF (formation professionnelle à la bande dessinée)</li>
 	<li><span style="color: #000000;">Antoine Schmoll</span>, créateur de jeux vidéo depuis 12 ans, est également, pour son compte et celui d’Ernestine, illustrateur/animateur 2D, en environnement Unity. Il est le co-créateur de « Une intéressante épopée de Monsieur PAF » , un jeu de plateforme / casse-tête isométrique.</li>
</ul>
&nbsp;

[embedyt]https://youtu.be/LXZFKDfoUIY[/embedyt]

&nbsp;

&nbsp;<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-ign12/">Vidéo : Indie Game Night #12</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="700" height="370" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020.png 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-150x79.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-300x159.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-600x317.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-245x130.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-580x307.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-270x143.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-500x264.png 500w" sizes="(max-width: 700px) 100vw, 700px" /></p>
<h4>Retrouvez la visio-rencontre du 17 juin dernier sur le thème "Créer, est-ce jouer ?"</h4>
<p>Pour cette version en ligne, le <span style="color: #000000;">Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg</span>, <span style="color: #000000;">East Games</span> et <span style="color: #000000;">le Shadok</span> vous proposent une table-ronde dédiée à l’acte de création vidéoludique !</p>
<p>Les outils de conception de jeu vidéo sont de plus en plus accessibles et on distingue un véritable engouement à l’idée de créer son propre jeu : les succès de Super Mario Maker, RPG Maker ou plus récemment Dreams en sont la preuve. Mais qu’engage la création de jeu vidéo ? Quel plaisir prend-on à concevoir un univers et ses règles ?</p>
<p>À la lumière des travaux de Pierre-Yves Hurel, docteur en sciences de la communication, Antoine Schmoll et Laurent Siefer, deux développeurs locaux, témoignent de leur parcours et de leur démarche créative.</p>
<p>Les invités :</p>
<ul>
<li><span style="color: #000000;">Pierre-Yves Hurel</span>, chercheur et assistant à l’Université de Liège et Liège Game Lab</li>
<li><span style="color: #000000;">Laurent Siefer</span> est le cofondateur du studio « I AM A DOG » et le créateur de CIBOS, un party game très fun et déjanté, jouable jusqu’à 4 joueurs en online et local, qui propose aussi une aventure solo. Il a, par le passé, travaillé pour Ubisoft et est également associé à LICONOGRAF (formation professionnelle à la bande dessinée)</li>
<li><span style="color: #000000;">Antoine Schmoll</span>, créateur de jeux vidéo depuis 12 ans, est également, pour son compte et celui d’Ernestine, illustrateur/animateur 2D, en environnement Unity. Il est le co-créateur de « Une intéressante épopée de Monsieur PAF » , un jeu de plateforme / casse-tête isométrique.</li>
</ul>
<p>&nbsp;</p>
<p>[embedyt]https://youtu.be/LXZFKDfoUIY[/embedyt]</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-ign12/">Vidéo : Indie Game Night #12</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="700" height="370" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020.png 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-150x79.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-300x159.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-600x317.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-245x130.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-580x307.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-270x143.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2020/01/IGN-2020-500x264.png 500w" sizes="(max-width: 700px) 100vw, 700px" /></p><h4>Retrouvez la visio-rencontre du 17 juin dernier sur le thème "Créer, est-ce jouer ?"</h4>
Pour cette version en ligne, le <span style="color: #000000;">Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg</span>, <span style="color: #000000;">East Games</span> et <span style="color: #000000;">le Shadok</span> vous proposent une table-ronde dédiée à l’acte de création vidéoludique !

Les outils de conception de jeu vidéo sont de plus en plus accessibles et on distingue un véritable engouement à l’idée de créer son propre jeu : les succès de Super Mario Maker, RPG Maker ou plus récemment Dreams en sont la preuve. Mais qu’engage la création de jeu vidéo ? Quel plaisir prend-on à concevoir un univers et ses règles ?

À la lumière des travaux de Pierre-Yves Hurel, docteur en sciences de la communication, Antoine Schmoll et Laurent Siefer, deux développeurs locaux, témoignent de leur parcours et de leur démarche créative.

Les invités :
<ul>
 	<li><span style="color: #000000;">Pierre-Yves Hurel</span>, chercheur et assistant à l’Université de Liège et Liège Game Lab</li>
 	<li><span style="color: #000000;">Laurent Siefer</span> est le cofondateur du studio « I AM A DOG » et le créateur de CIBOS, un party game très fun et déjanté, jouable jusqu’à 4 joueurs en online et local, qui propose aussi une aventure solo. Il a, par le passé, travaillé pour Ubisoft et est également associé à LICONOGRAF (formation professionnelle à la bande dessinée)</li>
 	<li><span style="color: #000000;">Antoine Schmoll</span>, créateur de jeux vidéo depuis 12 ans, est également, pour son compte et celui d’Ernestine, illustrateur/animateur 2D, en environnement Unity. Il est le co-créateur de « Une intéressante épopée de Monsieur PAF » , un jeu de plateforme / casse-tête isométrique.</li>
</ul>
&nbsp;

[embedyt]https://youtu.be/LXZFKDfoUIY[/embedyt]

&nbsp;

&nbsp;<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-ign12/">Vidéo : Indie Game Night #12</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => blog
                    [date_timestamp] => 1592554464
                )

            [5] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Vidéo : Avec StopCovid, tous suivis à la trace ?
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-stopcovid/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 02 Jun 2020 08:24:45 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 1
                            [subject] => blog
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => blog
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-stopcovid-copy/
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="1920" height="1080" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg 1920w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-768x432.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-1024x576.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-600x338.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-580x326.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-667x375.jpg 667w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 1920px) 100vw, 1920px" /></p>
<h4>Retrouvez le visio-débat du 18 mai dernier sur le thème "Avec StopCovid, tous suivis à la trace ?"</h4>
<p>La surveillance de masse est devenue une réalité de notre quotidien.<br />
Focus sur l'application StopCovid qui doit tracer les déplacements de chacun, sous le prétexte de la lutte contre le coronavirus.  Quelle est la réalité de nos traces numériques et qui les exploitent ?<br />
Quels sont les liens entre ces entreprises et les gouvernements et pourquoi tout se conjugue pour que ça continue ?</p>
<p>Avec :</p>
<ul>
<li><span style="color: #000000;">Olivier Tesquet</span>, journaliste à Télérama et auteur de de l’ouvrage « À la trace, enquête sur les nouveaux territoires de la surveillance » (éditions Premier Parallèle)</li>
<li><span style="color: #000000;">Nehalenniæ Oudin</span>, de La Quadrature du Net et de Exodus Privacy.</li>
</ul>
<p>&nbsp;</p>
<p>[embedyt]https://youtu.be/8013Z7VHAsA[/embedyt]</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Le Shadok et Rue89 Strasbourg vous donnent rendez-vous tous les deux mois pour un cycle de conférences interrogeant les enjeux de société soulevés par le numérique : collecte des données, intelligence artificielle, ubérisation des services, pratique des réseaux sociaux, etc.</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-stopcovid/">Vidéo : Avec StopCovid, tous suivis à la trace ?</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="1920" height="1080" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg 1920w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-768x432.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-1024x576.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-600x338.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-580x326.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-667x375.jpg 667w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 1920px) 100vw, 1920px" /></p><h4>Retrouvez le visio-débat du 18 mai dernier sur le thème "Avec StopCovid, tous suivis à la trace ?"</h4>
La surveillance de masse est devenue une réalité de notre quotidien.
Focus sur l'application StopCovid qui doit tracer les déplacements de chacun, sous le prétexte de la lutte contre le coronavirus.  Quelle est la réalité de nos traces numériques et qui les exploitent ?
Quels sont les liens entre ces entreprises et les gouvernements et pourquoi tout se conjugue pour que ça continue ?

Avec :
<ul>
 	<li><span style="color: #000000;">Olivier Tesquet</span>, journaliste à Télérama et auteur de de l’ouvrage « À la trace, enquête sur les nouveaux territoires de la surveillance » (éditions Premier Parallèle)</li>
 	<li><span style="color: #000000;">Nehalenniæ Oudin</span>, de La Quadrature du Net et de Exodus Privacy.</li>
</ul>
&nbsp;

[embedyt]https://youtu.be/8013Z7VHAsA[/embedyt]

&nbsp;

Le Shadok et Rue89 Strasbourg vous donnent rendez-vous tous les deux mois pour un cycle de conférences interrogeant les enjeux de société soulevés par le numérique : collecte des données, intelligence artificielle, ubérisation des services, pratique des réseaux sociaux, etc.<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-stopcovid/">Vidéo : Avec StopCovid, tous suivis à la trace ?</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="1920" height="1080" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg 1920w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-768x432.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-1024x576.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-600x338.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-580x326.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-667x375.jpg 667w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 1920px) 100vw, 1920px" /></p>
<h4>Retrouvez le visio-débat du 18 mai dernier sur le thème "Avec StopCovid, tous suivis à la trace ?"</h4>
<p>La surveillance de masse est devenue une réalité de notre quotidien.<br />
Focus sur l'application StopCovid qui doit tracer les déplacements de chacun, sous le prétexte de la lutte contre le coronavirus.  Quelle est la réalité de nos traces numériques et qui les exploitent ?<br />
Quels sont les liens entre ces entreprises et les gouvernements et pourquoi tout se conjugue pour que ça continue ?</p>
<p>Avec :</p>
<ul>
<li><span style="color: #000000;">Olivier Tesquet</span>, journaliste à Télérama et auteur de de l’ouvrage « À la trace, enquête sur les nouveaux territoires de la surveillance » (éditions Premier Parallèle)</li>
<li><span style="color: #000000;">Nehalenniæ Oudin</span>, de La Quadrature du Net et de Exodus Privacy.</li>
</ul>
<p>&nbsp;</p>
<p>[embedyt]https://youtu.be/8013Z7VHAsA[/embedyt]</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Le Shadok et Rue89 Strasbourg vous donnent rendez-vous tous les deux mois pour un cycle de conférences interrogeant les enjeux de société soulevés par le numérique : collecte des données, intelligence artificielle, ubérisation des services, pratique des réseaux sociaux, etc.</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-stopcovid/">Vidéo : Avec StopCovid, tous suivis à la trace ?</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="1920" height="1080" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg 1920w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-768x432.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-1024x576.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-600x338.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-580x326.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-667x375.jpg 667w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 1920px) 100vw, 1920px" /></p><h4>Retrouvez le visio-débat du 18 mai dernier sur le thème "Avec StopCovid, tous suivis à la trace ?"</h4>
La surveillance de masse est devenue une réalité de notre quotidien.
Focus sur l'application StopCovid qui doit tracer les déplacements de chacun, sous le prétexte de la lutte contre le coronavirus.  Quelle est la réalité de nos traces numériques et qui les exploitent ?
Quels sont les liens entre ces entreprises et les gouvernements et pourquoi tout se conjugue pour que ça continue ?

Avec :
<ul>
 	<li><span style="color: #000000;">Olivier Tesquet</span>, journaliste à Télérama et auteur de de l’ouvrage « À la trace, enquête sur les nouveaux territoires de la surveillance » (éditions Premier Parallèle)</li>
 	<li><span style="color: #000000;">Nehalenniæ Oudin</span>, de La Quadrature du Net et de Exodus Privacy.</li>
</ul>
&nbsp;

[embedyt]https://youtu.be/8013Z7VHAsA[/embedyt]

&nbsp;

Le Shadok et Rue89 Strasbourg vous donnent rendez-vous tous les deux mois pour un cycle de conférences interrogeant les enjeux de société soulevés par le numérique : collecte des données, intelligence artificielle, ubérisation des services, pratique des réseaux sociaux, etc.<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-stopcovid/">Vidéo : Avec StopCovid, tous suivis à la trace ?</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => blog
                    [date_timestamp] => 1591086285
                )

            [6] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Vidéo : Mouvement maker et Covid-19, la nouvelle donne ?
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-maker-covid/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 15 Jun 2020 08:17:40 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 1
                            [subject] => blog
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => blog
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-stopcovid-copy/
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="1920" height="1080" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg 1920w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-768x432.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-1024x576.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-600x338.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-580x326.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-667x375.jpg 667w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 1920px) 100vw, 1920px" /></p>
<h4>Retrouvez le visio-débat du 11 juin sur le thème "Mouvement maker et Covid-19, la nouvelle donne" ?</h4>
<p>Visières, masques, valves de respirateurs… : les imprimantes 3D n’ont pas chômé durant la crise sanitaire, que ce soit au sein de fablabs, de makerspaces ou encore chez de simples particuliers.</p>
<p>Face à l’interruption des chaînes logistiques industrielles, le mouvement maker a su s’organiser rapidement pour proposer un modèle alternatif de production favorisant l’open source, la relocalisation et la mutualisation des moyens et des ressources.<br />
Certaines initiatives ont suscité des collaborations inédites entre makers et industriels, redéfinissant ainsi les écosystèmes existants pour ouvrir une « troisième voie » de production.</p>
<p>Alors que s’annonce le monde « d’après », quels seront les rôles et enjeux pour le mouvement maker ? Quelles perspectives de valorisation et de structuration du travail numérique contributif peuvent être envisagées ?</p>
<p>Avec :</p>
<ul>
<li><span style="color: #000000;">Flavie Genatio</span>, doctorante en sociologie (laboratoire PACTE Université Grenoble-Alpes) et spécialiste du mouvement des « makers »</li>
<li><span style="color: #000000;">Quentin Lehmann</span>, président de Makers 67</li>
</ul>
<p>&nbsp;</p>
<p>[embedyt] https://youtu.be/2AysReJTrcg [/embedyt]</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Le Shadok et Rue89 Strasbourg vous donnent rendez-vous tous les deux mois pour un cycle de conférences interrogeant les enjeux de société soulevés par le numérique : collecte des données, intelligence artificielle, ubérisation des services, pratique des réseaux sociaux, etc.</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-maker-covid/">Vidéo : Mouvement maker et Covid-19, la nouvelle donne ?</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="1920" height="1080" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg 1920w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-768x432.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-1024x576.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-600x338.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-580x326.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-667x375.jpg 667w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 1920px) 100vw, 1920px" /></p><h4>Retrouvez le visio-débat du 11 juin sur le thème "Mouvement maker et Covid-19, la nouvelle donne" ?</h4>
Visières, masques, valves de respirateurs… : les imprimantes 3D n’ont pas chômé durant la crise sanitaire, que ce soit au sein de fablabs, de makerspaces ou encore chez de simples particuliers.

Face à l’interruption des chaînes logistiques industrielles, le mouvement maker a su s’organiser rapidement pour proposer un modèle alternatif de production favorisant l’open source, la relocalisation et la mutualisation des moyens et des ressources.
Certaines initiatives ont suscité des collaborations inédites entre makers et industriels, redéfinissant ainsi les écosystèmes existants pour ouvrir une « troisième voie » de production.

Alors que s’annonce le monde « d’après », quels seront les rôles et enjeux pour le mouvement maker ? Quelles perspectives de valorisation et de structuration du travail numérique contributif peuvent être envisagées ?

Avec :
<ul>
 	<li><span style="color: #000000;">Flavie Genatio</span>, doctorante en sociologie (laboratoire PACTE Université Grenoble-Alpes) et spécialiste du mouvement des « makers »</li>
 	<li><span style="color: #000000;">Quentin Lehmann</span>, président de Makers 67</li>
</ul>
&nbsp;

[embedyt] https://youtu.be/2AysReJTrcg [/embedyt]

&nbsp;

Le Shadok et Rue89 Strasbourg vous donnent rendez-vous tous les deux mois pour un cycle de conférences interrogeant les enjeux de société soulevés par le numérique : collecte des données, intelligence artificielle, ubérisation des services, pratique des réseaux sociaux, etc.<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-maker-covid/">Vidéo : Mouvement maker et Covid-19, la nouvelle donne ?</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="1920" height="1080" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg 1920w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-768x432.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-1024x576.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-600x338.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-580x326.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-667x375.jpg 667w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 1920px) 100vw, 1920px" /></p>
<h4>Retrouvez le visio-débat du 11 juin sur le thème "Mouvement maker et Covid-19, la nouvelle donne" ?</h4>
<p>Visières, masques, valves de respirateurs… : les imprimantes 3D n’ont pas chômé durant la crise sanitaire, que ce soit au sein de fablabs, de makerspaces ou encore chez de simples particuliers.</p>
<p>Face à l’interruption des chaînes logistiques industrielles, le mouvement maker a su s’organiser rapidement pour proposer un modèle alternatif de production favorisant l’open source, la relocalisation et la mutualisation des moyens et des ressources.<br />
Certaines initiatives ont suscité des collaborations inédites entre makers et industriels, redéfinissant ainsi les écosystèmes existants pour ouvrir une « troisième voie » de production.</p>
<p>Alors que s’annonce le monde « d’après », quels seront les rôles et enjeux pour le mouvement maker ? Quelles perspectives de valorisation et de structuration du travail numérique contributif peuvent être envisagées ?</p>
<p>Avec :</p>
<ul>
<li><span style="color: #000000;">Flavie Genatio</span>, doctorante en sociologie (laboratoire PACTE Université Grenoble-Alpes) et spécialiste du mouvement des « makers »</li>
<li><span style="color: #000000;">Quentin Lehmann</span>, président de Makers 67</li>
</ul>
<p>&nbsp;</p>
<p>[embedyt] https://youtu.be/2AysReJTrcg [/embedyt]</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Le Shadok et Rue89 Strasbourg vous donnent rendez-vous tous les deux mois pour un cycle de conférences interrogeant les enjeux de société soulevés par le numérique : collecte des données, intelligence artificielle, ubérisation des services, pratique des réseaux sociaux, etc.</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-maker-covid/">Vidéo : Mouvement maker et Covid-19, la nouvelle donne ?</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="1920" height="1080" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event.jpg 1920w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-768x432.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-1024x576.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-600x338.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-580x326.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-667x375.jpg 667w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/Shadok_Rue89_banniere-event-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 1920px) 100vw, 1920px" /></p><h4>Retrouvez le visio-débat du 11 juin sur le thème "Mouvement maker et Covid-19, la nouvelle donne" ?</h4>
Visières, masques, valves de respirateurs… : les imprimantes 3D n’ont pas chômé durant la crise sanitaire, que ce soit au sein de fablabs, de makerspaces ou encore chez de simples particuliers.

Face à l’interruption des chaînes logistiques industrielles, le mouvement maker a su s’organiser rapidement pour proposer un modèle alternatif de production favorisant l’open source, la relocalisation et la mutualisation des moyens et des ressources.
Certaines initiatives ont suscité des collaborations inédites entre makers et industriels, redéfinissant ainsi les écosystèmes existants pour ouvrir une « troisième voie » de production.

Alors que s’annonce le monde « d’après », quels seront les rôles et enjeux pour le mouvement maker ? Quelles perspectives de valorisation et de structuration du travail numérique contributif peuvent être envisagées ?

Avec :
<ul>
 	<li><span style="color: #000000;">Flavie Genatio</span>, doctorante en sociologie (laboratoire PACTE Université Grenoble-Alpes) et spécialiste du mouvement des « makers »</li>
 	<li><span style="color: #000000;">Quentin Lehmann</span>, président de Makers 67</li>
</ul>
&nbsp;

[embedyt] https://youtu.be/2AysReJTrcg [/embedyt]

&nbsp;

Le Shadok et Rue89 Strasbourg vous donnent rendez-vous tous les deux mois pour un cycle de conférences interrogeant les enjeux de société soulevés par le numérique : collecte des données, intelligence artificielle, ubérisation des services, pratique des réseaux sociaux, etc.<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/video-maker-covid/">Vidéo : Mouvement maker et Covid-19, la nouvelle donne ?</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => blog
                    [date_timestamp] => 1592209060
                )

            [7] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Découvrez le parcours sonore EC(H)O
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/hier-cetait-demain-science-fiction-et-imaginaires-collectifs/parcours-echo/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 28 Jan 2020 14:33:48 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Hier c'était demain : science-fiction et imaginaires collectifs
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Hier c'était demain : science-fiction et imaginaires collectifs
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=17433
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="700" height="464" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1.jpg 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-150x99.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-300x199.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-600x398.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-245x162.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-580x384.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-566x375.jpg 566w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-270x179.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-500x331.jpg 500w" sizes="(max-width: 700px) 100vw, 700px" /></p>
<h4>À partir du 30 janvier, expérimentez EC(H)O, un parcours sonore immersif à la découverte de la Presqu'île Malraux !</h4>
<p>Coordonnée par l'agence <a href="http://www.agence-capac.fr" target="_blank" rel="noopener noreferrer">CAPAC</a> et co-conçue notamment par <a href="https://www.le2p2.com" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Les Ensembles 2.2</a>, deux structures hébergées au Shadok, cette oeuvre d'art numérique est le fruit d'une collaboration entre artistes, habitant.e.s, commerçant.e.s, employé.e.s et usager.e.s de la presqu'île.</p>
<div class="text_exposed_show">
<p>Elle est disponible à l'écoute sur l'application <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/getoverheard/?__tn__=K-R&amp;eid=ARB6YdUm1t6rGwN3qUNru1l--D73GVXE2BXEafozbfGp84ZxQ9YpwSUJarZMz1WZRB3tHALv_IBxU2-w&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=109585930466460&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARB6YdUm1t6rGwN3qUNru1l--D73GVXE2BXEafozbfGp84ZxQ9YpwSUJarZMz1WZRB3tHALv_IBxU2-w%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">GOH</a>, un dispositif également développé par <a href="https://www.le2p2.com" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Les Ensembles 2.2</a> et contenant en parallèle le parcours sonore <span style="color: #000000;">#Strasbourg2099</span> issu des ateliers réalisés au Shadok dans le cadre du cycle <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Hier c'était demain, science-fiction et imaginaires collectifs</a>.</p>
<p><strong><a href="https://www.rue89strasbourg.com/ville-passe-present-futur-ecoute-application-goh-165893" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Cliquez ici</a></strong> pour lire l'article de <a href="https://www.rue89strasbourg.com" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Rue89 Strasbourg</a> à ce sujet.</p>
<p><span class="_5mfr"><span class="_6qdm">✅</span></span> Inauguration du parcours EC(H)O le 30 janvier à 12h - Rdv devant l'hôtel Okko<br />
<span class="_5mfr"><span class="_6qdm">❗️</span></span>Plus d'infos : <a href="https://bit.ly/2tZgfX3?fbclid=IwAR2fJ5ymdlVVI58ALOuEAqRAN9Qyvpf4FEiEhRcvF_wO8SPdrg1MtYGRQes" target="_blank" rel="nofollow noopener noreferrer" data-ft="{&quot;tn&quot;:&quot;-U&quot;}" data-lynx-mode="origin" data-lynx-uri="https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fbit.ly%2F2tZgfX3%3Ffbclid%3DIwAR2fJ5ymdlVVI58ALOuEAqRAN9Qyvpf4FEiEhRcvF_wO8SPdrg1MtYGRQes&amp;h=AT0r7TLQoFvY2ZTkoGSlXbLpL3UX4vjNwvyuEDRXu6z0oceQCgsTP62EHPAa01myQKlw8kl6i2y4VYYT1udSCcaHAlIyU5hRytVGKO-7q8t786POWd18oI2DelHV29K5_L2wh_ZFk1mMKyFL1-josdGzggM4lNefw8koWlq0vuDwaj2jgfdcKADOIcGbPj5HZaNlyuCBnTH32mm7jYPb3hs-WhDkAsuVH5WPCi2LTY2vKPdMgvn_smrhzlhYGB232fhIvGuFYvVGoMYmHkiKfcpEqrTdq65oFGKNpAguBwyNgJNuIyNQsiupj9XZ6LgBOWNpgOqGt7611qxPXBe6NPRXc1fyn0Al-5hKbjZSyxeyoQakJXorZq8QcaO9dF7fd8bkO65Bdk93gmq00Im-Snhxk26S7YU-2y9SetGfgkTweRSHeEio0zXoq2zkuGvEyHST79D1hDo3ygqcX2w4F1acUy1AxC5moiaeSVo6Oz6CAWlCw5g_8urTh9RqTlv5e--SZcC0Yj4sOAftirzFObvNEnWXFzaLC7JUSsE-EQfPmmE_iJdbd3fkf5E5MLAz9A_c40etCCpFzBSF8CjpZDSUysDlGdj92UAjtL4WN6_X-HyMTcyBZxdq3dHKQKlnKvuemg">http://bit.ly/2tZgfX3</a><br />
<span class="_5mfr"><span class="_6qdm">🤝</span></span> En partenariat avec <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/lesensembles2.2/?__tn__=K-R&amp;eid=ARDCs7SHj-GA94Z58XKyN9B3r4v1MDAsFXy6-jrx9vy1eeTylnA487gfwxlJkN-ngtwSneukwOtjvXtJ&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=144152096194777&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARDCs7SHj-GA94Z58XKyN9B3r4v1MDAsFXy6-jrx9vy1eeTylnA487gfwxlJkN-ngtwSneukwOtjvXtJ%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Les Ensembles 2.2</a>, <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/CREACCRO/?__tn__=K-R&amp;eid=ARADInrYq-UhAv-DehlOXS2reynZE-NByXxD5znRVV-UQNBoQVN1WlbvKlmgNWL3oquHM4XudUUOERqI&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=542896289186217&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARADInrYq-UhAv-DehlOXS2reynZE-NByXxD5znRVV-UQNBoQVN1WlbvKlmgNWL3oquHM4XudUUOERqI%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Creaccro</a>, <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/shadok.strasbourg/?__tn__=K-R&amp;eid=ARBwddVeKNHtuuHydM5SG4WMPJgUlz236xN8IqHJsFaGeWZqUEZbAZvNraoC-RS1EevR-hooruGuvRoC&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=226229430875642&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARBwddVeKNHtuuHydM5SG4WMPJgUlz236xN8IqHJsFaGeWZqUEZbAZvNraoC-RS1EevR-hooruGuvRoC%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Le Shadok</a>, <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/okkohotelsstrasbourg/?__tn__=K-R&amp;eid=ARAGToAUyp2vldXQQz2xgZUS7s8e0JYF8CI6YWquvfUgEBoxcq0bxYgu2w9wPMirPyi9d-wjUFq95MkZ&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=130267961045579&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARAGToAUyp2vldXQQz2xgZUS7s8e0JYF8CI6YWquvfUgEBoxcq0bxYgu2w9wPMirPyi9d-wjUFq95MkZ%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">OKKO Hotels Strasbourg Centre</a> Inet <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/pages/CNFPT-Strasbourg/1473998539294454?__tn__=K-R&amp;eid=ARCZaWe0NFsOHuX2JigPzYHTk-6KXyyFtFElHItjIdwrpyU92NmmlmCMyAo1HR3_kB2tXSXlIZDWQp3T&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=1473998539294454&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARCZaWe0NFsOHuX2JigPzYHTk-6KXyyFtFElHItjIdwrpyU92NmmlmCMyAo1HR3_kB2tXSXlIZDWQp3T%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">CNFPT Strasbourg</a>, <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/strasbourg.eu/?__tn__=K-R&amp;eid=ARBC6fV-gyFImT4qleM-b9hA9zWKh747vA9AacmrDkgjdt8XW0TmcwGUo3CkfDF-RKswTGHSrT8F3gVM&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=161360213882507&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARBC6fV-gyFImT4qleM-b9hA9zWKh747vA9AacmrDkgjdt8XW0TmcwGUo3CkfDF-RKswTGHSrT8F3gVM%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Strasbourg.eu</a>, <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/regiongrandest/?__tn__=K-R&amp;eid=ARDgfnmRx3gX1exct8P4Z3LIoLbfP11RWYNXrShjwzG0_tlbIexQbPGBVNoQMwabgQG8rTXfxvFOtTFy&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=1493741450926446&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARDgfnmRx3gX1exct8P4Z3LIoLbfP11RWYNXrShjwzG0_tlbIexQbPGBVNoQMwabgQG8rTXfxvFOtTFy%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Région Grand Est</a>, la SERS et <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/arem67/?__tn__=K-R&amp;eid=ARDNkx5u6z3lMeAfi6h30wlW0Giu_XrtlmqZnxBV66xvoCEopWH_hBBUCu55u_SXb-Of3vNIcGcuHGGw&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=1580097028974420&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARDNkx5u6z3lMeAfi6h30wlW0Giu_XrtlmqZnxBV66xvoCEopWH_hBBUCu55u_SXb-Of3vNIcGcuHGGw%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">AREM - Association des Résidents Étoile-Malraux</a></p>
</div>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/hier-cetait-demain-science-fiction-et-imaginaires-collectifs/parcours-echo/">Découvrez le parcours sonore EC(H)O</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="700" height="464" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1.jpg 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-150x99.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-300x199.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-600x398.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-245x162.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-580x384.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-566x375.jpg 566w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-270x179.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-500x331.jpg 500w" sizes="(max-width: 700px) 100vw, 700px" /></p><h4>À partir du 30 janvier, expérimentez EC(H)O, un parcours sonore immersif à la découverte de la Presqu'île Malraux !</h4>
Coordonnée par l'agence <a href="http://www.agence-capac.fr" target="_blank" rel="noopener noreferrer">CAPAC</a> et co-conçue notamment par <a href="https://www.le2p2.com" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Les Ensembles 2.2</a>, deux structures hébergées au Shadok, cette oeuvre d'art numérique est le fruit d'une collaboration entre artistes, habitant.e.s, commerçant.e.s, employé.e.s et usager.e.s de la presqu'île.
<div class="text_exposed_show">

Elle est disponible à l'écoute sur l'application <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/getoverheard/?__tn__=K-R&amp;eid=ARB6YdUm1t6rGwN3qUNru1l--D73GVXE2BXEafozbfGp84ZxQ9YpwSUJarZMz1WZRB3tHALv_IBxU2-w&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=109585930466460&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARB6YdUm1t6rGwN3qUNru1l--D73GVXE2BXEafozbfGp84ZxQ9YpwSUJarZMz1WZRB3tHALv_IBxU2-w%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">GOH</a>, un dispositif également développé par <a href="https://www.le2p2.com" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Les Ensembles 2.2</a> et contenant en parallèle le parcours sonore <span style="color: #000000;">#Strasbourg2099</span> issu des ateliers réalisés au Shadok dans le cadre du cycle <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Hier c'était demain, science-fiction et imaginaires collectifs</a>.

<strong><a href="https://www.rue89strasbourg.com/ville-passe-present-futur-ecoute-application-goh-165893" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Cliquez ici</a></strong> pour lire l'article de <a href="https://www.rue89strasbourg.com" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Rue89 Strasbourg</a> à ce sujet.

