Index Strasbourg curieux Strasbourg à la loupe

Agenda curieux :: Actu des sites Strasbourgeois :: Hébergement strasbourgeois

Strasbourg à la loupe » CUEJ.info

Feeds

11866 items (11396 unread) in 267 feeds

Exposition Exposition (684 unread)
Concert / soirée Concert / soirée (415 unread)
Guide / média Guide / média (5781 unread)
Média_vidéo Média_vidéo (467 unread)
Projection Projection (15 unread)
Politique / social Politique / social (2389 unread)
théâtre théâtre (40 unread)
Artiste Artiste (11 unread)
Inclassables Inclassables (101 unread)
Edition/bd/imprimerie Edition/bd/imprimerie (298 unread)
Vélo transport Vélo transport (371 unread)
Monde Numérique Monde Numérique (109 unread)
Monde Numérique Média Monde Numérique Média
Nature et Agriculture Nature et Agriculture (238 unread)
Vie/assoc Quartiers Vie/assoc Quartiers (477 unread)
 «  Expand/Collapse
MagpieRSS Object
(
    [parser] => Resource id #17
    [current_item] => Array
        (
        )

    [items] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => La Roumanie à toutes vitesses
                    [link#] => 1
                    [link] => http://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses
                    [description#] => 1
                    [description] => <div class="panel-display panel-2col-bricks clearfix" >
  <div class="panel-panel panel-col-top">
    <div class="inside"><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p><strong><span class="cuej-chapo">Les étudiants de Presse écrite et multimédia du Cuej ont sillonné durant un mois la Roumanie, un pays tourné vers l'UE, mais bousculé par le conflit dans l'Ukraine voisine. Reportages, enquêtes, photos... Retrouvez tous les articles dans le sommaire ci-dessous.</span></strong></p>
<p>Trente ans après la fin d’un régime dont elle sortit <a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/communisme-sighet-la-longue-marche-vers-le-travail">traumatisée</a>, la Roumanie cherche encore sa voie dans une course à plusieurs vitesses. Membre de l’UE, cette nation aux racines latines rêve de se hisser au niveau de ses cousins européens, elle qui reste la plus démunie des 27. L’invasion russe de <a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/malgre-lafflux-dukrainiens-les-patrons-roumains">l’Ukraine</a> vient rappeler que ce bouclier de l’<a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/grand-entretien-avec-lotan-la-majorite-des-roumains">OTAN</a>, gouverné par un ex-chef de l’Etat-major, demeure coincé entre deux mondes. </p>
<p>Là où on dresse fièrement le drapeau européen au côté du bleu-jaune-rouge, les gouvernements libéraux tentent tour à tour de moderniser l’économie, jouant la carte de l’innovation via <a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/du-crime-la-securite-le-cyber-roumain-se-reinvente">la cybersécurité</a> et les <a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/ici-ne-sait-pas-quand-remonte-la-derniere-visite">cliniques privées</a>. Ils s’appuient sur une jeunesse qui regarde toujours plus vers l’<a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/immersion-cluj-napoca-il-etait-une-fois-dans-louest">Ouest,</a> se libérant peu à peu du joug de l’Église orthodoxe, <a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/les-jeunes-et-leglise-orthodoxe-apres">à l’autorité contestée</a>.</p>
<p>Mais la volonté étatique de changer - trop vite - essouffle un pays déjà fragile, où <a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/lavenement-de-lagro-industrie-au-detriment-de-la">agriculture vivrière et industrie</a> prédominent toujours. Ce laisser-faire a permis à des géants européens de s'immiscer dans l’économie roumaine, profitant de ses faiblesses : une main d'œuvre à bas coût et une <a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/debat-les-forets-roumaines-sont-elles-en-danger">nature</a> riche, encore inexploitée au cœur des Carpates. Couplé au manque d’<a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/la-roumanie-sortie-de-secours-des-marchandises">infrastructures</a> et de <a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/valea-lunga-la-medecine-de-famille-dans-un-etat">services publics</a>, il laisse aussi sur le bas-côté nombre de ses citoyens, surtout parmi <a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/pata-rat-le-chemin-sinueux-des-jeunes-roms-vers">ses minorités</a>. Un sentiment d’abandon accentué par les 3 millions de cerveaux roumains <a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/pourquoi-les-jeunes-roumains-quittent-leur-pays">qui ont pris la route</a> pour s’établir à l’étranger, sans envisager nécessairement un retour dans le futur. </p>
<p style="text-align: right;"><span class="cuej-signature">Sarah Dupont (rédactrice en chef)</span></p>
<p style="text-align: right;"><span class="cuej-signature">Rafaël Andraud (chef d'édition web)</span></p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <div class="module-summary">
    <h4 class="title">Sommaire News d&#039;Ill : Roumanie à toutes vitesses</h4>
    <!--[if IE]><div class="ie"><![endif]--><ul class="menu jquerymenu"><li  class="first"><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/la-roumanie-en-chiffres">La Roumanie en chiffres</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/immersion-cluj-napoca-il-etait-une-fois-dans-louest">Immersion à Cluj-Napoca : il était une fois dans l&#039;Ouest</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/recits-denfants-ukrainiens-une-guerre-sans-les-mots">Récits d&#039;enfants ukrainiens, une guerre sans les mots en Roumanie</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/malgre-lafflux-dukrainiens-les-patrons-roumains">Malgré l&#039;afflux d’Ukrainiens, les patrons roumains peinent à recruter</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/la-roumanie-sortie-de-secours-des-marchandises">La Roumanie, sortie de secours des marchandises ukrainiennes </a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/grand-entretien-avec-lotan-la-majorite-des-roumains">Grand entretien : « Avec l’Otan, la majorité des Roumains se sent à l’abri »</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/les-jeunes-et-leglise-orthodoxe-apres">Les jeunes et l’Église orthodoxe : après l’effervescence, la défiance</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/communisme-sighet-la-longue-marche-vers-le-travail">Communisme : à Sighet, la longue marche vers le travail de mémoire</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/orban-veut-jouer-domicile-chez-les-hongrois-de">Orban veut jouer à domicile chez les Hongrois de Transylvanie</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/pata-rat-le-chemin-sinueux-des-jeunes-roms-vers">À Pata Rât, le chemin sinueux des jeunes Roms vers l&#039;école</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/dans-la-vallee-de-jiu-le-charbon-nest-plus-lhorizon">Dans la vallée de Jiu, le charbon n’est plus l’horizon</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/villes-minieres-cherchent-transition-dans-la-vallee">Villes minières cherchent transition dans la vallée de Jiu</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/du-crime-la-securite-le-cyber-roumain-se-reinvente">Du crime à la sécurité, le cyber roumain se réinvente</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/apres-ceausescu-la-roumanie-saisi-loccasion-de">« Après Ceaușescu, la Roumanie a saisi l&#039;occasion de l&#039;Internet » </a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/hackerville-un-passe-sulfureux-devenu-legende">« Hackerville »  : un passé sulfureux devenu légende nationale</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/ciumarna-se-vide-resister-face-au-reve-de-ville">Ciumârna se vide, résister face au rêve de ville</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/lavenement-de-lagro-industrie-au-detriment-de-la">L’avènement de l’agro-industrie, au détriment de la paysannerie</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/valea-lunga-la-medecine-de-famille-dans-un-etat">À Valea Lungă, la médecine de famille dans un état critique</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/ici-ne-sait-pas-quand-remonte-la-derniere-visite">« Ici, on ne sait pas à quand remonte la dernière visite chez le toubib »</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/debat-les-forets-roumaines-sont-elles-en-danger">Débat : les forêts roumaines sont-elles en danger ?</a></li><li  class="last"><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/pourquoi-les-jeunes-roumains-quittent-leur-pays">Pourquoi les jeunes Roumains quittent leur pays</a></li></ul><!--[if IE]></div><![endif]-->    <span class="mask-corner-border"></span>
    <span class="mask-corner"></span>
</div>  </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <h4>--------</h4>
<h4><a href="http://cuej.info/podcast/histoires-roumaines">Vous pouvez aussi écouter la série de podcast réalisés : Histoires roumaines</a></h4>
<p> </p>
<h4>--------</h4>
<h4>Comment acheter le magazine <em>Roumanie à toutes vitesses</em> :</h4>
   </div>

  
  </div>
</div>
  </div>
  <div class="center-wrapper">
    <div class="panel-panel panel-col-first">
      <div class="inside"><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image">
<span class="module-image-container"><a href="https://cuej.unistra.fr/presentation/publications/magazines/"><div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_double/public/ndi129-viva48.png?itok=Uofgmso8" width="830" height="1075" alt="" /></div></div></div></a><a href="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/ndi129-viva48.png" class="lightbox">[ Plein écran ]</a></span></span>  </div>

  
  </div>
</div>
    </div>

    <div class="panel-panel panel-col-last">
      <div class="inside"><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p>Saviez-vous que les étudiante·s du Centre universitaire d’enseignement du journalisme (Cuej) de Strasbourg publient chaque année plusieurs magazines ? Encadré·e·s par des professionnel·le·s du monde des médias, elles·ils conçoivent les sujets, partent en reportage et effectuent l’édition des pages. Une fois imprimées, les revues sont vendues dans les kiosques principalement Bas-Rhinois. </p>
<p style="text-align: center;"><strong>Si vous souhaitez recevoir les magazines directement à votre domicile, vous pouvez les commander. <br /><a href="http://cuej.unistra.fr/presentation/publications/magazines/" target="_blank">Plus d'informations sur notre site cuej.unistra.fr</a></strong></p>
   </div>

  
  </div>
</div>
    </div>
  </div>
  <div class="panel-panel panel-col-middle">
    <div class="inside"></div>
  </div>
  <div class="center-wrapper">
    <div class="panel-panel panel-col-first">
      <div class="inside"></div>
    </div>

    <div class="panel-panel panel-col-last">
      <div class="inside"></div>
    </div>
  </div>
  <div class="panel-panel panel-col-bottom">
    <div class="inside"></div>
  </div>
</div>

                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 24 May 2022 17:45:03 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => rafael.andraud
                        )

                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => 25627 at http://www.cuej.info
                    [comments#] => 1
                    [comments] => http://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses#comments
                    [summary#] => 1
                    [summary] => <div class="panel-display panel-2col-bricks clearfix" >
  <div class="panel-panel panel-col-top">
    <div class="inside"><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p><strong><span class="cuej-chapo">Les étudiants de Presse écrite et multimédia du Cuej ont sillonné durant un mois la Roumanie, un pays tourné vers l'UE, mais bousculé par le conflit dans l'Ukraine voisine. Reportages, enquêtes, photos... Retrouvez tous les articles dans le sommaire ci-dessous.</span></strong></p>
<p>Trente ans après la fin d’un régime dont elle sortit <a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/communisme-sighet-la-longue-marche-vers-le-travail">traumatisée</a>, la Roumanie cherche encore sa voie dans une course à plusieurs vitesses. Membre de l’UE, cette nation aux racines latines rêve de se hisser au niveau de ses cousins européens, elle qui reste la plus démunie des 27. L’invasion russe de <a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/malgre-lafflux-dukrainiens-les-patrons-roumains">l’Ukraine</a> vient rappeler que ce bouclier de l’<a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/grand-entretien-avec-lotan-la-majorite-des-roumains">OTAN</a>, gouverné par un ex-chef de l’Etat-major, demeure coincé entre deux mondes. </p>
<p>Là où on dresse fièrement le drapeau européen au côté du bleu-jaune-rouge, les gouvernements libéraux tentent tour à tour de moderniser l’économie, jouant la carte de l’innovation via <a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/du-crime-la-securite-le-cyber-roumain-se-reinvente">la cybersécurité</a> et les <a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/ici-ne-sait-pas-quand-remonte-la-derniere-visite">cliniques privées</a>. Ils s’appuient sur une jeunesse qui regarde toujours plus vers l’<a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/immersion-cluj-napoca-il-etait-une-fois-dans-louest">Ouest,</a> se libérant peu à peu du joug de l’Église orthodoxe, <a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/les-jeunes-et-leglise-orthodoxe-apres">à l’autorité contestée</a>.</p>
<p>Mais la volonté étatique de changer - trop vite - essouffle un pays déjà fragile, où <a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/lavenement-de-lagro-industrie-au-detriment-de-la">agriculture vivrière et industrie</a> prédominent toujours. Ce laisser-faire a permis à des géants européens de s'immiscer dans l’économie roumaine, profitant de ses faiblesses : une main d'œuvre à bas coût et une <a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/debat-les-forets-roumaines-sont-elles-en-danger">nature</a> riche, encore inexploitée au cœur des Carpates. Couplé au manque d’<a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/la-roumanie-sortie-de-secours-des-marchandises">infrastructures</a> et de <a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/valea-lunga-la-medecine-de-famille-dans-un-etat">services publics</a>, il laisse aussi sur le bas-côté nombre de ses citoyens, surtout parmi <a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/pata-rat-le-chemin-sinueux-des-jeunes-roms-vers">ses minorités</a>. Un sentiment d’abandon accentué par les 3 millions de cerveaux roumains <a href="https://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/pourquoi-les-jeunes-roumains-quittent-leur-pays">qui ont pris la route</a> pour s’établir à l’étranger, sans envisager nécessairement un retour dans le futur. </p>
<p style="text-align: right;"><span class="cuej-signature">Sarah Dupont (rédactrice en chef)</span></p>
<p style="text-align: right;"><span class="cuej-signature">Rafaël Andraud (chef d'édition web)</span></p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <div class="module-summary">
    <h4 class="title">Sommaire News d&#039;Ill : Roumanie à toutes vitesses</h4>
    <!--[if IE]><div class="ie"><![endif]--><ul class="menu jquerymenu"><li  class="first"><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/la-roumanie-en-chiffres">La Roumanie en chiffres</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/immersion-cluj-napoca-il-etait-une-fois-dans-louest">Immersion à Cluj-Napoca : il était une fois dans l&#039;Ouest</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/recits-denfants-ukrainiens-une-guerre-sans-les-mots">Récits d&#039;enfants ukrainiens, une guerre sans les mots en Roumanie</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/malgre-lafflux-dukrainiens-les-patrons-roumains">Malgré l&#039;afflux d’Ukrainiens, les patrons roumains peinent à recruter</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/la-roumanie-sortie-de-secours-des-marchandises">La Roumanie, sortie de secours des marchandises ukrainiennes </a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/grand-entretien-avec-lotan-la-majorite-des-roumains">Grand entretien : « Avec l’Otan, la majorité des Roumains se sent à l’abri »</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/les-jeunes-et-leglise-orthodoxe-apres">Les jeunes et l’Église orthodoxe : après l’effervescence, la défiance</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/communisme-sighet-la-longue-marche-vers-le-travail">Communisme : à Sighet, la longue marche vers le travail de mémoire</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/orban-veut-jouer-domicile-chez-les-hongrois-de">Orban veut jouer à domicile chez les Hongrois de Transylvanie</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/pata-rat-le-chemin-sinueux-des-jeunes-roms-vers">À Pata Rât, le chemin sinueux des jeunes Roms vers l&#039;école</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/dans-la-vallee-de-jiu-le-charbon-nest-plus-lhorizon">Dans la vallée de Jiu, le charbon n’est plus l’horizon</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/villes-minieres-cherchent-transition-dans-la-vallee">Villes minières cherchent transition dans la vallée de Jiu</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/du-crime-la-securite-le-cyber-roumain-se-reinvente">Du crime à la sécurité, le cyber roumain se réinvente</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/apres-ceausescu-la-roumanie-saisi-loccasion-de">« Après Ceaușescu, la Roumanie a saisi l&#039;occasion de l&#039;Internet » </a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/hackerville-un-passe-sulfureux-devenu-legende">« Hackerville »  : un passé sulfureux devenu légende nationale</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/ciumarna-se-vide-resister-face-au-reve-de-ville">Ciumârna se vide, résister face au rêve de ville</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/lavenement-de-lagro-industrie-au-detriment-de-la">L’avènement de l’agro-industrie, au détriment de la paysannerie</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/valea-lunga-la-medecine-de-famille-dans-un-etat">À Valea Lungă, la médecine de famille dans un état critique</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/ici-ne-sait-pas-quand-remonte-la-derniere-visite">« Ici, on ne sait pas à quand remonte la dernière visite chez le toubib »</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/debat-les-forets-roumaines-sont-elles-en-danger">Débat : les forêts roumaines sont-elles en danger ?</a></li><li  class="last"><a href="/dossiers-multimedias/la-roumanie-toutes-vitesses/pourquoi-les-jeunes-roumains-quittent-leur-pays">Pourquoi les jeunes Roumains quittent leur pays</a></li></ul><!--[if IE]></div><![endif]-->    <span class="mask-corner-border"></span>
    <span class="mask-corner"></span>
</div>  </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <h4>--------</h4>
<h4><a href="http://cuej.info/podcast/histoires-roumaines">Vous pouvez aussi écouter la série de podcast réalisés : Histoires roumaines</a></h4>
<p> </p>
<h4>--------</h4>
<h4>Comment acheter le magazine <em>Roumanie à toutes vitesses</em> :</h4>
   </div>

  
  </div>
</div>
  </div>
  <div class="center-wrapper">
    <div class="panel-panel panel-col-first">
      <div class="inside"><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image">
<span class="module-image-container"><a href="https://cuej.unistra.fr/presentation/publications/magazines/"><div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_double/public/ndi129-viva48.png?itok=Uofgmso8" width="830" height="1075" alt="" /></div></div></div></a><a href="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/ndi129-viva48.png" class="lightbox">[ Plein écran ]</a></span></span>  </div>