<span class="_5mfr"><span class="_6qdm">✅</span></span> Inauguration du parcours EC(H)O le 30 janvier à 12h - Rdv devant l'hôtel Okko
<span class="_5mfr"><span class="_6qdm">❗️</span></span>Plus d'infos : <a href="https://bit.ly/2tZgfX3?fbclid=IwAR2fJ5ymdlVVI58ALOuEAqRAN9Qyvpf4FEiEhRcvF_wO8SPdrg1MtYGRQes" target="_blank" rel="nofollow noopener noreferrer" data-ft="{&quot;tn&quot;:&quot;-U&quot;}" data-lynx-mode="origin" data-lynx-uri="https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fbit.ly%2F2tZgfX3%3Ffbclid%3DIwAR2fJ5ymdlVVI58ALOuEAqRAN9Qyvpf4FEiEhRcvF_wO8SPdrg1MtYGRQes&amp;h=AT0r7TLQoFvY2ZTkoGSlXbLpL3UX4vjNwvyuEDRXu6z0oceQCgsTP62EHPAa01myQKlw8kl6i2y4VYYT1udSCcaHAlIyU5hRytVGKO-7q8t786POWd18oI2DelHV29K5_L2wh_ZFk1mMKyFL1-josdGzggM4lNefw8koWlq0vuDwaj2jgfdcKADOIcGbPj5HZaNlyuCBnTH32mm7jYPb3hs-WhDkAsuVH5WPCi2LTY2vKPdMgvn_smrhzlhYGB232fhIvGuFYvVGoMYmHkiKfcpEqrTdq65oFGKNpAguBwyNgJNuIyNQsiupj9XZ6LgBOWNpgOqGt7611qxPXBe6NPRXc1fyn0Al-5hKbjZSyxeyoQakJXorZq8QcaO9dF7fd8bkO65Bdk93gmq00Im-Snhxk26S7YU-2y9SetGfgkTweRSHeEio0zXoq2zkuGvEyHST79D1hDo3ygqcX2w4F1acUy1AxC5moiaeSVo6Oz6CAWlCw5g_8urTh9RqTlv5e--SZcC0Yj4sOAftirzFObvNEnWXFzaLC7JUSsE-EQfPmmE_iJdbd3fkf5E5MLAz9A_c40etCCpFzBSF8CjpZDSUysDlGdj92UAjtL4WN6_X-HyMTcyBZxdq3dHKQKlnKvuemg">http://bit.ly/2tZgfX3</a>
<span class="_5mfr"><span class="_6qdm">🤝</span></span> En partenariat avec <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/lesensembles2.2/?__tn__=K-R&amp;eid=ARDCs7SHj-GA94Z58XKyN9B3r4v1MDAsFXy6-jrx9vy1eeTylnA487gfwxlJkN-ngtwSneukwOtjvXtJ&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=144152096194777&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARDCs7SHj-GA94Z58XKyN9B3r4v1MDAsFXy6-jrx9vy1eeTylnA487gfwxlJkN-ngtwSneukwOtjvXtJ%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Les Ensembles 2.2</a>, <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/CREACCRO/?__tn__=K-R&amp;eid=ARADInrYq-UhAv-DehlOXS2reynZE-NByXxD5znRVV-UQNBoQVN1WlbvKlmgNWL3oquHM4XudUUOERqI&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=542896289186217&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARADInrYq-UhAv-DehlOXS2reynZE-NByXxD5znRVV-UQNBoQVN1WlbvKlmgNWL3oquHM4XudUUOERqI%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Creaccro</a>, <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/shadok.strasbourg/?__tn__=K-R&amp;eid=ARBwddVeKNHtuuHydM5SG4WMPJgUlz236xN8IqHJsFaGeWZqUEZbAZvNraoC-RS1EevR-hooruGuvRoC&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=226229430875642&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARBwddVeKNHtuuHydM5SG4WMPJgUlz236xN8IqHJsFaGeWZqUEZbAZvNraoC-RS1EevR-hooruGuvRoC%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Le Shadok</a>, <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/okkohotelsstrasbourg/?__tn__=K-R&amp;eid=ARAGToAUyp2vldXQQz2xgZUS7s8e0JYF8CI6YWquvfUgEBoxcq0bxYgu2w9wPMirPyi9d-wjUFq95MkZ&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=130267961045579&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARAGToAUyp2vldXQQz2xgZUS7s8e0JYF8CI6YWquvfUgEBoxcq0bxYgu2w9wPMirPyi9d-wjUFq95MkZ%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">OKKO Hotels Strasbourg Centre</a> Inet <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/pages/CNFPT-Strasbourg/1473998539294454?__tn__=K-R&amp;eid=ARCZaWe0NFsOHuX2JigPzYHTk-6KXyyFtFElHItjIdwrpyU92NmmlmCMyAo1HR3_kB2tXSXlIZDWQp3T&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=1473998539294454&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARCZaWe0NFsOHuX2JigPzYHTk-6KXyyFtFElHItjIdwrpyU92NmmlmCMyAo1HR3_kB2tXSXlIZDWQp3T%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">CNFPT Strasbourg</a>, <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/strasbourg.eu/?__tn__=K-R&amp;eid=ARBC6fV-gyFImT4qleM-b9hA9zWKh747vA9AacmrDkgjdt8XW0TmcwGUo3CkfDF-RKswTGHSrT8F3gVM&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=161360213882507&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARBC6fV-gyFImT4qleM-b9hA9zWKh747vA9AacmrDkgjdt8XW0TmcwGUo3CkfDF-RKswTGHSrT8F3gVM%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Strasbourg.eu</a>, <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/regiongrandest/?__tn__=K-R&amp;eid=ARDgfnmRx3gX1exct8P4Z3LIoLbfP11RWYNXrShjwzG0_tlbIexQbPGBVNoQMwabgQG8rTXfxvFOtTFy&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=1493741450926446&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARDgfnmRx3gX1exct8P4Z3LIoLbfP11RWYNXrShjwzG0_tlbIexQbPGBVNoQMwabgQG8rTXfxvFOtTFy%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Région Grand Est</a>, la SERS et <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/arem67/?__tn__=K-R&amp;eid=ARDNkx5u6z3lMeAfi6h30wlW0Giu_XrtlmqZnxBV66xvoCEopWH_hBBUCu55u_SXb-Of3vNIcGcuHGGw&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=1580097028974420&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARDNkx5u6z3lMeAfi6h30wlW0Giu_XrtlmqZnxBV66xvoCEopWH_hBBUCu55u_SXb-Of3vNIcGcuHGGw%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">AREM - Association des Résidents Étoile-Malraux</a>

</div><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/hier-cetait-demain-science-fiction-et-imaginaires-collectifs/parcours-echo/">Découvrez le parcours sonore EC(H)O</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="700" height="464" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1.jpg 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-150x99.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-300x199.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-600x398.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-245x162.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-580x384.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-566x375.jpg 566w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-270x179.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-500x331.jpg 500w" sizes="(max-width: 700px) 100vw, 700px" /></p>
<h4>À partir du 30 janvier, expérimentez EC(H)O, un parcours sonore immersif à la découverte de la Presqu'île Malraux !</h4>
<p>Coordonnée par l'agence <a href="http://www.agence-capac.fr" target="_blank" rel="noopener noreferrer">CAPAC</a> et co-conçue notamment par <a href="https://www.le2p2.com" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Les Ensembles 2.2</a>, deux structures hébergées au Shadok, cette oeuvre d'art numérique est le fruit d'une collaboration entre artistes, habitant.e.s, commerçant.e.s, employé.e.s et usager.e.s de la presqu'île.</p>
<div class="text_exposed_show">
<p>Elle est disponible à l'écoute sur l'application <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/getoverheard/?__tn__=K-R&amp;eid=ARB6YdUm1t6rGwN3qUNru1l--D73GVXE2BXEafozbfGp84ZxQ9YpwSUJarZMz1WZRB3tHALv_IBxU2-w&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=109585930466460&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARB6YdUm1t6rGwN3qUNru1l--D73GVXE2BXEafozbfGp84ZxQ9YpwSUJarZMz1WZRB3tHALv_IBxU2-w%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">GOH</a>, un dispositif également développé par <a href="https://www.le2p2.com" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Les Ensembles 2.2</a> et contenant en parallèle le parcours sonore <span style="color: #000000;">#Strasbourg2099</span> issu des ateliers réalisés au Shadok dans le cadre du cycle <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Hier c'était demain, science-fiction et imaginaires collectifs</a>.</p>
<p><strong><a href="https://www.rue89strasbourg.com/ville-passe-present-futur-ecoute-application-goh-165893" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Cliquez ici</a></strong> pour lire l'article de <a href="https://www.rue89strasbourg.com" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Rue89 Strasbourg</a> à ce sujet.</p>
<p><span class="_5mfr"><span class="_6qdm">✅</span></span> Inauguration du parcours EC(H)O le 30 janvier à 12h - Rdv devant l'hôtel Okko<br />
<span class="_5mfr"><span class="_6qdm">❗️</span></span>Plus d'infos : <a href="https://bit.ly/2tZgfX3?fbclid=IwAR2fJ5ymdlVVI58ALOuEAqRAN9Qyvpf4FEiEhRcvF_wO8SPdrg1MtYGRQes" target="_blank" rel="nofollow noopener noreferrer" data-ft="{&quot;tn&quot;:&quot;-U&quot;}" data-lynx-mode="origin" data-lynx-uri="https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fbit.ly%2F2tZgfX3%3Ffbclid%3DIwAR2fJ5ymdlVVI58ALOuEAqRAN9Qyvpf4FEiEhRcvF_wO8SPdrg1MtYGRQes&amp;h=AT0r7TLQoFvY2ZTkoGSlXbLpL3UX4vjNwvyuEDRXu6z0oceQCgsTP62EHPAa01myQKlw8kl6i2y4VYYT1udSCcaHAlIyU5hRytVGKO-7q8t786POWd18oI2DelHV29K5_L2wh_ZFk1mMKyFL1-josdGzggM4lNefw8koWlq0vuDwaj2jgfdcKADOIcGbPj5HZaNlyuCBnTH32mm7jYPb3hs-WhDkAsuVH5WPCi2LTY2vKPdMgvn_smrhzlhYGB232fhIvGuFYvVGoMYmHkiKfcpEqrTdq65oFGKNpAguBwyNgJNuIyNQsiupj9XZ6LgBOWNpgOqGt7611qxPXBe6NPRXc1fyn0Al-5hKbjZSyxeyoQakJXorZq8QcaO9dF7fd8bkO65Bdk93gmq00Im-Snhxk26S7YU-2y9SetGfgkTweRSHeEio0zXoq2zkuGvEyHST79D1hDo3ygqcX2w4F1acUy1AxC5moiaeSVo6Oz6CAWlCw5g_8urTh9RqTlv5e--SZcC0Yj4sOAftirzFObvNEnWXFzaLC7JUSsE-EQfPmmE_iJdbd3fkf5E5MLAz9A_c40etCCpFzBSF8CjpZDSUysDlGdj92UAjtL4WN6_X-HyMTcyBZxdq3dHKQKlnKvuemg">http://bit.ly/2tZgfX3</a><br />
<span class="_5mfr"><span class="_6qdm">🤝</span></span> En partenariat avec <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/lesensembles2.2/?__tn__=K-R&amp;eid=ARDCs7SHj-GA94Z58XKyN9B3r4v1MDAsFXy6-jrx9vy1eeTylnA487gfwxlJkN-ngtwSneukwOtjvXtJ&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=144152096194777&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARDCs7SHj-GA94Z58XKyN9B3r4v1MDAsFXy6-jrx9vy1eeTylnA487gfwxlJkN-ngtwSneukwOtjvXtJ%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Les Ensembles 2.2</a>, <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/CREACCRO/?__tn__=K-R&amp;eid=ARADInrYq-UhAv-DehlOXS2reynZE-NByXxD5znRVV-UQNBoQVN1WlbvKlmgNWL3oquHM4XudUUOERqI&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=542896289186217&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARADInrYq-UhAv-DehlOXS2reynZE-NByXxD5znRVV-UQNBoQVN1WlbvKlmgNWL3oquHM4XudUUOERqI%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Creaccro</a>, <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/shadok.strasbourg/?__tn__=K-R&amp;eid=ARBwddVeKNHtuuHydM5SG4WMPJgUlz236xN8IqHJsFaGeWZqUEZbAZvNraoC-RS1EevR-hooruGuvRoC&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=226229430875642&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARBwddVeKNHtuuHydM5SG4WMPJgUlz236xN8IqHJsFaGeWZqUEZbAZvNraoC-RS1EevR-hooruGuvRoC%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Le Shadok</a>, <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/okkohotelsstrasbourg/?__tn__=K-R&amp;eid=ARAGToAUyp2vldXQQz2xgZUS7s8e0JYF8CI6YWquvfUgEBoxcq0bxYgu2w9wPMirPyi9d-wjUFq95MkZ&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=130267961045579&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARAGToAUyp2vldXQQz2xgZUS7s8e0JYF8CI6YWquvfUgEBoxcq0bxYgu2w9wPMirPyi9d-wjUFq95MkZ%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">OKKO Hotels Strasbourg Centre</a> Inet <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/pages/CNFPT-Strasbourg/1473998539294454?__tn__=K-R&amp;eid=ARCZaWe0NFsOHuX2JigPzYHTk-6KXyyFtFElHItjIdwrpyU92NmmlmCMyAo1HR3_kB2tXSXlIZDWQp3T&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=1473998539294454&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARCZaWe0NFsOHuX2JigPzYHTk-6KXyyFtFElHItjIdwrpyU92NmmlmCMyAo1HR3_kB2tXSXlIZDWQp3T%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">CNFPT Strasbourg</a>, <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/strasbourg.eu/?__tn__=K-R&amp;eid=ARBC6fV-gyFImT4qleM-b9hA9zWKh747vA9AacmrDkgjdt8XW0TmcwGUo3CkfDF-RKswTGHSrT8F3gVM&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=161360213882507&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARBC6fV-gyFImT4qleM-b9hA9zWKh747vA9AacmrDkgjdt8XW0TmcwGUo3CkfDF-RKswTGHSrT8F3gVM%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Strasbourg.eu</a>, <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/regiongrandest/?__tn__=K-R&amp;eid=ARDgfnmRx3gX1exct8P4Z3LIoLbfP11RWYNXrShjwzG0_tlbIexQbPGBVNoQMwabgQG8rTXfxvFOtTFy&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=1493741450926446&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARDgfnmRx3gX1exct8P4Z3LIoLbfP11RWYNXrShjwzG0_tlbIexQbPGBVNoQMwabgQG8rTXfxvFOtTFy%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Région Grand Est</a>, la SERS et <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/arem67/?__tn__=K-R&amp;eid=ARDNkx5u6z3lMeAfi6h30wlW0Giu_XrtlmqZnxBV66xvoCEopWH_hBBUCu55u_SXb-Of3vNIcGcuHGGw&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=1580097028974420&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARDNkx5u6z3lMeAfi6h30wlW0Giu_XrtlmqZnxBV66xvoCEopWH_hBBUCu55u_SXb-Of3vNIcGcuHGGw%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">AREM - Association des Résidents Étoile-Malraux</a></p>
</div>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/hier-cetait-demain-science-fiction-et-imaginaires-collectifs/parcours-echo/">Découvrez le parcours sonore EC(H)O</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="700" height="464" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1.jpg 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-150x99.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-300x199.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-600x398.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-245x162.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-580x384.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-566x375.jpg 566w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-270x179.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/strasbourg2099-1-500x331.jpg 500w" sizes="(max-width: 700px) 100vw, 700px" /></p><h4>À partir du 30 janvier, expérimentez EC(H)O, un parcours sonore immersif à la découverte de la Presqu'île Malraux !</h4>
Coordonnée par l'agence <a href="http://www.agence-capac.fr" target="_blank" rel="noopener noreferrer">CAPAC</a> et co-conçue notamment par <a href="https://www.le2p2.com" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Les Ensembles 2.2</a>, deux structures hébergées au Shadok, cette oeuvre d'art numérique est le fruit d'une collaboration entre artistes, habitant.e.s, commerçant.e.s, employé.e.s et usager.e.s de la presqu'île.
<div class="text_exposed_show">

Elle est disponible à l'écoute sur l'application <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/getoverheard/?__tn__=K-R&amp;eid=ARB6YdUm1t6rGwN3qUNru1l--D73GVXE2BXEafozbfGp84ZxQ9YpwSUJarZMz1WZRB3tHALv_IBxU2-w&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=109585930466460&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARB6YdUm1t6rGwN3qUNru1l--D73GVXE2BXEafozbfGp84ZxQ9YpwSUJarZMz1WZRB3tHALv_IBxU2-w%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">GOH</a>, un dispositif également développé par <a href="https://www.le2p2.com" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Les Ensembles 2.2</a> et contenant en parallèle le parcours sonore <span style="color: #000000;">#Strasbourg2099</span> issu des ateliers réalisés au Shadok dans le cadre du cycle <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Hier c'était demain, science-fiction et imaginaires collectifs</a>.

<strong><a href="https://www.rue89strasbourg.com/ville-passe-present-futur-ecoute-application-goh-165893" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Cliquez ici</a></strong> pour lire l'article de <a href="https://www.rue89strasbourg.com" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Rue89 Strasbourg</a> à ce sujet.

<span class="_5mfr"><span class="_6qdm">✅</span></span> Inauguration du parcours EC(H)O le 30 janvier à 12h - Rdv devant l'hôtel Okko
<span class="_5mfr"><span class="_6qdm">❗️</span></span>Plus d'infos : <a href="https://bit.ly/2tZgfX3?fbclid=IwAR2fJ5ymdlVVI58ALOuEAqRAN9Qyvpf4FEiEhRcvF_wO8SPdrg1MtYGRQes" target="_blank" rel="nofollow noopener noreferrer" data-ft="{&quot;tn&quot;:&quot;-U&quot;}" data-lynx-mode="origin" data-lynx-uri="https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fbit.ly%2F2tZgfX3%3Ffbclid%3DIwAR2fJ5ymdlVVI58ALOuEAqRAN9Qyvpf4FEiEhRcvF_wO8SPdrg1MtYGRQes&amp;h=AT0r7TLQoFvY2ZTkoGSlXbLpL3UX4vjNwvyuEDRXu6z0oceQCgsTP62EHPAa01myQKlw8kl6i2y4VYYT1udSCcaHAlIyU5hRytVGKO-7q8t786POWd18oI2DelHV29K5_L2wh_ZFk1mMKyFL1-josdGzggM4lNefw8koWlq0vuDwaj2jgfdcKADOIcGbPj5HZaNlyuCBnTH32mm7jYPb3hs-WhDkAsuVH5WPCi2LTY2vKPdMgvn_smrhzlhYGB232fhIvGuFYvVGoMYmHkiKfcpEqrTdq65oFGKNpAguBwyNgJNuIyNQsiupj9XZ6LgBOWNpgOqGt7611qxPXBe6NPRXc1fyn0Al-5hKbjZSyxeyoQakJXorZq8QcaO9dF7fd8bkO65Bdk93gmq00Im-Snhxk26S7YU-2y9SetGfgkTweRSHeEio0zXoq2zkuGvEyHST79D1hDo3ygqcX2w4F1acUy1AxC5moiaeSVo6Oz6CAWlCw5g_8urTh9RqTlv5e--SZcC0Yj4sOAftirzFObvNEnWXFzaLC7JUSsE-EQfPmmE_iJdbd3fkf5E5MLAz9A_c40etCCpFzBSF8CjpZDSUysDlGdj92UAjtL4WN6_X-HyMTcyBZxdq3dHKQKlnKvuemg">http://bit.ly/2tZgfX3</a>
<span class="_5mfr"><span class="_6qdm">🤝</span></span> En partenariat avec <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/lesensembles2.2/?__tn__=K-R&amp;eid=ARDCs7SHj-GA94Z58XKyN9B3r4v1MDAsFXy6-jrx9vy1eeTylnA487gfwxlJkN-ngtwSneukwOtjvXtJ&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=144152096194777&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARDCs7SHj-GA94Z58XKyN9B3r4v1MDAsFXy6-jrx9vy1eeTylnA487gfwxlJkN-ngtwSneukwOtjvXtJ%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Les Ensembles 2.2</a>, <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/CREACCRO/?__tn__=K-R&amp;eid=ARADInrYq-UhAv-DehlOXS2reynZE-NByXxD5znRVV-UQNBoQVN1WlbvKlmgNWL3oquHM4XudUUOERqI&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=542896289186217&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARADInrYq-UhAv-DehlOXS2reynZE-NByXxD5znRVV-UQNBoQVN1WlbvKlmgNWL3oquHM4XudUUOERqI%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Creaccro</a>, <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/shadok.strasbourg/?__tn__=K-R&amp;eid=ARBwddVeKNHtuuHydM5SG4WMPJgUlz236xN8IqHJsFaGeWZqUEZbAZvNraoC-RS1EevR-hooruGuvRoC&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=226229430875642&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARBwddVeKNHtuuHydM5SG4WMPJgUlz236xN8IqHJsFaGeWZqUEZbAZvNraoC-RS1EevR-hooruGuvRoC%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Le Shadok</a>, <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/okkohotelsstrasbourg/?__tn__=K-R&amp;eid=ARAGToAUyp2vldXQQz2xgZUS7s8e0JYF8CI6YWquvfUgEBoxcq0bxYgu2w9wPMirPyi9d-wjUFq95MkZ&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=130267961045579&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARAGToAUyp2vldXQQz2xgZUS7s8e0JYF8CI6YWquvfUgEBoxcq0bxYgu2w9wPMirPyi9d-wjUFq95MkZ%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">OKKO Hotels Strasbourg Centre</a> Inet <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/pages/CNFPT-Strasbourg/1473998539294454?__tn__=K-R&amp;eid=ARCZaWe0NFsOHuX2JigPzYHTk-6KXyyFtFElHItjIdwrpyU92NmmlmCMyAo1HR3_kB2tXSXlIZDWQp3T&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=1473998539294454&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARCZaWe0NFsOHuX2JigPzYHTk-6KXyyFtFElHItjIdwrpyU92NmmlmCMyAo1HR3_kB2tXSXlIZDWQp3T%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">CNFPT Strasbourg</a>, <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/strasbourg.eu/?__tn__=K-R&amp;eid=ARBC6fV-gyFImT4qleM-b9hA9zWKh747vA9AacmrDkgjdt8XW0TmcwGUo3CkfDF-RKswTGHSrT8F3gVM&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=161360213882507&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARBC6fV-gyFImT4qleM-b9hA9zWKh747vA9AacmrDkgjdt8XW0TmcwGUo3CkfDF-RKswTGHSrT8F3gVM%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Strasbourg.eu</a>, <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/regiongrandest/?__tn__=K-R&amp;eid=ARDgfnmRx3gX1exct8P4Z3LIoLbfP11RWYNXrShjwzG0_tlbIexQbPGBVNoQMwabgQG8rTXfxvFOtTFy&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=1493741450926446&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARDgfnmRx3gX1exct8P4Z3LIoLbfP11RWYNXrShjwzG0_tlbIexQbPGBVNoQMwabgQG8rTXfxvFOtTFy%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">Région Grand Est</a>, la SERS et <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/arem67/?__tn__=K-R&amp;eid=ARDNkx5u6z3lMeAfi6h30wlW0Giu_XrtlmqZnxBV66xvoCEopWH_hBBUCu55u_SXb-Of3vNIcGcuHGGw&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAOD1o06Hx9LS6_Y61LW3RWYL0BjcfHve9DAAFMr2fvXZJnh38X5zOnzon0Zyq5pyDTzZgvo0lVNvru_NtUmnI5HCRZnyvXaSAt-L-MZjEyUyHPg7bV1c4zSd8T8KocqyDjrHm37R2GKeCzB_0Z7hhAPcM9D4RJOLIouLJ36swSJt6PO_o7ZTpa3GrVkLqmHLXE3uQR4dimstoKW9LfHCur7_PGOnOwLe0huXIEeZDwzXGxackIT_rj4qhEqgEwY00rNei5tkVb24DQRFbaf-svUm1x2b1nCdxfxcVx8aZHEgcoh0E2HcqtfxMUE5t1uDPWVZV_28zpomNTQ0Kl4_AWkg" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=1580097028974420&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARDNkx5u6z3lMeAfi6h30wlW0Giu_XrtlmqZnxBV66xvoCEopWH_hBBUCu55u_SXb-Of3vNIcGcuHGGw%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">AREM - Association des Résidents Étoile-Malraux</a>

</div><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/hier-cetait-demain-science-fiction-et-imaginaires-collectifs/parcours-echo/">Découvrez le parcours sonore EC(H)O</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => Hier c'était demain : science-fiction et imaginaires collectifs
                    [date_timestamp] => 1580222028
                )

            [8] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Nouveaux horaires
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/horaires/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Thu, 06 Feb 2020 09:46:18 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 1
                            [subject] => blog
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => blog
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=17387
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="2056" height="1984" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2.jpg 2056w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-150x145.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-300x289.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-768x741.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-1024x988.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-600x579.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-245x236.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-580x560.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-389x375.jpg 389w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-270x261.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-500x482.jpg 500w" sizes="(max-width: 2056px) 100vw, 2056px" /></p>
<h4>Modification des horaires d'ouverture au public</h4>
<p>Le Shadok vous accueille <strong>du mercredi au samedi de 14h à 17h</strong> (hors évènements en soirée).</p>
<p>À bientôt !</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/horaires/">Nouveaux horaires</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="2056" height="1984" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2.jpg 2056w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-150x145.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-300x289.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-768x741.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-1024x988.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-600x579.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-245x236.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-580x560.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-389x375.jpg 389w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-270x261.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-500x482.jpg 500w" sizes="(max-width: 2056px) 100vw, 2056px" /></p><h4>Modification des horaires d'ouverture au public</h4>
Le Shadok vous accueille <strong>du mercredi au samedi de 14h à 17h</strong> (hors évènements en soirée).

À bientôt !<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/horaires/">Nouveaux horaires</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="2056" height="1984" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2.jpg 2056w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-150x145.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-300x289.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-768x741.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-1024x988.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-600x579.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-245x236.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-580x560.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-389x375.jpg 389w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-270x261.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-500x482.jpg 500w" sizes="(max-width: 2056px) 100vw, 2056px" /></p>
<h4>Modification des horaires d'ouverture au public</h4>
<p>Le Shadok vous accueille <strong>du mercredi au samedi de 14h à 17h</strong> (hors évènements en soirée).</p>
<p>À bientôt !</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/horaires/">Nouveaux horaires</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="2056" height="1984" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2.jpg 2056w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-150x145.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-300x289.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-768x741.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-1024x988.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-600x579.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-245x236.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-580x560.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-389x375.jpg 389w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-270x261.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/12/Noel-cropped2-500x482.jpg 500w" sizes="(max-width: 2056px) 100vw, 2056px" /></p><h4>Modification des horaires d'ouverture au public</h4>
Le Shadok vous accueille <strong>du mercredi au samedi de 14h à 17h</strong> (hors évènements en soirée).

À bientôt !<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/horaires/">Nouveaux horaires</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => blog
                    [date_timestamp] => 1580982378
                )

            [9] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Entretien avec Michaël Cros • ProVivance LAB 2097
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/entretien-avec-michael-cros-%e2%80%a2/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 07 Oct 2019 13:27:08 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 1
                            [subject] => blog
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => blog
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=17241
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="1024" height="697" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="Photo de ÜBER BEAST MACHINE, créature végétale et électrique apparue en 2017." srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-150x102.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-300x204.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-768x523.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-600x408.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-245x167.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-580x395.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-551x375.jpg 551w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-270x184.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-500x340.jpg 500w" sizes="(max-width: 1024px) 100vw, 1024px" /></p>
<h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs</a></h4>
<p><em>Univers post-apocalyptique, nouvelles espèces et questionnements ontologiques, <span style="color: #000000;">Michaël Cros</span> interroge l'anthropocène au regard de nos émotions.</em></p>
<p><strong>Artiste transdisciplinaire, vous mettez en scène des corps en associant arts de la marionnette, danse contemporaine et arts numériques. Votre univers est composé de corps hybridés, mécanisés et végétaux. Comment ces êtres altérés vous permettent-ils de questionner la condition humaine ?<br />
</strong>Ces êtres altérés ont des caractères, ils ont rarement des visages, ils sont sombres et ils ont des mobilités particulières. Ce qui m’intéresse, c’est que dans la relation avec des spectateurs, cela crée des réactions, cela met en place des phénomènes d’empathie, d’aversion, d'inquiétude... Finalement ces créatures peuvent elles aussi nous questionner. “Moi je suis humain mais elles c’est quoi ? Et pourquoi j’éprouve ça en les voyant alors que ce sont des artefacts ?“ En plus je donne très peu de contexte, c’est-à-dire qu’à chaque fois que le peuple sombre apparaît, on ne sait pas d’où il vient, on ne sait pas pourquoi il est là. Ce n'est que très récemment que j’ai commencé à poser le genre science-fiction.</p>
<p><strong>Vos créations prennent place dans un univers fictionnel où, en 2097, après une catastrophe environnementale, de nouvelles formes de vie font leur apparition. L’une d’entre elles, l’Über Beast Machine, ne peut survivre sans l’aide des techniciens du Pro-Vivance Lab, qui étudient ces nouvelles espèces. Pourquoi avoir situé votre univers dans un imaginaire post-apocalyptique ?<br />
</strong>Je pars du principe que les scénarios de collapsologie ont déjà eu lieu et qu’on est sur le “après”. L'idée c'est de pouvoir ouvrir un espace imaginaire qui ne soit pas lié à notre actualité. Le postulat 2097, c’était dire que peut-être qu’il y a eu un effondrement - il aurait eu lieu en 2028 - qu’après cela le capitalisme collapse, qu’il y a une reconfiguration du monde et surtout, qu’il y a une nouvelle forme de concorde qui se met en place, entre humains et non humains. Ce jeu de projection est alimenté par la pensée anthropologique contemporaine avec des auteurs comme <span style="color: #000000;">Bruno Latour</span>, <span style="color: #000000;">Tim Ingold</span> mais aussi <span style="color: #000000;">Donna Haraway</span> qui dit : <em>“non, l'anthropocène c’est encore mettre l’humain au centre, peut-être qu’il y a d’autres imaginaires à inventer”</em>.</p>
<p><strong>L’hybridation, dans l’imaginaire de la SF, convoque souvent l’Homme et la machine, mais rarement le règne végétal. Comment vous est venue l’idée d’inventer une créature de ce type ?<em><br />
</em></strong>Je me suis inspiré du milieu des arts de la marionnette, que je connais très bien. Entre la marionnette contemporaine et le robot, je trouve qu’il y a des passerelles très intéressantes. Faire appel au végétal c'était ouvrir d'autres possibilités, c’est-à-dire que ce n’est pas forcément l’humain qui va manipuler l’objet mais ça peut être la pluie, le soleil, les éléments... Ça c’était en 2010. Entre-temps eux aussi ont évolué, ces bébés végétaux sont apparus dans des contextes différents, à chaque fois ils s’immiscent dans les univers que je propose et ils sont toujours impactés par leur environnement.</p>
<p><strong>Pour revenir à Über Beast Machine, cette créature est fragile et ne peut survivre sans des soins prodigués par les humains. Là encore, vous allez à contre-courant des scénarios post-apocalyptiques où, souvent, l’Homme est menacé par une nouvelle espèce. Est-ce pour nous faire prendre conscience de la nécessité de respecter la nature ?<em><br />
</em></strong>Ce que je pose comme question c'est : “où l’humain se situe dans son environnement ?“ Et on peut dire que dans notre société occidentale - <em>“</em>naturaliste<em>“</em> comme la qualifie l’anthropologue <span style="color: #000000;">Philippe Descola</span> - l’humain se pense <em>“</em>hors<em>“</em> de la nature. Pour moi, l’expression du transhumanisme, c’est quelque chose qui relève de cela, d’une extraction encore plus forte de tout contexte environnemental, puisque l’immortalité c’est s’extraire d’un processus qui régit tout organisme biologique existant. C’est donc se sortir d’un cycle et l’anthropologie permet de se reposer cette question là : “est-ce qu’on se met au centre, est-ce qu’on se met à la périphérie ?” Mon travail propose une expérience de décentrement.</p>
<p><b>L’éthologue </b><span style="color: #000000;">Frans de Waal</span><b> interroge justement notre anthropocentrisme, allant jusqu’à se demander si nous sommes assez intelligents pour comprendre les animaux. Comment communiquer avec ces futures espèces hybrides ?</b><em style="font-weight: bold;"><br />
</em>Il y a deux choses. La première, si on revient sur l’Über Beast Machine, c’est que la mise en fiction du travail c’est un double mouvement. Le premier consiste en des protocoles de soin qui aident la créature. Le second mouvement, c’est le travail d’enquête sur sa psyché, de quoi elle est capable, son mode comportemental avec ses congénères, tout un ensemble de facteurs où là on serait vraiment des ethnologues de ces créatures et on chercherait à les comprendre, en tout cas à mieux percevoir leur puissance d’agir. L’autre chose, dans le travail de la Méta-Carpe, c’est un spectacle qui s’appelle Le solo Capture, et dans lequel je suis en interaction avec des singes. C'est moi qui suis le performeur, qui me met dans son état de corps sombre. Je ne cherche pas  pas à prendre les animaux comme faire-valoir, mais plutôt à montrer comment on peut cohabiter dans cet espace partagé.</p>
<p><strong>Qu’est-ce qu’évoque pour vous le thème de la résidence « <span style="color: #000000;">Hier c’était demain</span> »?<em><br />
</em></strong>J'aime bien ce thème, dans l’Über Beast Machine, il s'agit justement d'histoires de paradoxes temporels. Il y a tout un jeu, comme des indices qui auraient été déjà là dans le passé alors que l’on va vers un futur. L’autre idée, c’est celle de recyclage permanent, de quelque chose qui se récupère et qui prend une seconde vie, des choses qui se rejouent, qui revivent. Ça, ça me plaît beaucoup aussi.</p>
<h6><span style="color: #000000;">Entretien réalisé par Aurélien Montinari en septembre 2019</span></h6>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/entretien-avec-michael-cros-%e2%80%a2/">Entretien avec Michaël Cros • ProVivance LAB 2097</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="1024" height="697" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="Photo de ÜBER BEAST MACHINE, créature végétale et électrique apparue en 2017." srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-150x102.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-300x204.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-768x523.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-600x408.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-245x167.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-580x395.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-551x375.jpg 551w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-270x184.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-500x340.jpg 500w" sizes="(max-width: 1024px) 100vw, 1024px" /></p><h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs</a></h4>
<em>Univers post-apocalyptique, nouvelles espèces et questionnements ontologiques, <span style="color: #000000;">Michaël Cros</span> interroge l'anthropocène au regard de nos émotions.</em>

<strong>Artiste transdisciplinaire, vous mettez en scène des corps en associant arts de la marionnette, danse contemporaine et arts numériques. Votre univers est composé de corps hybridés, mécanisés et végétaux. Comment ces êtres altérés vous permettent-ils de questionner la condition humaine ?
</strong>Ces êtres altérés ont des caractères, ils ont rarement des visages, ils sont sombres et ils ont des mobilités particulières. Ce qui m’intéresse, c’est que dans la relation avec des spectateurs, cela crée des réactions, cela met en place des phénomènes d’empathie, d’aversion, d'inquiétude... Finalement ces créatures peuvent elles aussi nous questionner. “Moi je suis humain mais elles c’est quoi ? Et pourquoi j’éprouve ça en les voyant alors que ce sont des artefacts ?“ En plus je donne très peu de contexte, c’est-à-dire qu’à chaque fois que le peuple sombre apparaît, on ne sait pas d’où il vient, on ne sait pas pourquoi il est là. Ce n'est que très récemment que j’ai commencé à poser le genre science-fiction.