  
  </div>
</div>
    </div>

    <div class="panel-panel panel-col-last">
      <div class="inside"><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p>Saviez-vous que les étudiante·s du Centre universitaire d’enseignement du journalisme (Cuej) de Strasbourg publient chaque année plusieurs magazines ? Encadré·e·s par des professionnel·le·s du monde des médias, elles·ils conçoivent les sujets, partent en reportage et effectuent l’édition des pages. Une fois imprimées, les revues sont vendues dans les kiosques principalement Bas-Rhinois. </p>
<p style="text-align: center;"><strong>Si vous souhaitez recevoir les magazines directement à votre domicile, vous pouvez les commander. <br /><a href="http://cuej.unistra.fr/presentation/publications/magazines/" target="_blank">Plus d'informations sur notre site cuej.unistra.fr</a></strong></p>
   </div>

  
  </div>
</div>
    </div>
  </div>
  <div class="panel-panel panel-col-middle">
    <div class="inside"></div>
  </div>
  <div class="center-wrapper">
    <div class="panel-panel panel-col-first">
      <div class="inside"></div>
    </div>

    <div class="panel-panel panel-col-last">
      <div class="inside"></div>
    </div>
  </div>
  <div class="panel-panel panel-col-bottom">
    <div class="inside"></div>
  </div>
</div>

                    [content] => 
                    [date_timestamp] => 1653414303
                )

            [1] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => L'intelligence artificielle, une nouvelle ambition pour l'Europe
                    [link#] => 1
                    [link] => http://www.cuej.info/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/lintelligence-artificielle-une-nouvelle-ambition-pour
                    [description#] => 1
                    [description] => <div class="panel-display panel-2col-bricks clearfix" >
  <div class="panel-panel panel-col-top">
    <div class="inside"></div>
  </div>
  <div class="center-wrapper">
    <div class="panel-panel panel-col-first">
      <div class="inside"><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p style="text-align: justify;"><span class="cuej-chapo"><b id="docs-internal-guid-725e37cd-7fff-d112-6816-51fbfd303c20">Le Parlement européen a adopté ce mardi 3 mai une feuille de route sur l’intelligence artificielle. Elle servira de base pour les législations à venir. Toutefois des interrogations persistent sur la protection des droits humains. </b></span></p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p style="text-align: justify;"><em>« L’intelligence artificielle doit être développée dans le respect des droits fondamentaux »</em>, a déclaré Axel Voss, eurodéputé allemand du Parti populaire européen (<em>EPP, </em>droite) et auteur du rapport d’initiative sur l’intelligence artificielle (IA). Avec ce texte, les eurodéputés souhaitent développer l’IA et rattraper le retard de l’Union européenne sur les États-Unis et la Chine en matière d’innovation et d’investissement. Ils fournissent des recommandations pour légiférer sur le sujet à l’horizon 2030. Une nécessité pour éviter <em>« qu’un scénario à la chinoise se produise sur le sol européen »</em> prévient Axel Voss. Il estime que l’IA y est développée de <em>« façon contraire aux droits humains »</em>, notamment dans l’usage de la reconnaissance faciale pour lutter contre le Covid-19. Dans ce cadre, les résultats de la commission spéciale sur l’intelligence artificielle à l’ère du numérique (AIDA) visent l’économie, la santé, la géopolitique et la défense.</p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr" style="text-align: justify;"><span class="cuej-intertitre"><span style="font-size:13pt;font-family:Arial;color:#000000;background-color:transparent;font-weight:700;font-style:normal;font-variant:normal;text-decoration:none;vertical-align:baseline;white-space:pre;white-space:pre-wrap;">Une UE plus compétitive</span></span></p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Les parlementaires ont l’ambition d’inciter 75% des entreprises européennes à utiliser l’IA d’ici 2030. La lutte contre le Covid-19 ayant accentué le déploiement de cette technologie, les députés mettent l’accent sur la santé. Ils proposent d’intégrer l’IA dans les données médicales, d’offrir une formation dédiée aux professionnels, d’accélérer la recherche scientifique et faciliter l’accès aux soins. Ce qui devrait permettre à l’UE de rester compétitive au niveau mondial. Un point sur lequel BusinessEurope, le lobby qui représente le patronat européen, insiste.</p>
<p style="text-align: justify;">Il y a nécessité, selon eux, de légiférer sur l’IA sans trop de contraintes sur les entreprises sous peine de décourager les investissements. Des préoccupations qui semblent avoir été entendues par la commission AIDA pour permettre, entre autres, aux PME de réussir dans le numérique. Mais ces ambitions dans l’intelligence artificielle posent des problèmes éthiques et moraux. Des ONG et groupes politiques s’inquiètent du respect de la vie privée et de la protection des données face au déploiement de l’IA.<br /></p><p dir="ltr" style="text-align: justify;"><span class="cuej-intertitre"><span style="font-size:13pt;font-family:Arial;color:#000000;background-color:transparent;font-weight:700;font-style:normal;font-variant:normal;text-decoration:none;vertical-align:baseline;white-space:pre;white-space:pre-wrap;">Des risques éthiques</span></span></p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;"> L’IA peut aider l’humanité, mais « dans les mains d’entreprises, ce <meta charset="UTF-8" /><em>bénéfice est limité et des dangers perdurent dans la </em></p>
   </div>

  
  </div>
</div>
    </div>

    <div class="panel-panel panel-col-last">
      <div class="inside"><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image node-teaser">
<div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_simple/public/279663482_682038402907625_8852585155885871160_n_2-2_1.jpg?itok=hS0TIbxU" width="400" height="300" alt="" /></div></div></div><div class="field field-name-body field-type-text-with-summary field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even" property="content:encoded"> <p style="text-align: justify;"><span class="cuej-legende">Mardi 3 mai 2022, le rapport sur l'intelligence artificielle a été adopté à une large majorité : 495 voix pour, 34 voix contre et 102 absentions. © Anthony Jilli</span></p>
 </div></div></div></span>  </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p style="text-align: justify;"><em>protection de la vie privée »</em>, précise Clare Daly, députée irlandaise d'extrême gauche (<em>The Left,</em> extrême-gauche). Une position partagée par Noémie Levain, juriste à la Quadrature du net, une association qui promeut et défend les libertés fondamentales dans l’environnement numérique : <em>« Malgré ce qui est avancé, le rapport place l’IA comme un enjeu économique et industriel mais oublie que la reconnaissance faciale et la biométrie peuvent être liberticides et contraires aux droits fondamentaux. »</em></p>
<p style="text-align: justify;">Noémie Levain considère que cette technologie est <em>« une nouvelle étape dans la surveillance des citoyens »</em>, domaine pour lequel elle estime que ce texte va à l’encontre du règlement général sur la protection des données (RGPD). Une législation instaurée en 2016 qui protège les Européens des dangers du numérique.</p>
<p style="text-align: justify;">Certaines de ces préoccupations sont prises en compte. Une amélioration de la loi sur la protection des données de 2014 est suggérée. Des campagnes de sensibilisation sont aussi recommandées pour informer les citoyens des risques liés à l’IA. Mais ces mesures n’ont pas suffi à convaincre l'extrême gauche, qui a voté contre le texte. Pour l’heure, cette feuille de route, résultat de 18 mois de travail, aspire à servir de base aux futures législations sur l’intelligence artificielle dans l’UE.</p>
<p style="text-align: right;"><span class="cuej-signature">Anthony Jilli et Joffray Vasseur</span></p>
   </div>

  
  </div>
</div>
    </div>
  </div>
  <div class="panel-panel panel-col-middle">
    <div class="inside"><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <div class="module-summary">
    <h4 class="title">Sommaire de la session de mai 2022</h4>
    <!--[if IE]><div class="ie"><![endif]--><ul class="menu jquerymenu"><li  class="first"><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/elections-europeennes-vers-une-revolution-du-systeme">Elections européennes : vers une révolution du système électoral</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/un-premier-pas-vers-une-revision-des-traites">Un premier pas vers une révision des traités</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/les-europeens-subissent-de-plein-fouet-les-sanctions">Les Européens subissent de plein fouet les sanctions contre la Russie</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/lue-cherche-de-nouveaux-plans-pour-son-independance">L&#039;UE cherche de nouveaux plans pour son indépendance énergétique</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/ivg-le-parlement-europeen-appelle-proteger-les">IVG : le Parlement européen appelle à protéger les Ukrainiennes victimes de viols </a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/etat-de-droit-la-pologne-et-la-hongrie-nouveau">État de droit : la Pologne et la Hongrie à nouveau pointées du doigt</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/liberte-de-la-presse-etat-degrade-reponses-europeennes">Liberté de la presse : état dégradé, réponses européennes</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/lintelligence-artificielle-une-nouvelle-ambition-pour">L&#039;intelligence artificielle, une nouvelle ambition pour l&#039;Europe</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-lundi-en-bref-minorites-religieuses-et">L&#039;actu du lundi en bref : minorités religieuses et entreprenariat féminin</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-mardi-en-bref-agriculture-bio-cyberattaques">L&#039;actu du mardi en bref : agriculture bio, cyberattaques et océans</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-mercredi-en-bref-pegasus-frontex-et-europol">L&#039;actu du mercredi en bref : Pégasus, Frontex et Europol</a></li><li  class="last"><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-jeudi-en-bref-droits-humains-afrique-et">L&#039;actu du jeudi en bref : droits humains, Afrique et guerre en Ukraine</a></li></ul><!--[if IE]></div><![endif]-->    <span class="mask-corner-border"></span>
    <span class="mask-corner"></span>
</div>  </div>