<strong>Vos créations prennent place dans un univers fictionnel où, en 2097, après une catastrophe environnementale, de nouvelles formes de vie font leur apparition. L’une d’entre elles, l’Über Beast Machine, ne peut survivre sans l’aide des techniciens du Pro-Vivance Lab, qui étudient ces nouvelles espèces. Pourquoi avoir situé votre univers dans un imaginaire post-apocalyptique ?
</strong>Je pars du principe que les scénarios de collapsologie ont déjà eu lieu et qu’on est sur le “après”. L'idée c'est de pouvoir ouvrir un espace imaginaire qui ne soit pas lié à notre actualité. Le postulat 2097, c’était dire que peut-être qu’il y a eu un effondrement - il aurait eu lieu en 2028 - qu’après cela le capitalisme collapse, qu’il y a une reconfiguration du monde et surtout, qu’il y a une nouvelle forme de concorde qui se met en place, entre humains et non humains. Ce jeu de projection est alimenté par la pensée anthropologique contemporaine avec des auteurs comme <span style="color: #000000;">Bruno Latour</span>, <span style="color: #000000;">Tim Ingold</span> mais aussi <span style="color: #000000;">Donna Haraway</span> qui dit : <em>“non, l'anthropocène c’est encore mettre l’humain au centre, peut-être qu’il y a d’autres imaginaires à inventer”</em>.

<strong>L’hybridation, dans l’imaginaire de la SF, convoque souvent l’Homme et la machine, mais rarement le règne végétal. Comment vous est venue l’idée d’inventer une créature de ce type ?<em>
</em></strong>Je me suis inspiré du milieu des arts de la marionnette, que je connais très bien. Entre la marionnette contemporaine et le robot, je trouve qu’il y a des passerelles très intéressantes. Faire appel au végétal c'était ouvrir d'autres possibilités, c’est-à-dire que ce n’est pas forcément l’humain qui va manipuler l’objet mais ça peut être la pluie, le soleil, les éléments... Ça c’était en 2010. Entre-temps eux aussi ont évolué, ces bébés végétaux sont apparus dans des contextes différents, à chaque fois ils s’immiscent dans les univers que je propose et ils sont toujours impactés par leur environnement.

<strong>Pour revenir à Über Beast Machine, cette créature est fragile et ne peut survivre sans des soins prodigués par les humains. Là encore, vous allez à contre-courant des scénarios post-apocalyptiques où, souvent, l’Homme est menacé par une nouvelle espèce. Est-ce pour nous faire prendre conscience de la nécessité de respecter la nature ?<em>
</em></strong>Ce que je pose comme question c'est : “où l’humain se situe dans son environnement ?“ Et on peut dire que dans notre société occidentale - <em>“</em>naturaliste<em>“</em> comme la qualifie l’anthropologue <span style="color: #000000;">Philippe Descola</span> - l’humain se pense <em>“</em>hors<em>“</em> de la nature. Pour moi, l’expression du transhumanisme, c’est quelque chose qui relève de cela, d’une extraction encore plus forte de tout contexte environnemental, puisque l’immortalité c’est s’extraire d’un processus qui régit tout organisme biologique existant. C’est donc se sortir d’un cycle et l’anthropologie permet de se reposer cette question là : “est-ce qu’on se met au centre, est-ce qu’on se met à la périphérie ?” Mon travail propose une expérience de décentrement.

<b>L’éthologue </b><span style="color: #000000;">Frans de Waal</span><b> interroge justement notre anthropocentrisme, allant jusqu’à se demander si nous sommes assez intelligents pour comprendre les animaux. Comment communiquer avec ces futures espèces hybrides ?</b><em style="font-weight: bold;">
</em>Il y a deux choses. La première, si on revient sur l’Über Beast Machine, c’est que la mise en fiction du travail c’est un double mouvement. Le premier consiste en des protocoles de soin qui aident la créature. Le second mouvement, c’est le travail d’enquête sur sa psyché, de quoi elle est capable, son mode comportemental avec ses congénères, tout un ensemble de facteurs où là on serait vraiment des ethnologues de ces créatures et on chercherait à les comprendre, en tout cas à mieux percevoir leur puissance d’agir. L’autre chose, dans le travail de la Méta-Carpe, c’est un spectacle qui s’appelle Le solo Capture, et dans lequel je suis en interaction avec des singes. C'est moi qui suis le performeur, qui me met dans son état de corps sombre. Je ne cherche pas  pas à prendre les animaux comme faire-valoir, mais plutôt à montrer comment on peut cohabiter dans cet espace partagé.

<strong>Qu’est-ce qu’évoque pour vous le thème de la résidence « <span style="color: #000000;">Hier c’était demain</span> »?<em>
</em></strong>J'aime bien ce thème, dans l’Über Beast Machine, il s'agit justement d'histoires de paradoxes temporels. Il y a tout un jeu, comme des indices qui auraient été déjà là dans le passé alors que l’on va vers un futur. L’autre idée, c’est celle de recyclage permanent, de quelque chose qui se récupère et qui prend une seconde vie, des choses qui se rejouent, qui revivent. Ça, ça me plaît beaucoup aussi.
<h6><span style="color: #000000;">Entretien réalisé par Aurélien Montinari en septembre 2019</span></h6><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/entretien-avec-michael-cros-%e2%80%a2/">Entretien avec Michaël Cros • ProVivance LAB 2097</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="1024" height="697" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="Photo de ÜBER BEAST MACHINE, créature végétale et électrique apparue en 2017." srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-150x102.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-300x204.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-768x523.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-600x408.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-245x167.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-580x395.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-551x375.jpg 551w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-270x184.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-500x340.jpg 500w" sizes="(max-width: 1024px) 100vw, 1024px" /></p>
<h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs</a></h4>
<p><em>Univers post-apocalyptique, nouvelles espèces et questionnements ontologiques, <span style="color: #000000;">Michaël Cros</span> interroge l'anthropocène au regard de nos émotions.</em></p>
<p><strong>Artiste transdisciplinaire, vous mettez en scène des corps en associant arts de la marionnette, danse contemporaine et arts numériques. Votre univers est composé de corps hybridés, mécanisés et végétaux. Comment ces êtres altérés vous permettent-ils de questionner la condition humaine ?<br />
</strong>Ces êtres altérés ont des caractères, ils ont rarement des visages, ils sont sombres et ils ont des mobilités particulières. Ce qui m’intéresse, c’est que dans la relation avec des spectateurs, cela crée des réactions, cela met en place des phénomènes d’empathie, d’aversion, d'inquiétude... Finalement ces créatures peuvent elles aussi nous questionner. “Moi je suis humain mais elles c’est quoi ? Et pourquoi j’éprouve ça en les voyant alors que ce sont des artefacts ?“ En plus je donne très peu de contexte, c’est-à-dire qu’à chaque fois que le peuple sombre apparaît, on ne sait pas d’où il vient, on ne sait pas pourquoi il est là. Ce n'est que très récemment que j’ai commencé à poser le genre science-fiction.</p>
<p><strong>Vos créations prennent place dans un univers fictionnel où, en 2097, après une catastrophe environnementale, de nouvelles formes de vie font leur apparition. L’une d’entre elles, l’Über Beast Machine, ne peut survivre sans l’aide des techniciens du Pro-Vivance Lab, qui étudient ces nouvelles espèces. Pourquoi avoir situé votre univers dans un imaginaire post-apocalyptique ?<br />
</strong>Je pars du principe que les scénarios de collapsologie ont déjà eu lieu et qu’on est sur le “après”. L'idée c'est de pouvoir ouvrir un espace imaginaire qui ne soit pas lié à notre actualité. Le postulat 2097, c’était dire que peut-être qu’il y a eu un effondrement - il aurait eu lieu en 2028 - qu’après cela le capitalisme collapse, qu’il y a une reconfiguration du monde et surtout, qu’il y a une nouvelle forme de concorde qui se met en place, entre humains et non humains. Ce jeu de projection est alimenté par la pensée anthropologique contemporaine avec des auteurs comme <span style="color: #000000;">Bruno Latour</span>, <span style="color: #000000;">Tim Ingold</span> mais aussi <span style="color: #000000;">Donna Haraway</span> qui dit : <em>“non, l'anthropocène c’est encore mettre l’humain au centre, peut-être qu’il y a d’autres imaginaires à inventer”</em>.</p>
<p><strong>L’hybridation, dans l’imaginaire de la SF, convoque souvent l’Homme et la machine, mais rarement le règne végétal. Comment vous est venue l’idée d’inventer une créature de ce type ?<em><br />
</em></strong>Je me suis inspiré du milieu des arts de la marionnette, que je connais très bien. Entre la marionnette contemporaine et le robot, je trouve qu’il y a des passerelles très intéressantes. Faire appel au végétal c'était ouvrir d'autres possibilités, c’est-à-dire que ce n’est pas forcément l’humain qui va manipuler l’objet mais ça peut être la pluie, le soleil, les éléments... Ça c’était en 2010. Entre-temps eux aussi ont évolué, ces bébés végétaux sont apparus dans des contextes différents, à chaque fois ils s’immiscent dans les univers que je propose et ils sont toujours impactés par leur environnement.</p>
<p><strong>Pour revenir à Über Beast Machine, cette créature est fragile et ne peut survivre sans des soins prodigués par les humains. Là encore, vous allez à contre-courant des scénarios post-apocalyptiques où, souvent, l’Homme est menacé par une nouvelle espèce. Est-ce pour nous faire prendre conscience de la nécessité de respecter la nature ?<em><br />
</em></strong>Ce que je pose comme question c'est : “où l’humain se situe dans son environnement ?“ Et on peut dire que dans notre société occidentale - <em>“</em>naturaliste<em>“</em> comme la qualifie l’anthropologue <span style="color: #000000;">Philippe Descola</span> - l’humain se pense <em>“</em>hors<em>“</em> de la nature. Pour moi, l’expression du transhumanisme, c’est quelque chose qui relève de cela, d’une extraction encore plus forte de tout contexte environnemental, puisque l’immortalité c’est s’extraire d’un processus qui régit tout organisme biologique existant. C’est donc se sortir d’un cycle et l’anthropologie permet de se reposer cette question là : “est-ce qu’on se met au centre, est-ce qu’on se met à la périphérie ?” Mon travail propose une expérience de décentrement.</p>
<p><b>L’éthologue </b><span style="color: #000000;">Frans de Waal</span><b> interroge justement notre anthropocentrisme, allant jusqu’à se demander si nous sommes assez intelligents pour comprendre les animaux. Comment communiquer avec ces futures espèces hybrides ?</b><em style="font-weight: bold;"><br />
</em>Il y a deux choses. La première, si on revient sur l’Über Beast Machine, c’est que la mise en fiction du travail c’est un double mouvement. Le premier consiste en des protocoles de soin qui aident la créature. Le second mouvement, c’est le travail d’enquête sur sa psyché, de quoi elle est capable, son mode comportemental avec ses congénères, tout un ensemble de facteurs où là on serait vraiment des ethnologues de ces créatures et on chercherait à les comprendre, en tout cas à mieux percevoir leur puissance d’agir. L’autre chose, dans le travail de la Méta-Carpe, c’est un spectacle qui s’appelle Le solo Capture, et dans lequel je suis en interaction avec des singes. C'est moi qui suis le performeur, qui me met dans son état de corps sombre. Je ne cherche pas  pas à prendre les animaux comme faire-valoir, mais plutôt à montrer comment on peut cohabiter dans cet espace partagé.</p>
<p><strong>Qu’est-ce qu’évoque pour vous le thème de la résidence « <span style="color: #000000;">Hier c’était demain</span> »?<em><br />
</em></strong>J'aime bien ce thème, dans l’Über Beast Machine, il s'agit justement d'histoires de paradoxes temporels. Il y a tout un jeu, comme des indices qui auraient été déjà là dans le passé alors que l’on va vers un futur. L’autre idée, c’est celle de recyclage permanent, de quelque chose qui se récupère et qui prend une seconde vie, des choses qui se rejouent, qui revivent. Ça, ça me plaît beaucoup aussi.</p>
<h6><span style="color: #000000;">Entretien réalisé par Aurélien Montinari en septembre 2019</span></h6>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/entretien-avec-michael-cros-%e2%80%a2/">Entretien avec Michaël Cros • ProVivance LAB 2097</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="1024" height="697" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="Photo de ÜBER BEAST MACHINE, créature végétale et électrique apparue en 2017." srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-150x102.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-300x204.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-768x523.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-600x408.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-245x167.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-580x395.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-551x375.jpg 551w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-270x184.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/IMGP0727-1024x697-500x340.jpg 500w" sizes="(max-width: 1024px) 100vw, 1024px" /></p><h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs</a></h4>
<em>Univers post-apocalyptique, nouvelles espèces et questionnements ontologiques, <span style="color: #000000;">Michaël Cros</span> interroge l'anthropocène au regard de nos émotions.</em>

<strong>Artiste transdisciplinaire, vous mettez en scène des corps en associant arts de la marionnette, danse contemporaine et arts numériques. Votre univers est composé de corps hybridés, mécanisés et végétaux. Comment ces êtres altérés vous permettent-ils de questionner la condition humaine ?
</strong>Ces êtres altérés ont des caractères, ils ont rarement des visages, ils sont sombres et ils ont des mobilités particulières. Ce qui m’intéresse, c’est que dans la relation avec des spectateurs, cela crée des réactions, cela met en place des phénomènes d’empathie, d’aversion, d'inquiétude... Finalement ces créatures peuvent elles aussi nous questionner. “Moi je suis humain mais elles c’est quoi ? Et pourquoi j’éprouve ça en les voyant alors que ce sont des artefacts ?“ En plus je donne très peu de contexte, c’est-à-dire qu’à chaque fois que le peuple sombre apparaît, on ne sait pas d’où il vient, on ne sait pas pourquoi il est là. Ce n'est que très récemment que j’ai commencé à poser le genre science-fiction.

<strong>Vos créations prennent place dans un univers fictionnel où, en 2097, après une catastrophe environnementale, de nouvelles formes de vie font leur apparition. L’une d’entre elles, l’Über Beast Machine, ne peut survivre sans l’aide des techniciens du Pro-Vivance Lab, qui étudient ces nouvelles espèces. Pourquoi avoir situé votre univers dans un imaginaire post-apocalyptique ?
</strong>Je pars du principe que les scénarios de collapsologie ont déjà eu lieu et qu’on est sur le “après”. L'idée c'est de pouvoir ouvrir un espace imaginaire qui ne soit pas lié à notre actualité. Le postulat 2097, c’était dire que peut-être qu’il y a eu un effondrement - il aurait eu lieu en 2028 - qu’après cela le capitalisme collapse, qu’il y a une reconfiguration du monde et surtout, qu’il y a une nouvelle forme de concorde qui se met en place, entre humains et non humains. Ce jeu de projection est alimenté par la pensée anthropologique contemporaine avec des auteurs comme <span style="color: #000000;">Bruno Latour</span>, <span style="color: #000000;">Tim Ingold</span> mais aussi <span style="color: #000000;">Donna Haraway</span> qui dit : <em>“non, l'anthropocène c’est encore mettre l’humain au centre, peut-être qu’il y a d’autres imaginaires à inventer”</em>.

<strong>L’hybridation, dans l’imaginaire de la SF, convoque souvent l’Homme et la machine, mais rarement le règne végétal. Comment vous est venue l’idée d’inventer une créature de ce type ?<em>
</em></strong>Je me suis inspiré du milieu des arts de la marionnette, que je connais très bien. Entre la marionnette contemporaine et le robot, je trouve qu’il y a des passerelles très intéressantes. Faire appel au végétal c'était ouvrir d'autres possibilités, c’est-à-dire que ce n’est pas forcément l’humain qui va manipuler l’objet mais ça peut être la pluie, le soleil, les éléments... Ça c’était en 2010. Entre-temps eux aussi ont évolué, ces bébés végétaux sont apparus dans des contextes différents, à chaque fois ils s’immiscent dans les univers que je propose et ils sont toujours impactés par leur environnement.

<strong>Pour revenir à Über Beast Machine, cette créature est fragile et ne peut survivre sans des soins prodigués par les humains. Là encore, vous allez à contre-courant des scénarios post-apocalyptiques où, souvent, l’Homme est menacé par une nouvelle espèce. Est-ce pour nous faire prendre conscience de la nécessité de respecter la nature ?<em>
</em></strong>Ce que je pose comme question c'est : “où l’humain se situe dans son environnement ?“ Et on peut dire que dans notre société occidentale - <em>“</em>naturaliste<em>“</em> comme la qualifie l’anthropologue <span style="color: #000000;">Philippe Descola</span> - l’humain se pense <em>“</em>hors<em>“</em> de la nature. Pour moi, l’expression du transhumanisme, c’est quelque chose qui relève de cela, d’une extraction encore plus forte de tout contexte environnemental, puisque l’immortalité c’est s’extraire d’un processus qui régit tout organisme biologique existant. C’est donc se sortir d’un cycle et l’anthropologie permet de se reposer cette question là : “est-ce qu’on se met au centre, est-ce qu’on se met à la périphérie ?” Mon travail propose une expérience de décentrement.

<b>L’éthologue </b><span style="color: #000000;">Frans de Waal</span><b> interroge justement notre anthropocentrisme, allant jusqu’à se demander si nous sommes assez intelligents pour comprendre les animaux. Comment communiquer avec ces futures espèces hybrides ?</b><em style="font-weight: bold;">
</em>Il y a deux choses. La première, si on revient sur l’Über Beast Machine, c’est que la mise en fiction du travail c’est un double mouvement. Le premier consiste en des protocoles de soin qui aident la créature. Le second mouvement, c’est le travail d’enquête sur sa psyché, de quoi elle est capable, son mode comportemental avec ses congénères, tout un ensemble de facteurs où là on serait vraiment des ethnologues de ces créatures et on chercherait à les comprendre, en tout cas à mieux percevoir leur puissance d’agir. L’autre chose, dans le travail de la Méta-Carpe, c’est un spectacle qui s’appelle Le solo Capture, et dans lequel je suis en interaction avec des singes. C'est moi qui suis le performeur, qui me met dans son état de corps sombre. Je ne cherche pas  pas à prendre les animaux comme faire-valoir, mais plutôt à montrer comment on peut cohabiter dans cet espace partagé.

<strong>Qu’est-ce qu’évoque pour vous le thème de la résidence « <span style="color: #000000;">Hier c’était demain</span> »?<em>
</em></strong>J'aime bien ce thème, dans l’Über Beast Machine, il s'agit justement d'histoires de paradoxes temporels. Il y a tout un jeu, comme des indices qui auraient été déjà là dans le passé alors que l’on va vers un futur. L’autre idée, c’est celle de recyclage permanent, de quelque chose qui se récupère et qui prend une seconde vie, des choses qui se rejouent, qui revivent. Ça, ça me plaît beaucoup aussi.
<h6><span style="color: #000000;">Entretien réalisé par Aurélien Montinari en septembre 2019</span></h6><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/entretien-avec-michael-cros-%e2%80%a2/">Entretien avec Michaël Cros • ProVivance LAB 2097</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => blog
                    [date_timestamp] => 1570454828
                )

            [10] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Entretien avec Fabien Zocco • Spider and I
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/entretien-avec-fabien-zocco-%e2%80%a2-spider-and-i/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 04 Oct 2019 09:19:11 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 1
                            [subject] => blog
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => blog
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=17234
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="571" height="321" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI.jpg 571w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 571px) 100vw, 571px" /></p>
<h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs</a></h4>
<p><em>Les œuvres de <span style="color: #000000;">Fabien Zocco</span> développent une "technologie-fiction" ancrée dans notre quotidien et qui nous pousse à interroger notre rapport à la machine.</em></p>
<p><strong>Tes créations, films, installations, robots, produisent des artefacts issus d’un imaginaire dystopique, tu cherches à créer à travers eux une "poésie efficace", qu’entends-tu par-là ?<br />
</strong>Le langage a une importance assez forte dans mes projets. Il y a un côté "machine à écrire". J’utilise les technologies numériques pour produire des machines à fabriquer du langage mais un langage qui va devenir un peu mutant sous l’effet de la technologie.<br />
Dans le projet que je développe au Shadok, il n’y a plus, à première vue, de langage mais une machine qui produit des gestes : un robot-araignée. Tout l’enjeu du travail sera de le chorégraphier pour créer une autre forme de langage. Pour moi c'est une interrogation de la poésie. Le mot efficacité  peut renvoyer à une sorte d’efficience.</p>
<p><strong>Tu mets en scène un robot dont le comportement est indexé sur tes propres données biométriques via un bracelet connecté. Tu évoques les technologies du "quantified self", (mesure de soi). En quoi cela consiste-t-il ? Comment des données physiologiques peuvent-elles interagir avec un robot et pour quels résultats ?<br />
</strong>Ce robot, c'est une sorte d’objet miroir. C’est son comportement à lui seul qui devient dépositaire de mon état émotionnel. Il sera exposé dans une sorte de vivarium. Cela faisait longtemps que je voulais travailler sur un objet à comportement avec lequel je resterais attaché virtuellement. Pendant les temps d’exposition je ne serai pas à proximité du robot, je serai à distance, le bracelet communiquera en Bluetooth avec mon téléphone portable et je vaquerai à mes activités quotidiennes quelles qu’elles soient. Il y a un aspect performatif, je mène ma vie comme d’habitude et ce sont les micro variations d’émotions ou d’intensité d’activité que l’on traverse au quotidien qui vont venir nourrir ce robot. Une exposition dure de 10h du matin à 19h, donc sur ces temps d’activité je passe par des phases de repos, de calme, d’énervement et ce sont toutes ces phases qui vont être directement envoyées  vers le robot de façon à le manipuler à distance.</p>
<p><strong>Quelles valeurs (marchande, juridique, ontologique) peut-on attribuer à ce double de soi numérique ?<br />
</strong>Aujourd’hui on est tous un peu designers de nous-même et ça passe par cette question de l’avatar numérique, à travers la manière dont on se met en scène, tout un chacun,  à travers les réseaux sociaux, ou même par l’apparence physique. On est effectivement à un moment socioculturel où la fabrique de soi est devenue centrale. La vitrine publique que sont les réseaux sociaux est un phénomène de société que l’on peut difficilement nier. La constitution d’un double virtuel renvoie également à l'idée de l'immortalité de l’âme, qui pourrait nous survivre de manière virtuelle, avec le téléchargement de notre personnalité sur mémoire artificielle. On renoue ici avec des fantasmes ancestraux.</p>
<p><b>En 1976, Michel Foucault introduit la notion de bio-pouvoir, un principe d’un pouvoir qui s’exerce sur la vie et qui permettrait de gouverner la population, est-ce que tu penses que les objets connectés, leurs données, participent de cet organe de contrôle ?</b><br />
Oui, c’est une évidence. <span style="color: #000000;">Deleuze</span> parlait d’une sorte de désincarnation de ces dispositifs de contrôle. Les dispositifs deviennent immatériels mais sont complètement intégrés psychologiquement par les individus qui s’auto-contrôlent eux-mêmes. Les gens mettent des bracelets pour contrôler des éléments qui vont déterminer leur apparence physique, pour se conformer à des modèles qui sont imposés par biais du marketing.</p>
<p><strong>Pour l'artiste Stelarc, le corps doit être technologiquement amplifié. Penses-tu que nous sommes déjà des post-humains ?<br />
</strong>Cette mutation est déjà entamée. Les premiers exemples de cyborgs intégrés à la société, ce sont les sportifs. Par le biais du dopage, on est dans un système d’hybridation, non pas avec une machine mais avec des éléments artificiels qui sont de l’ordre de la pharmacologie.</p>
<p><strong>Qu’est-ce qu’évoque pour toi le thème de la Résidence, « <span style="color: #000000;">Hier c’était demain</span> »?<br />
</strong>Ce titre m’évoque l’aspect croisé entre différentes époques, ça renvoie à un imaginaire de la SF à la <span style="color: #000000;">H.G. Wells</span>, un père fondateur. Finalement la technologie n’est pas quelque chose d’uniquement tournée vers l’avenir, mais un point d’intersection entre le passé, le présent et le futur.</p>
<h6><span style="color: #000000;">Entretien réalisé par Aurélien Montinari en septembre 2019</span></h6>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/entretien-avec-fabien-zocco-%e2%80%a2-spider-and-i/">Entretien avec Fabien Zocco • Spider and I</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="571" height="321" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI.jpg 571w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 571px) 100vw, 571px" /></p><h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs</a></h4>
<em>Les œuvres de <span style="color: #000000;">Fabien Zocco</span> développent une "technologie-fiction" ancrée dans notre quotidien et qui nous pousse à interroger notre rapport à la machine.</em>

<strong>Tes créations, films, installations, robots, produisent des artefacts issus d’un imaginaire dystopique, tu cherches à créer à travers eux une "poésie efficace", qu’entends-tu par-là ?
</strong>Le langage a une importance assez forte dans mes projets. Il y a un côté "machine à écrire". J’utilise les technologies numériques pour produire des machines à fabriquer du langage mais un langage qui va devenir un peu mutant sous l’effet de la technologie.
Dans le projet que je développe au Shadok, il n’y a plus, à première vue, de langage mais une machine qui produit des gestes : un robot-araignée. Tout l’enjeu du travail sera de le chorégraphier pour créer une autre forme de langage. Pour moi c'est une interrogation de la poésie. Le mot efficacité  peut renvoyer à une sorte d’efficience.

<strong>Tu mets en scène un robot dont le comportement est indexé sur tes propres données biométriques via un bracelet connecté. Tu évoques les technologies du "quantified self", (mesure de soi). En quoi cela consiste-t-il ? Comment des données physiologiques peuvent-elles interagir avec un robot et pour quels résultats ?
</strong>Ce robot, c'est une sorte d’objet miroir. C’est son comportement à lui seul qui devient dépositaire de mon état émotionnel. Il sera exposé dans une sorte de vivarium. Cela faisait longtemps que je voulais travailler sur un objet à comportement avec lequel je resterais attaché virtuellement. Pendant les temps d’exposition je ne serai pas à proximité du robot, je serai à distance, le bracelet communiquera en Bluetooth avec mon téléphone portable et je vaquerai à mes activités quotidiennes quelles qu’elles soient. Il y a un aspect performatif, je mène ma vie comme d’habitude et ce sont les micro variations d’émotions ou d’intensité d’activité que l’on traverse au quotidien qui vont venir nourrir ce robot. Une exposition dure de 10h du matin à 19h, donc sur ces temps d’activité je passe par des phases de repos, de calme, d’énervement et ce sont toutes ces phases qui vont être directement envoyées  vers le robot de façon à le manipuler à distance.

<strong>Quelles valeurs (marchande, juridique, ontologique) peut-on attribuer à ce double de soi numérique ?
</strong>Aujourd’hui on est tous un peu designers de nous-même et ça passe par cette question de l’avatar numérique, à travers la manière dont on se met en scène, tout un chacun,  à travers les réseaux sociaux, ou même par l’apparence physique. On est effectivement à un moment socioculturel où la fabrique de soi est devenue centrale. La vitrine publique que sont les réseaux sociaux est un phénomène de société que l’on peut difficilement nier. La constitution d’un double virtuel renvoie également à l'idée de l'immortalité de l’âme, qui pourrait nous survivre de manière virtuelle, avec le téléchargement de notre personnalité sur mémoire artificielle. On renoue ici avec des fantasmes ancestraux.

<b>En 1976, Michel Foucault introduit la notion de bio-pouvoir, un principe d’un pouvoir qui s’exerce sur la vie et qui permettrait de gouverner la population, est-ce que tu penses que les objets connectés, leurs données, participent de cet organe de contrôle ?</b>
Oui, c’est une évidence. <span style="color: #000000;">Deleuze</span> parlait d’une sorte de désincarnation de ces dispositifs de contrôle. Les dispositifs deviennent immatériels mais sont complètement intégrés psychologiquement par les individus qui s’auto-contrôlent eux-mêmes. Les gens mettent des bracelets pour contrôler des éléments qui vont déterminer leur apparence physique, pour se conformer à des modèles qui sont imposés par biais du marketing.

<strong>Pour l'artiste Stelarc, le corps doit être technologiquement amplifié. Penses-tu que nous sommes déjà des post-humains ?
</strong>Cette mutation est déjà entamée. Les premiers exemples de cyborgs intégrés à la société, ce sont les sportifs. Par le biais du dopage, on est dans un système d’hybridation, non pas avec une machine mais avec des éléments artificiels qui sont de l’ordre de la pharmacologie.

<strong>Qu’est-ce qu’évoque pour toi le thème de la Résidence, « <span style="color: #000000;">Hier c’était demain</span> »?
</strong>Ce titre m’évoque l’aspect croisé entre différentes époques, ça renvoie à un imaginaire de la SF à la <span style="color: #000000;">H.G. Wells</span>, un père fondateur. Finalement la technologie n’est pas quelque chose d’uniquement tournée vers l’avenir, mais un point d’intersection entre le passé, le présent et le futur.
<h6><span style="color: #000000;">Entretien réalisé par Aurélien Montinari en septembre 2019</span></h6><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/entretien-avec-fabien-zocco-%e2%80%a2-spider-and-i/">Entretien avec Fabien Zocco • Spider and I</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="571" height="321" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI.jpg 571w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 571px) 100vw, 571px" /></p>
<h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs</a></h4>
<p><em>Les œuvres de <span style="color: #000000;">Fabien Zocco</span> développent une "technologie-fiction" ancrée dans notre quotidien et qui nous pousse à interroger notre rapport à la machine.</em></p>
<p><strong>Tes créations, films, installations, robots, produisent des artefacts issus d’un imaginaire dystopique, tu cherches à créer à travers eux une "poésie efficace", qu’entends-tu par-là ?<br />
</strong>Le langage a une importance assez forte dans mes projets. Il y a un côté "machine à écrire". J’utilise les technologies numériques pour produire des machines à fabriquer du langage mais un langage qui va devenir un peu mutant sous l’effet de la technologie.<br />
Dans le projet que je développe au Shadok, il n’y a plus, à première vue, de langage mais une machine qui produit des gestes : un robot-araignée. Tout l’enjeu du travail sera de le chorégraphier pour créer une autre forme de langage. Pour moi c'est une interrogation de la poésie. Le mot efficacité  peut renvoyer à une sorte d’efficience.</p>
<p><strong>Tu mets en scène un robot dont le comportement est indexé sur tes propres données biométriques via un bracelet connecté. Tu évoques les technologies du "quantified self", (mesure de soi). En quoi cela consiste-t-il ? Comment des données physiologiques peuvent-elles interagir avec un robot et pour quels résultats ?<br />
</strong>Ce robot, c'est une sorte d’objet miroir. C’est son comportement à lui seul qui devient dépositaire de mon état émotionnel. Il sera exposé dans une sorte de vivarium. Cela faisait longtemps que je voulais travailler sur un objet à comportement avec lequel je resterais attaché virtuellement. Pendant les temps d’exposition je ne serai pas à proximité du robot, je serai à distance, le bracelet communiquera en Bluetooth avec mon téléphone portable et je vaquerai à mes activités quotidiennes quelles qu’elles soient. Il y a un aspect performatif, je mène ma vie comme d’habitude et ce sont les micro variations d’émotions ou d’intensité d’activité que l’on traverse au quotidien qui vont venir nourrir ce robot. Une exposition dure de 10h du matin à 19h, donc sur ces temps d’activité je passe par des phases de repos, de calme, d’énervement et ce sont toutes ces phases qui vont être directement envoyées  vers le robot de façon à le manipuler à distance.</p>
<p><strong>Quelles valeurs (marchande, juridique, ontologique) peut-on attribuer à ce double de soi numérique ?<br />
</strong>Aujourd’hui on est tous un peu designers de nous-même et ça passe par cette question de l’avatar numérique, à travers la manière dont on se met en scène, tout un chacun,  à travers les réseaux sociaux, ou même par l’apparence physique. On est effectivement à un moment socioculturel où la fabrique de soi est devenue centrale. La vitrine publique que sont les réseaux sociaux est un phénomène de société que l’on peut difficilement nier. La constitution d’un double virtuel renvoie également à l'idée de l'immortalité de l’âme, qui pourrait nous survivre de manière virtuelle, avec le téléchargement de notre personnalité sur mémoire artificielle. On renoue ici avec des fantasmes ancestraux.</p>
<p><b>En 1976, Michel Foucault introduit la notion de bio-pouvoir, un principe d’un pouvoir qui s’exerce sur la vie et qui permettrait de gouverner la population, est-ce que tu penses que les objets connectés, leurs données, participent de cet organe de contrôle ?</b><br />
Oui, c’est une évidence. <span style="color: #000000;">Deleuze</span> parlait d’une sorte de désincarnation de ces dispositifs de contrôle. Les dispositifs deviennent immatériels mais sont complètement intégrés psychologiquement par les individus qui s’auto-contrôlent eux-mêmes. Les gens mettent des bracelets pour contrôler des éléments qui vont déterminer leur apparence physique, pour se conformer à des modèles qui sont imposés par biais du marketing.</p>
<p><strong>Pour l'artiste Stelarc, le corps doit être technologiquement amplifié. Penses-tu que nous sommes déjà des post-humains ?<br />
</strong>Cette mutation est déjà entamée. Les premiers exemples de cyborgs intégrés à la société, ce sont les sportifs. Par le biais du dopage, on est dans un système d’hybridation, non pas avec une machine mais avec des éléments artificiels qui sont de l’ordre de la pharmacologie.</p>
<p><strong>Qu’est-ce qu’évoque pour toi le thème de la Résidence, « <span style="color: #000000;">Hier c’était demain</span> »?<br />
</strong>Ce titre m’évoque l’aspect croisé entre différentes époques, ça renvoie à un imaginaire de la SF à la <span style="color: #000000;">H.G. Wells</span>, un père fondateur. Finalement la technologie n’est pas quelque chose d’uniquement tournée vers l’avenir, mais un point d’intersection entre le passé, le présent et le futur.</p>
<h6><span style="color: #000000;">Entretien réalisé par Aurélien Montinari en septembre 2019</span></h6>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/entretien-avec-fabien-zocco-%e2%80%a2-spider-and-i/">Entretien avec Fabien Zocco • Spider and I</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="571" height="321" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI.jpg 571w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/10/SpiderandI-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 571px) 100vw, 571px" /></p><h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs</a></h4>
<em>Les œuvres de <span style="color: #000000;">Fabien Zocco</span> développent une "technologie-fiction" ancrée dans notre quotidien et qui nous pousse à interroger notre rapport à la machine.</em>

<strong>Tes créations, films, installations, robots, produisent des artefacts issus d’un imaginaire dystopique, tu cherches à créer à travers eux une "poésie efficace", qu’entends-tu par-là ?
</strong>Le langage a une importance assez forte dans mes projets. Il y a un côté "machine à écrire". J’utilise les technologies numériques pour produire des machines à fabriquer du langage mais un langage qui va devenir un peu mutant sous l’effet de la technologie.
Dans le projet que je développe au Shadok, il n’y a plus, à première vue, de langage mais une machine qui produit des gestes : un robot-araignée. Tout l’enjeu du travail sera de le chorégraphier pour créer une autre forme de langage. Pour moi c'est une interrogation de la poésie. Le mot efficacité  peut renvoyer à une sorte d’efficience.

<strong>Tu mets en scène un robot dont le comportement est indexé sur tes propres données biométriques via un bracelet connecté. Tu évoques les technologies du "quantified self", (mesure de soi). En quoi cela consiste-t-il ? Comment des données physiologiques peuvent-elles interagir avec un robot et pour quels résultats ?
</strong>Ce robot, c'est une sorte d’objet miroir. C’est son comportement à lui seul qui devient dépositaire de mon état émotionnel. Il sera exposé dans une sorte de vivarium. Cela faisait longtemps que je voulais travailler sur un objet à comportement avec lequel je resterais attaché virtuellement. Pendant les temps d’exposition je ne serai pas à proximité du robot, je serai à distance, le bracelet communiquera en Bluetooth avec mon téléphone portable et je vaquerai à mes activités quotidiennes quelles qu’elles soient. Il y a un aspect performatif, je mène ma vie comme d’habitude et ce sont les micro variations d’émotions ou d’intensité d’activité que l’on traverse au quotidien qui vont venir nourrir ce robot. Une exposition dure de 10h du matin à 19h, donc sur ces temps d’activité je passe par des phases de repos, de calme, d’énervement et ce sont toutes ces phases qui vont être directement envoyées  vers le robot de façon à le manipuler à distance.

<strong>Quelles valeurs (marchande, juridique, ontologique) peut-on attribuer à ce double de soi numérique ?
</strong>Aujourd’hui on est tous un peu designers de nous-même et ça passe par cette question de l’avatar numérique, à travers la manière dont on se met en scène, tout un chacun,  à travers les réseaux sociaux, ou même par l’apparence physique. On est effectivement à un moment socioculturel où la fabrique de soi est devenue centrale. La vitrine publique que sont les réseaux sociaux est un phénomène de société que l’on peut difficilement nier. La constitution d’un double virtuel renvoie également à l'idée de l'immortalité de l’âme, qui pourrait nous survivre de manière virtuelle, avec le téléchargement de notre personnalité sur mémoire artificielle. On renoue ici avec des fantasmes ancestraux.

<b>En 1976, Michel Foucault introduit la notion de bio-pouvoir, un principe d’un pouvoir qui s’exerce sur la vie et qui permettrait de gouverner la population, est-ce que tu penses que les objets connectés, leurs données, participent de cet organe de contrôle ?</b>
Oui, c’est une évidence. <span style="color: #000000;">Deleuze</span> parlait d’une sorte de désincarnation de ces dispositifs de contrôle. Les dispositifs deviennent immatériels mais sont complètement intégrés psychologiquement par les individus qui s’auto-contrôlent eux-mêmes. Les gens mettent des bracelets pour contrôler des éléments qui vont déterminer leur apparence physique, pour se conformer à des modèles qui sont imposés par biais du marketing.

<strong>Pour l'artiste Stelarc, le corps doit être technologiquement amplifié. Penses-tu que nous sommes déjà des post-humains ?
</strong>Cette mutation est déjà entamée. Les premiers exemples de cyborgs intégrés à la société, ce sont les sportifs. Par le biais du dopage, on est dans un système d’hybridation, non pas avec une machine mais avec des éléments artificiels qui sont de l’ordre de la pharmacologie.

<strong>Qu’est-ce qu’évoque pour toi le thème de la Résidence, « <span style="color: #000000;">Hier c’était demain</span> »?
</strong>Ce titre m’évoque l’aspect croisé entre différentes époques, ça renvoie à un imaginaire de la SF à la <span style="color: #000000;">H.G. Wells</span>, un père fondateur. Finalement la technologie n’est pas quelque chose d’uniquement tournée vers l’avenir, mais un point d’intersection entre le passé, le présent et le futur.
<h6><span style="color: #000000;">Entretien réalisé par Aurélien Montinari en septembre 2019</span></h6><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/entretien-avec-fabien-zocco-%e2%80%a2-spider-and-i/">Entretien avec Fabien Zocco • Spider and I</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => blog
                    [date_timestamp] => 1570180751
                )

            [11] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Introduction : Corps connecté
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/introduction-corps-connecte/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Thu, 12 Sep 2019 10:12:33 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 1
                            [subject] => blog
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => blog
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=17209
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="1920" height="1080" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx.jpg 1920w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-768x432.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-1024x576.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-600x338.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-580x326.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-667x375.jpg 667w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 1920px) 100vw, 1920px" /></p>
<h4>Introduction au <span style="color: #ff0000;">Temps #4 • Corps connecté</span> dans le cadre du cycle <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #ff0000;">Hier c'était demain, science-fiction et imaginaires collectifs</span></a></h4>
<p>&nbsp;</p>
<blockquote>
<p style="text-align: left;">« <em>Déjà ton espace est en train d’exploser sous le coup de ta science.<br />
La forme humaine d’origine sera bientôt obsolète</em>. » - Bruce Sterling</p>
</blockquote>
<p>&nbsp;</p>
<p>Avec le cycle <b><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain, science-fiction et imaginaires collectifs</a>,</b> le Shadok nous plonge dans la dimension anticipatrice de la SF ou comment ce genre pense le futur. Un genre avec ses codes, ses symboles et ses récits, qui nourrissent nos représentations.</p>
<p>Corps connecté, modifié ou encore amélioré, le mythe du surhumain peuple l’univers de la science-fiction, de la série <i>L’Homme qui valait trois milliards</i> au manga <i>Cobra</i>, en passant par la littérature cyberpunk avec le <i>Neuromancien</i> ou <i>Schismatrice</i>.</p>
<p>Implants, prothèses, greffes et autres ajouts sont censés donner au corps humains de nouvelles fonctions, de nouveaux pouvoirs.</p>
<p>Le corps appréhendé comme un dispositif améliorable à l’envie n’est pourtant pas une neuve. Le médecin et philosophe Julien Offray de La Mettrie déclarait dès le 18ème siècle : « <em>le corps humain n’est qu’une horloge</em> ».</p>
<p>Une vision mécaniste qui sera reprise par leurs ingénieurs de la Nasa plus de 200 ans plus tard. Échaudés par l’envoi dans l’espace du satellite Spoutnik par l’U.R.S.S. en 1957, les États-Unis se lancent dans une véritable course aux étoiles et réfléchissent à comment amplifier l’humain pour que ce dernier résiste aux vols spatiaux.</p>
<p>Si les projets cyborgs ne décolleront jamais, l’idée d’une technologique invasive allait, elle, faire son chemin et réapparaître dans la culture SF.</p>
<p>Du corps amélioré, il ne fallait qu’un pas pour que l’on évoque un « corps obsolète » comme aime à le scander l’artiste australien Stelarc.</p>
<p>Avec la technologie comme matériau, on nous promet donc de nouveaux horizons à l’instar des transhumanistes comme Mark Zuckerberg qui avoue travailler actuellement sur des technologies permettant de naviguer sur son smartphone, par la seule force de la pensée…</p>
<p>Des promesses pourtant à nuancer et qui laissent peut-être présager plus d’angoisse que de libération.</p>
<p>« <em>L’homme est devenu pour ainsi dire une sorte de dieu prothétique, dieu certes admirable s’il revêt tous ses organes auxiliaires, mais ceux-ci n’ont pas poussé avec lui et lui donnent souvent bien du mal</em> ». Sigmund Freud</p>
<p style="text-align: right;"><span style="color: #000000;">Aurélien Montinari </span></p>
<p>&nbsp;</p>
<p><span style="color: #ff0000;">Les évènements </span></p>
<ul>
<li><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/vestiges/" target="_blank" rel="noopener">Vestiges / Toucher disparaître croire • Exposition</a> • du 14 septembre au 30 novembre</li>
<li><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/le-corps-a-linterface-du-monde/" target="_blank" rel="noopener">Le corps à l’interface du monde • Rencontre</a> • 18 septembre à 19h30</li>
</ul>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: right;">
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/introduction-corps-connecte/">Introduction : Corps connecté</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="1920" height="1080" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx.jpg 1920w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-768x432.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-1024x576.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-600x338.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-580x326.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-667x375.jpg 667w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 1920px) 100vw, 1920px" /></p><h4>Introduction au <span style="color: #ff0000;">Temps #4 • Corps connecté</span> dans le cadre du cycle <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #ff0000;">Hier c'était demain, science-fiction et imaginaires collectifs</span></a></h4>
&nbsp;
<blockquote>
<p style="text-align: left;">« <em>Déjà ton espace est en train d’exploser sous le coup de ta science.
La forme humaine d’origine sera bientôt obsolète</em>. » - Bruce Sterling</p>
</blockquote>
&nbsp;

Avec le cycle <b><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain, science-fiction et imaginaires collectifs</a>,</b> le Shadok nous plonge dans la dimension anticipatrice de la SF ou comment ce genre pense le futur. Un genre avec ses codes, ses symboles et ses récits, qui nourrissent nos représentations.

Corps connecté, modifié ou encore amélioré, le mythe du surhumain peuple l’univers de la science-fiction, de la série <i>L’Homme qui valait trois milliards</i> au manga <i>Cobra</i>, en passant par la littérature cyberpunk avec le <i>Neuromancien</i> ou <i>Schismatrice</i>.

Implants, prothèses, greffes et autres ajouts sont censés donner au corps humains de nouvelles fonctions, de nouveaux pouvoirs.

Le corps appréhendé comme un dispositif améliorable à l’envie n’est pourtant pas une neuve. Le médecin et philosophe Julien Offray de La Mettrie déclarait dès le 18ème siècle : « <em>le corps humain n’est qu’une horloge</em> ».

Une vision mécaniste qui sera reprise par leurs ingénieurs de la Nasa plus de 200 ans plus tard. Échaudés par l’envoi dans l’espace du satellite Spoutnik par l’U.R.S.S. en 1957, les États-Unis se lancent dans une véritable course aux étoiles et réfléchissent à comment amplifier l’humain pour que ce dernier résiste aux vols spatiaux.

Si les projets cyborgs ne décolleront jamais, l’idée d’une technologique invasive allait, elle, faire son chemin et réapparaître dans la culture SF.

Du corps amélioré, il ne fallait qu’un pas pour que l’on évoque un « corps obsolète » comme aime à le scander l’artiste australien Stelarc.

Avec la technologie comme matériau, on nous promet donc de nouveaux horizons à l’instar des transhumanistes comme Mark Zuckerberg qui avoue travailler actuellement sur des technologies permettant de naviguer sur son smartphone, par la seule force de la pensée…

Des promesses pourtant à nuancer et qui laissent peut-être présager plus d’angoisse que de libération.

« <em>L’homme est devenu pour ainsi dire une sorte de dieu prothétique, dieu certes admirable s’il revêt tous ses organes auxiliaires, mais ceux-ci n’ont pas poussé avec lui et lui donnent souvent bien du mal</em> ». Sigmund Freud
<p style="text-align: right;"><span style="color: #000000;">Aurélien Montinari </span></p>
&nbsp;

<span style="color: #ff0000;">Les évènements </span>
<ul>
 	<li><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/vestiges/" target="_blank" rel="noopener">Vestiges / Toucher disparaître croire • Exposition</a> • du 14 septembre au 30 novembre</li>
 	<li><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/le-corps-a-linterface-du-monde/" target="_blank" rel="noopener">Le corps à l’interface du monde • Rencontre</a> • 18 septembre à 19h30</li>
</ul>
&nbsp;
<p style="text-align: right;"></p><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/introduction-corps-connecte/">Introduction : Corps connecté</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="1920" height="1080" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx.jpg 1920w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-768x432.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-1024x576.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-600x338.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-580x326.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-667x375.jpg 667w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 1920px) 100vw, 1920px" /></p>
<h4>Introduction au <span style="color: #ff0000;">Temps #4 • Corps connecté</span> dans le cadre du cycle <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #ff0000;">Hier c'était demain, science-fiction et imaginaires collectifs</span></a></h4>
<p>&nbsp;</p>
<blockquote>
<p style="text-align: left;">« <em>Déjà ton espace est en train d’exploser sous le coup de ta science.<br />
La forme humaine d’origine sera bientôt obsolète</em>. » - Bruce Sterling</p>
</blockquote>
<p>&nbsp;</p>
<p>Avec le cycle <b><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain, science-fiction et imaginaires collectifs</a>,</b> le Shadok nous plonge dans la dimension anticipatrice de la SF ou comment ce genre pense le futur. Un genre avec ses codes, ses symboles et ses récits, qui nourrissent nos représentations.</p>
<p>Corps connecté, modifié ou encore amélioré, le mythe du surhumain peuple l’univers de la science-fiction, de la série <i>L’Homme qui valait trois milliards</i> au manga <i>Cobra</i>, en passant par la littérature cyberpunk avec le <i>Neuromancien</i> ou <i>Schismatrice</i>.</p>
<p>Implants, prothèses, greffes et autres ajouts sont censés donner au corps humains de nouvelles fonctions, de nouveaux pouvoirs.</p>
<p>Le corps appréhendé comme un dispositif améliorable à l’envie n’est pourtant pas une neuve. Le médecin et philosophe Julien Offray de La Mettrie déclarait dès le 18ème siècle : « <em>le corps humain n’est qu’une horloge</em> ».</p>
<p>Une vision mécaniste qui sera reprise par leurs ingénieurs de la Nasa plus de 200 ans plus tard. Échaudés par l’envoi dans l’espace du satellite Spoutnik par l’U.R.S.S. en 1957, les États-Unis se lancent dans une véritable course aux étoiles et réfléchissent à comment amplifier l’humain pour que ce dernier résiste aux vols spatiaux.</p>
<p>Si les projets cyborgs ne décolleront jamais, l’idée d’une technologique invasive allait, elle, faire son chemin et réapparaître dans la culture SF.</p>
<p>Du corps amélioré, il ne fallait qu’un pas pour que l’on évoque un « corps obsolète » comme aime à le scander l’artiste australien Stelarc.</p>
<p>Avec la technologie comme matériau, on nous promet donc de nouveaux horizons à l’instar des transhumanistes comme Mark Zuckerberg qui avoue travailler actuellement sur des technologies permettant de naviguer sur son smartphone, par la seule force de la pensée…</p>
<p>Des promesses pourtant à nuancer et qui laissent peut-être présager plus d’angoisse que de libération.</p>
<p>« <em>L’homme est devenu pour ainsi dire une sorte de dieu prothétique, dieu certes admirable s’il revêt tous ses organes auxiliaires, mais ceux-ci n’ont pas poussé avec lui et lui donnent souvent bien du mal</em> ». Sigmund Freud</p>
<p style="text-align: right;"><span style="color: #000000;">Aurélien Montinari </span></p>
<p>&nbsp;</p>
<p><span style="color: #ff0000;">Les évènements </span></p>
<ul>
<li><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/vestiges/" target="_blank" rel="noopener">Vestiges / Toucher disparaître croire • Exposition</a> • du 14 septembre au 30 novembre</li>
<li><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/le-corps-a-linterface-du-monde/" target="_blank" rel="noopener">Le corps à l’interface du monde • Rencontre</a> • 18 septembre à 19h30</li>
</ul>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: right;">
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/introduction-corps-connecte/">Introduction : Corps connecté</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="1920" height="1080" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx.jpg 1920w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-768x432.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-1024x576.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-600x338.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-580x326.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-667x375.jpg 667w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/09/T4sanstx-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 1920px) 100vw, 1920px" /></p><h4>Introduction au <span style="color: #ff0000;">Temps #4 • Corps connecté</span> dans le cadre du cycle <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #ff0000;">Hier c'était demain, science-fiction et imaginaires collectifs</span></a></h4>
&nbsp;
<blockquote>
<p style="text-align: left;">« <em>Déjà ton espace est en train d’exploser sous le coup de ta science.
La forme humaine d’origine sera bientôt obsolète</em>. » - Bruce Sterling</p>
</blockquote>
&nbsp;

Avec le cycle <b><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain, science-fiction et imaginaires collectifs</a>,</b> le Shadok nous plonge dans la dimension anticipatrice de la SF ou comment ce genre pense le futur. Un genre avec ses codes, ses symboles et ses récits, qui nourrissent nos représentations.

Corps connecté, modifié ou encore amélioré, le mythe du surhumain peuple l’univers de la science-fiction, de la série <i>L’Homme qui valait trois milliards</i> au manga <i>Cobra</i>, en passant par la littérature cyberpunk avec le <i>Neuromancien</i> ou <i>Schismatrice</i>.

Implants, prothèses, greffes et autres ajouts sont censés donner au corps humains de nouvelles fonctions, de nouveaux pouvoirs.

Le corps appréhendé comme un dispositif améliorable à l’envie n’est pourtant pas une neuve. Le médecin et philosophe Julien Offray de La Mettrie déclarait dès le 18ème siècle : « <em>le corps humain n’est qu’une horloge</em> ».

Une vision mécaniste qui sera reprise par leurs ingénieurs de la Nasa plus de 200 ans plus tard. Échaudés par l’envoi dans l’espace du satellite Spoutnik par l’U.R.S.S. en 1957, les États-Unis se lancent dans une véritable course aux étoiles et réfléchissent à comment amplifier l’humain pour que ce dernier résiste aux vols spatiaux.

Si les projets cyborgs ne décolleront jamais, l’idée d’une technologique invasive allait, elle, faire son chemin et réapparaître dans la culture SF.

Du corps amélioré, il ne fallait qu’un pas pour que l’on évoque un « corps obsolète » comme aime à le scander l’artiste australien Stelarc.

Avec la technologie comme matériau, on nous promet donc de nouveaux horizons à l’instar des transhumanistes comme Mark Zuckerberg qui avoue travailler actuellement sur des technologies permettant de naviguer sur son smartphone, par la seule force de la pensée…

Des promesses pourtant à nuancer et qui laissent peut-être présager plus d’angoisse que de libération.

« <em>L’homme est devenu pour ainsi dire une sorte de dieu prothétique, dieu certes admirable s’il revêt tous ses organes auxiliaires, mais ceux-ci n’ont pas poussé avec lui et lui donnent souvent bien du mal</em> ». Sigmund Freud
<p style="text-align: right;"><span style="color: #000000;">Aurélien Montinari </span></p>
&nbsp;

<span style="color: #ff0000;">Les évènements </span>
<ul>
 	<li><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/vestiges/" target="_blank" rel="noopener">Vestiges / Toucher disparaître croire • Exposition</a> • du 14 septembre au 30 novembre</li>
 	<li><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/le-corps-a-linterface-du-monde/" target="_blank" rel="noopener">Le corps à l’interface du monde • Rencontre</a> • 18 septembre à 19h30</li>
</ul>
&nbsp;
<p style="text-align: right;"></p><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/introduction-corps-connecte/">Introduction : Corps connecté</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => blog
                    [date_timestamp] => 1568283153
                )

            [12] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Entretien avec Rocio Berenguer • G5 Inter-espèces
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-rocio-berenguer-%e2%80%a2-g5-inter-especes/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Wed, 17 Apr 2019 15:38:04 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 2
                            [subject] => 2019
                            [subject#2] => Hier c'était demain : science-fiction et imaginaires collectifs
                        )

                    [category#] => 2
                    [category] => 2019
                    [category#2] => Hier c'était demain : science-fiction et imaginaires collectifs
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=16308
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="1436" height="944" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37.png 1436w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-150x99.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-300x197.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-768x505.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-1024x673.png 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-600x394.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-245x161.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-580x381.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-570x375.png 570w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-270x177.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-500x329.png 500w" sizes="(max-width: 1436px) 100vw, 1436px" /></p>
<h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs </a></h4>
<p><i>Artiste transdisciplinaire accueillie en résidence durant le <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/temps-1-anthropocene/" target="_blank" rel="noopener">Temps 1 – Planète interdite (anthropocène)</a>, <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/rocio-berenguer/" target="_blank" rel="noopener">Rocio Berenguer</a> interroge notre prétendue position dominante dans le règne vivant ainsi que notre rapport à l’altérité. Elle tente d’engager un dialogue entre toutes les espèces.</i></p>
<p><strong>Le corps, son expression, sa mise en scène tient un rôle important dans votre travail. Comment le corps peut-il devenir un moyen d’interroger les nouveaux médias ?</strong></p>
<p>Interroger le numérique c’est trop large, je ne saurais pas comment m’y prendre.<br />
C’est vrai que le corps a une place assez centrale dans mon œuvre. Je pense qu’il y a beaucoup de stratégies, soit politiques, soit culturelles, qui passent justement par le corps. En fait nos corps sont souvent chorégraphiés par des designers, par les designers de certaines technologies, de certains espaces, de certaines logiques, donc en fait le corps, pour moi, c’est une matière qui absorbe ces formes. C’est un terrain de lutte aussi, de résistance, je parle de dramaturgie du corps.</p>
<p><strong>Avec le dispositif G5 et le IOFLE, vous considérez le futur de l’homme à travers le déclin de sa position dominante et via le dialogue entre les espèces (animal, minéral, végétal, machine, humain). Comment vous est venue l’idée de donner voix au chapitre à toutes les espèces ?</strong></p>
<p>J’essaye d’explorer par l’imaginaire tous les possibles. Pour moi, il y a une question d’interdépendance qui est primordiale, c’est juste que dans notre culture, nous, les humains, nous avons créé des rapports de hiérarchie en pensant que l’on peut tout dominer. C’est ce rapport là que j’essaie de réinterroger : détrôner l’humain du centre du cosmos.</p>
<p><strong>Dans le dialogue inter-espèces intervient également l’Intelligence Artificielle. Pensez-vous qu’une création puisse être considérée comme une espèce à part entière ? Quelle est pour vous la définition d’une espèce ?</strong></p>
<p>Dans cette proposition, c’est ce que j’essaie de défendre, oui.<br />
« Si on crée des esclaves on devient des esclaves » et donc, si on crée des machines-esclaves on devient des esclaves de ces créations. L’intérêt de la création c’est que l’on soit ouvert à un plus grand nombre d’altérités sans rapport de hiérarchie.<br />
On peut avoir des ennemis, on peut ne pas aimer l’autre, mais au moins l’autre existe et c’est ça le point important : considérer l’existence de l’autre, ne pas le voir comme un objet mais comme un sujet.</p>
<p><strong>Que ce soit à travers des systèmes de communication inter-espèces (SEMIC, EECCS) ou dans notre rapport à la prédation et à l’alimentation (WAF), vous prônez une horizontalité des rapports où toutes les espèces sont considérées comme des sujets. Pensez-vous que l’humain est prêt à donner la parole aux autres espèces, à abandonner sa position dominante ? Saura-t-il écouter ?</strong></p>
<p>Je pense que je ne peux pas répondre, je ne suis pas l’humanité (rires). Je peux répondre pour moi, moi je suis prête ! On est quelques-uns à être prêts, pour les autres, je ne peux pas répondre !</p>
<p><strong>Dans une fiction où l’Homme ne serait plus le seul à dicter ses lois et qui mettrait en scène la fin de l’anthropocène, quelles pourraient être les velléités des autres espèces ? Irions-nous vers plus d’harmonie ou, au contraire, plus de chaos ?</strong></p>
<p>Je crois qu’on serait obligé de sortir de la binarité, du mal ou de l’harmonie, parce que l’on serait obligé d’intégrer la complexité et dans la complexité il n’y a pas de bien ou de mal. Si des tigres sauvages sont lâchés dans la ville, et qu’ils ont le même statut que moi, je n’aurai pas le droit de les dominer, mais comme leur logique alimentaire est différente de la mienne, moi ça ne m’arrangera pas, ça va être un problème pour moi et tous les humains donc il va falloir trouver un système, un arrangement, pour ne pas se faire dévorer !</p>
<p><strong>Le nom de votre projet, <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/rocio-berenguer/" target="_blank" rel="noopener">G5 Inter-espèces</a>, évoque explicitement les discussions économiques, sociales et politiques du forum du G7. En quoi la science-fiction a-t-elle partie liée avec ces domaines ?</strong></p>
<p>Oui, je crois, il y a effectivement un lien avec le politique. Il y a un côté provocateur aussi peut-être. Ces dirigeants du monde se réunissent à 7, à 20, pour décider de comment on va vivre tous, les 7 milliards d’humains. Ce n’est évidemment pas aussi simple que ça, mais pour caricaturer, c’est un peu ça, aujourd’hui, le monde. Dans mon projet, on serait 5 mais pas que des humains, l’humain ne représenterait qu’une seule espèce.</p>
<p><strong>Qu’est-ce qu’évoque pour vous le thème de la résidence « Hier c’était demain » ?</strong></p>
<p>« Hier c’était demain », ça m’évoque<i> des </i>futurs déjà passés. Des images du futur qui sont obsolètes aujourd’hui.</p>
<h6>Entretien réalisé par Aurélien Montinari en mars 2019</h6>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-rocio-berenguer-%e2%80%a2-g5-inter-especes/">Entretien avec Rocio Berenguer • G5 Inter-espèces</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="1436" height="944" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37.png 1436w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-150x99.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-300x197.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-768x505.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-1024x673.png 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-600x394.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-245x161.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-580x381.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-570x375.png 570w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-270x177.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-500x329.png 500w" sizes="(max-width: 1436px) 100vw, 1436px" /></p><h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs </a></h4>
<i>Artiste transdisciplinaire accueillie en résidence durant le <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/temps-1-anthropocene/" target="_blank" rel="noopener">Temps 1 – Planète interdite (anthropocène)</a>, <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/rocio-berenguer/" target="_blank" rel="noopener">Rocio Berenguer</a> interroge notre prétendue position dominante dans le règne vivant ainsi que notre rapport à l’altérité. Elle tente d’engager un dialogue entre toutes les espèces.</i>

<strong>Le corps, son expression, sa mise en scène tient un rôle important dans votre travail. Comment le corps peut-il devenir un moyen d’interroger les nouveaux médias ?</strong>

Interroger le numérique c’est trop large, je ne saurais pas comment m’y prendre.
C’est vrai que le corps a une place assez centrale dans mon œuvre. Je pense qu’il y a beaucoup de stratégies, soit politiques, soit culturelles, qui passent justement par le corps. En fait nos corps sont souvent chorégraphiés par des designers, par les designers de certaines technologies, de certains espaces, de certaines logiques, donc en fait le corps, pour moi, c’est une matière qui absorbe ces formes. C’est un terrain de lutte aussi, de résistance, je parle de dramaturgie du corps.

<strong>Avec le dispositif G5 et le IOFLE, vous considérez le futur de l’homme à travers le déclin de sa position dominante et via le dialogue entre les espèces (animal, minéral, végétal, machine, humain). Comment vous est venue l’idée de donner voix au chapitre à toutes les espèces ?</strong>

J’essaye d’explorer par l’imaginaire tous les possibles. Pour moi, il y a une question d’interdépendance qui est primordiale, c’est juste que dans notre culture, nous, les humains, nous avons créé des rapports de hiérarchie en pensant que l’on peut tout dominer. C’est ce rapport là que j’essaie de réinterroger : détrôner l’humain du centre du cosmos.

<strong>Dans le dialogue inter-espèces intervient également l’Intelligence Artificielle. Pensez-vous qu’une création puisse être considérée comme une espèce à part entière ? Quelle est pour vous la définition d’une espèce ?</strong>

Dans cette proposition, c’est ce que j’essaie de défendre, oui.
« Si on crée des esclaves on devient des esclaves » et donc, si on crée des machines-esclaves on devient des esclaves de ces créations. L’intérêt de la création c’est que l’on soit ouvert à un plus grand nombre d’altérités sans rapport de hiérarchie.
On peut avoir des ennemis, on peut ne pas aimer l’autre, mais au moins l’autre existe et c’est ça le point important : considérer l’existence de l’autre, ne pas le voir comme un objet mais comme un sujet.

<strong>Que ce soit à travers des systèmes de communication inter-espèces (SEMIC, EECCS) ou dans notre rapport à la prédation et à l’alimentation (WAF), vous prônez une horizontalité des rapports où toutes les espèces sont considérées comme des sujets. Pensez-vous que l’humain est prêt à donner la parole aux autres espèces, à abandonner sa position dominante ? Saura-t-il écouter ?</strong>

Je pense que je ne peux pas répondre, je ne suis pas l’humanité (rires). Je peux répondre pour moi, moi je suis prête ! On est quelques-uns à être prêts, pour les autres, je ne peux pas répondre !

<strong>Dans une fiction où l’Homme ne serait plus le seul à dicter ses lois et qui mettrait en scène la fin de l’anthropocène, quelles pourraient être les velléités des autres espèces ? Irions-nous vers plus d’harmonie ou, au contraire, plus de chaos ?</strong>

Je crois qu’on serait obligé de sortir de la binarité, du mal ou de l’harmonie, parce que l’on serait obligé d’intégrer la complexité et dans la complexité il n’y a pas de bien ou de mal. Si des tigres sauvages sont lâchés dans la ville, et qu’ils ont le même statut que moi, je n’aurai pas le droit de les dominer, mais comme leur logique alimentaire est différente de la mienne, moi ça ne m’arrangera pas, ça va être un problème pour moi et tous les humains donc il va falloir trouver un système, un arrangement, pour ne pas se faire dévorer !

<strong>Le nom de votre projet, <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/rocio-berenguer/" target="_blank" rel="noopener">G5 Inter-espèces</a>, évoque explicitement les discussions économiques, sociales et politiques du forum du G7. En quoi la science-fiction a-t-elle partie liée avec ces domaines ?</strong>

Oui, je crois, il y a effectivement un lien avec le politique. Il y a un côté provocateur aussi peut-être. Ces dirigeants du monde se réunissent à 7, à 20, pour décider de comment on va vivre tous, les 7 milliards d’humains. Ce n’est évidemment pas aussi simple que ça, mais pour caricaturer, c’est un peu ça, aujourd’hui, le monde. Dans mon projet, on serait 5 mais pas que des humains, l’humain ne représenterait qu’une seule espèce.