  
  </div>
</div>
  </div>
  <div class="center-wrapper">
    <div class="panel-panel panel-col-first">
      <div class="inside"></div>
    </div>

    <div class="panel-panel panel-col-last">
      <div class="inside"></div>
    </div>
  </div>
  <div class="panel-panel panel-col-bottom">
    <div class="inside"></div>
  </div>
</div>

                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Thu, 05 May 2022 16:04:11 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => a.jilli
                        )

                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => 25380 at http://www.cuej.info
                    [comments#] => 1
                    [comments] => http://www.cuej.info/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/lintelligence-artificielle-une-nouvelle-ambition-pour#comments
                    [summary#] => 1
                    [summary] => <div class="panel-display panel-2col-bricks clearfix" >
  <div class="panel-panel panel-col-top">
    <div class="inside"></div>
  </div>
  <div class="center-wrapper">
    <div class="panel-panel panel-col-first">
      <div class="inside"><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p style="text-align: justify;"><span class="cuej-chapo"><b id="docs-internal-guid-725e37cd-7fff-d112-6816-51fbfd303c20">Le Parlement européen a adopté ce mardi 3 mai une feuille de route sur l’intelligence artificielle. Elle servira de base pour les législations à venir. Toutefois des interrogations persistent sur la protection des droits humains. </b></span></p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p style="text-align: justify;"><em>« L’intelligence artificielle doit être développée dans le respect des droits fondamentaux »</em>, a déclaré Axel Voss, eurodéputé allemand du Parti populaire européen (<em>EPP, </em>droite) et auteur du rapport d’initiative sur l’intelligence artificielle (IA). Avec ce texte, les eurodéputés souhaitent développer l’IA et rattraper le retard de l’Union européenne sur les États-Unis et la Chine en matière d’innovation et d’investissement. Ils fournissent des recommandations pour légiférer sur le sujet à l’horizon 2030. Une nécessité pour éviter <em>« qu’un scénario à la chinoise se produise sur le sol européen »</em> prévient Axel Voss. Il estime que l’IA y est développée de <em>« façon contraire aux droits humains »</em>, notamment dans l’usage de la reconnaissance faciale pour lutter contre le Covid-19. Dans ce cadre, les résultats de la commission spéciale sur l’intelligence artificielle à l’ère du numérique (AIDA) visent l’économie, la santé, la géopolitique et la défense.</p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr" style="text-align: justify;"><span class="cuej-intertitre"><span style="font-size:13pt;font-family:Arial;color:#000000;background-color:transparent;font-weight:700;font-style:normal;font-variant:normal;text-decoration:none;vertical-align:baseline;white-space:pre;white-space:pre-wrap;">Une UE plus compétitive</span></span></p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Les parlementaires ont l’ambition d’inciter 75% des entreprises européennes à utiliser l’IA d’ici 2030. La lutte contre le Covid-19 ayant accentué le déploiement de cette technologie, les députés mettent l’accent sur la santé. Ils proposent d’intégrer l’IA dans les données médicales, d’offrir une formation dédiée aux professionnels, d’accélérer la recherche scientifique et faciliter l’accès aux soins. Ce qui devrait permettre à l’UE de rester compétitive au niveau mondial. Un point sur lequel BusinessEurope, le lobby qui représente le patronat européen, insiste.</p>
<p style="text-align: justify;">Il y a nécessité, selon eux, de légiférer sur l’IA sans trop de contraintes sur les entreprises sous peine de décourager les investissements. Des préoccupations qui semblent avoir été entendues par la commission AIDA pour permettre, entre autres, aux PME de réussir dans le numérique. Mais ces ambitions dans l’intelligence artificielle posent des problèmes éthiques et moraux. Des ONG et groupes politiques s’inquiètent du respect de la vie privée et de la protection des données face au déploiement de l’IA.<br /></p><p dir="ltr" style="text-align: justify;"><span class="cuej-intertitre"><span style="font-size:13pt;font-family:Arial;color:#000000;background-color:transparent;font-weight:700;font-style:normal;font-variant:normal;text-decoration:none;vertical-align:baseline;white-space:pre;white-space:pre-wrap;">Des risques éthiques</span></span></p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;"> L’IA peut aider l’humanité, mais « dans les mains d’entreprises, ce <meta charset="UTF-8" /><em>bénéfice est limité et des dangers perdurent dans la </em></p>
   </div>

  
  </div>
</div>
    </div>

    <div class="panel-panel panel-col-last">
      <div class="inside"><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image node-teaser">
<div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_simple/public/279663482_682038402907625_8852585155885871160_n_2-2_1.jpg?itok=hS0TIbxU" width="400" height="300" alt="" /></div></div></div><div class="field field-name-body field-type-text-with-summary field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even" property="content:encoded"> <p style="text-align: justify;"><span class="cuej-legende">Mardi 3 mai 2022, le rapport sur l'intelligence artificielle a été adopté à une large majorité : 495 voix pour, 34 voix contre et 102 absentions. © Anthony Jilli</span></p>
 </div></div></div></span>  </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p style="text-align: justify;"><em>protection de la vie privée »</em>, précise Clare Daly, députée irlandaise d'extrême gauche (<em>The Left,</em> extrême-gauche). Une position partagée par Noémie Levain, juriste à la Quadrature du net, une association qui promeut et défend les libertés fondamentales dans l’environnement numérique : <em>« Malgré ce qui est avancé, le rapport place l’IA comme un enjeu économique et industriel mais oublie que la reconnaissance faciale et la biométrie peuvent être liberticides et contraires aux droits fondamentaux. »</em></p>
<p style="text-align: justify;">Noémie Levain considère que cette technologie est <em>« une nouvelle étape dans la surveillance des citoyens »</em>, domaine pour lequel elle estime que ce texte va à l’encontre du règlement général sur la protection des données (RGPD). Une législation instaurée en 2016 qui protège les Européens des dangers du numérique.</p>
<p style="text-align: justify;">Certaines de ces préoccupations sont prises en compte. Une amélioration de la loi sur la protection des données de 2014 est suggérée. Des campagnes de sensibilisation sont aussi recommandées pour informer les citoyens des risques liés à l’IA. Mais ces mesures n’ont pas suffi à convaincre l'extrême gauche, qui a voté contre le texte. Pour l’heure, cette feuille de route, résultat de 18 mois de travail, aspire à servir de base aux futures législations sur l’intelligence artificielle dans l’UE.</p>
<p style="text-align: right;"><span class="cuej-signature">Anthony Jilli et Joffray Vasseur</span></p>
   </div>

  
  </div>
</div>
    </div>
  </div>
  <div class="panel-panel panel-col-middle">
    <div class="inside"><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <div class="module-summary">
    <h4 class="title">Sommaire de la session de mai 2022</h4>
    <!--[if IE]><div class="ie"><![endif]--><ul class="menu jquerymenu"><li  class="first"><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/elections-europeennes-vers-une-revolution-du-systeme">Elections européennes : vers une révolution du système électoral</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/un-premier-pas-vers-une-revision-des-traites">Un premier pas vers une révision des traités</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/les-europeens-subissent-de-plein-fouet-les-sanctions">Les Européens subissent de plein fouet les sanctions contre la Russie</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/lue-cherche-de-nouveaux-plans-pour-son-independance">L&#039;UE cherche de nouveaux plans pour son indépendance énergétique</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/ivg-le-parlement-europeen-appelle-proteger-les">IVG : le Parlement européen appelle à protéger les Ukrainiennes victimes de viols </a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/etat-de-droit-la-pologne-et-la-hongrie-nouveau">État de droit : la Pologne et la Hongrie à nouveau pointées du doigt</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/liberte-de-la-presse-etat-degrade-reponses-europeennes">Liberté de la presse : état dégradé, réponses européennes</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/lintelligence-artificielle-une-nouvelle-ambition-pour">L&#039;intelligence artificielle, une nouvelle ambition pour l&#039;Europe</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-lundi-en-bref-minorites-religieuses-et">L&#039;actu du lundi en bref : minorités religieuses et entreprenariat féminin</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-mardi-en-bref-agriculture-bio-cyberattaques">L&#039;actu du mardi en bref : agriculture bio, cyberattaques et océans</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-mercredi-en-bref-pegasus-frontex-et-europol">L&#039;actu du mercredi en bref : Pégasus, Frontex et Europol</a></li><li  class="last"><a href="/europe/la-session-de-mai-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-jeudi-en-bref-droits-humains-afrique-et">L&#039;actu du jeudi en bref : droits humains, Afrique et guerre en Ukraine</a></li></ul><!--[if IE]></div><![endif]-->    <span class="mask-corner-border"></span>
    <span class="mask-corner"></span>
</div>  </div>

  
  </div>
</div>
  </div>
  <div class="center-wrapper">
    <div class="panel-panel panel-col-first">
      <div class="inside"></div>
    </div>

    <div class="panel-panel panel-col-last">
      <div class="inside"></div>
    </div>
  </div>
  <div class="panel-panel panel-col-bottom">
    <div class="inside"></div>
  </div>
</div>