<strong>Qu’est-ce qu’évoque pour vous le thème de la résidence « Hier c’était demain » ?</strong>

« Hier c’était demain », ça m’évoque<i> des </i>futurs déjà passés. Des images du futur qui sont obsolètes aujourd’hui.
<h6>Entretien réalisé par Aurélien Montinari en mars 2019</h6><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-rocio-berenguer-%e2%80%a2-g5-inter-especes/">Entretien avec Rocio Berenguer • G5 Inter-espèces</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="1436" height="944" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37.png 1436w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-150x99.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-300x197.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-768x505.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-1024x673.png 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-600x394.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-245x161.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-580x381.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-570x375.png 570w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-270x177.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-500x329.png 500w" sizes="(max-width: 1436px) 100vw, 1436px" /></p>
<h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs </a></h4>
<p><i>Artiste transdisciplinaire accueillie en résidence durant le <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/temps-1-anthropocene/" target="_blank" rel="noopener">Temps 1 – Planète interdite (anthropocène)</a>, <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/rocio-berenguer/" target="_blank" rel="noopener">Rocio Berenguer</a> interroge notre prétendue position dominante dans le règne vivant ainsi que notre rapport à l’altérité. Elle tente d’engager un dialogue entre toutes les espèces.</i></p>
<p><strong>Le corps, son expression, sa mise en scène tient un rôle important dans votre travail. Comment le corps peut-il devenir un moyen d’interroger les nouveaux médias ?</strong></p>
<p>Interroger le numérique c’est trop large, je ne saurais pas comment m’y prendre.<br />
C’est vrai que le corps a une place assez centrale dans mon œuvre. Je pense qu’il y a beaucoup de stratégies, soit politiques, soit culturelles, qui passent justement par le corps. En fait nos corps sont souvent chorégraphiés par des designers, par les designers de certaines technologies, de certains espaces, de certaines logiques, donc en fait le corps, pour moi, c’est une matière qui absorbe ces formes. C’est un terrain de lutte aussi, de résistance, je parle de dramaturgie du corps.</p>
<p><strong>Avec le dispositif G5 et le IOFLE, vous considérez le futur de l’homme à travers le déclin de sa position dominante et via le dialogue entre les espèces (animal, minéral, végétal, machine, humain). Comment vous est venue l’idée de donner voix au chapitre à toutes les espèces ?</strong></p>
<p>J’essaye d’explorer par l’imaginaire tous les possibles. Pour moi, il y a une question d’interdépendance qui est primordiale, c’est juste que dans notre culture, nous, les humains, nous avons créé des rapports de hiérarchie en pensant que l’on peut tout dominer. C’est ce rapport là que j’essaie de réinterroger : détrôner l’humain du centre du cosmos.</p>
<p><strong>Dans le dialogue inter-espèces intervient également l’Intelligence Artificielle. Pensez-vous qu’une création puisse être considérée comme une espèce à part entière ? Quelle est pour vous la définition d’une espèce ?</strong></p>
<p>Dans cette proposition, c’est ce que j’essaie de défendre, oui.<br />
« Si on crée des esclaves on devient des esclaves » et donc, si on crée des machines-esclaves on devient des esclaves de ces créations. L’intérêt de la création c’est que l’on soit ouvert à un plus grand nombre d’altérités sans rapport de hiérarchie.<br />
On peut avoir des ennemis, on peut ne pas aimer l’autre, mais au moins l’autre existe et c’est ça le point important : considérer l’existence de l’autre, ne pas le voir comme un objet mais comme un sujet.</p>
<p><strong>Que ce soit à travers des systèmes de communication inter-espèces (SEMIC, EECCS) ou dans notre rapport à la prédation et à l’alimentation (WAF), vous prônez une horizontalité des rapports où toutes les espèces sont considérées comme des sujets. Pensez-vous que l’humain est prêt à donner la parole aux autres espèces, à abandonner sa position dominante ? Saura-t-il écouter ?</strong></p>
<p>Je pense que je ne peux pas répondre, je ne suis pas l’humanité (rires). Je peux répondre pour moi, moi je suis prête ! On est quelques-uns à être prêts, pour les autres, je ne peux pas répondre !</p>
<p><strong>Dans une fiction où l’Homme ne serait plus le seul à dicter ses lois et qui mettrait en scène la fin de l’anthropocène, quelles pourraient être les velléités des autres espèces ? Irions-nous vers plus d’harmonie ou, au contraire, plus de chaos ?</strong></p>
<p>Je crois qu’on serait obligé de sortir de la binarité, du mal ou de l’harmonie, parce que l’on serait obligé d’intégrer la complexité et dans la complexité il n’y a pas de bien ou de mal. Si des tigres sauvages sont lâchés dans la ville, et qu’ils ont le même statut que moi, je n’aurai pas le droit de les dominer, mais comme leur logique alimentaire est différente de la mienne, moi ça ne m’arrangera pas, ça va être un problème pour moi et tous les humains donc il va falloir trouver un système, un arrangement, pour ne pas se faire dévorer !</p>
<p><strong>Le nom de votre projet, <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/rocio-berenguer/" target="_blank" rel="noopener">G5 Inter-espèces</a>, évoque explicitement les discussions économiques, sociales et politiques du forum du G7. En quoi la science-fiction a-t-elle partie liée avec ces domaines ?</strong></p>
<p>Oui, je crois, il y a effectivement un lien avec le politique. Il y a un côté provocateur aussi peut-être. Ces dirigeants du monde se réunissent à 7, à 20, pour décider de comment on va vivre tous, les 7 milliards d’humains. Ce n’est évidemment pas aussi simple que ça, mais pour caricaturer, c’est un peu ça, aujourd’hui, le monde. Dans mon projet, on serait 5 mais pas que des humains, l’humain ne représenterait qu’une seule espèce.</p>
<p><strong>Qu’est-ce qu’évoque pour vous le thème de la résidence « Hier c’était demain » ?</strong></p>
<p>« Hier c’était demain », ça m’évoque<i> des </i>futurs déjà passés. Des images du futur qui sont obsolètes aujourd’hui.</p>
<h6>Entretien réalisé par Aurélien Montinari en mars 2019</h6>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-rocio-berenguer-%e2%80%a2-g5-inter-especes/">Entretien avec Rocio Berenguer • G5 Inter-espèces</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="1436" height="944" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37.png 1436w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-150x99.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-300x197.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-768x505.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-1024x673.png 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-600x394.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-245x161.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-580x381.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-570x375.png 570w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-270x177.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.39.37-500x329.png 500w" sizes="(max-width: 1436px) 100vw, 1436px" /></p><h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs </a></h4>
<i>Artiste transdisciplinaire accueillie en résidence durant le <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/temps-1-anthropocene/" target="_blank" rel="noopener">Temps 1 – Planète interdite (anthropocène)</a>, <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/rocio-berenguer/" target="_blank" rel="noopener">Rocio Berenguer</a> interroge notre prétendue position dominante dans le règne vivant ainsi que notre rapport à l’altérité. Elle tente d’engager un dialogue entre toutes les espèces.</i>

<strong>Le corps, son expression, sa mise en scène tient un rôle important dans votre travail. Comment le corps peut-il devenir un moyen d’interroger les nouveaux médias ?</strong>

Interroger le numérique c’est trop large, je ne saurais pas comment m’y prendre.
C’est vrai que le corps a une place assez centrale dans mon œuvre. Je pense qu’il y a beaucoup de stratégies, soit politiques, soit culturelles, qui passent justement par le corps. En fait nos corps sont souvent chorégraphiés par des designers, par les designers de certaines technologies, de certains espaces, de certaines logiques, donc en fait le corps, pour moi, c’est une matière qui absorbe ces formes. C’est un terrain de lutte aussi, de résistance, je parle de dramaturgie du corps.

<strong>Avec le dispositif G5 et le IOFLE, vous considérez le futur de l’homme à travers le déclin de sa position dominante et via le dialogue entre les espèces (animal, minéral, végétal, machine, humain). Comment vous est venue l’idée de donner voix au chapitre à toutes les espèces ?</strong>

J’essaye d’explorer par l’imaginaire tous les possibles. Pour moi, il y a une question d’interdépendance qui est primordiale, c’est juste que dans notre culture, nous, les humains, nous avons créé des rapports de hiérarchie en pensant que l’on peut tout dominer. C’est ce rapport là que j’essaie de réinterroger : détrôner l’humain du centre du cosmos.

<strong>Dans le dialogue inter-espèces intervient également l’Intelligence Artificielle. Pensez-vous qu’une création puisse être considérée comme une espèce à part entière ? Quelle est pour vous la définition d’une espèce ?</strong>

Dans cette proposition, c’est ce que j’essaie de défendre, oui.
« Si on crée des esclaves on devient des esclaves » et donc, si on crée des machines-esclaves on devient des esclaves de ces créations. L’intérêt de la création c’est que l’on soit ouvert à un plus grand nombre d’altérités sans rapport de hiérarchie.
On peut avoir des ennemis, on peut ne pas aimer l’autre, mais au moins l’autre existe et c’est ça le point important : considérer l’existence de l’autre, ne pas le voir comme un objet mais comme un sujet.

<strong>Que ce soit à travers des systèmes de communication inter-espèces (SEMIC, EECCS) ou dans notre rapport à la prédation et à l’alimentation (WAF), vous prônez une horizontalité des rapports où toutes les espèces sont considérées comme des sujets. Pensez-vous que l’humain est prêt à donner la parole aux autres espèces, à abandonner sa position dominante ? Saura-t-il écouter ?</strong>

Je pense que je ne peux pas répondre, je ne suis pas l’humanité (rires). Je peux répondre pour moi, moi je suis prête ! On est quelques-uns à être prêts, pour les autres, je ne peux pas répondre !

<strong>Dans une fiction où l’Homme ne serait plus le seul à dicter ses lois et qui mettrait en scène la fin de l’anthropocène, quelles pourraient être les velléités des autres espèces ? Irions-nous vers plus d’harmonie ou, au contraire, plus de chaos ?</strong>

Je crois qu’on serait obligé de sortir de la binarité, du mal ou de l’harmonie, parce que l’on serait obligé d’intégrer la complexité et dans la complexité il n’y a pas de bien ou de mal. Si des tigres sauvages sont lâchés dans la ville, et qu’ils ont le même statut que moi, je n’aurai pas le droit de les dominer, mais comme leur logique alimentaire est différente de la mienne, moi ça ne m’arrangera pas, ça va être un problème pour moi et tous les humains donc il va falloir trouver un système, un arrangement, pour ne pas se faire dévorer !

<strong>Le nom de votre projet, <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/rocio-berenguer/" target="_blank" rel="noopener">G5 Inter-espèces</a>, évoque explicitement les discussions économiques, sociales et politiques du forum du G7. En quoi la science-fiction a-t-elle partie liée avec ces domaines ?</strong>

Oui, je crois, il y a effectivement un lien avec le politique. Il y a un côté provocateur aussi peut-être. Ces dirigeants du monde se réunissent à 7, à 20, pour décider de comment on va vivre tous, les 7 milliards d’humains. Ce n’est évidemment pas aussi simple que ça, mais pour caricaturer, c’est un peu ça, aujourd’hui, le monde. Dans mon projet, on serait 5 mais pas que des humains, l’humain ne représenterait qu’une seule espèce.

<strong>Qu’est-ce qu’évoque pour vous le thème de la résidence « Hier c’était demain » ?</strong>

« Hier c’était demain », ça m’évoque<i> des </i>futurs déjà passés. Des images du futur qui sont obsolètes aujourd’hui.
<h6>Entretien réalisé par Aurélien Montinari en mars 2019</h6><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-rocio-berenguer-%e2%80%a2-g5-inter-especes/">Entretien avec Rocio Berenguer • G5 Inter-espèces</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => 2019
                    [category#2@term] => Hier c'était demain : science-fiction et imaginaires collectifs
                    [date_timestamp] => 1555515484
                )

            [13] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Le Shadok recrute !
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/le-shadok-recrute/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Sun, 12 Aug 2018 10:35:05 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 1
                            [subject] => 2019
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => 2019
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=17162
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="1200" height="1000" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19.jpg 1200w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-150x125.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-300x250.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-768x640.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-1024x853.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-600x500.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-245x204.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-580x483.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-450x375.jpg 450w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-270x225.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-500x417.jpg 500w" sizes="(max-width: 1200px) 100vw, 1200px" /></p>
<h4>Nous recherchons différents profils pour compléter notre équipe à partir de la rentrée !</h4>
<p>&nbsp;</p>
<p><span style="color: #ff0000;">→ 1 responsable administratif-ve et financier-ère<br />
<span style="color: #000000;">Candidatures jusqu'au 29 septembre<br />
<strong>Plus d'infos</strong></span> <a style="color: #ff0000;" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #ff0000;">en cliquant ici</span></a> </span></p>
<p>&nbsp;</p>
<p><span style="color: #ff0000;">→ 3 volontaires en service civique<br />
<span style="color: #000000;">Missions en communication, médiation et animation du lieu<br />
À partir du 1er octobre pour 7 mois (24h/semaine)<br />
<strong>Plus d'infos</strong> <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/actualites/service_civique_au_shadok/" target="_blank" rel="noopener">en cliquant ici</a></span></span></span></p>
<p>&nbsp;</p>
<p><span style="color: #ff0000;">→ Une équipe de vacataires<br />
<span style="color: #000000;">En soutien à l'accueil des publics et des évènements<br />
D'octobre 2019 à juillet 2020 (aux horaires d'ouverture)<br />
<strong>Plus d'infos</strong> <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/actualites/shadok-crew-2019/" target="_blank" rel="noopener">en cliquant ici</a></span></span></span></p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/le-shadok-recrute/">Le Shadok recrute !</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="1200" height="1000" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19.jpg 1200w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-150x125.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-300x250.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-768x640.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-1024x853.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-600x500.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-245x204.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-580x483.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-450x375.jpg 450w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-270x225.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-500x417.jpg 500w" sizes="(max-width: 1200px) 100vw, 1200px" /></p><h4>Nous recherchons différents profils pour compléter notre équipe à partir de la rentrée !</h4>
&nbsp;

<span style="color: #ff0000;">→ 1 responsable administratif-ve et financier-ère
<span style="color: #000000;">Candidatures jusqu'au 29 septembre
<strong>Plus d'infos</strong></span> <a style="color: #ff0000;" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #ff0000;">en cliquant ici</span></a> </span>

&nbsp;

<span style="color: #ff0000;">→ 3 volontaires en service civique
<span style="color: #000000;">Missions en communication, médiation et animation du lieu
À partir du 1er octobre pour 7 mois (24h/semaine)
<strong>Plus d'infos</strong> <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/actualites/service_civique_au_shadok/" target="_blank" rel="noopener">en cliquant ici</a></span></span></span>

&nbsp;

<span style="color: #ff0000;">→ Une équipe de vacataires
<span style="color: #000000;">En soutien à l'accueil des publics et des évènements
D'octobre 2019 à juillet 2020 (aux horaires d'ouverture)
<strong>Plus d'infos</strong> <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/actualites/shadok-crew-2019/" target="_blank" rel="noopener">en cliquant ici</a></span></span></span><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/le-shadok-recrute/">Le Shadok recrute !</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="1200" height="1000" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19.jpg 1200w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-150x125.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-300x250.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-768x640.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-1024x853.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-600x500.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-245x204.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-580x483.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-450x375.jpg 450w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-270x225.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-500x417.jpg 500w" sizes="(max-width: 1200px) 100vw, 1200px" /></p>
<h4>Nous recherchons différents profils pour compléter notre équipe à partir de la rentrée !</h4>
<p>&nbsp;</p>
<p><span style="color: #ff0000;">→ 1 responsable administratif-ve et financier-ère<br />
<span style="color: #000000;">Candidatures jusqu'au 29 septembre<br />
<strong>Plus d'infos</strong></span> <a style="color: #ff0000;" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #ff0000;">en cliquant ici</span></a> </span></p>
<p>&nbsp;</p>
<p><span style="color: #ff0000;">→ 3 volontaires en service civique<br />
<span style="color: #000000;">Missions en communication, médiation et animation du lieu<br />
À partir du 1er octobre pour 7 mois (24h/semaine)<br />
<strong>Plus d'infos</strong> <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/actualites/service_civique_au_shadok/" target="_blank" rel="noopener">en cliquant ici</a></span></span></span></p>
<p>&nbsp;</p>
<p><span style="color: #ff0000;">→ Une équipe de vacataires<br />
<span style="color: #000000;">En soutien à l'accueil des publics et des évènements<br />
D'octobre 2019 à juillet 2020 (aux horaires d'ouverture)<br />
<strong>Plus d'infos</strong> <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/actualites/shadok-crew-2019/" target="_blank" rel="noopener">en cliquant ici</a></span></span></span></p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/le-shadok-recrute/">Le Shadok recrute !</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="1200" height="1000" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19.jpg 1200w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-150x125.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-300x250.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-768x640.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-1024x853.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-600x500.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-245x204.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-580x483.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-450x375.jpg 450w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-270x225.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/SC19-500x417.jpg 500w" sizes="(max-width: 1200px) 100vw, 1200px" /></p><h4>Nous recherchons différents profils pour compléter notre équipe à partir de la rentrée !</h4>
&nbsp;

<span style="color: #ff0000;">→ 1 responsable administratif-ve et financier-ère
<span style="color: #000000;">Candidatures jusqu'au 29 septembre
<strong>Plus d'infos</strong></span> <a style="color: #ff0000;" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #ff0000;">en cliquant ici</span></a> </span>

&nbsp;

<span style="color: #ff0000;">→ 3 volontaires en service civique
<span style="color: #000000;">Missions en communication, médiation et animation du lieu
À partir du 1er octobre pour 7 mois (24h/semaine)
<strong>Plus d'infos</strong> <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/actualites/service_civique_au_shadok/" target="_blank" rel="noopener">en cliquant ici</a></span></span></span>

&nbsp;

<span style="color: #ff0000;">→ Une équipe de vacataires
<span style="color: #000000;">En soutien à l'accueil des publics et des évènements
D'octobre 2019 à juillet 2020 (aux horaires d'ouverture)
<strong>Plus d'infos</strong> <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/actualites/shadok-crew-2019/" target="_blank" rel="noopener">en cliquant ici</a></span></span></span><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/le-shadok-recrute/">Le Shadok recrute !</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => 2019
                    [date_timestamp] => 1534070105
                )

            [14] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Appel à projets : occupation du bar-restaurant
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-a-projets-bar/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 19 Aug 2019 09:13:21 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 1
                            [subject] => blog
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => blog
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=17166
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="2048" height="1536" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI.jpg 2048w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-150x113.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-300x225.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-768x576.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-1024x768.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-600x450.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-245x184.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-580x435.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-500x375.jpg 500w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-270x203.jpg 270w" sizes="(max-width: 2048px) 100vw, 2048px" /></p>
<h4>Avis d'occupation du domaine public pour l'exploitation d'un bar-restaurant au sein du Shadok</h4>
<p>Cet appel à projets porte sur l'occupation du bar-restaurant, situé au rez-de-chaussée du Shadok.<br />
Nous souhaitons en faire un espace de restauration dynamique et accueillant en cohérence avec les valeurs défendues par le Shadok, à savoir l’esprit collaboratif, la convivialité, l’inventivité.</p>
<p>Le cahier des charges est consultable en <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/CahierdeschargesBar_Shadok.pdf" target="_blank" rel="noopener">cliquant ici</a>.<br />
</span>Les propositions de projets sont à transmettre pour le <span style="color: #000000;">15 septembre</span> au plus tard.</p>
<p>L'intégralité du dossier, avec les annexes, est disponible sur la plateforme Alsace Marchés Publics en <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://alsacemarchespublics.eu/app.php/consultation/21876" target="_blank" rel="noopener">cliquant ici</a>.</span></p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-a-projets-bar/">Appel à projets : occupation du bar-restaurant</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="2048" height="1536" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI.jpg 2048w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-150x113.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-300x225.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-768x576.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-1024x768.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-600x450.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-245x184.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-580x435.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-500x375.jpg 500w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-270x203.jpg 270w" sizes="(max-width: 2048px) 100vw, 2048px" /></p><h4>Avis d'occupation du domaine public pour l'exploitation d'un bar-restaurant au sein du Shadok</h4>
Cet appel à projets porte sur l'occupation du bar-restaurant, situé au rez-de-chaussée du Shadok.
Nous souhaitons en faire un espace de restauration dynamique et accueillant en cohérence avec les valeurs défendues par le Shadok, à savoir l’esprit collaboratif, la convivialité, l’inventivité.

Le cahier des charges est consultable en <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/CahierdeschargesBar_Shadok.pdf" target="_blank" rel="noopener">cliquant ici</a>.
</span>Les propositions de projets sont à transmettre pour le <span style="color: #000000;">15 septembre</span> au plus tard.

L'intégralité du dossier, avec les annexes, est disponible sur la plateforme Alsace Marchés Publics en <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://alsacemarchespublics.eu/app.php/consultation/21876" target="_blank" rel="noopener">cliquant ici</a>.</span><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-a-projets-bar/">Appel à projets : occupation du bar-restaurant</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="2048" height="1536" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI.jpg 2048w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-150x113.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-300x225.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-768x576.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-1024x768.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-600x450.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-245x184.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-580x435.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-500x375.jpg 500w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-270x203.jpg 270w" sizes="(max-width: 2048px) 100vw, 2048px" /></p>
<h4>Avis d'occupation du domaine public pour l'exploitation d'un bar-restaurant au sein du Shadok</h4>
<p>Cet appel à projets porte sur l'occupation du bar-restaurant, situé au rez-de-chaussée du Shadok.<br />
Nous souhaitons en faire un espace de restauration dynamique et accueillant en cohérence avec les valeurs défendues par le Shadok, à savoir l’esprit collaboratif, la convivialité, l’inventivité.</p>
<p>Le cahier des charges est consultable en <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/CahierdeschargesBar_Shadok.pdf" target="_blank" rel="noopener">cliquant ici</a>.<br />
</span>Les propositions de projets sont à transmettre pour le <span style="color: #000000;">15 septembre</span> au plus tard.</p>
<p>L'intégralité du dossier, avec les annexes, est disponible sur la plateforme Alsace Marchés Publics en <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://alsacemarchespublics.eu/app.php/consultation/21876" target="_blank" rel="noopener">cliquant ici</a>.</span></p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-a-projets-bar/">Appel à projets : occupation du bar-restaurant</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="2048" height="1536" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI.jpg 2048w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-150x113.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-300x225.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-768x576.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-1024x768.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-600x450.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-245x184.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-580x435.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-500x375.jpg 500w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/Terrasse-Fabcafé-Noé-MILESI-270x203.jpg 270w" sizes="(max-width: 2048px) 100vw, 2048px" /></p><h4>Avis d'occupation du domaine public pour l'exploitation d'un bar-restaurant au sein du Shadok</h4>
Cet appel à projets porte sur l'occupation du bar-restaurant, situé au rez-de-chaussée du Shadok.
Nous souhaitons en faire un espace de restauration dynamique et accueillant en cohérence avec les valeurs défendues par le Shadok, à savoir l’esprit collaboratif, la convivialité, l’inventivité.

Le cahier des charges est consultable en <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/08/CahierdeschargesBar_Shadok.pdf" target="_blank" rel="noopener">cliquant ici</a>.
</span>Les propositions de projets sont à transmettre pour le <span style="color: #000000;">15 septembre</span> au plus tard.

L'intégralité du dossier, avec les annexes, est disponible sur la plateforme Alsace Marchés Publics en <span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://alsacemarchespublics.eu/app.php/consultation/21876" target="_blank" rel="noopener">cliquant ici</a>.</span><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-a-projets-bar/">Appel à projets : occupation du bar-restaurant</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => blog
                    [date_timestamp] => 1566206001
                )

            [15] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Entretien avec Raphaël Gouisset • Je ne suis pas un astronaute
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-raphael-gouisset/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Thu, 11 Jul 2019 14:12:54 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 2
                            [subject] => 2019
                            [subject#2] => Hier c'était demain : science-fiction et imaginaires collectifs
                        )

                    [category#] => 2
                    [category] => 2019
                    [category#2] => Hier c'était demain : science-fiction et imaginaires collectifs
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-rocio-berenguer-%e2%80%a2-g5-inter-especes-copy/
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="2834" height="1400" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset.jpg 2834w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-150x74.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-300x148.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-768x379.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-1024x506.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-600x296.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-245x121.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-580x287.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-700x346.jpg 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-270x133.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-500x247.jpg 500w" sizes="(max-width: 2834px) 100vw, 2834px" /></p>
<h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs </a></h4>
<p><i><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/raphael-gouisset/">Raphaël Gouisset</a> nous invite, dans son dernier spectacle, à interroger l'avenir de l'Humanité, entre rêve d'enfant, introspection et futurologie.</i></p>
<p><strong>Performer, comédien, metteur en scène, votre prochain spectacle est un monologue sous forme de poème où vous évoquez la problématique de votre vie et celle du genre humain. Pourquoi prétendre être un astronaute ? Pourquoi dire justement l’inverse dans le titre de votre spectacle ?<br />
</strong>Il y a un côté rêve d'enfant, un mec tout seul dans son garage, quelque chose de très <em>Do It Yourself</em>. D'un point de vue scénique, mon but c'est de trouver des jeux qui m'amusent, comme un gamin dans la cour d'école qui dirait "hey les gars on joue à ça, on dirait que je serais ça, on dirait que tu serais ça...". Concernant la scénographie, on sera deux sur scène, un ami musicien et moi, il fera toute l'ambiance sonore en live et le <em>sound design</em> au fur et à mesure. On pourrait résumer ça à deux gars dans leur garage, y en a un qui visite l'autre : "Qu'est-ce que tu fais ?" "Je suis en train de jouer à Apollo". "Ok, moi je veux bien faire Houston" ! <span style="color: #000000;">Damien Brégère</span>, mon ami musicien c'est l'entité qui me raccroche au sol. Il n'y a pas d'artifices, y a juste un gars qui joue pendant 1h30. C'est une règle du jeu, 1h30 c'est le temps que met la Station Spatiale Internationale (ISS) à faire le tour de la Terre. Je mets 1h30 pour le faire le tour de la question, à savoir est-ce que j'ai envie de rester sur la Terre ou de partir dans les étoiles ?</p>
<p><strong>Vous dites vouloir « faire un spectacle pour brûler la vie par les deux bouts », est-ce une forme de pessimisme quant à l’avenir de l’espèce humaine ?<br />
</strong>Tous les indicateurs sont au rouge. J'ai deux parents qui travaillent dans l'environnement, et quand je leur pose la question : "est-ce qu'on est bien ou est-ce qu'on est mal barré ?" Il leur faut pas dix secondes pour me répondre : "on est mal barré". J'essaie de pas tomber non plus dans la collapsologie, même si ça m'intéresse beaucoup. J'ai pas forcément envie de faire un spectacle sur comment survivre sur Terre.</p>
<p><strong>Le poète René Daumal écrivait : « Mais où est ce vide qui m’attire ? (…) Faut-il que j’attende que quelqu’un vienne combler ce vide ou dois-je le combler moi-même ? » Est-ce que ce sont vos angoisses, vos espoirs que vous mettez en scène ? S’agit-il d’une forme de catharsis ?<br />
</strong>Oui, c'est ça, tout à fait, mes angoisses et mes espoirs. Là j'ai envie de jouer à trouver les points de croisement entre utilisation de ma vie personnelle et voyage spatial. Je cherche en ce moment comment être un astronaute <em>Do It Yourself</em>. Je n'aurai pas de combinaison, je vais faire avec les moyens du bord, comme si j'étais dans mon garage. En même temps j'utilise le streaming de la Station en live, une vidéo réelle qui montre la Terre à l'instant T.</p>
<p><strong>Peut-on parler à votre sujet de posture "exo-humaniste" ?<br />
</strong>Oui, sur ce projet-là, on pourrait coller ce terme d'exo-humanisme. J'aime bien l'idée d'avoir un regard transposé sur la condition humaine et sur moi-même. J'ai pas la prétention de dire que je peux résoudre des problèmes universels, c'est juste un <em>ego trip</em> ! Je tente de regarder les choses se faire dans une posture de jeu.</p>
<p><strong>Votre spectacle évoque les thèmes de la conquête spatiale, de l’écologie et de la sociologie prospective. Comment ces sujets s’articulent-ils ? Quel lien y a-t-il entre l’espace, la nature et la futurologie ?<br />
</strong>Terre, espace, SF, je pense que ça va être très mélangé tout ça. Ces trois dimensions se répondent constamment. L'idée c'est de me laisser regarder, d'assumer l'errance, la question. C'est pas pour rien que j'utilise Internet sur scène et que je montre une copie d'écran de mon ordinateur, je laisse voir quelque chose qui est de l'ordre de l'intime. Cette ordinateur c'est une fenêtre sur le monde, c'est aussi une pratique que les spectateurs ont et sur laquelle ils peuvent s'identifier et en même temps c'est une extension de soi qui est très personnelle et que moi je donne à voir.</p>
<p><strong>Regrettez-vous de ne pas être un astronaute ?<br />
</strong>Oui, d'une certaine manière oui. Je n'ai aucun problème par rapport à ça. Ça me fascine mais pas plus, pas moins, que le grand public. Moi j'aime m'emparer d'une question et rester très pop culture, très grand public. D'une certaine manière j'aurais bien aimé être astronaute, mais comme tout le monde ! Comme je peux pas, je me recréé cette aventure.</p>
<p><strong>Qu’est-ce qu’évoque pour le thème de la résidence « <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/">Hier c’était demain</a> »?<br />
</strong>Ça me fait penser à un <em>glitch</em> temporel. Ce titre est bien trouvé car il s'agit de ré-imaginer le futur. Pour moi c'est <em>Retour vers le Futur</em>. Moi ça m'évoque en négatif l'espèce de lutte qu'il faut avoir contre le vintage, cet amour du Formica... Vivement les habitations bien isolées qui consomment peu. Y a des traits à tirer je trouve. Y a un deuil à faire pour pouvoir s'emparer du futur.</p>
<h6>Entretien réalisé par Aurélien Montinari en juillet 2019</h6>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-raphael-gouisset/">Entretien avec Raphaël Gouisset • Je ne suis pas un astronaute</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="2834" height="1400" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset.jpg 2834w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-150x74.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-300x148.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-768x379.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-1024x506.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-600x296.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-245x121.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-580x287.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-700x346.jpg 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-270x133.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-500x247.jpg 500w" sizes="(max-width: 2834px) 100vw, 2834px" /></p><h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs </a></h4>
<i><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/raphael-gouisset/">Raphaël Gouisset</a> nous invite, dans son dernier spectacle, à interroger l'avenir de l'Humanité, entre rêve d'enfant, introspection et futurologie.</i>

<strong>Performer, comédien, metteur en scène, votre prochain spectacle est un monologue sous forme de poème où vous évoquez la problématique de votre vie et celle du genre humain. Pourquoi prétendre être un astronaute ? Pourquoi dire justement l’inverse dans le titre de votre spectacle ?
</strong>Il y a un côté rêve d'enfant, un mec tout seul dans son garage, quelque chose de très <em>Do It Yourself</em>. D'un point de vue scénique, mon but c'est de trouver des jeux qui m'amusent, comme un gamin dans la cour d'école qui dirait "hey les gars on joue à ça, on dirait que je serais ça, on dirait que tu serais ça...". Concernant la scénographie, on sera deux sur scène, un ami musicien et moi, il fera toute l'ambiance sonore en live et le <em>sound design</em> au fur et à mesure. On pourrait résumer ça à deux gars dans leur garage, y en a un qui visite l'autre : "Qu'est-ce que tu fais ?" "Je suis en train de jouer à Apollo". "Ok, moi je veux bien faire Houston" ! <span style="color: #000000;">Damien Brégère</span>, mon ami musicien c'est l'entité qui me raccroche au sol. Il n'y a pas d'artifices, y a juste un gars qui joue pendant 1h30. C'est une règle du jeu, 1h30 c'est le temps que met la Station Spatiale Internationale (ISS) à faire le tour de la Terre. Je mets 1h30 pour le faire le tour de la question, à savoir est-ce que j'ai envie de rester sur la Terre ou de partir dans les étoiles ?

<strong>Vous dites vouloir « faire un spectacle pour brûler la vie par les deux bouts », est-ce une forme de pessimisme quant à l’avenir de l’espèce humaine ?
</strong>Tous les indicateurs sont au rouge. J'ai deux parents qui travaillent dans l'environnement, et quand je leur pose la question : "est-ce qu'on est bien ou est-ce qu'on est mal barré ?" Il leur faut pas dix secondes pour me répondre : "on est mal barré". J'essaie de pas tomber non plus dans la collapsologie, même si ça m'intéresse beaucoup. J'ai pas forcément envie de faire un spectacle sur comment survivre sur Terre.

<strong>Le poète René Daumal écrivait : « Mais où est ce vide qui m’attire ? (…) Faut-il que j’attende que quelqu’un vienne combler ce vide ou dois-je le combler moi-même ? » Est-ce que ce sont vos angoisses, vos espoirs que vous mettez en scène ? S’agit-il d’une forme de catharsis ?
</strong>Oui, c'est ça, tout à fait, mes angoisses et mes espoirs. Là j'ai envie de jouer à trouver les points de croisement entre utilisation de ma vie personnelle et voyage spatial. Je cherche en ce moment comment être un astronaute <em>Do It Yourself</em>. Je n'aurai pas de combinaison, je vais faire avec les moyens du bord, comme si j'étais dans mon garage. En même temps j'utilise le streaming de la Station en live, une vidéo réelle qui montre la Terre à l'instant T.

<strong>Peut-on parler à votre sujet de posture "exo-humaniste" ?
</strong>Oui, sur ce projet-là, on pourrait coller ce terme d'exo-humanisme. J'aime bien l'idée d'avoir un regard transposé sur la condition humaine et sur moi-même. J'ai pas la prétention de dire que je peux résoudre des problèmes universels, c'est juste un <em>ego trip</em> ! Je tente de regarder les choses se faire dans une posture de jeu.

<strong>Votre spectacle évoque les thèmes de la conquête spatiale, de l’écologie et de la sociologie prospective. Comment ces sujets s’articulent-ils ? Quel lien y a-t-il entre l’espace, la nature et la futurologie ?
</strong>Terre, espace, SF, je pense que ça va être très mélangé tout ça. Ces trois dimensions se répondent constamment. L'idée c'est de me laisser regarder, d'assumer l'errance, la question. C'est pas pour rien que j'utilise Internet sur scène et que je montre une copie d'écran de mon ordinateur, je laisse voir quelque chose qui est de l'ordre de l'intime. Cette ordinateur c'est une fenêtre sur le monde, c'est aussi une pratique que les spectateurs ont et sur laquelle ils peuvent s'identifier et en même temps c'est une extension de soi qui est très personnelle et que moi je donne à voir.