                    [content] => 
                    [date_timestamp] => 1651766651
                )

            [2] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Lithium : le mirage vert du "nouvel or blanc"
                    [link#] => 1
                    [link] => http://www.cuej.info/dossiers-multimedias/lithium-le-mirage-vert-du-nouvel-or-blanc
                    [description#] => 1
                    [description] => <!-- -*- mode: html-helper; before-save-hook: nil -*- -->

<div class="panel-display panel-three-four-adaptive clear-block" >
 <!-- 3x3 grid -->
   
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr"><span class="cuej-chapo">Pendant un mois, l’équipe de Cuej.info a enquêté sur le lithium. L’approvisionnement et l’exploitation sur le sol européen de ce minerai indispensable aux batteries électriques sont présentés par l’Union européenne comme essentiels à la transition énergétique. Nous avons confronté les faits aux discours… et avons éclairé la part d’ombre du “nouvel or blanc”.</span></p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr"><em>“Si l'on veut rentrer dans une société dans laquelle on émettra moins de gaz à effet de serre, il faut assumer les conséquences : nous avons besoin de matériaux comme le lithium”</em>, insistait Barbara Pompili, ministre française de la Transition écologique, dans une vidéo publiée en février dernier par <a href="https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/exclusif-barbara-pompili-la-france-doit-extraire-du-lithium-sur-son-territoire-1387899">Les Echos</a>. Au nom du climat, l’UE veut prendre un virage radical : passer de 70 % de lithium importé en 2018 à 80 % de lithium produit sur son territoire d’ici 2025. Un virage pour permettre au Vieux Continent d’entrer dans la course face à ses concurrents sur le marché mondial des batteries, la Chine notamment. Car la demande européenne en batteries explose et entraîne avec elle la demande en lithium, indispensable à leur production. <a href="https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/en/SPEECH_20_1776?fbclid=IwAR3_ku4MgPyxYGBXqcmK6By1g02hn7yjgmZdsbpqKmDnfBBKC8QMKB2nd-Q">Thierry Breton</a>, commissaire européen au Marché intérieur, se veut rassurant : <em>“Nous avons des ressources en lithium considérables en Europe. Nous nous positionnons pour être quasiment autosuffisants en lithium pour nos batteries d'ici 2025.”</em> </p>
<p dir="ltr">Mais ce que Thierry Breton ne dit pas, c'est que pour atteindre cet objectif, il va falloir ouvrir des mines. Et pas qu’un peu : au moins 33 ! Pour la première fois, Cuej.info a répertorié tous les projets de mines en cours en Europe et établi une cartographie inédite.</p>
<iframe aria-label="Map" frameborder="0" height="757" id="datawrapper-chart-3v7AR" scrolling="no" src="https://datawrapper.dwcdn.net/3v7AR/1/" style="width: 0; min-width: 100% !important; border: none;" title="Carte des projets d'extraction de lithium dans l'Union européenne"></iframe><script type="text/javascript">
<!--//--><![CDATA[// ><!--
!function(){"use strict";window.addEventListener("message",(function(e){if(void 0!==e.data["datawrapper-height"]){var t=document.querySelectorAll("iframe");for(var a in e.data["datawrapper-height"])for(var r=0;r<t.length;r++){if(t[r].contentWindow===e.source)t[r].style.height=e.data["datawrapper-height"][a]+"px"}}}))}();

//--><!]]>
</script><p> </p>
<p dir="ltr">En plus de ces 33 projets miniers, l'Europe compte sur l'installation de gigafactories, des usines géantes destinées à produire en masse des batteries lithium-ion. Elle a donc mis sur la table un investissement colossal de <a href="https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/QANDA_22_1257">127 milliards d’euros</a>. En tout, cinq usines de batteries ont déjà entamé leur production. Et pas moins de 111 grands projets industriels liés aux batteries sont en cours d'élaboration dans l’UE, comptant 20 méga-usines d'éléments de batterie réparties sur tout le continent, dont trois en France.</p>
<p dir="ltr"><span class="cuej-intertitre">La seule option, c’est le lithium ?</span></p>
<p dir="ltr">Sécuriser l'approvisionnement en lithium européen pour répondre à la demande de batteries serait la seule option. Sinon pas de véhicules électriques, et donc pas de transition énergétique. Cette idée s’est ancrée progressivement dans la communication des institutions européennes depuis une dizaine d'années. Grâce notamment à un lobbying forcené de la part des compagnies minières, des producteurs de batteries et des industriels de l’automobile, qui vendent la voiture électrique comme la solution miracle aux problèmes de pollution et de climat. Ce lobbying s’exerce <a href="https://friendsoftheearth.eu/wp-content/uploads/2021/05/The-EUs-Industrial-Alliances.pdf">sous la bénédiction de la Commission européenne</a>, notamment grâce aux deux alliances qu’elle a fondées : l’Alliance européenne des batteries et l’Alliance européenne des matières premières. La première est soutenue par l’un des vice-présidents de la Commission, Maroš Šefčovič ; la seconde par Thierry Breton. Elles regroupent à elles deux près de 1 200 membres issus de l’industrie et de l’innovation… pour moins d’une dizaine d’ONG.</p>
<p dir="ltr">Aujourd’hui, l’Europe est devenue le chantre du véhicule électrique individuel et de ses batteries au lithium. Sans suffisamment interroger, peut-être, le coût environnemental de cette inclination… ni sa réelle faisabilité. </p>
<p dir="ltr">Cuej.info a enquêté pendant plus d’un mois sur les dessous de cette communication optimiste. Nous avons épluché des centaines de documents sur le sujet et interrogé de nombreux spécialistes. Notre travail expose toutes les inquiétudes et les risques autour du pari européen sur le lithium.</p>
<p dir="ltr">Objectifs irréalisables, impacts environnementaux des mines, consommation d’eau, capacités de raffinage et de recyclage trop faibles… L’horizon de l’indépendance européenne en lithium pour répondre à la demande en batteries semble beaucoup plus lointain qu’annoncé et se confronte à plusieurs défis de taille.  </p>
<p dir="ltr"> </p>
<p><span class="cuej-signature"><strong>Etudiant.e.s </strong>: </span>Rafaël Andraud, Emma Barraux, Emilio Cruzalegui, Elia Ducoulombier, Sarah Dupont, Achraf El Barhrassi, Yasmine Guénard-Monin, Hadrien Hubert, Leïna Magne, Alina Metz, Lorela Prifti, Laura Remoué, Félicien Rondel, Nils Sabin.</p>
<p><span class="cuej-signature"><strong>Rédacteur.ice.s en chef :</strong> </span>Emma Barraux et Emilio Cruzalegui.</p>
<p><span class="cuej-signature"><strong>Encadrant.e.s de Disclose :</strong> </span>Mathias Destal, Marianne Kerfriden, Geoffrey Livolsi.</p>
   </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
     
    
    
    
  <!-- 33/33/33% - 3 columns -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-col-thirty-three">
      <div class="inside">
        <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <h4>Le pari déjà perdu de l'indépendance ?</h4>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr" id="docs-internal-guid-1e86bdc3-7fff-b1a6-e14f-a461f7f74f63"><strong>L’Union européenne cherche à relocaliser l’extraction de lithium et la production de batteries. Dans les faits, elle restera largement dépendante de ses importations. </strong></p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image">
<span class="module-image-container"><a href="http://cuej.info/dossiers-multimedias/lithium-le-mirage-vert-du-nouvel-or-blanc/le-pari-deja-perdu-de-lindependance"><div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_double/public/brussels-4056171_1920.jpg?itok=IYADjWSX" width="830" height="553" alt="" /></div></div></div></a></span></span>  </div>

  
  </div>
      </div>
    </div>

    <div class="panel-panel unit panel-col-thirty-three">
      <div class="inside">
        <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <h4>Lithium vert : un projet miné</h4>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr" id="docs-internal-guid-7e13c9ce-7fff-7ed0-00c9-9c828de2a3ab"><strong>Mines et gigafactories s’apprêtent à ouvrir sur le territoire européen. Déforestation, stress hydrique, pollution… Le coût environnemental d’un lithium local reste élevé. </strong></p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image">
<span class="module-image-container"><a href="http://cuej.info/dossiers-multimedias/lithium-le-mirage-vert-du-nouvel-or-blanc/lithium-vert-un-projet-mine"><div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_double/public/beauvoir_echassieres_2.jpg?itok=hXDg3E4H" width="830" height="515" alt="" /></div></div></div></a></span></span>  </div>

  
  </div>
      </div>
    </div>

    <div class="panel-panel unit panel-col-thirty-three lastUnit">
      <div class="inside">
        <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <h4>Recyclage des batteries : l'UE a du plomb dans l'aile</h4>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr" id="docs-internal-guid-b64c7c93-7fff-47ba-da8c-8c37f38a4433"><strong>Avec le boom des voitures électriques, des centaines de milliers de batteries arriveront en fin de vie d’ici quelques années. L’Europe semble à peine prendre conscience de ce problème.</strong></p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image">
<span class="module-image-container"><a href="https://cuej.info/dossiers-multimedias/lithium-le-mirage-vert-du-nouvel-or-blanc/recyclage-des-batteries-lue-du-plomb"><div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_double/public/277029282_572283023741019_8090036385464782877_n.jpg?itok=odYdUVuD" width="830" height="452" alt="" /></div></div></div></a></span></span>  </div>

  
  </div>
      </div>
    </div>
  </div>
     
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <div class="module-summary">
    <h4 class="title">Sommaire Lithium</h4>
    <!--[if IE]><div class="ie"><![endif]--><ul class="menu jquerymenu"><li  class="first"><a href="/dossiers-multimedias/lithium-le-mirage-vert-du-nouvel-or-blanc/le-pari-deja-perdu-de-lindependance">Le pari déjà perdu de l&#039;indépendance ?</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/lithium-le-mirage-vert-du-nouvel-or-blanc/lithium-vert-un-projet-mine">Lithium vert : un projet miné</a></li><li  class="last"><a href="/dossiers-multimedias/lithium-le-mirage-vert-du-nouvel-or-blanc/recyclage-des-batteries-lue-du-plomb">Recyclage des batteries : l&#039;UE a du plomb dans l&#039;aile</a></li></ul><!--[if IE]></div><![endif]-->    <span class="mask-corner-border"></span>
    <span class="mask-corner"></span>
</div>  </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
     
 <!-- 4x4 grid -->
 </div>

                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 25 Mar 2022 08:35:52 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => emilio.cruzalegui
                        )

                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => 25329 at http://www.cuej.info
                    [comments#] => 1
                    [comments] => http://www.cuej.info/dossiers-multimedias/lithium-le-mirage-vert-du-nouvel-or-blanc#comments
                    [summary#] => 1
                    [summary] => <!-- -*- mode: html-helper; before-save-hook: nil -*- -->

<div class="panel-display panel-three-four-adaptive clear-block" >
 <!-- 3x3 grid -->
   
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr"><span class="cuej-chapo">Pendant un mois, l’équipe de Cuej.info a enquêté sur le lithium. L’approvisionnement et l’exploitation sur le sol européen de ce minerai indispensable aux batteries électriques sont présentés par l’Union européenne comme essentiels à la transition énergétique. Nous avons confronté les faits aux discours… et avons éclairé la part d’ombre du “nouvel or blanc”.</span></p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr"><em>“Si l'on veut rentrer dans une société dans laquelle on émettra moins de gaz à effet de serre, il faut assumer les conséquences : nous avons besoin de matériaux comme le lithium”</em>, insistait Barbara Pompili, ministre française de la Transition écologique, dans une vidéo publiée en février dernier par <a href="https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/exclusif-barbara-pompili-la-france-doit-extraire-du-lithium-sur-son-territoire-1387899">Les Echos</a>. Au nom du climat, l’UE veut prendre un virage radical : passer de 70 % de lithium importé en 2018 à 80 % de lithium produit sur son territoire d’ici 2025. Un virage pour permettre au Vieux Continent d’entrer dans la course face à ses concurrents sur le marché mondial des batteries, la Chine notamment. Car la demande européenne en batteries explose et entraîne avec elle la demande en lithium, indispensable à leur production. <a href="https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/en/SPEECH_20_1776?fbclid=IwAR3_ku4MgPyxYGBXqcmK6By1g02hn7yjgmZdsbpqKmDnfBBKC8QMKB2nd-Q">Thierry Breton</a>, commissaire européen au Marché intérieur, se veut rassurant : <em>“Nous avons des ressources en lithium considérables en Europe. Nous nous positionnons pour être quasiment autosuffisants en lithium pour nos batteries d'ici 2025.”</em> </p>
<p dir="ltr">Mais ce que Thierry Breton ne dit pas, c'est que pour atteindre cet objectif, il va falloir ouvrir des mines. Et pas qu’un peu : au moins 33 ! Pour la première fois, Cuej.info a répertorié tous les projets de mines en cours en Europe et établi une cartographie inédite.</p>
<iframe aria-label="Map" frameborder="0" height="757" id="datawrapper-chart-3v7AR" scrolling="no" src="https://datawrapper.dwcdn.net/3v7AR/1/" style="width: 0; min-width: 100% !important; border: none;" title="Carte des projets d'extraction de lithium dans l'Union européenne"></iframe><script type="text/javascript">
<!--//--><![CDATA[// ><!--
!function(){"use strict";window.addEventListener("message",(function(e){if(void 0!==e.data["datawrapper-height"]){var t=document.querySelectorAll("iframe");for(var a in e.data["datawrapper-height"])for(var r=0;r<t.length;r++){if(t[r].contentWindow===e.source)t[r].style.height=e.data["datawrapper-height"][a]+"px"}}}))}();

//--><!]]>
</script><p> </p>
<p dir="ltr">En plus de ces 33 projets miniers, l'Europe compte sur l'installation de gigafactories, des usines géantes destinées à produire en masse des batteries lithium-ion. Elle a donc mis sur la table un investissement colossal de <a href="https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/QANDA_22_1257">127 milliards d’euros</a>. En tout, cinq usines de batteries ont déjà entamé leur production. Et pas moins de 111 grands projets industriels liés aux batteries sont en cours d'élaboration dans l’UE, comptant 20 méga-usines d'éléments de batterie réparties sur tout le continent, dont trois en France.</p>
<p dir="ltr"><span class="cuej-intertitre">La seule option, c’est le lithium ?</span></p>
<p dir="ltr">Sécuriser l'approvisionnement en lithium européen pour répondre à la demande de batteries serait la seule option. Sinon pas de véhicules électriques, et donc pas de transition énergétique. Cette idée s’est ancrée progressivement dans la communication des institutions européennes depuis une dizaine d'années. Grâce notamment à un lobbying forcené de la part des compagnies minières, des producteurs de batteries et des industriels de l’automobile, qui vendent la voiture électrique comme la solution miracle aux problèmes de pollution et de climat. Ce lobbying s’exerce <a href="https://friendsoftheearth.eu/wp-content/uploads/2021/05/The-EUs-Industrial-Alliances.pdf">sous la bénédiction de la Commission européenne</a>, notamment grâce aux deux alliances qu’elle a fondées : l’Alliance européenne des batteries et l’Alliance européenne des matières premières. La première est soutenue par l’un des vice-présidents de la Commission, Maroš Šefčovič ; la seconde par Thierry Breton. Elles regroupent à elles deux près de 1 200 membres issus de l’industrie et de l’innovation… pour moins d’une dizaine d’ONG.</p>
<p dir="ltr">Aujourd’hui, l’Europe est devenue le chantre du véhicule électrique individuel et de ses batteries au lithium. Sans suffisamment interroger, peut-être, le coût environnemental de cette inclination… ni sa réelle faisabilité. </p>
<p dir="ltr">Cuej.info a enquêté pendant plus d’un mois sur les dessous de cette communication optimiste. Nous avons épluché des centaines de documents sur le sujet et interrogé de nombreux spécialistes. Notre travail expose toutes les inquiétudes et les risques autour du pari européen sur le lithium.</p>
<p dir="ltr">Objectifs irréalisables, impacts environnementaux des mines, consommation d’eau, capacités de raffinage et de recyclage trop faibles… L’horizon de l’indépendance européenne en lithium pour répondre à la demande en batteries semble beaucoup plus lointain qu’annoncé et se confronte à plusieurs défis de taille.  </p>
<p dir="ltr"> </p>
<p><span class="cuej-signature"><strong>Etudiant.e.s </strong>: </span>Rafaël Andraud, Emma Barraux, Emilio Cruzalegui, Elia Ducoulombier, Sarah Dupont, Achraf El Barhrassi, Yasmine Guénard-Monin, Hadrien Hubert, Leïna Magne, Alina Metz, Lorela Prifti, Laura Remoué, Félicien Rondel, Nils Sabin.</p>
<p><span class="cuej-signature"><strong>Rédacteur.ice.s en chef :</strong> </span>Emma Barraux et Emilio Cruzalegui.</p>
<p><span class="cuej-signature"><strong>Encadrant.e.s de Disclose :</strong> </span>Mathias Destal, Marianne Kerfriden, Geoffrey Livolsi.</p>
   </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
     
    
    
    
  <!-- 33/33/33% - 3 columns -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-col-thirty-three">
      <div class="inside">
        <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <h4>Le pari déjà perdu de l'indépendance ?</h4>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr" id="docs-internal-guid-1e86bdc3-7fff-b1a6-e14f-a461f7f74f63"><strong>L’Union européenne cherche à relocaliser l’extraction de lithium et la production de batteries. Dans les faits, elle restera largement dépendante de ses importations. </strong></p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image">
<span class="module-image-container"><a href="http://cuej.info/dossiers-multimedias/lithium-le-mirage-vert-du-nouvel-or-blanc/le-pari-deja-perdu-de-lindependance"><div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_double/public/brussels-4056171_1920.jpg?itok=IYADjWSX" width="830" height="553" alt="" /></div></div></div></a></span></span>  </div>