<strong>Regrettez-vous de ne pas être un astronaute ?
</strong>Oui, d'une certaine manière oui. Je n'ai aucun problème par rapport à ça. Ça me fascine mais pas plus, pas moins, que le grand public. Moi j'aime m'emparer d'une question et rester très pop culture, très grand public. D'une certaine manière j'aurais bien aimé être astronaute, mais comme tout le monde ! Comme je peux pas, je me recréé cette aventure.

<strong>Qu’est-ce qu’évoque pour le thème de la résidence « <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/">Hier c’était demain</a> »?
</strong>Ça me fait penser à un <em>glitch</em> temporel. Ce titre est bien trouvé car il s'agit de ré-imaginer le futur. Pour moi c'est <em>Retour vers le Futur</em>. Moi ça m'évoque en négatif l'espèce de lutte qu'il faut avoir contre le vintage, cet amour du Formica... Vivement les habitations bien isolées qui consomment peu. Y a des traits à tirer je trouve. Y a un deuil à faire pour pouvoir s'emparer du futur.
<h6>Entretien réalisé par Aurélien Montinari en juillet 2019</h6><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-raphael-gouisset/">Entretien avec Raphaël Gouisset • Je ne suis pas un astronaute</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="2834" height="1400" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset.jpg 2834w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-150x74.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-300x148.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-768x379.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-1024x506.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-600x296.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-245x121.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-580x287.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-700x346.jpg 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-270x133.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-500x247.jpg 500w" sizes="(max-width: 2834px) 100vw, 2834px" /></p>
<h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs </a></h4>
<p><i><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/raphael-gouisset/">Raphaël Gouisset</a> nous invite, dans son dernier spectacle, à interroger l'avenir de l'Humanité, entre rêve d'enfant, introspection et futurologie.</i></p>
<p><strong>Performer, comédien, metteur en scène, votre prochain spectacle est un monologue sous forme de poème où vous évoquez la problématique de votre vie et celle du genre humain. Pourquoi prétendre être un astronaute ? Pourquoi dire justement l’inverse dans le titre de votre spectacle ?<br />
</strong>Il y a un côté rêve d'enfant, un mec tout seul dans son garage, quelque chose de très <em>Do It Yourself</em>. D'un point de vue scénique, mon but c'est de trouver des jeux qui m'amusent, comme un gamin dans la cour d'école qui dirait "hey les gars on joue à ça, on dirait que je serais ça, on dirait que tu serais ça...". Concernant la scénographie, on sera deux sur scène, un ami musicien et moi, il fera toute l'ambiance sonore en live et le <em>sound design</em> au fur et à mesure. On pourrait résumer ça à deux gars dans leur garage, y en a un qui visite l'autre : "Qu'est-ce que tu fais ?" "Je suis en train de jouer à Apollo". "Ok, moi je veux bien faire Houston" ! <span style="color: #000000;">Damien Brégère</span>, mon ami musicien c'est l'entité qui me raccroche au sol. Il n'y a pas d'artifices, y a juste un gars qui joue pendant 1h30. C'est une règle du jeu, 1h30 c'est le temps que met la Station Spatiale Internationale (ISS) à faire le tour de la Terre. Je mets 1h30 pour le faire le tour de la question, à savoir est-ce que j'ai envie de rester sur la Terre ou de partir dans les étoiles ?</p>
<p><strong>Vous dites vouloir « faire un spectacle pour brûler la vie par les deux bouts », est-ce une forme de pessimisme quant à l’avenir de l’espèce humaine ?<br />
</strong>Tous les indicateurs sont au rouge. J'ai deux parents qui travaillent dans l'environnement, et quand je leur pose la question : "est-ce qu'on est bien ou est-ce qu'on est mal barré ?" Il leur faut pas dix secondes pour me répondre : "on est mal barré". J'essaie de pas tomber non plus dans la collapsologie, même si ça m'intéresse beaucoup. J'ai pas forcément envie de faire un spectacle sur comment survivre sur Terre.</p>
<p><strong>Le poète René Daumal écrivait : « Mais où est ce vide qui m’attire ? (…) Faut-il que j’attende que quelqu’un vienne combler ce vide ou dois-je le combler moi-même ? » Est-ce que ce sont vos angoisses, vos espoirs que vous mettez en scène ? S’agit-il d’une forme de catharsis ?<br />
</strong>Oui, c'est ça, tout à fait, mes angoisses et mes espoirs. Là j'ai envie de jouer à trouver les points de croisement entre utilisation de ma vie personnelle et voyage spatial. Je cherche en ce moment comment être un astronaute <em>Do It Yourself</em>. Je n'aurai pas de combinaison, je vais faire avec les moyens du bord, comme si j'étais dans mon garage. En même temps j'utilise le streaming de la Station en live, une vidéo réelle qui montre la Terre à l'instant T.</p>
<p><strong>Peut-on parler à votre sujet de posture "exo-humaniste" ?<br />
</strong>Oui, sur ce projet-là, on pourrait coller ce terme d'exo-humanisme. J'aime bien l'idée d'avoir un regard transposé sur la condition humaine et sur moi-même. J'ai pas la prétention de dire que je peux résoudre des problèmes universels, c'est juste un <em>ego trip</em> ! Je tente de regarder les choses se faire dans une posture de jeu.</p>
<p><strong>Votre spectacle évoque les thèmes de la conquête spatiale, de l’écologie et de la sociologie prospective. Comment ces sujets s’articulent-ils ? Quel lien y a-t-il entre l’espace, la nature et la futurologie ?<br />
</strong>Terre, espace, SF, je pense que ça va être très mélangé tout ça. Ces trois dimensions se répondent constamment. L'idée c'est de me laisser regarder, d'assumer l'errance, la question. C'est pas pour rien que j'utilise Internet sur scène et que je montre une copie d'écran de mon ordinateur, je laisse voir quelque chose qui est de l'ordre de l'intime. Cette ordinateur c'est une fenêtre sur le monde, c'est aussi une pratique que les spectateurs ont et sur laquelle ils peuvent s'identifier et en même temps c'est une extension de soi qui est très personnelle et que moi je donne à voir.</p>
<p><strong>Regrettez-vous de ne pas être un astronaute ?<br />
</strong>Oui, d'une certaine manière oui. Je n'ai aucun problème par rapport à ça. Ça me fascine mais pas plus, pas moins, que le grand public. Moi j'aime m'emparer d'une question et rester très pop culture, très grand public. D'une certaine manière j'aurais bien aimé être astronaute, mais comme tout le monde ! Comme je peux pas, je me recréé cette aventure.</p>
<p><strong>Qu’est-ce qu’évoque pour le thème de la résidence « <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/">Hier c’était demain</a> »?<br />
</strong>Ça me fait penser à un <em>glitch</em> temporel. Ce titre est bien trouvé car il s'agit de ré-imaginer le futur. Pour moi c'est <em>Retour vers le Futur</em>. Moi ça m'évoque en négatif l'espèce de lutte qu'il faut avoir contre le vintage, cet amour du Formica... Vivement les habitations bien isolées qui consomment peu. Y a des traits à tirer je trouve. Y a un deuil à faire pour pouvoir s'emparer du futur.</p>
<h6>Entretien réalisé par Aurélien Montinari en juillet 2019</h6>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-raphael-gouisset/">Entretien avec Raphaël Gouisset • Je ne suis pas un astronaute</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="2834" height="1400" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset.jpg 2834w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-150x74.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-300x148.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-768x379.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-1024x506.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-600x296.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-245x121.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-580x287.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-700x346.jpg 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-270x133.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/07/RaphaelGouissetcCNESR.Gouisset-500x247.jpg 500w" sizes="(max-width: 2834px) 100vw, 2834px" /></p><h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs </a></h4>
<i><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/raphael-gouisset/">Raphaël Gouisset</a> nous invite, dans son dernier spectacle, à interroger l'avenir de l'Humanité, entre rêve d'enfant, introspection et futurologie.</i>

<strong>Performer, comédien, metteur en scène, votre prochain spectacle est un monologue sous forme de poème où vous évoquez la problématique de votre vie et celle du genre humain. Pourquoi prétendre être un astronaute ? Pourquoi dire justement l’inverse dans le titre de votre spectacle ?
</strong>Il y a un côté rêve d'enfant, un mec tout seul dans son garage, quelque chose de très <em>Do It Yourself</em>. D'un point de vue scénique, mon but c'est de trouver des jeux qui m'amusent, comme un gamin dans la cour d'école qui dirait "hey les gars on joue à ça, on dirait que je serais ça, on dirait que tu serais ça...". Concernant la scénographie, on sera deux sur scène, un ami musicien et moi, il fera toute l'ambiance sonore en live et le <em>sound design</em> au fur et à mesure. On pourrait résumer ça à deux gars dans leur garage, y en a un qui visite l'autre : "Qu'est-ce que tu fais ?" "Je suis en train de jouer à Apollo". "Ok, moi je veux bien faire Houston" ! <span style="color: #000000;">Damien Brégère</span>, mon ami musicien c'est l'entité qui me raccroche au sol. Il n'y a pas d'artifices, y a juste un gars qui joue pendant 1h30. C'est une règle du jeu, 1h30 c'est le temps que met la Station Spatiale Internationale (ISS) à faire le tour de la Terre. Je mets 1h30 pour le faire le tour de la question, à savoir est-ce que j'ai envie de rester sur la Terre ou de partir dans les étoiles ?

<strong>Vous dites vouloir « faire un spectacle pour brûler la vie par les deux bouts », est-ce une forme de pessimisme quant à l’avenir de l’espèce humaine ?
</strong>Tous les indicateurs sont au rouge. J'ai deux parents qui travaillent dans l'environnement, et quand je leur pose la question : "est-ce qu'on est bien ou est-ce qu'on est mal barré ?" Il leur faut pas dix secondes pour me répondre : "on est mal barré". J'essaie de pas tomber non plus dans la collapsologie, même si ça m'intéresse beaucoup. J'ai pas forcément envie de faire un spectacle sur comment survivre sur Terre.

<strong>Le poète René Daumal écrivait : « Mais où est ce vide qui m’attire ? (…) Faut-il que j’attende que quelqu’un vienne combler ce vide ou dois-je le combler moi-même ? » Est-ce que ce sont vos angoisses, vos espoirs que vous mettez en scène ? S’agit-il d’une forme de catharsis ?
</strong>Oui, c'est ça, tout à fait, mes angoisses et mes espoirs. Là j'ai envie de jouer à trouver les points de croisement entre utilisation de ma vie personnelle et voyage spatial. Je cherche en ce moment comment être un astronaute <em>Do It Yourself</em>. Je n'aurai pas de combinaison, je vais faire avec les moyens du bord, comme si j'étais dans mon garage. En même temps j'utilise le streaming de la Station en live, une vidéo réelle qui montre la Terre à l'instant T.

<strong>Peut-on parler à votre sujet de posture "exo-humaniste" ?
</strong>Oui, sur ce projet-là, on pourrait coller ce terme d'exo-humanisme. J'aime bien l'idée d'avoir un regard transposé sur la condition humaine et sur moi-même. J'ai pas la prétention de dire que je peux résoudre des problèmes universels, c'est juste un <em>ego trip</em> ! Je tente de regarder les choses se faire dans une posture de jeu.

<strong>Votre spectacle évoque les thèmes de la conquête spatiale, de l’écologie et de la sociologie prospective. Comment ces sujets s’articulent-ils ? Quel lien y a-t-il entre l’espace, la nature et la futurologie ?
</strong>Terre, espace, SF, je pense que ça va être très mélangé tout ça. Ces trois dimensions se répondent constamment. L'idée c'est de me laisser regarder, d'assumer l'errance, la question. C'est pas pour rien que j'utilise Internet sur scène et que je montre une copie d'écran de mon ordinateur, je laisse voir quelque chose qui est de l'ordre de l'intime. Cette ordinateur c'est une fenêtre sur le monde, c'est aussi une pratique que les spectateurs ont et sur laquelle ils peuvent s'identifier et en même temps c'est une extension de soi qui est très personnelle et que moi je donne à voir.

<strong>Regrettez-vous de ne pas être un astronaute ?
</strong>Oui, d'une certaine manière oui. Je n'ai aucun problème par rapport à ça. Ça me fascine mais pas plus, pas moins, que le grand public. Moi j'aime m'emparer d'une question et rester très pop culture, très grand public. D'une certaine manière j'aurais bien aimé être astronaute, mais comme tout le monde ! Comme je peux pas, je me recréé cette aventure.

<strong>Qu’est-ce qu’évoque pour le thème de la résidence « <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/">Hier c’était demain</a> »?
</strong>Ça me fait penser à un <em>glitch</em> temporel. Ce titre est bien trouvé car il s'agit de ré-imaginer le futur. Pour moi c'est <em>Retour vers le Futur</em>. Moi ça m'évoque en négatif l'espèce de lutte qu'il faut avoir contre le vintage, cet amour du Formica... Vivement les habitations bien isolées qui consomment peu. Y a des traits à tirer je trouve. Y a un deuil à faire pour pouvoir s'emparer du futur.
<h6>Entretien réalisé par Aurélien Montinari en juillet 2019</h6><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-raphael-gouisset/">Entretien avec Raphaël Gouisset • Je ne suis pas un astronaute</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => 2019
                    [category#2@term] => Hier c'était demain : science-fiction et imaginaires collectifs
                    [date_timestamp] => 1562854374
                )

            [16] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Entretien avec Frédéric Deslias • Les Furtifs
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-frederci-deslias-%e2%80%a2-les-furtifs/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 06 May 2019 08:17:47 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 2
                            [subject] => 2019
                            [subject#2] => Hier c'était demain : science-fiction et imaginaires collectifs
                        )

                    [category#] => 2
                    [category] => 2019
                    [category#2] => Hier c'était demain : science-fiction et imaginaires collectifs
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-rocio-berenguer-%e2%80%a2-g5-inter-especes-copy/
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="1950" height="1301" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319.jpg 1950w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-150x100.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-300x200.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-768x512.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-1024x683.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-600x400.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-245x163.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-580x387.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-562x375.jpg 562w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-270x180.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-500x334.jpg 500w" sizes="(max-width: 1950px) 100vw, 1950px" /></p>
<h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs </a></h4>
<p class="Textbody"><b>Metteur en scène, vos œuvres questionnent l’être dans un environnement saturé d’informatique. Quels sont les avantages de la théâtralité pour mener à bien cette démarche ? Comment parler du numérique à travers la corporalité ?</b></p>
<p class="Textbody">Je travaillais plutôt avec des danseurs qu’avec des acteurs parce que je trouvais que les acteurs étaient trop bavards. On avait tellement de signes et de signifiants sous la main en travaillant l’image et le son au plateau, autant travailler avec des danseurs. J’ai l’impression qu’on les posait un peu comme des <i>ready-made, </i>au milieu de dispositifs technologiques et on regardait comment ils se comportaient.</p>
<p class="Textbody"><b>Vous déclarez jouer sur le sentiment d’empathie des spectateurs, comment l’univers numérique peut-il déclencher de tels sentiments ? Vous allez jusqu’à évoquer un « théâtre des humanités », qu’est-ce à dire ?</b></p>
<p class="Textbody">Notre dispositif consiste à cristalliser un acteur, danseur ou performer, comme un échantillon d’humanité. L’enjeu réside dans la capacité du spectateur à s’identifier, à être vivant, présent sur scène, d’une façon très frontale. C’est tout un jeu de complicité et de duplicité entre le danseur et le spectateur.</p>
<p class="Textbody"><b>En collaboration avec l’écrivain de science fiction Alain Damasio, vous mettez en place un univers corporationniste où les grandes firmes ont un contrôle total sur nos faits et gestes. Quel est, selon vous, le rapport qu’entretient le politique avec la technologie ? Comment ce qu’on nous présente comme un outil d’émancipation peut, finalement, participer de notre propre aliénation ?</b></p>
<p class="Textbody">Ce qu’il y a d’énormément présent dans <i><span style="color: #000000;">Les Furtifs</span>, </i>c'est la société de contrôle, le « techno-capitalisme ». Dans <span style="color: #000000;"><i>Les </i><i>Furtifs </i></span>la technologie fait filtre entre les hommes et les hommes. Quelque part, à l’inverse, le théâtre c’est l’endroit de la communauté, où des gens viennent ensemble même s’ils ne se connaissent pas.</p>
<p class="Textbody"><b>Est-il encore possible d’imaginer un « futur désirable », quels sont nos moyens d’évolution, de réaction, voire de contestation ?</b></p>
<p class="Textbody">C’est tout le propos des <span style="color: #000000;"><i>Furtifs </i></span>: ces sortes de chimères, qui sont au centre du livre et qui deviennent le symbole de comment l'homme pourrait faire muter l’homme, comment se (re)connecter à quelque chose de naturel qu’il avait abandonné ou perdu. C’est là l’enjeu de la science-fiction : récréer nos propres cosmogonies.</p>
<p class="Textbody"><b>Votre nouveau projet met en scène des personnages chimériques invisibles mais actifs, un peu dans l’esprit du Horla de Maupassant. Ces figures sont-elles le fruit de ce que vous appelez la « dévitalisation » des humains ? En quoi cela consiste ?</b></p>
<p class="Textbody">Ces figures elles vivent dans les angles morts des humains, ce qui permet de se connecter au spiritisme. Moi je me dis scientiste. Dans la science il y a des théories  qui « fonctionnent », elles nous ont permis d’aller dans l’espace, de découvrir des lois de la nature, etc. En même temps les théories sont là pour être remises en question, il n’y a pas de vérité figée. Quand Maupassant parle de spiritisme, c’est le pouvoir de l’imaginaire qu’il suscite en nous.</p>
<p class="Textbody"><b>Une partie du dispositif des Furtifs propose justement une chasse à ces êtres fantomatiques. Qu’est-ce qu’un jeu à réalité augmenté (Augmented Reality Game) ?</b></p>
<p class="Textbody">J’ai rejoint l’équipe du studio Red Corner qui propose de réaliser une fenêtre en réalité augmentée pour découvrir la ville en 2040 dans l’univers des <i><span style="color: #000000;">Furtifs</span> </i>à partir d'un smartphone.</p>
<p class="Textbody"><b>Quelle sera la prochaine évolution des Furtifs comme œuvre ?</b></p>
<p class="Textbody"><i><span style="color: #000000;">Les Furtifs</span> </i>est une forme transmédia qui se construit étape par étape. Il y a déjà une installation qui a germé au Shadok, il y a un podcast radiophonique qui, depuis 2019, se nourrit au fur et à mesure de nos avancées, et est publié en ligne. Il y a cette application en réalité augmentée qui est en train se créer. Il y a au cœur de ces médiums, un spectacle multimédia qui sera créé en janvier 2020, et peut-être d’autres choses...</p>
<p class="Textbody"><b>Qu’est-ce qu’évoque pour vous le thème de la résidence « Hier c’était demain » ?</b></p>
<p class="Textbody">J’ai l’impression qu' il y a une nouvelle scène qui est en train de se constituer autour de formes prospectivistes et science-fictionnestes. Quelque part la science-fiction c’était les années 60, finalement c'est déjà une littérature au passé. Mais là, en ce moment, quelques têtes tirent des fils du présent pour nous aider à envisager des « futurs désirables ». Faire ce cycle de curation au Shadok tombe à point nommé, cela permet de dresser un beau panorama d’artistes à l’œuvre.</p>
<h6>Entretien réalisé par Aurélien Montinari en avril 2019</h6>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-frederci-deslias-%e2%80%a2-les-furtifs/">Entretien avec Frédéric Deslias • Les Furtifs</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="1950" height="1301" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319.jpg 1950w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-150x100.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-300x200.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-768x512.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-1024x683.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-600x400.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-245x163.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-580x387.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-562x375.jpg 562w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-270x180.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-500x334.jpg 500w" sizes="(max-width: 1950px) 100vw, 1950px" /></p><h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs </a></h4>
<p class="Textbody"><b>Metteur en scène, vos œuvres questionnent l’être dans un environnement saturé d’informatique. Quels sont les avantages de la théâtralité pour mener à bien cette démarche ? Comment parler du numérique à travers la corporalité ?</b></p>
<p class="Textbody">Je travaillais plutôt avec des danseurs qu’avec des acteurs parce que je trouvais que les acteurs étaient trop bavards. On avait tellement de signes et de signifiants sous la main en travaillant l’image et le son au plateau, autant travailler avec des danseurs. J’ai l’impression qu’on les posait un peu comme des <i>ready-made, </i>au milieu de dispositifs technologiques et on regardait comment ils se comportaient.</p>
<p class="Textbody"><b>Vous déclarez jouer sur le sentiment d’empathie des spectateurs, comment l’univers numérique peut-il déclencher de tels sentiments ? Vous allez jusqu’à évoquer un « théâtre des humanités », qu’est-ce à dire ?</b></p>
<p class="Textbody">Notre dispositif consiste à cristalliser un acteur, danseur ou performer, comme un échantillon d’humanité. L’enjeu réside dans la capacité du spectateur à s’identifier, à être vivant, présent sur scène, d’une façon très frontale. C’est tout un jeu de complicité et de duplicité entre le danseur et le spectateur.</p>
<p class="Textbody"><b>En collaboration avec l’écrivain de science fiction Alain Damasio, vous mettez en place un univers corporationniste où les grandes firmes ont un contrôle total sur nos faits et gestes. Quel est, selon vous, le rapport qu’entretient le politique avec la technologie ? Comment ce qu’on nous présente comme un outil d’émancipation peut, finalement, participer de notre propre aliénation ?</b></p>
<p class="Textbody">Ce qu’il y a d’énormément présent dans <i><span style="color: #000000;">Les Furtifs</span>, </i>c'est la société de contrôle, le « techno-capitalisme ». Dans <span style="color: #000000;"><i>Les </i><i>Furtifs </i></span>la technologie fait filtre entre les hommes et les hommes. Quelque part, à l’inverse, le théâtre c’est l’endroit de la communauté, où des gens viennent ensemble même s’ils ne se connaissent pas.</p>
<p class="Textbody"><b>Est-il encore possible d’imaginer un « futur désirable », quels sont nos moyens d’évolution, de réaction, voire de contestation ?</b></p>
<p class="Textbody">C’est tout le propos des <span style="color: #000000;"><i>Furtifs </i></span>: ces sortes de chimères, qui sont au centre du livre et qui deviennent le symbole de comment l'homme pourrait faire muter l’homme, comment se (re)connecter à quelque chose de naturel qu’il avait abandonné ou perdu. C’est là l’enjeu de la science-fiction : récréer nos propres cosmogonies.</p>
<p class="Textbody"><b>Votre nouveau projet met en scène des personnages chimériques invisibles mais actifs, un peu dans l’esprit du Horla de Maupassant. Ces figures sont-elles le fruit de ce que vous appelez la « dévitalisation » des humains ? En quoi cela consiste ?</b></p>
<p class="Textbody">Ces figures elles vivent dans les angles morts des humains, ce qui permet de se connecter au spiritisme. Moi je me dis scientiste. Dans la science il y a des théories  qui « fonctionnent », elles nous ont permis d’aller dans l’espace, de découvrir des lois de la nature, etc. En même temps les théories sont là pour être remises en question, il n’y a pas de vérité figée. Quand Maupassant parle de spiritisme, c’est le pouvoir de l’imaginaire qu’il suscite en nous.</p>
<p class="Textbody"><b>Une partie du dispositif des Furtifs propose justement une chasse à ces êtres fantomatiques. Qu’est-ce qu’un jeu à réalité augmenté (Augmented Reality Game) ?</b></p>
<p class="Textbody">J’ai rejoint l’équipe du studio Red Corner qui propose de réaliser une fenêtre en réalité augmentée pour découvrir la ville en 2040 dans l’univers des <i><span style="color: #000000;">Furtifs</span> </i>à partir d'un smartphone.</p>
<p class="Textbody"><b>Quelle sera la prochaine évolution des Furtifs comme œuvre ?</b></p>
<p class="Textbody"><i><span style="color: #000000;">Les Furtifs</span> </i>est une forme transmédia qui se construit étape par étape. Il y a déjà une installation qui a germé au Shadok, il y a un podcast radiophonique qui, depuis 2019, se nourrit au fur et à mesure de nos avancées, et est publié en ligne. Il y a cette application en réalité augmentée qui est en train se créer. Il y a au cœur de ces médiums, un spectacle multimédia qui sera créé en janvier 2020, et peut-être d’autres choses...</p>
<p class="Textbody"><b>Qu’est-ce qu’évoque pour vous le thème de la résidence « Hier c’était demain » ?</b></p>
<p class="Textbody">J’ai l’impression qu' il y a une nouvelle scène qui est en train de se constituer autour de formes prospectivistes et science-fictionnestes. Quelque part la science-fiction c’était les années 60, finalement c'est déjà une littérature au passé. Mais là, en ce moment, quelques têtes tirent des fils du présent pour nous aider à envisager des « futurs désirables ». Faire ce cycle de curation au Shadok tombe à point nommé, cela permet de dresser un beau panorama d’artistes à l’œuvre.</p>

<h6>Entretien réalisé par Aurélien Montinari en avril 2019</h6><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-frederci-deslias-%e2%80%a2-les-furtifs/">Entretien avec Frédéric Deslias • Les Furtifs</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="1950" height="1301" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319.jpg 1950w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-150x100.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-300x200.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-768x512.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-1024x683.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-600x400.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-245x163.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-580x387.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-562x375.jpg 562w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-270x180.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-500x334.jpg 500w" sizes="(max-width: 1950px) 100vw, 1950px" /></p>
<h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs </a></h4>
<p class="Textbody"><b>Metteur en scène, vos œuvres questionnent l’être dans un environnement saturé d’informatique. Quels sont les avantages de la théâtralité pour mener à bien cette démarche ? Comment parler du numérique à travers la corporalité ?</b></p>
<p class="Textbody">Je travaillais plutôt avec des danseurs qu’avec des acteurs parce que je trouvais que les acteurs étaient trop bavards. On avait tellement de signes et de signifiants sous la main en travaillant l’image et le son au plateau, autant travailler avec des danseurs. J’ai l’impression qu’on les posait un peu comme des <i>ready-made, </i>au milieu de dispositifs technologiques et on regardait comment ils se comportaient.</p>
<p class="Textbody"><b>Vous déclarez jouer sur le sentiment d’empathie des spectateurs, comment l’univers numérique peut-il déclencher de tels sentiments ? Vous allez jusqu’à évoquer un « théâtre des humanités », qu’est-ce à dire ?</b></p>
<p class="Textbody">Notre dispositif consiste à cristalliser un acteur, danseur ou performer, comme un échantillon d’humanité. L’enjeu réside dans la capacité du spectateur à s’identifier, à être vivant, présent sur scène, d’une façon très frontale. C’est tout un jeu de complicité et de duplicité entre le danseur et le spectateur.</p>
<p class="Textbody"><b>En collaboration avec l’écrivain de science fiction Alain Damasio, vous mettez en place un univers corporationniste où les grandes firmes ont un contrôle total sur nos faits et gestes. Quel est, selon vous, le rapport qu’entretient le politique avec la technologie ? Comment ce qu’on nous présente comme un outil d’émancipation peut, finalement, participer de notre propre aliénation ?</b></p>
<p class="Textbody">Ce qu’il y a d’énormément présent dans <i><span style="color: #000000;">Les Furtifs</span>, </i>c'est la société de contrôle, le « techno-capitalisme ». Dans <span style="color: #000000;"><i>Les </i><i>Furtifs </i></span>la technologie fait filtre entre les hommes et les hommes. Quelque part, à l’inverse, le théâtre c’est l’endroit de la communauté, où des gens viennent ensemble même s’ils ne se connaissent pas.</p>
<p class="Textbody"><b>Est-il encore possible d’imaginer un « futur désirable », quels sont nos moyens d’évolution, de réaction, voire de contestation ?</b></p>
<p class="Textbody">C’est tout le propos des <span style="color: #000000;"><i>Furtifs </i></span>: ces sortes de chimères, qui sont au centre du livre et qui deviennent le symbole de comment l'homme pourrait faire muter l’homme, comment se (re)connecter à quelque chose de naturel qu’il avait abandonné ou perdu. C’est là l’enjeu de la science-fiction : récréer nos propres cosmogonies.</p>
<p class="Textbody"><b>Votre nouveau projet met en scène des personnages chimériques invisibles mais actifs, un peu dans l’esprit du Horla de Maupassant. Ces figures sont-elles le fruit de ce que vous appelez la « dévitalisation » des humains ? En quoi cela consiste ?</b></p>
<p class="Textbody">Ces figures elles vivent dans les angles morts des humains, ce qui permet de se connecter au spiritisme. Moi je me dis scientiste. Dans la science il y a des théories  qui « fonctionnent », elles nous ont permis d’aller dans l’espace, de découvrir des lois de la nature, etc. En même temps les théories sont là pour être remises en question, il n’y a pas de vérité figée. Quand Maupassant parle de spiritisme, c’est le pouvoir de l’imaginaire qu’il suscite en nous.</p>
<p class="Textbody"><b>Une partie du dispositif des Furtifs propose justement une chasse à ces êtres fantomatiques. Qu’est-ce qu’un jeu à réalité augmenté (Augmented Reality Game) ?</b></p>
<p class="Textbody">J’ai rejoint l’équipe du studio Red Corner qui propose de réaliser une fenêtre en réalité augmentée pour découvrir la ville en 2040 dans l’univers des <i><span style="color: #000000;">Furtifs</span> </i>à partir d'un smartphone.</p>
<p class="Textbody"><b>Quelle sera la prochaine évolution des Furtifs comme œuvre ?</b></p>
<p class="Textbody"><i><span style="color: #000000;">Les Furtifs</span> </i>est une forme transmédia qui se construit étape par étape. Il y a déjà une installation qui a germé au Shadok, il y a un podcast radiophonique qui, depuis 2019, se nourrit au fur et à mesure de nos avancées, et est publié en ligne. Il y a cette application en réalité augmentée qui est en train se créer. Il y a au cœur de ces médiums, un spectacle multimédia qui sera créé en janvier 2020, et peut-être d’autres choses...</p>
<p class="Textbody"><b>Qu’est-ce qu’évoque pour vous le thème de la résidence « Hier c’était demain » ?</b></p>
<p class="Textbody">J’ai l’impression qu' il y a une nouvelle scène qui est en train de se constituer autour de formes prospectivistes et science-fictionnestes. Quelque part la science-fiction c’était les années 60, finalement c'est déjà une littérature au passé. Mais là, en ce moment, quelques têtes tirent des fils du présent pour nous aider à envisager des « futurs désirables ». Faire ce cycle de curation au Shadok tombe à point nommé, cela permet de dresser un beau panorama d’artistes à l’œuvre.</p>
<h6>Entretien réalisé par Aurélien Montinari en avril 2019</h6>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-frederci-deslias-%e2%80%a2-les-furtifs/">Entretien avec Frédéric Deslias • Les Furtifs</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="1950" height="1301" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319.jpg 1950w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-150x100.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-300x200.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-768x512.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-1024x683.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-600x400.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-245x163.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-580x387.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-562x375.jpg 562w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-270x180.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/03/MOA_poster_v0_140319-500x334.jpg 500w" sizes="(max-width: 1950px) 100vw, 1950px" /></p><h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs </a></h4>
<p class="Textbody"><b>Metteur en scène, vos œuvres questionnent l’être dans un environnement saturé d’informatique. Quels sont les avantages de la théâtralité pour mener à bien cette démarche ? Comment parler du numérique à travers la corporalité ?</b></p>
<p class="Textbody">Je travaillais plutôt avec des danseurs qu’avec des acteurs parce que je trouvais que les acteurs étaient trop bavards. On avait tellement de signes et de signifiants sous la main en travaillant l’image et le son au plateau, autant travailler avec des danseurs. J’ai l’impression qu’on les posait un peu comme des <i>ready-made, </i>au milieu de dispositifs technologiques et on regardait comment ils se comportaient.</p>
<p class="Textbody"><b>Vous déclarez jouer sur le sentiment d’empathie des spectateurs, comment l’univers numérique peut-il déclencher de tels sentiments ? Vous allez jusqu’à évoquer un « théâtre des humanités », qu’est-ce à dire ?</b></p>
<p class="Textbody">Notre dispositif consiste à cristalliser un acteur, danseur ou performer, comme un échantillon d’humanité. L’enjeu réside dans la capacité du spectateur à s’identifier, à être vivant, présent sur scène, d’une façon très frontale. C’est tout un jeu de complicité et de duplicité entre le danseur et le spectateur.</p>
<p class="Textbody"><b>En collaboration avec l’écrivain de science fiction Alain Damasio, vous mettez en place un univers corporationniste où les grandes firmes ont un contrôle total sur nos faits et gestes. Quel est, selon vous, le rapport qu’entretient le politique avec la technologie ? Comment ce qu’on nous présente comme un outil d’émancipation peut, finalement, participer de notre propre aliénation ?</b></p>
<p class="Textbody">Ce qu’il y a d’énormément présent dans <i><span style="color: #000000;">Les Furtifs</span>, </i>c'est la société de contrôle, le « techno-capitalisme ». Dans <span style="color: #000000;"><i>Les </i><i>Furtifs </i></span>la technologie fait filtre entre les hommes et les hommes. Quelque part, à l’inverse, le théâtre c’est l’endroit de la communauté, où des gens viennent ensemble même s’ils ne se connaissent pas.</p>
<p class="Textbody"><b>Est-il encore possible d’imaginer un « futur désirable », quels sont nos moyens d’évolution, de réaction, voire de contestation ?</b></p>
<p class="Textbody">C’est tout le propos des <span style="color: #000000;"><i>Furtifs </i></span>: ces sortes de chimères, qui sont au centre du livre et qui deviennent le symbole de comment l'homme pourrait faire muter l’homme, comment se (re)connecter à quelque chose de naturel qu’il avait abandonné ou perdu. C’est là l’enjeu de la science-fiction : récréer nos propres cosmogonies.</p>
<p class="Textbody"><b>Votre nouveau projet met en scène des personnages chimériques invisibles mais actifs, un peu dans l’esprit du Horla de Maupassant. Ces figures sont-elles le fruit de ce que vous appelez la « dévitalisation » des humains ? En quoi cela consiste ?</b></p>
<p class="Textbody">Ces figures elles vivent dans les angles morts des humains, ce qui permet de se connecter au spiritisme. Moi je me dis scientiste. Dans la science il y a des théories  qui « fonctionnent », elles nous ont permis d’aller dans l’espace, de découvrir des lois de la nature, etc. En même temps les théories sont là pour être remises en question, il n’y a pas de vérité figée. Quand Maupassant parle de spiritisme, c’est le pouvoir de l’imaginaire qu’il suscite en nous.</p>
<p class="Textbody"><b>Une partie du dispositif des Furtifs propose justement une chasse à ces êtres fantomatiques. Qu’est-ce qu’un jeu à réalité augmenté (Augmented Reality Game) ?</b></p>
<p class="Textbody">J’ai rejoint l’équipe du studio Red Corner qui propose de réaliser une fenêtre en réalité augmentée pour découvrir la ville en 2040 dans l’univers des <i><span style="color: #000000;">Furtifs</span> </i>à partir d'un smartphone.</p>
<p class="Textbody"><b>Quelle sera la prochaine évolution des Furtifs comme œuvre ?</b></p>
<p class="Textbody"><i><span style="color: #000000;">Les Furtifs</span> </i>est une forme transmédia qui se construit étape par étape. Il y a déjà une installation qui a germé au Shadok, il y a un podcast radiophonique qui, depuis 2019, se nourrit au fur et à mesure de nos avancées, et est publié en ligne. Il y a cette application en réalité augmentée qui est en train se créer. Il y a au cœur de ces médiums, un spectacle multimédia qui sera créé en janvier 2020, et peut-être d’autres choses...</p>
<p class="Textbody"><b>Qu’est-ce qu’évoque pour vous le thème de la résidence « Hier c’était demain » ?</b></p>
<p class="Textbody">J’ai l’impression qu' il y a une nouvelle scène qui est en train de se constituer autour de formes prospectivistes et science-fictionnestes. Quelque part la science-fiction c’était les années 60, finalement c'est déjà une littérature au passé. Mais là, en ce moment, quelques têtes tirent des fils du présent pour nous aider à envisager des « futurs désirables ». Faire ce cycle de curation au Shadok tombe à point nommé, cela permet de dresser un beau panorama d’artistes à l’œuvre.</p>