  
  </div>
      </div>
    </div>

    <div class="panel-panel unit panel-col-thirty-three">
      <div class="inside">
        <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <h4>Lithium vert : un projet miné</h4>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr" id="docs-internal-guid-7e13c9ce-7fff-7ed0-00c9-9c828de2a3ab"><strong>Mines et gigafactories s’apprêtent à ouvrir sur le territoire européen. Déforestation, stress hydrique, pollution… Le coût environnemental d’un lithium local reste élevé. </strong></p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image">
<span class="module-image-container"><a href="http://cuej.info/dossiers-multimedias/lithium-le-mirage-vert-du-nouvel-or-blanc/lithium-vert-un-projet-mine"><div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_double/public/beauvoir_echassieres_2.jpg?itok=hXDg3E4H" width="830" height="515" alt="" /></div></div></div></a></span></span>  </div>

  
  </div>
      </div>
    </div>

    <div class="panel-panel unit panel-col-thirty-three lastUnit">
      <div class="inside">
        <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <h4>Recyclage des batteries : l'UE a du plomb dans l'aile</h4>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr" id="docs-internal-guid-b64c7c93-7fff-47ba-da8c-8c37f38a4433"><strong>Avec le boom des voitures électriques, des centaines de milliers de batteries arriveront en fin de vie d’ici quelques années. L’Europe semble à peine prendre conscience de ce problème.</strong></p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image">
<span class="module-image-container"><a href="https://cuej.info/dossiers-multimedias/lithium-le-mirage-vert-du-nouvel-or-blanc/recyclage-des-batteries-lue-du-plomb"><div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_double/public/277029282_572283023741019_8090036385464782877_n.jpg?itok=odYdUVuD" width="830" height="452" alt="" /></div></div></div></a></span></span>  </div>

  
  </div>
      </div>
    </div>
  </div>
     
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <div class="module-summary">
    <h4 class="title">Sommaire Lithium</h4>
    <!--[if IE]><div class="ie"><![endif]--><ul class="menu jquerymenu"><li  class="first"><a href="/dossiers-multimedias/lithium-le-mirage-vert-du-nouvel-or-blanc/le-pari-deja-perdu-de-lindependance">Le pari déjà perdu de l&#039;indépendance ?</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/lithium-le-mirage-vert-du-nouvel-or-blanc/lithium-vert-un-projet-mine">Lithium vert : un projet miné</a></li><li  class="last"><a href="/dossiers-multimedias/lithium-le-mirage-vert-du-nouvel-or-blanc/recyclage-des-batteries-lue-du-plomb">Recyclage des batteries : l&#039;UE a du plomb dans l&#039;aile</a></li></ul><!--[if IE]></div><![endif]-->    <span class="mask-corner-border"></span>
    <span class="mask-corner"></span>
</div>  </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
     
 <!-- 4x4 grid -->
 </div>

                    [content] => 
                    [date_timestamp] => 1648197352
                )

            [3] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Le débat sur une défense européenne fait son grand retour 
                    [link#] => 1
                    [link] => http://www.cuej.info/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/le-debat-sur-une-defense-europeenne-fait-son-grand
                    [description#] => 1
                    [description] => <!-- -*- mode: html-helper; before-save-hook: nil -*- -->

<div class="panel-display panel-three-four-adaptive clear-block" >
 <!-- 3x3 grid -->
   
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p style="text-align: justify;"><span class="cuej-chapo">Avec la guerre en Ukraine, l’UE est au pied du mur. L’invasion russe a fait valser toutes les convictions européennes en matière de défense. Le sujet est revenu au cœur des débats et pour une majorité de parlementaires, il est temps de s’accorder sur une politique de sécurité commune et coordonnée, face à la menace russe. </span></p>
<p style="text-align: justify;"><meta charset="utf-8" /></p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">« <em>L’heure est venue de nous doter d’une Union de la Défense digne de ce nom </em>». Il y a encore quelques semaines, une telle déclaration de la part de la présidente du Parlement européen aurait été impensable. C’est pourtant ainsi que Roberta Metsola a ouvert le débat sur le nouveau rôle de l’Union européenne au cœur de la crise actuelle, ce mercredi 9 mars à Strasbourg. « <em>Le conflit en Ukraine a fait voler en éclat le monde tel que nous le connaissons</em> », a renchéri la présidente. Et pour cause, deux semaines après les premiers assauts russes, les débats ont été plus que jamais monopolisés par l’idée d’une politique commune de défense européenne. </p>
   </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
     
    
    
  <!-- 66/33% - 2 columns -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-col-sixty-six">
      <div class="inside">
        <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image">
<span class="module-image-container"><div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_double/public/image_article.jpg?itok=i4cx4Xwe" width="830" height="553" alt="" /></div></div></div><a href="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/image_article.jpg" class="lightbox">[ Plein écran ]</a></span><div class="field field-name-body field-type-text-with-summary field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even" property="content:encoded"> <p><span class="cuej-legende">La première ministre estonienne, Kaja Kallas, à la tribune ce mercredi matin. Les eurodéputés l'ont applaudi de longues minutes. © European Union 2022 - Source : EP</span></p>
 </div></div></div></span>  </div>

  
  </div>
      </div>
    </div>

    <div class="panel-panel unit panel-col-thirty-three lastUnit">
      <div class="inside">
        <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p><meta charset="utf-8" /><span class="cuej-intertitre">Une défense à 27, rêve ou réalité ? </span></p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Le déclenchement de la guerre en Ukraine a soudainement poussé l’UE à prendre des décisions historiques. 450 millions d’euros ont été débloqués dans le but d’acheter et de fournir des armes à l’Ukraine, mettant fin au «<em> tabou voulant que l’Union ne fournisse pas d’armes à des belligérants </em>», selon les mots de Josep Borrell, le chef de la diplomatie européenne, lors de la session extraordinaire du 27 février.</p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Jusqu’alors, la protection militaire en Europe était assurée par les États-Unis, à travers l’OTAN. Aujourd’hui, la menace russe pèse sur des pays de l’Union non-membres de l’alliance nord-atlantique, tels que la Finlande et la Suède.</p>
   </div>

  
  </div>
      </div>
    </div>
  </div>
    
     
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p style="text-align: justify;">Pour Alviina Alametsä (<em>Verts/ALE</em>), députée membre de la commission sécurité et défense, « <em>l’Europe a une analyse géopolitique différente. </em>» Pour elle, comme pour la Première ministre estonienne Kaja Kallas, l’Europe de la défense ne doit pas être un clone de l’OTAN, mais une construction coordonnée particulière à l’Union qui devra « <em>travailler main dans la main </em>» avec l’Organisation transatlantique. Au sortir des débats, ce sont en effet des actions au niveau national qui semblent privilégiées : « <em>nous devons nous protéger nous mêmes en accroissant de manière significative nos budgets de défense </em>», plaide Nathalie Loiseau (<em>Renew</em>, libéraux). </p>
<p dir="rtl" style="text-align: left;"><span class="cuej-intertitre">Un front uni, mais des divergences internes</span></p>
<p dir="rtl" style="text-align: justify;"><meta charset="utf-8" /></p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Symbole de cette prise de conscience, l’Allemagne a annoncé le dimanche 27 février augmenter à 2% la part de son budget alloué à sa défense. Une décision emblématique qualifiée « <em>d’inimaginable jusqu’ici</em> » par la Première ministre estonienne Kaja Kallas, invitée d’honneur au Parlement européen.</p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Si les différents groupes politiques ont affiché un front uni contre la Russie, de nombreux députés appellent à une révision de l’idée de défense commune. Chaque groupe a sa vision bien spécifique de ce concept, certains allant jusqu’à le refuser complètement. Le <em>PPE </em>et <em>Renew </em>plaident pour une organisation stratégique : « <em>Nous savons ce qui nous fait défaut </em>», a affirmé Arnaud Danjean (<em>PPE</em>, centre-droit), lors du débat du mercredi 9 mars. « <em>Ce qui a manqué, ce ne sont pas des outils, mais la volonté politique de la part de nos États membres. </em>» Pour les <em>Verts</em>, l’urgence est de sortir de la dépendance face au gaz russe, à travers les énergies renouvelables. L'extrême gauche<em> (La Gauche)</em> plaide, à contrario, pour un désarmement, à travers l’intervention de Martin Schirdewan : « <em>Ce n’est pas par l’armement et la violence que notre monde deviendra plus sûr </em>». </p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Pour pouvoir s’accorder sur une politique de sécurité commune, il faut d’abord que l’UE « <em>décide quelles sont les menaces qui pèsent sur elle</em> », explique ​​Rasa Juknevičienė, (<em>PPE</em>, centre-droit), vice-présidente de la commission sécurité et défense au sein du Parlement européen. L’ancienne médecin file la métaphore médicale : « <em>pour avoir les bons instruments afin de préserver la paix, il faut d’abord un diagnostic précis des dangers. </em>» Aujourd’hui, il est simple : la Russie est une menace pour la famille européenne. Pour arriver à construire cette politique de défense commune et ressortir renforcés de cette crise, les États membres devront « <em>rester unis jusqu’à la fin </em>», résume Rasa Juknevičienė.</p>
<p dir="ltr"><span class="cuej-signature">Emilie Autin et Isalia Stieffatre</span></p>
   </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
     