<h6>Entretien réalisé par Aurélien Montinari en avril 2019</h6><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-frederci-deslias-%e2%80%a2-les-furtifs/">Entretien avec Frédéric Deslias • Les Furtifs</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => 2019
                    [category#2@term] => Hier c'était demain : science-fiction et imaginaires collectifs
                    [date_timestamp] => 1557130667
                )

            [17] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Entretien avec Marie Picard et Emmanuel Vergès • Socio Fiction
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-marie-picard-et-emmanuel-verges%e2%80%a2-socio-fiction/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 26 Apr 2019 09:39:22 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 2
                            [subject] => 2019
                            [subject#2] => Hier c'était demain : science-fiction et imaginaires collectifs
                        )

                    [category#] => 2
                    [category] => 2019
                    [category#2] => Hier c'était demain : science-fiction et imaginaires collectifs
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-rocio-berenguer-%e2%80%a2-g5-inter-especes-copy/
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="1181" height="1181" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019.jpg 1181w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-150x150.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-300x300.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-768x768.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-1024x1024.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-600x600.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-245x245.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-580x580.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-375x375.jpg 375w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-270x270.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-500x500.jpg 500w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-250x250.jpg 250w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-540x540.jpg 540w" sizes="(max-width: 1181px) 100vw, 1181px" /></p>
<h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs </a></h4>
<p><em>Avec leur spectacle-performance <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Socio Fiction</span>, <span style="color: #000000;">Marie Picard</span> et Emmanuel Vergès</a> font du public, plus que des acteurs, des auteurs de leurs propres vies.  Le théâtre se fait ici dispositif pour écrire un futur désirable par et pour tous.</em></p>
<p><strong>Les récits sont au cœur de votre dispositif artistique. Comment l’écriture épouse-t-elle les nouveaux modes de communication ? Comment contrôler l’émergence des récits, leur véracité et leur impact à l’heure d’Internet ?</strong></p>
<p><u>Marie</u> : Nous accompagnons les publics à raconter des récits, sans quête de véracité, avec l’idée que créer des futurs désirables c’est déjà s’inventer, finalement, une capacité à entrevoir le futur comme étant désirable.</p>
<p><u>Emmanuel</u> : La véracité ne nous intéresse pas du tout, c’est plus le fait qu’on puisse raconter pour transformer.</p>
<p><strong>Pour le théoricien de la communication Marshall McLuhan, « le médium est le message ». Est-ce que le numérique est devenu un récit à part entière ?</strong></p>
<p><u>Emmanuel</u> : Internet nous amène à transformer nos manière de voir,  de représenter, ou d’organiser le monde. Cette révolution est une révolution plus culturelle que technologique et il faut prendre place dans cette révolution. Si le médium c’est le message, notre pouvoir d’agir est autour du récit.</p>
<p><u>Marie</u> : La question, dans <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Socio Fiction</a>, c’est celle de l’impact culturel d’une société en régime numérique. Nous partons de la possibilité qu’avec le public on puisse faire œuvre commune.</p>
<p><strong><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Socio Fiction </span></a>consiste à intégrer les spectateurs à une mise en scène théâtrale au moyen de récits collectifs mis en commun. Vous appelez cette démarche « faire œuvre », en quoi cela consiste-t-il ?</strong></p>
<p><u>Marie</u> : Notre travail, c’est de générer des protocoles de participation, c’est quelque chose que l’on fait avec des méthodologies de facilitation. Quelle sera l’œuvre à la fin, c’est ce sur quoi on est en train de travailler au Shadok.</p>
<p><u>Emmanuel</u> : Travailler à deux c’est essayer de regarder une chose commune avec différents regards. Là, nous sommes dans la question de la mise en forme, essayer de discerner précisément les endroits où l'on va mettre les gens en situation.</p>
<p><strong>Pour l’auteur Maurice Blanchot, écrire est une « affirmation de la solitude ». Comment réussir à élaborer un récit à plusieurs voix, entre des personnes qui ne se connaissent pas ?</strong></p>
<p><u>Marie</u> : C’est par l’improvisation dans un cadre. Nous sommes auteurs du protocole et nous proposons au public d’interagir à l’intérieur. L’œuvre, c’est le protocole.</p>
<p><u>Emmanuel</u> : Nous nous demandons à quel endroit la contribution de l’un et de l’autre produit du commun qui n’appartient plus ni à l’un ni à l’autre. C’est complexe parce que ça vient toucher des choses très profondes en nous.</p>
<p><strong>Antonin Artaud définit le théâtre comme un « appel de forces ». Existe-t-il une dimension engagée dans <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Socio Fiction</a> ?</strong></p>
<p><u>Marie</u> : Avec <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Socio Fiction</a>, l’idée c’est de générer des communautés. Il y a dans notre dispositif l’idée de rendre le public auteur quelque part à la fois de l’œuvre mais possiblement aussi d’une partie de son futur.</p>
<p><u>Emmanuel</u> : Venir faire du théâtre, c’est aussi pour nous venir nous-même produire notre espace, dans un espace qui est un espace construit par la société, l’espace de la scène, qui est un espace éminemment politique.</p>
<p><strong>Pour vous, la science-fiction doit permettre de conserver des traces archivées de nos récits afin de nous raconter dans le futur. Comment le dispositif <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Socio Fiction</a> participe-t-il de cette élaboration patrimoniale ?</strong></p>
<p><u>Marie</u> : Il y a une question d’accumulation des récits, mais nous travaillons aussi sur la question du rôle et du statut du spectateur. On donne au spectateur un rôle d’auteur et ça c’est quelque chose qui reste.</p>
<p><u>Emmanuel</u> : Dans l’idée du devenir auteur il y a quelque chose que l’on essaye d’ancrer dans la tête des gens.</p>
<p><strong>Pensez-vous que l’écriture peut changer le réel ? Quelles formes, selon vous, pourrait revêtir les fictions de demain ?</strong></p>
<p><u>Emmanuel</u> : Le hashtag est un bon exemple, ce marqueur génère de nouvelles histoires et permet de relier des récits complètement éparses les uns avec les autres.</p>
<p><u>Marie</u> : Les écritures peuvent inverser les rapports de force. #metoo n’a pas changé nos relations au quotidien entre Femmes et Hommes, mais ça a libéré un pouvoir de parole.</p>
<p><strong>Qu’est-ce qu’évoque pour vous le thème de la résidence, <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">« Hier c’était demain »</a> ?</strong></p>
<p><u>Emmanuel</u> : Ce thème correspond a une réflexion que nous avons sur les récits de science-fiction : ont-ils écrit, dans le passé, notre présent ? Tout ce qu’on fait aujourd’hui écrit profondément notre futur.</p>
<p><u>Marie</u> : Notre démarche, c'est de dire, soit le futur répète les cadres sociaux dans lesquels on est, soit à un moment on fait un pas de côté et on essaye de modifier notre façon d’être au monde.</p>
<h6>Entretien réalisé par Aurélien Montinari en avril 2019</h6>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-marie-picard-et-emmanuel-verges%e2%80%a2-socio-fiction/">Entretien avec Marie Picard et Emmanuel Vergès • Socio Fiction</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="1181" height="1181" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019.jpg 1181w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-150x150.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-300x300.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-768x768.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-1024x1024.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-600x600.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-245x245.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-580x580.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-375x375.jpg 375w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-270x270.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-500x500.jpg 500w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-250x250.jpg 250w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-540x540.jpg 540w" sizes="(max-width: 1181px) 100vw, 1181px" /></p><h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs </a></h4>
<em>Avec leur spectacle-performance <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Socio Fiction</span>, <span style="color: #000000;">Marie Picard</span> et Emmanuel Vergès</a> font du public, plus que des acteurs, des auteurs de leurs propres vies.  Le théâtre se fait ici dispositif pour écrire un futur désirable par et pour tous.</em>

<strong>Les récits sont au cœur de votre dispositif artistique. Comment l’écriture épouse-t-elle les nouveaux modes de communication ? Comment contrôler l’émergence des récits, leur véracité et leur impact à l’heure d’Internet ?</strong>

<u>Marie</u> : Nous accompagnons les publics à raconter des récits, sans quête de véracité, avec l’idée que créer des futurs désirables c’est déjà s’inventer, finalement, une capacité à entrevoir le futur comme étant désirable.

<u>Emmanuel</u> : La véracité ne nous intéresse pas du tout, c’est plus le fait qu’on puisse raconter pour transformer.

<strong>Pour le théoricien de la communication Marshall McLuhan, « le médium est le message ». Est-ce que le numérique est devenu un récit à part entière ?</strong>

<u>Emmanuel</u> : Internet nous amène à transformer nos manière de voir,  de représenter, ou d’organiser le monde. Cette révolution est une révolution plus culturelle que technologique et il faut prendre place dans cette révolution. Si le médium c’est le message, notre pouvoir d’agir est autour du récit.

<u>Marie</u> : La question, dans <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Socio Fiction</a>, c’est celle de l’impact culturel d’une société en régime numérique. Nous partons de la possibilité qu’avec le public on puisse faire œuvre commune.

<strong><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Socio Fiction </span></a>consiste à intégrer les spectateurs à une mise en scène théâtrale au moyen de récits collectifs mis en commun. Vous appelez cette démarche « faire œuvre », en quoi cela consiste-t-il ?</strong>

<u>Marie</u> : Notre travail, c’est de générer des protocoles de participation, c’est quelque chose que l’on fait avec des méthodologies de facilitation. Quelle sera l’œuvre à la fin, c’est ce sur quoi on est en train de travailler au Shadok.

<u>Emmanuel</u> : Travailler à deux c’est essayer de regarder une chose commune avec différents regards. Là, nous sommes dans la question de la mise en forme, essayer de discerner précisément les endroits où l'on va mettre les gens en situation.

<strong>Pour l’auteur Maurice Blanchot, écrire est une « affirmation de la solitude ». Comment réussir à élaborer un récit à plusieurs voix, entre des personnes qui ne se connaissent pas ?</strong>

<u>Marie</u> : C’est par l’improvisation dans un cadre. Nous sommes auteurs du protocole et nous proposons au public d’interagir à l’intérieur. L’œuvre, c’est le protocole.

<u>Emmanuel</u> : Nous nous demandons à quel endroit la contribution de l’un et de l’autre produit du commun qui n’appartient plus ni à l’un ni à l’autre. C’est complexe parce que ça vient toucher des choses très profondes en nous.

<strong>Antonin Artaud définit le théâtre comme un « appel de forces ». Existe-t-il une dimension engagée dans <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Socio Fiction</a> ?</strong>

<u>Marie</u> : Avec <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Socio Fiction</a>, l’idée c’est de générer des communautés. Il y a dans notre dispositif l’idée de rendre le public auteur quelque part à la fois de l’œuvre mais possiblement aussi d’une partie de son futur.

<u>Emmanuel</u> : Venir faire du théâtre, c’est aussi pour nous venir nous-même produire notre espace, dans un espace qui est un espace construit par la société, l’espace de la scène, qui est un espace éminemment politique.

<strong>Pour vous, la science-fiction doit permettre de conserver des traces archivées de nos récits afin de nous raconter dans le futur. Comment le dispositif <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Socio Fiction</a> participe-t-il de cette élaboration patrimoniale ?</strong>

<u>Marie</u> : Il y a une question d’accumulation des récits, mais nous travaillons aussi sur la question du rôle et du statut du spectateur. On donne au spectateur un rôle d’auteur et ça c’est quelque chose qui reste.

<u>Emmanuel</u> : Dans l’idée du devenir auteur il y a quelque chose que l’on essaye d’ancrer dans la tête des gens.

<strong>Pensez-vous que l’écriture peut changer le réel ? Quelles formes, selon vous, pourrait revêtir les fictions de demain ?</strong>

<u>Emmanuel</u> : Le hashtag est un bon exemple, ce marqueur génère de nouvelles histoires et permet de relier des récits complètement éparses les uns avec les autres.

<u>Marie</u> : Les écritures peuvent inverser les rapports de force. #metoo n’a pas changé nos relations au quotidien entre Femmes et Hommes, mais ça a libéré un pouvoir de parole.

<strong>Qu’est-ce qu’évoque pour vous le thème de la résidence, <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">« Hier c’était demain »</a> ?</strong>

<u>Emmanuel</u> : Ce thème correspond a une réflexion que nous avons sur les récits de science-fiction : ont-ils écrit, dans le passé, notre présent ? Tout ce qu’on fait aujourd’hui écrit profondément notre futur.

<u>Marie</u> : Notre démarche, c'est de dire, soit le futur répète les cadres sociaux dans lesquels on est, soit à un moment on fait un pas de côté et on essaye de modifier notre façon d’être au monde.
<h6>Entretien réalisé par Aurélien Montinari en avril 2019</h6><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-marie-picard-et-emmanuel-verges%e2%80%a2-socio-fiction/">Entretien avec Marie Picard et Emmanuel Vergès • Socio Fiction</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="1181" height="1181" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019.jpg 1181w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-150x150.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-300x300.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-768x768.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-1024x1024.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-600x600.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-245x245.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-580x580.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-375x375.jpg 375w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-270x270.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-500x500.jpg 500w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-250x250.jpg 250w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-540x540.jpg 540w" sizes="(max-width: 1181px) 100vw, 1181px" /></p>
<h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs </a></h4>
<p><em>Avec leur spectacle-performance <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Socio Fiction</span>, <span style="color: #000000;">Marie Picard</span> et Emmanuel Vergès</a> font du public, plus que des acteurs, des auteurs de leurs propres vies.  Le théâtre se fait ici dispositif pour écrire un futur désirable par et pour tous.</em></p>
<p><strong>Les récits sont au cœur de votre dispositif artistique. Comment l’écriture épouse-t-elle les nouveaux modes de communication ? Comment contrôler l’émergence des récits, leur véracité et leur impact à l’heure d’Internet ?</strong></p>
<p><u>Marie</u> : Nous accompagnons les publics à raconter des récits, sans quête de véracité, avec l’idée que créer des futurs désirables c’est déjà s’inventer, finalement, une capacité à entrevoir le futur comme étant désirable.</p>
<p><u>Emmanuel</u> : La véracité ne nous intéresse pas du tout, c’est plus le fait qu’on puisse raconter pour transformer.</p>
<p><strong>Pour le théoricien de la communication Marshall McLuhan, « le médium est le message ». Est-ce que le numérique est devenu un récit à part entière ?</strong></p>
<p><u>Emmanuel</u> : Internet nous amène à transformer nos manière de voir,  de représenter, ou d’organiser le monde. Cette révolution est une révolution plus culturelle que technologique et il faut prendre place dans cette révolution. Si le médium c’est le message, notre pouvoir d’agir est autour du récit.</p>
<p><u>Marie</u> : La question, dans <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Socio Fiction</a>, c’est celle de l’impact culturel d’une société en régime numérique. Nous partons de la possibilité qu’avec le public on puisse faire œuvre commune.</p>
<p><strong><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Socio Fiction </span></a>consiste à intégrer les spectateurs à une mise en scène théâtrale au moyen de récits collectifs mis en commun. Vous appelez cette démarche « faire œuvre », en quoi cela consiste-t-il ?</strong></p>
<p><u>Marie</u> : Notre travail, c’est de générer des protocoles de participation, c’est quelque chose que l’on fait avec des méthodologies de facilitation. Quelle sera l’œuvre à la fin, c’est ce sur quoi on est en train de travailler au Shadok.</p>
<p><u>Emmanuel</u> : Travailler à deux c’est essayer de regarder une chose commune avec différents regards. Là, nous sommes dans la question de la mise en forme, essayer de discerner précisément les endroits où l'on va mettre les gens en situation.</p>
<p><strong>Pour l’auteur Maurice Blanchot, écrire est une « affirmation de la solitude ». Comment réussir à élaborer un récit à plusieurs voix, entre des personnes qui ne se connaissent pas ?</strong></p>
<p><u>Marie</u> : C’est par l’improvisation dans un cadre. Nous sommes auteurs du protocole et nous proposons au public d’interagir à l’intérieur. L’œuvre, c’est le protocole.</p>
<p><u>Emmanuel</u> : Nous nous demandons à quel endroit la contribution de l’un et de l’autre produit du commun qui n’appartient plus ni à l’un ni à l’autre. C’est complexe parce que ça vient toucher des choses très profondes en nous.</p>
<p><strong>Antonin Artaud définit le théâtre comme un « appel de forces ». Existe-t-il une dimension engagée dans <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Socio Fiction</a> ?</strong></p>
<p><u>Marie</u> : Avec <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Socio Fiction</a>, l’idée c’est de générer des communautés. Il y a dans notre dispositif l’idée de rendre le public auteur quelque part à la fois de l’œuvre mais possiblement aussi d’une partie de son futur.</p>
<p><u>Emmanuel</u> : Venir faire du théâtre, c’est aussi pour nous venir nous-même produire notre espace, dans un espace qui est un espace construit par la société, l’espace de la scène, qui est un espace éminemment politique.</p>
<p><strong>Pour vous, la science-fiction doit permettre de conserver des traces archivées de nos récits afin de nous raconter dans le futur. Comment le dispositif <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Socio Fiction</a> participe-t-il de cette élaboration patrimoniale ?</strong></p>
<p><u>Marie</u> : Il y a une question d’accumulation des récits, mais nous travaillons aussi sur la question du rôle et du statut du spectateur. On donne au spectateur un rôle d’auteur et ça c’est quelque chose qui reste.</p>
<p><u>Emmanuel</u> : Dans l’idée du devenir auteur il y a quelque chose que l’on essaye d’ancrer dans la tête des gens.</p>
<p><strong>Pensez-vous que l’écriture peut changer le réel ? Quelles formes, selon vous, pourrait revêtir les fictions de demain ?</strong></p>
<p><u>Emmanuel</u> : Le hashtag est un bon exemple, ce marqueur génère de nouvelles histoires et permet de relier des récits complètement éparses les uns avec les autres.</p>
<p><u>Marie</u> : Les écritures peuvent inverser les rapports de force. #metoo n’a pas changé nos relations au quotidien entre Femmes et Hommes, mais ça a libéré un pouvoir de parole.</p>
<p><strong>Qu’est-ce qu’évoque pour vous le thème de la résidence, <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">« Hier c’était demain »</a> ?</strong></p>
<p><u>Emmanuel</u> : Ce thème correspond a une réflexion que nous avons sur les récits de science-fiction : ont-ils écrit, dans le passé, notre présent ? Tout ce qu’on fait aujourd’hui écrit profondément notre futur.</p>
<p><u>Marie</u> : Notre démarche, c'est de dire, soit le futur répète les cadres sociaux dans lesquels on est, soit à un moment on fait un pas de côté et on essaye de modifier notre façon d’être au monde.</p>
<h6>Entretien réalisé par Aurélien Montinari en avril 2019</h6>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-marie-picard-et-emmanuel-verges%e2%80%a2-socio-fiction/">Entretien avec Marie Picard et Emmanuel Vergès • Socio Fiction</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="1181" height="1181" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019.jpg 1181w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-150x150.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-300x300.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-768x768.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-1024x1024.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-600x600.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-245x245.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-580x580.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-375x375.jpg 375w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-270x270.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-500x500.jpg 500w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-250x250.jpg 250w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/IMG_3019-540x540.jpg 540w" sizes="(max-width: 1181px) 100vw, 1181px" /></p><h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs </a></h4>
<em>Avec leur spectacle-performance <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Socio Fiction</span>, <span style="color: #000000;">Marie Picard</span> et Emmanuel Vergès</a> font du public, plus que des acteurs, des auteurs de leurs propres vies.  Le théâtre se fait ici dispositif pour écrire un futur désirable par et pour tous.</em>

<strong>Les récits sont au cœur de votre dispositif artistique. Comment l’écriture épouse-t-elle les nouveaux modes de communication ? Comment contrôler l’émergence des récits, leur véracité et leur impact à l’heure d’Internet ?</strong>

<u>Marie</u> : Nous accompagnons les publics à raconter des récits, sans quête de véracité, avec l’idée que créer des futurs désirables c’est déjà s’inventer, finalement, une capacité à entrevoir le futur comme étant désirable.

<u>Emmanuel</u> : La véracité ne nous intéresse pas du tout, c’est plus le fait qu’on puisse raconter pour transformer.

<strong>Pour le théoricien de la communication Marshall McLuhan, « le médium est le message ». Est-ce que le numérique est devenu un récit à part entière ?</strong>

<u>Emmanuel</u> : Internet nous amène à transformer nos manière de voir,  de représenter, ou d’organiser le monde. Cette révolution est une révolution plus culturelle que technologique et il faut prendre place dans cette révolution. Si le médium c’est le message, notre pouvoir d’agir est autour du récit.

<u>Marie</u> : La question, dans <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Socio Fiction</a>, c’est celle de l’impact culturel d’une société en régime numérique. Nous partons de la possibilité qu’avec le public on puisse faire œuvre commune.

<strong><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Socio Fiction </span></a>consiste à intégrer les spectateurs à une mise en scène théâtrale au moyen de récits collectifs mis en commun. Vous appelez cette démarche « faire œuvre », en quoi cela consiste-t-il ?</strong>

<u>Marie</u> : Notre travail, c’est de générer des protocoles de participation, c’est quelque chose que l’on fait avec des méthodologies de facilitation. Quelle sera l’œuvre à la fin, c’est ce sur quoi on est en train de travailler au Shadok.

<u>Emmanuel</u> : Travailler à deux c’est essayer de regarder une chose commune avec différents regards. Là, nous sommes dans la question de la mise en forme, essayer de discerner précisément les endroits où l'on va mettre les gens en situation.

<strong>Pour l’auteur Maurice Blanchot, écrire est une « affirmation de la solitude ». Comment réussir à élaborer un récit à plusieurs voix, entre des personnes qui ne se connaissent pas ?</strong>

<u>Marie</u> : C’est par l’improvisation dans un cadre. Nous sommes auteurs du protocole et nous proposons au public d’interagir à l’intérieur. L’œuvre, c’est le protocole.

<u>Emmanuel</u> : Nous nous demandons à quel endroit la contribution de l’un et de l’autre produit du commun qui n’appartient plus ni à l’un ni à l’autre. C’est complexe parce que ça vient toucher des choses très profondes en nous.

<strong>Antonin Artaud définit le théâtre comme un « appel de forces ». Existe-t-il une dimension engagée dans <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Socio Fiction</a> ?</strong>

<u>Marie</u> : Avec <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Socio Fiction</a>, l’idée c’est de générer des communautés. Il y a dans notre dispositif l’idée de rendre le public auteur quelque part à la fois de l’œuvre mais possiblement aussi d’une partie de son futur.

<u>Emmanuel</u> : Venir faire du théâtre, c’est aussi pour nous venir nous-même produire notre espace, dans un espace qui est un espace construit par la société, l’espace de la scène, qui est un espace éminemment politique.

<strong>Pour vous, la science-fiction doit permettre de conserver des traces archivées de nos récits afin de nous raconter dans le futur. Comment le dispositif <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/socio-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Socio Fiction</a> participe-t-il de cette élaboration patrimoniale ?</strong>

<u>Marie</u> : Il y a une question d’accumulation des récits, mais nous travaillons aussi sur la question du rôle et du statut du spectateur. On donne au spectateur un rôle d’auteur et ça c’est quelque chose qui reste.

<u>Emmanuel</u> : Dans l’idée du devenir auteur il y a quelque chose que l’on essaye d’ancrer dans la tête des gens.

<strong>Pensez-vous que l’écriture peut changer le réel ? Quelles formes, selon vous, pourrait revêtir les fictions de demain ?</strong>

<u>Emmanuel</u> : Le hashtag est un bon exemple, ce marqueur génère de nouvelles histoires et permet de relier des récits complètement éparses les uns avec les autres.

<u>Marie</u> : Les écritures peuvent inverser les rapports de force. #metoo n’a pas changé nos relations au quotidien entre Femmes et Hommes, mais ça a libéré un pouvoir de parole.

<strong>Qu’est-ce qu’évoque pour vous le thème de la résidence, <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">« Hier c’était demain »</a> ?</strong>

<u>Emmanuel</u> : Ce thème correspond a une réflexion que nous avons sur les récits de science-fiction : ont-ils écrit, dans le passé, notre présent ? Tout ce qu’on fait aujourd’hui écrit profondément notre futur.

<u>Marie</u> : Notre démarche, c'est de dire, soit le futur répète les cadres sociaux dans lesquels on est, soit à un moment on fait un pas de côté et on essaye de modifier notre façon d’être au monde.
<h6>Entretien réalisé par Aurélien Montinari en avril 2019</h6><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/entretien-avec-marie-picard-et-emmanuel-verges%e2%80%a2-socio-fiction/">Entretien avec Marie Picard et Emmanuel Vergès • Socio Fiction</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => 2019
                    [category#2@term] => Hier c'était demain : science-fiction et imaginaires collectifs
                    [date_timestamp] => 1556271562
                )

            [18] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Entretien avec Art Act • Mycore
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/art-act/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Wed, 17 Apr 2019 15:30:10 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 2
                            [subject] => 2019
                            [subject#2] => Hier c'était demain : science-fiction et imaginaires collectifs
                        )

                    [category#] => 2
                    [category] => 2019
                    [category#2] => Hier c'était demain : science-fiction et imaginaires collectifs
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=16305
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="1464" height="1102" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54.png 1464w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-150x113.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-300x226.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-768x578.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-1024x771.png 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-600x452.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-245x184.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-580x437.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-498x375.png 498w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-270x203.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-500x376.png 500w" sizes="(max-width: 1464px) 100vw, 1464px" /></p>
<h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs </a></h4>
<p><i>Artistes accueillis en résidence durant le <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/temps-1-anthropocene/" target="_blank" rel="noopener">Temps 1 – Planète interdite (anthropocène)</a>, </i><em><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/mycore/" target="_blank" rel="noopener">Sandra et Gaspard Bébié-Valérian (Art Act)</a> intègrent dans leurs œuvres des matériaux organiques. Chez eux, les organismes vivants sont appréhendés à travers leurs capacités médiatrices, dévoilant une nouvelle compréhension du monde qui nous entoure.</em></p>
<p><strong>Le vivant, son potentiel et sa force, est abordé dans vos œuvres à travers une démarche scientifique. Peut-on qualifier vos installations d’hybridation ?<br />
</strong></p>
<p>Oui, on n'hésite pas à travailler sur des modes transversaux dans les formes et à s’appuyer aussi sur des méthodologies qui ne sont pas forcément scientifiques. L'hybridation est importante parce qu’elle permet de ne pas se cantonner à un seul champ.<br />
Dans notre travail, nous avons tendance à parler aussi de limites. On tend quand même plus vers la dystopie que l’utopie.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>La science mais aussi la magie, le sauvage, sont des notions présentes dans votre travail, pensez-vous que nous allons pénétrer dans l'ère du techno-paganisme, où la technologie ferait l'objet d'un culte ?</strong></p>
<p>Je pense que le techno-paganisme existe déjà. Je pense qu’il est même, à l’origine, intégré dans l’idée même de technologie.</p>
<p>Le fait pour moi d’être soumis à de la production technique est un bon exemple. Lorsque<br />
je code, je code d’une certaine façon et je pense que ce code est reconnaissable, il est distinct d’un autre, parce qu’il est une extension de ma façon de penser.<br />
Pour moi, le techno-paganisme c’est ça, c’est cette capacité à penser des forces qui nous entourent.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>Pour Arthur C. Clarke, auteur de science-fiction, « toute technologie suffisamment développée se confond avec la magie », êtes-vous d’accord avec ce principe ?</strong></p>
<p>Oui. Il y a un anthropologue qui a travaillé sur les populations d'Amazonie, c’est Edouard Viveiros de Castro ; il parle, lui,  de communication transversale entre les incommunicables, c’est-à-dire que la magie possède quelque chose d’incommunicable.<br />
D'un côté, il y a un discours un peu dominant, une sorte de véracité des sciences et, de l’autre côté, nous vivons dans une société qui cherche toujours l’émerveillement, le fait de croire dans des choses qui relèvent de la magie.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>Vos récents travaux portent sur le règle fungi et le potentiel des champignons.<br />
En quoi la médiation par le champignon vient s’inscrire dans l’exploitation du potentiel fungi ?</strong></p>
<p>Nous, on l’a vu plus d’un point de vue poétique. Ce qui nous intéresse, c'est comment on peut utiliser le champignon pour nous corriger. L'appréhender comme un remède pour nous remettre dans un chemin plus en symbiose avec la nature.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>Le physarum par exemple, est un blob à la croissance phénoménale et capable de mémorisation spatiale.  Jusqu’où peut-on pousser les expériences ?</strong></p>
<p>Dans les expériences qui ont été faites, des chercheurs ont créé un jeu de go avec le physarum, sachant que le jeu de go est hyper complexe, le potentiel est donc énorme.</p>
<p>Le physarum est utilisé pour sa puissance de calcul, sa capacité à résoudre des problèmes par le déplacement. Le physarum peut potentiellement devenir un réseau qui transporte de l’électricité, qui s’auto-répare et qui va chercher son chemin. On peut faire plein de choses, par exemple connecter le physarum à une planche de ouija, la planche de communication utilisée par les médiums. Nous sommes dans cette logique là, sur des approches ambivalentes, comme utiliser le physarum dans des conditions non logiques.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>Peut-on espérer un dialogue inter-espèces exempt de notion de domination ?</strong></p>
<p>Effectivement, il peut y avoir dialogue, en tout cas il peut y avoir des effets de réaction, d’action-réaction, par contre je ne crois pas à la notion de langage, peut-être une forme dialogue rudimentaire mais je me méfie de la notion de langage avec des entités non humaines. Je parlerais plutôt de questions-réponses, de stimulus, de feedbacks, quelque chose qui aille dans ce sens là.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>Qu’est-ce qu’évoque pour vous le thème de la résidence « Hier c’était demain »?</strong></p>
<p>Pour moi, c’est le fait que tout est relatif et que lorsque l’on réfléchit en terme de temporalité, en réalité on réfléchit selon notre temporalité.<br />
On ne peut plus se dire que la science-fiction nous offre des mondes imaginaires, ancrés uniquement dans le futur. On peut faire également du rétrospectif. Le futur que l’on prédit dans 20 ans, est en réalité déjà obsolète.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h6>Entretien réalisé par Aurélien Montinari en mars 2019</h6>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/art-act/">Entretien avec Art Act • Mycore</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="1464" height="1102" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54.png 1464w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-150x113.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-300x226.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-768x578.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-1024x771.png 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-600x452.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-245x184.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-580x437.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-498x375.png 498w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-270x203.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-500x376.png 500w" sizes="(max-width: 1464px) 100vw, 1464px" /></p><h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs </a></h4>
<i>Artistes accueillis en résidence durant le <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/temps-1-anthropocene/" target="_blank" rel="noopener">Temps 1 – Planète interdite (anthropocène)</a>, </i><em><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/mycore/" target="_blank" rel="noopener">Sandra et Gaspard Bébié-Valérian (Art Act)</a> intègrent dans leurs œuvres des matériaux organiques. Chez eux, les organismes vivants sont appréhendés à travers leurs capacités médiatrices, dévoilant une nouvelle compréhension du monde qui nous entoure.</em>

<strong>Le vivant, son potentiel et sa force, est abordé dans vos œuvres à travers une démarche scientifique. Peut-on qualifier vos installations d’hybridation ?
</strong>

Oui, on n'hésite pas à travailler sur des modes transversaux dans les formes et à s’appuyer aussi sur des méthodologies qui ne sont pas forcément scientifiques. L'hybridation est importante parce qu’elle permet de ne pas se cantonner à un seul champ.
Dans notre travail, nous avons tendance à parler aussi de limites. On tend quand même plus vers la dystopie que l’utopie.

&nbsp;

<strong>La science mais aussi la magie, le sauvage, sont des notions présentes dans votre travail, pensez-vous que nous allons pénétrer dans l'ère du techno-paganisme, où la technologie ferait l'objet d'un culte ?</strong>

Je pense que le techno-paganisme existe déjà. Je pense qu’il est même, à l’origine, intégré dans l’idée même de technologie.

Le fait pour moi d’être soumis à de la production technique est un bon exemple. Lorsque
je code, je code d’une certaine façon et je pense que ce code est reconnaissable, il est distinct d’un autre, parce qu’il est une extension de ma façon de penser.
Pour moi, le techno-paganisme c’est ça, c’est cette capacité à penser des forces qui nous entourent.

&nbsp;

<strong>Pour Arthur C. Clarke, auteur de science-fiction, « toute technologie suffisamment développée se confond avec la magie », êtes-vous d’accord avec ce principe ?</strong>

Oui. Il y a un anthropologue qui a travaillé sur les populations d'Amazonie, c’est Edouard Viveiros de Castro ; il parle, lui,  de communication transversale entre les incommunicables, c’est-à-dire que la magie possède quelque chose d’incommunicable.
D'un côté, il y a un discours un peu dominant, une sorte de véracité des sciences et, de l’autre côté, nous vivons dans une société qui cherche toujours l’émerveillement, le fait de croire dans des choses qui relèvent de la magie.

&nbsp;

<strong>Vos récents travaux portent sur le règle fungi et le potentiel des champignons.
En quoi la médiation par le champignon vient s’inscrire dans l’exploitation du potentiel fungi ?</strong>

Nous, on l’a vu plus d’un point de vue poétique. Ce qui nous intéresse, c'est comment on peut utiliser le champignon pour nous corriger. L'appréhender comme un remède pour nous remettre dans un chemin plus en symbiose avec la nature.

&nbsp;

<strong>Le physarum par exemple, est un blob à la croissance phénoménale et capable de mémorisation spatiale.  Jusqu’où peut-on pousser les expériences ?</strong>

Dans les expériences qui ont été faites, des chercheurs ont créé un jeu de go avec le physarum, sachant que le jeu de go est hyper complexe, le potentiel est donc énorme.

Le physarum est utilisé pour sa puissance de calcul, sa capacité à résoudre des problèmes par le déplacement. Le physarum peut potentiellement devenir un réseau qui transporte de l’électricité, qui s’auto-répare et qui va chercher son chemin. On peut faire plein de choses, par exemple connecter le physarum à une planche de ouija, la planche de communication utilisée par les médiums. Nous sommes dans cette logique là, sur des approches ambivalentes, comme utiliser le physarum dans des conditions non logiques.

&nbsp;

<strong>Peut-on espérer un dialogue inter-espèces exempt de notion de domination ?</strong>

Effectivement, il peut y avoir dialogue, en tout cas il peut y avoir des effets de réaction, d’action-réaction, par contre je ne crois pas à la notion de langage, peut-être une forme dialogue rudimentaire mais je me méfie de la notion de langage avec des entités non humaines. Je parlerais plutôt de questions-réponses, de stimulus, de feedbacks, quelque chose qui aille dans ce sens là.

&nbsp;

<strong>Qu’est-ce qu’évoque pour vous le thème de la résidence « Hier c’était demain »?</strong>

Pour moi, c’est le fait que tout est relatif et que lorsque l’on réfléchit en terme de temporalité, en réalité on réfléchit selon notre temporalité.
On ne peut plus se dire que la science-fiction nous offre des mondes imaginaires, ancrés uniquement dans le futur. On peut faire également du rétrospectif. Le futur que l’on prédit dans 20 ans, est en réalité déjà obsolète.

&nbsp;
<h6>Entretien réalisé par Aurélien Montinari en mars 2019</h6><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/art-act/">Entretien avec Art Act • Mycore</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="1464" height="1102" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54.png 1464w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-150x113.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-300x226.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-768x578.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-1024x771.png 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-600x452.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-245x184.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-580x437.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-498x375.png 498w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-270x203.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-500x376.png 500w" sizes="(max-width: 1464px) 100vw, 1464px" /></p>
<h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs </a></h4>
<p><i>Artistes accueillis en résidence durant le <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/temps-1-anthropocene/" target="_blank" rel="noopener">Temps 1 – Planète interdite (anthropocène)</a>, </i><em><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/mycore/" target="_blank" rel="noopener">Sandra et Gaspard Bébié-Valérian (Art Act)</a> intègrent dans leurs œuvres des matériaux organiques. Chez eux, les organismes vivants sont appréhendés à travers leurs capacités médiatrices, dévoilant une nouvelle compréhension du monde qui nous entoure.</em></p>
<p><strong>Le vivant, son potentiel et sa force, est abordé dans vos œuvres à travers une démarche scientifique. Peut-on qualifier vos installations d’hybridation ?<br />
</strong></p>
<p>Oui, on n'hésite pas à travailler sur des modes transversaux dans les formes et à s’appuyer aussi sur des méthodologies qui ne sont pas forcément scientifiques. L'hybridation est importante parce qu’elle permet de ne pas se cantonner à un seul champ.<br />
Dans notre travail, nous avons tendance à parler aussi de limites. On tend quand même plus vers la dystopie que l’utopie.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>La science mais aussi la magie, le sauvage, sont des notions présentes dans votre travail, pensez-vous que nous allons pénétrer dans l'ère du techno-paganisme, où la technologie ferait l'objet d'un culte ?</strong></p>
<p>Je pense que le techno-paganisme existe déjà. Je pense qu’il est même, à l’origine, intégré dans l’idée même de technologie.</p>
<p>Le fait pour moi d’être soumis à de la production technique est un bon exemple. Lorsque<br />
je code, je code d’une certaine façon et je pense que ce code est reconnaissable, il est distinct d’un autre, parce qu’il est une extension de ma façon de penser.<br />
Pour moi, le techno-paganisme c’est ça, c’est cette capacité à penser des forces qui nous entourent.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>Pour Arthur C. Clarke, auteur de science-fiction, « toute technologie suffisamment développée se confond avec la magie », êtes-vous d’accord avec ce principe ?</strong></p>
<p>Oui. Il y a un anthropologue qui a travaillé sur les populations d'Amazonie, c’est Edouard Viveiros de Castro ; il parle, lui,  de communication transversale entre les incommunicables, c’est-à-dire que la magie possède quelque chose d’incommunicable.<br />
D'un côté, il y a un discours un peu dominant, une sorte de véracité des sciences et, de l’autre côté, nous vivons dans une société qui cherche toujours l’émerveillement, le fait de croire dans des choses qui relèvent de la magie.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>Vos récents travaux portent sur le règle fungi et le potentiel des champignons.<br />
En quoi la médiation par le champignon vient s’inscrire dans l’exploitation du potentiel fungi ?</strong></p>
<p>Nous, on l’a vu plus d’un point de vue poétique. Ce qui nous intéresse, c'est comment on peut utiliser le champignon pour nous corriger. L'appréhender comme un remède pour nous remettre dans un chemin plus en symbiose avec la nature.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>Le physarum par exemple, est un blob à la croissance phénoménale et capable de mémorisation spatiale.  Jusqu’où peut-on pousser les expériences ?</strong></p>
<p>Dans les expériences qui ont été faites, des chercheurs ont créé un jeu de go avec le physarum, sachant que le jeu de go est hyper complexe, le potentiel est donc énorme.</p>
<p>Le physarum est utilisé pour sa puissance de calcul, sa capacité à résoudre des problèmes par le déplacement. Le physarum peut potentiellement devenir un réseau qui transporte de l’électricité, qui s’auto-répare et qui va chercher son chemin. On peut faire plein de choses, par exemple connecter le physarum à une planche de ouija, la planche de communication utilisée par les médiums. Nous sommes dans cette logique là, sur des approches ambivalentes, comme utiliser le physarum dans des conditions non logiques.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>Peut-on espérer un dialogue inter-espèces exempt de notion de domination ?</strong></p>
<p>Effectivement, il peut y avoir dialogue, en tout cas il peut y avoir des effets de réaction, d’action-réaction, par contre je ne crois pas à la notion de langage, peut-être une forme dialogue rudimentaire mais je me méfie de la notion de langage avec des entités non humaines. Je parlerais plutôt de questions-réponses, de stimulus, de feedbacks, quelque chose qui aille dans ce sens là.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>Qu’est-ce qu’évoque pour vous le thème de la résidence « Hier c’était demain »?</strong></p>
<p>Pour moi, c’est le fait que tout est relatif et que lorsque l’on réfléchit en terme de temporalité, en réalité on réfléchit selon notre temporalité.<br />
On ne peut plus se dire que la science-fiction nous offre des mondes imaginaires, ancrés uniquement dans le futur. On peut faire également du rétrospectif. Le futur que l’on prédit dans 20 ans, est en réalité déjà obsolète.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h6>Entretien réalisé par Aurélien Montinari en mars 2019</h6>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/art-act/">Entretien avec Art Act • Mycore</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="1464" height="1102" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54.png 1464w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-150x113.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-300x226.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-768x578.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-1024x771.png 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-600x452.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-245x184.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-580x437.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-498x375.png 498w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-270x203.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/04/Capture-d’écran-2019-04-17-à-19.38.54-500x376.png 500w" sizes="(max-width: 1464px) 100vw, 1464px" /></p><h4>Dans le cadre du cycle thématique <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/science-fiction/" target="_blank" rel="noopener">Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs </a></h4>
<i>Artistes accueillis en résidence durant le <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/temps-1-anthropocene/" target="_blank" rel="noopener">Temps 1 – Planète interdite (anthropocène)</a>, </i><em><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/mycore/" target="_blank" rel="noopener">Sandra et Gaspard Bébié-Valérian (Art Act)</a> intègrent dans leurs œuvres des matériaux organiques. Chez eux, les organismes vivants sont appréhendés à travers leurs capacités médiatrices, dévoilant une nouvelle compréhension du monde qui nous entoure.</em>

<strong>Le vivant, son potentiel et sa force, est abordé dans vos œuvres à travers une démarche scientifique. Peut-on qualifier vos installations d’hybridation ?
</strong>

Oui, on n'hésite pas à travailler sur des modes transversaux dans les formes et à s’appuyer aussi sur des méthodologies qui ne sont pas forcément scientifiques. L'hybridation est importante parce qu’elle permet de ne pas se cantonner à un seul champ.
Dans notre travail, nous avons tendance à parler aussi de limites. On tend quand même plus vers la dystopie que l’utopie.

&nbsp;

<strong>La science mais aussi la magie, le sauvage, sont des notions présentes dans votre travail, pensez-vous que nous allons pénétrer dans l'ère du techno-paganisme, où la technologie ferait l'objet d'un culte ?</strong>

Je pense que le techno-paganisme existe déjà. Je pense qu’il est même, à l’origine, intégré dans l’idée même de technologie.

Le fait pour moi d’être soumis à de la production technique est un bon exemple. Lorsque
je code, je code d’une certaine façon et je pense que ce code est reconnaissable, il est distinct d’un autre, parce qu’il est une extension de ma façon de penser.
Pour moi, le techno-paganisme c’est ça, c’est cette capacité à penser des forces qui nous entourent.

&nbsp;

<strong>Pour Arthur C. Clarke, auteur de science-fiction, « toute technologie suffisamment développée se confond avec la magie », êtes-vous d’accord avec ce principe ?</strong>

Oui. Il y a un anthropologue qui a travaillé sur les populations d'Amazonie, c’est Edouard Viveiros de Castro ; il parle, lui,  de communication transversale entre les incommunicables, c’est-à-dire que la magie possède quelque chose d’incommunicable.
D'un côté, il y a un discours un peu dominant, une sorte de véracité des sciences et, de l’autre côté, nous vivons dans une société qui cherche toujours l’émerveillement, le fait de croire dans des choses qui relèvent de la magie.

&nbsp;

<strong>Vos récents travaux portent sur le règle fungi et le potentiel des champignons.
En quoi la médiation par le champignon vient s’inscrire dans l’exploitation du potentiel fungi ?</strong>

Nous, on l’a vu plus d’un point de vue poétique. Ce qui nous intéresse, c'est comment on peut utiliser le champignon pour nous corriger. L'appréhender comme un remède pour nous remettre dans un chemin plus en symbiose avec la nature.

&nbsp;

<strong>Le physarum par exemple, est un blob à la croissance phénoménale et capable de mémorisation spatiale.  Jusqu’où peut-on pousser les expériences ?</strong>

Dans les expériences qui ont été faites, des chercheurs ont créé un jeu de go avec le physarum, sachant que le jeu de go est hyper complexe, le potentiel est donc énorme.

Le physarum est utilisé pour sa puissance de calcul, sa capacité à résoudre des problèmes par le déplacement. Le physarum peut potentiellement devenir un réseau qui transporte de l’électricité, qui s’auto-répare et qui va chercher son chemin. On peut faire plein de choses, par exemple connecter le physarum à une planche de ouija, la planche de communication utilisée par les médiums. Nous sommes dans cette logique là, sur des approches ambivalentes, comme utiliser le physarum dans des conditions non logiques.

&nbsp;

<strong>Peut-on espérer un dialogue inter-espèces exempt de notion de domination ?</strong>

Effectivement, il peut y avoir dialogue, en tout cas il peut y avoir des effets de réaction, d’action-réaction, par contre je ne crois pas à la notion de langage, peut-être une forme dialogue rudimentaire mais je me méfie de la notion de langage avec des entités non humaines. Je parlerais plutôt de questions-réponses, de stimulus, de feedbacks, quelque chose qui aille dans ce sens là.

&nbsp;

<strong>Qu’est-ce qu’évoque pour vous le thème de la résidence « Hier c’était demain »?</strong>

Pour moi, c’est le fait que tout est relatif et que lorsque l’on réfléchit en terme de temporalité, en réalité on réfléchit selon notre temporalité.
On ne peut plus se dire que la science-fiction nous offre des mondes imaginaires, ancrés uniquement dans le futur. On peut faire également du rétrospectif. Le futur que l’on prédit dans 20 ans, est en réalité déjà obsolète.

&nbsp;
<h6>Entretien réalisé par Aurélien Montinari en mars 2019</h6><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2019/art-act/">Entretien avec Art Act • Mycore</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => 2019
                    [category#2@term] => Hier c'était demain : science-fiction et imaginaires collectifs
                    [date_timestamp] => 1555515010
                )

            [19] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Fluxus, nouvel incubateur artistique et culturel régional
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/actualites/fluxus-lancement/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Thu, 24 Jan 2019 11:00:32 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 13
                            [subject] => 2019
                            [subject#2] => Actualités
                            [subject#3] => art
                            [subject#4] => Bliiida
                            [subject#5] => culture
                            [subject#6] => DRAC
                            [subject#7] => Fluxus
                            [subject#8] => Grand Est
                            [subject#9] => incubateur
                            [subject#10] => Saint-Ex
                            [subject#11] => Shadok
                            [subject#12] => Stand-up Artem
                            [subject#13] => strasbourg
                        )

                    [category#] => 13
                    [category] => 2019
                    [category#2] => Actualités
                    [category#3] => art
                    [category#4] => Bliiida
                    [category#5] => culture
                    [category#6] => DRAC
                    [category#7] => Fluxus
                    [category#8] => Grand Est
                    [category#9] => incubateur
                    [category#10] => Saint-Ex
                    [category#11] => Shadok
                    [category#12] => Stand-up Artem
                    [category#13] => strasbourg
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=15403
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="655" height="420" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article.png 655w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-150x96.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-300x192.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-600x385.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-245x157.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-580x372.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-585x375.png 585w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-270x173.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-500x321.png 500w" sizes="(max-width: 655px) 100vw, 655px" /></p>
<h4>Le premier dispositif d'incubation régional pour les entrepreneurs culturels et artistiques</h4>
<p>Afin de faire émerger des projets entrepreneuriaux innovants dans les domaines culturels et artistiques dans le Grand Est, il était nécessaire de proposer un soutien à la création d’entreprises.</p>
<p>C’est désormais chose faite avec l’incubateur <a href="http://www.fluxus-incubateur.fr/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">fluxus</span></a>, le premier dispositif d’incubation innovant transversal et régional en France, alliant formation collective et coaching individuel, pour accompagner pendant un an et de manière intensive des porteurs de projet dans le processus de création d'une activité économique viable et durable.</p>
<p>Initié par la <a href="http://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Grand-Est" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">DRAC Grand Est</span></a> et coordonné par <a class="_ps2id" href="http://tcrm-blida.com/" target="_blank" rel="noopener" data-ps2id-offset="">Bliiida</a>, le tiers-lieu de la métropole de Metz, l’incubateur fluxus est également porté, dans sa phase d’expérimentation, par trois opérateurs régionaux : <a href="http://artem-nancy.fr/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Stand-up Artem</span></a> à Nancy, <a href="http://www.saintex-reims.com/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Saint-Ex</span></a> à Reims et <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Le Shadok</span></a> à Strasbourg, avec le partenariat de l’<a href="https://culturegrandest.fr/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Agence culturelle Grand Est.</span></a></p>
<p>Le projet <a href="http://www.fluxus-incubateur.fr/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">fluxus</span> </a>espère dynamiser le développement de projets innovants et compte déjà quatre acteurs créatifs : Éline Dussart pour « <a href="https://lindesigns.co/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">La ressourcerie</span></a> », Alessia Sana pour « <a href="http://www.alessiasanna.fr/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Screen City</span></a> », Julie Martin &amp; Marie Legentil pour « <a href="https://www.bevegetalmyfriend.com/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Be vegetal my Friend</span></a> » et Claire Baldeck &amp; Marianne Franclet pour « <a href="http://www.shoreoo.com/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Shore.OO</span></a> ».</p>
<p>[embed]https://www.youtube.com/watch?v=vLZQSnl_Cnk[/embed]</p>
<h4>Comment intégrer la promotion 2019 ?</h4>
<p>Le dispositif Fluxus est encore en phase d'expérimentation pour l'année en cours, mais le recrutement de la prochaine promotion est déjà prévu. Si vous aussi vous avez un projet et que vous souhaitez participer à cette expérience d’un an d’incubation, les inscriptions pour la prochaine promotion seront ouvertes à partir du <strong>11 mai 2019</strong>.</p>
<p>En attendant, il est possible de participer à d’autres formations et événements, notamment des master class proposées tout au long de l'année.<br />
La première, sur le thème <a href="http://formations.culturegrandest.fr/fr/entrepreneuriat-culturel/fluxus-masterclass-1?fbclid=IwAR2oFFwhOMI3Sk_EzT1E0zMffM_GEzrECoMjS52le02sj3qeRy-Is8x2fJg" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Communication digitale : techniques de référencement et analyse des publics</span></a> a lieu le <strong>12 février</strong> à Nancy (candidatures jusqu'au 04/02).</p>
<p><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/dp_fluxus_08012019_def.pdf">Télécharger le dossier de presse de Fluxus</a></p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/actualites/fluxus-lancement/">Fluxus, nouvel incubateur artistique et culturel régional</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="655" height="420" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article.png 655w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-150x96.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-300x192.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-600x385.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-245x157.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-580x372.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-585x375.png 585w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-270x173.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-500x321.png 500w" sizes="(max-width: 655px) 100vw, 655px" /></p><h4>Le premier dispositif d'incubation régional pour les entrepreneurs culturels et artistiques</h4>
Afin de faire émerger des projets entrepreneuriaux innovants dans les domaines culturels et artistiques dans le Grand Est, il était nécessaire de proposer un soutien à la création d’entreprises.

C’est désormais chose faite avec l’incubateur <a href="http://www.fluxus-incubateur.fr/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">fluxus</span></a>, le premier dispositif d’incubation innovant transversal et régional en France, alliant formation collective et coaching individuel, pour accompagner pendant un an et de manière intensive des porteurs de projet dans le processus de création d'une activité économique viable et durable.

Initié par la <a href="http://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Grand-Est" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">DRAC Grand Est</span></a> et coordonné par <a class="_ps2id" href="http://tcrm-blida.com/" target="_blank" rel="noopener" data-ps2id-offset="">Bliiida</a>, le tiers-lieu de la métropole de Metz, l’incubateur fluxus est également porté, dans sa phase d’expérimentation, par trois opérateurs régionaux : <a href="http://artem-nancy.fr/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Stand-up Artem</span></a> à Nancy, <a href="http://www.saintex-reims.com/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Saint-Ex</span></a> à Reims et <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Le Shadok</span></a> à Strasbourg, avec le partenariat de l’<a href="https://culturegrandest.fr/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Agence culturelle Grand Est.</span></a>

Le projet <a href="http://www.fluxus-incubateur.fr/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">fluxus</span> </a>espère dynamiser le développement de projets innovants et compte déjà quatre acteurs créatifs : Éline Dussart pour « <a href="https://lindesigns.co/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">La ressourcerie</span></a> », Alessia Sana pour « <a href="http://www.alessiasanna.fr/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Screen City</span></a> », Julie Martin &amp; Marie Legentil pour « <a href="https://www.bevegetalmyfriend.com/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Be vegetal my Friend</span></a> » et Claire Baldeck &amp; Marianne Franclet pour « <a href="http://www.shoreoo.com/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Shore.OO</span></a> ».

[embed]https://www.youtube.com/watch?v=vLZQSnl_Cnk[/embed]
<h4>Comment intégrer la promotion 2019 ?</h4>
Le dispositif Fluxus est encore en phase d'expérimentation pour l'année en cours, mais le recrutement de la prochaine promotion est déjà prévu. Si vous aussi vous avez un projet et que vous souhaitez participer à cette expérience d’un an d’incubation, les inscriptions pour la prochaine promotion seront ouvertes à partir du <strong>11 mai 2019</strong>.

En attendant, il est possible de participer à d’autres formations et événements, notamment des master class proposées tout au long de l'année.
La première, sur le thème <a href="http://formations.culturegrandest.fr/fr/entrepreneuriat-culturel/fluxus-masterclass-1?fbclid=IwAR2oFFwhOMI3Sk_EzT1E0zMffM_GEzrECoMjS52le02sj3qeRy-Is8x2fJg" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Communication digitale : techniques de référencement et analyse des publics</span></a> a lieu le <strong>12 février</strong> à Nancy (candidatures jusqu'au 04/02).

<a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/dp_fluxus_08012019_def.pdf">Télécharger le dossier de presse de Fluxus</a><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/actualites/fluxus-lancement/">Fluxus, nouvel incubateur artistique et culturel régional</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="655" height="420" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article.png 655w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-150x96.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-300x192.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-600x385.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-245x157.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-580x372.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-585x375.png 585w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-270x173.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-500x321.png 500w" sizes="(max-width: 655px) 100vw, 655px" /></p>
<h4>Le premier dispositif d'incubation régional pour les entrepreneurs culturels et artistiques</h4>
<p>Afin de faire émerger des projets entrepreneuriaux innovants dans les domaines culturels et artistiques dans le Grand Est, il était nécessaire de proposer un soutien à la création d’entreprises.</p>
<p>C’est désormais chose faite avec l’incubateur <a href="http://www.fluxus-incubateur.fr/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">fluxus</span></a>, le premier dispositif d’incubation innovant transversal et régional en France, alliant formation collective et coaching individuel, pour accompagner pendant un an et de manière intensive des porteurs de projet dans le processus de création d'une activité économique viable et durable.</p>
<p>Initié par la <a href="http://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Grand-Est" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">DRAC Grand Est</span></a> et coordonné par <a class="_ps2id" href="http://tcrm-blida.com/" target="_blank" rel="noopener" data-ps2id-offset="">Bliiida</a>, le tiers-lieu de la métropole de Metz, l’incubateur fluxus est également porté, dans sa phase d’expérimentation, par trois opérateurs régionaux : <a href="http://artem-nancy.fr/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Stand-up Artem</span></a> à Nancy, <a href="http://www.saintex-reims.com/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Saint-Ex</span></a> à Reims et <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Le Shadok</span></a> à Strasbourg, avec le partenariat de l’<a href="https://culturegrandest.fr/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Agence culturelle Grand Est.</span></a></p>
<p>Le projet <a href="http://www.fluxus-incubateur.fr/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">fluxus</span> </a>espère dynamiser le développement de projets innovants et compte déjà quatre acteurs créatifs : Éline Dussart pour « <a href="https://lindesigns.co/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">La ressourcerie</span></a> », Alessia Sana pour « <a href="http://www.alessiasanna.fr/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Screen City</span></a> », Julie Martin &amp; Marie Legentil pour « <a href="https://www.bevegetalmyfriend.com/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Be vegetal my Friend</span></a> » et Claire Baldeck &amp; Marianne Franclet pour « <a href="http://www.shoreoo.com/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Shore.OO</span></a> ».</p>
<p>[embed]https://www.youtube.com/watch?v=vLZQSnl_Cnk[/embed]</p>
<h4>Comment intégrer la promotion 2019 ?</h4>
<p>Le dispositif Fluxus est encore en phase d'expérimentation pour l'année en cours, mais le recrutement de la prochaine promotion est déjà prévu. Si vous aussi vous avez un projet et que vous souhaitez participer à cette expérience d’un an d’incubation, les inscriptions pour la prochaine promotion seront ouvertes à partir du <strong>11 mai 2019</strong>.</p>
<p>En attendant, il est possible de participer à d’autres formations et événements, notamment des master class proposées tout au long de l'année.<br />
La première, sur le thème <a href="http://formations.culturegrandest.fr/fr/entrepreneuriat-culturel/fluxus-masterclass-1?fbclid=IwAR2oFFwhOMI3Sk_EzT1E0zMffM_GEzrECoMjS52le02sj3qeRy-Is8x2fJg" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Communication digitale : techniques de référencement et analyse des publics</span></a> a lieu le <strong>12 février</strong> à Nancy (candidatures jusqu'au 04/02).</p>
<p><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/dp_fluxus_08012019_def.pdf">Télécharger le dossier de presse de Fluxus</a></p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/actualites/fluxus-lancement/">Fluxus, nouvel incubateur artistique et culturel régional</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="655" height="420" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article.png 655w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-150x96.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-300x192.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-600x385.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-245x157.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-580x372.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-585x375.png 585w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-270x173.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/Visuel-Fluxus-pour-vignette_seve-illustration-article-500x321.png 500w" sizes="(max-width: 655px) 100vw, 655px" /></p><h4>Le premier dispositif d'incubation régional pour les entrepreneurs culturels et artistiques</h4>
Afin de faire émerger des projets entrepreneuriaux innovants dans les domaines culturels et artistiques dans le Grand Est, il était nécessaire de proposer un soutien à la création d’entreprises.

C’est désormais chose faite avec l’incubateur <a href="http://www.fluxus-incubateur.fr/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">fluxus</span></a>, le premier dispositif d’incubation innovant transversal et régional en France, alliant formation collective et coaching individuel, pour accompagner pendant un an et de manière intensive des porteurs de projet dans le processus de création d'une activité économique viable et durable.

Initié par la <a href="http://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Grand-Est" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">DRAC Grand Est</span></a> et coordonné par <a class="_ps2id" href="http://tcrm-blida.com/" target="_blank" rel="noopener" data-ps2id-offset="">Bliiida</a>, le tiers-lieu de la métropole de Metz, l’incubateur fluxus est également porté, dans sa phase d’expérimentation, par trois opérateurs régionaux : <a href="http://artem-nancy.fr/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Stand-up Artem</span></a> à Nancy, <a href="http://www.saintex-reims.com/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Saint-Ex</span></a> à Reims et <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Le Shadok</span></a> à Strasbourg, avec le partenariat de l’<a href="https://culturegrandest.fr/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Agence culturelle Grand Est.</span></a>

Le projet <a href="http://www.fluxus-incubateur.fr/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">fluxus</span> </a>espère dynamiser le développement de projets innovants et compte déjà quatre acteurs créatifs : Éline Dussart pour « <a href="https://lindesigns.co/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">La ressourcerie</span></a> », Alessia Sana pour « <a href="http://www.alessiasanna.fr/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Screen City</span></a> », Julie Martin &amp; Marie Legentil pour « <a href="https://www.bevegetalmyfriend.com/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Be vegetal my Friend</span></a> » et Claire Baldeck &amp; Marianne Franclet pour « <a href="http://www.shoreoo.com/" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Shore.OO</span></a> ».

[embed]https://www.youtube.com/watch?v=vLZQSnl_Cnk[/embed]
<h4>Comment intégrer la promotion 2019 ?</h4>
Le dispositif Fluxus est encore en phase d'expérimentation pour l'année en cours, mais le recrutement de la prochaine promotion est déjà prévu. Si vous aussi vous avez un projet et que vous souhaitez participer à cette expérience d’un an d’incubation, les inscriptions pour la prochaine promotion seront ouvertes à partir du <strong>11 mai 2019</strong>.

En attendant, il est possible de participer à d’autres formations et événements, notamment des master class proposées tout au long de l'année.
La première, sur le thème <a href="http://formations.culturegrandest.fr/fr/entrepreneuriat-culturel/fluxus-masterclass-1?fbclid=IwAR2oFFwhOMI3Sk_EzT1E0zMffM_GEzrECoMjS52le02sj3qeRy-Is8x2fJg" target="_blank" rel="noopener"><span style="color: #000000;">Communication digitale : techniques de référencement et analyse des publics</span></a> a lieu le <strong>12 février</strong> à Nancy (candidatures jusqu'au 04/02).

<a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2019/01/dp_fluxus_08012019_def.pdf">Télécharger le dossier de presse de Fluxus</a><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/actualites/fluxus-lancement/">Fluxus, nouvel incubateur artistique et culturel régional</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => 2019
                    [category#2@term] => Actualités
                    [category#3@term] => art
                    [category#4@term] => Bliiida
                    [category#5@term] => culture
                    [category#6@term] => DRAC
                    [category#7@term] => Fluxus
                    [category#8@term] => Grand Est
                    [category#9@term] => incubateur
                    [category#10@term] => Saint-Ex
                    [category#11@term] => Shadok
                    [category#12@term] => Stand-up Artem
                    [category#13@term] => strasbourg
                    [date_timestamp] => 1548327632
                )

        )

    [channel] => Array
        (
            [title#] => 1
            [title] => Shadok
            [atom] => Array
                (
                    [link#] => 1
                    [link@] => href,rel,type
                    [link@href] => https://www.shadok.strasbourg.eu/feed/
                    [link@rel] => self
                    [link@type] => application/rss+xml
                )

            [link#] => 1
            [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu
            [description#] => 1
            [description] => Fabrique du numérique
            [lastbuilddate#] => 1
            [lastbuilddate] => 
	Mon, 06 Jul 2020 07:29:03 +0000	
            [language#] => 1
            [language] => fr-FR
            [sy] => Array
                (
                    [updateperiod#] => 1
                    [updateperiod] => 
	hourly	
                    [updatefrequency#] => 1
                    [updatefrequency] => 
	1	
                )

            [tagline#] => 1
            [tagline] => Fabrique du numérique
            [subtitle#] => 1
            [subtitle] => Fabrique du numérique
        )

    [textinput] => Array
        (
        )

    [image] => Array
        (
        )

    [feed_type] => RSS
    [feed_version] => 2.0
    [encoding] => UTF-8
    [_source_encoding] => 
    [ERROR] => 
    [WARNING] => 
    [_ATOM_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => content
            [1] => summary
            [2] => title
            [3] => info
            [4] => tagline
            [5] => copyright
            [6] => rights
            [7] => subtitle
        )

    [_XHTML_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => body
            [1] => div
        )

    [_KNOWN_ENCODINGS] => Array
        (
            [0] => UTF-8
            [1] => US-ASCII
            [2] => ISO-8859-1
        )

    [stack] => Array
        (
        )

    [inchannel] => 
    [initem] => 
    [incontent] => Array
        (
        )

    [exclude_top] => 
    [intextinput] => 
    [inimage] => 
    [current_namespace] => 
    [current_category] => 0
    [etag] => "655368bfc4142d122bfb44f9f9a36291"

    [rss_origin] => 5
)