 <!-- 4x4 grid -->
   
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <div style="background-color:#DBDDDE; padding:10px;">
<h4>L’Estonie plaide pour une politique européenne commune de défense</h4>
<h4> </h4>
<p style="text-align: justify;">Elle était l’invitée attendue et remarquée de cette semaine européenne à Strasbourg. La première ministre estonienne Kaja Kallas a présenté sa vision de la crise actuelle et ses espoirs pour le futur de l’Union européenne ce mercredi 9 mars, face aux députés rassemblés dans l’hémicycle. Sans surprise, ses premiers mots ont été pour le peuple Ukrainien et pour sa « <em>résistance acharnée</em> » face à cet « <em>acte d’agression militaire pur </em>» que représente l’invasion du pays par Vladimir Poutine. Mais plus qu’un simple message d’unité, c’est un appel au changement que la première ministre d’Estonie est venue porter. Un changement en matière de politique européenne de défense. « <em>Le 24 février, le monde a changé </em>», a-t-elle lancé aux parlementaires. « <em>Cette crise a déclenché une période d’insécurité sur notre continent, que nous n’avions pas connu depuis 1939. Notre monde ne va pas revenir au status quo. Il y aura un avant et un après. </em>» En tant que représentante d’un pays frontalier de la Russie, Kaja Kallas incarne les dangers qui pèsent directement sur l’UE. Les pays Baltes, dont fait partie l’Estonie, sont intégrés à l’OTAN : une attaque directe de la Russie sur leur territoire déclencherait un intervention de l’alliance, et donc la guerre. Si elle ne se dit pas inquiète pour son pays, Kaja Kallas s’avoue plus préoccupée par la situation de la Finlande ou de la Suède, qui ne font pas partie de l’OTAN. D’où l’importance de construire une organisation complémentaire à l’alliance nord-atlantique : « <em>Il faut trouver un consensus, au sein de l’UE, en termes de défense </em>».</p>
<p style="text-align: justify;"><span class="cuej-signature">Isalia Stieffatre</span></p>
</div>
   </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
    
    
    
    
     
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <div class="module-summary">
    <h4 class="title">Sommaire de la session de mars 2022</h4>
    <!--[if IE]><div class="ie"><![endif]--><ul class="menu jquerymenu"><li  class="first"><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/pour-le-8-mars-le-parlement-celebre-le-courage-des">Pour le 8 mars, le Parlement célèbre le courage des Ukrainiennes</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/le-debat-sur-une-defense-europeenne-fait-son-grand">Le débat sur une défense européenne fait son grand retour </a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/accueil-des-refugies-en-europe-deux-poids-deux">Accueil des réfugiés en Europe : deux poids, deux mesures</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/les-eurodeputes-ripostent-contre-les-ingerences">Les eurodéputés ripostent contre les ingérences russes</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/la-guerre-russe-en-ukraine-reveille-des-envies">La guerre russe en Ukraine réveille des envies d&#039;adhésion</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/leconomie-europeenne-face-la-guerre">L&#039;économie européenne face à la guerre</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/vers-la-fin-de-la-vente-de-la-citoyennete-europeenne">Vers la fin de la vente de la citoyenneté européenne ?</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/le-parlement-europeen-verdit-la-production-de">Le Parlement européen verdit la production de batteries électriques</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-lundi-7-mars-en-bref-participation-citoyenne">L&#039;actu du lundi 7 mars en bref : participation citoyenne, lutte contre le racisme et société civile</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-mardi-8-mars-en-bref-goulag-sante-et">L&#039;actu du mardi 8 mars en bref : goulag, santé et nationalisme bosniaque</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-mercredi-9-mars-en-bref-etat-de-droit">L&#039;actu du mercredi 9 mars en bref : État de droit, Pégasus et Covid-19</a></li><li  class="last"><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-jeudi-10-mars-en-bref-sms-controverses-et">L&#039;actu du jeudi 10 mars en bref : SMS controversés et textile durable</a></li></ul><!--[if IE]></div><![endif]-->    <span class="mask-corner-border"></span>
    <span class="mask-corner"></span>
</div>  </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
    
    
    
    
   </div>

                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Thu, 10 Mar 2022 16:36:10 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => eautin
                        )

                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => 25315 at http://www.cuej.info
                    [comments#] => 1
                    [comments] => http://www.cuej.info/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/le-debat-sur-une-defense-europeenne-fait-son-grand#comments
                    [summary#] => 1
                    [summary] => <!-- -*- mode: html-helper; before-save-hook: nil -*- -->

<div class="panel-display panel-three-four-adaptive clear-block" >
 <!-- 3x3 grid -->
   
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p style="text-align: justify;"><span class="cuej-chapo">Avec la guerre en Ukraine, l’UE est au pied du mur. L’invasion russe a fait valser toutes les convictions européennes en matière de défense. Le sujet est revenu au cœur des débats et pour une majorité de parlementaires, il est temps de s’accorder sur une politique de sécurité commune et coordonnée, face à la menace russe. </span></p>
<p style="text-align: justify;"><meta charset="utf-8" /></p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">« <em>L’heure est venue de nous doter d’une Union de la Défense digne de ce nom </em>». Il y a encore quelques semaines, une telle déclaration de la part de la présidente du Parlement européen aurait été impensable. C’est pourtant ainsi que Roberta Metsola a ouvert le débat sur le nouveau rôle de l’Union européenne au cœur de la crise actuelle, ce mercredi 9 mars à Strasbourg. « <em>Le conflit en Ukraine a fait voler en éclat le monde tel que nous le connaissons</em> », a renchéri la présidente. Et pour cause, deux semaines après les premiers assauts russes, les débats ont été plus que jamais monopolisés par l’idée d’une politique commune de défense européenne. </p>
   </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
     
    
    
  <!-- 66/33% - 2 columns -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-col-sixty-six">
      <div class="inside">
        <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image">
<span class="module-image-container"><div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_double/public/image_article.jpg?itok=i4cx4Xwe" width="830" height="553" alt="" /></div></div></div><a href="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/image_article.jpg" class="lightbox">[ Plein écran ]</a></span><div class="field field-name-body field-type-text-with-summary field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even" property="content:encoded"> <p><span class="cuej-legende">La première ministre estonienne, Kaja Kallas, à la tribune ce mercredi matin. Les eurodéputés l'ont applaudi de longues minutes. © European Union 2022 - Source : EP</span></p>
 </div></div></div></span>  </div>

  
  </div>
      </div>
    </div>

    <div class="panel-panel unit panel-col-thirty-three lastUnit">
      <div class="inside">
        <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p><meta charset="utf-8" /><span class="cuej-intertitre">Une défense à 27, rêve ou réalité ? </span></p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Le déclenchement de la guerre en Ukraine a soudainement poussé l’UE à prendre des décisions historiques. 450 millions d’euros ont été débloqués dans le but d’acheter et de fournir des armes à l’Ukraine, mettant fin au «<em> tabou voulant que l’Union ne fournisse pas d’armes à des belligérants </em>», selon les mots de Josep Borrell, le chef de la diplomatie européenne, lors de la session extraordinaire du 27 février.</p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Jusqu’alors, la protection militaire en Europe était assurée par les États-Unis, à travers l’OTAN. Aujourd’hui, la menace russe pèse sur des pays de l’Union non-membres de l’alliance nord-atlantique, tels que la Finlande et la Suède.</p>
   </div>

  
  </div>
      </div>
    </div>
  </div>
    
     
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p style="text-align: justify;">Pour Alviina Alametsä (<em>Verts/ALE</em>), députée membre de la commission sécurité et défense, « <em>l’Europe a une analyse géopolitique différente. </em>» Pour elle, comme pour la Première ministre estonienne Kaja Kallas, l’Europe de la défense ne doit pas être un clone de l’OTAN, mais une construction coordonnée particulière à l’Union qui devra « <em>travailler main dans la main </em>» avec l’Organisation transatlantique. Au sortir des débats, ce sont en effet des actions au niveau national qui semblent privilégiées : « <em>nous devons nous protéger nous mêmes en accroissant de manière significative nos budgets de défense </em>», plaide Nathalie Loiseau (<em>Renew</em>, libéraux). </p>
<p dir="rtl" style="text-align: left;"><span class="cuej-intertitre">Un front uni, mais des divergences internes</span></p>
<p dir="rtl" style="text-align: justify;"><meta charset="utf-8" /></p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Symbole de cette prise de conscience, l’Allemagne a annoncé le dimanche 27 février augmenter à 2% la part de son budget alloué à sa défense. Une décision emblématique qualifiée « <em>d’inimaginable jusqu’ici</em> » par la Première ministre estonienne Kaja Kallas, invitée d’honneur au Parlement européen.</p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Si les différents groupes politiques ont affiché un front uni contre la Russie, de nombreux députés appellent à une révision de l’idée de défense commune. Chaque groupe a sa vision bien spécifique de ce concept, certains allant jusqu’à le refuser complètement. Le <em>PPE </em>et <em>Renew </em>plaident pour une organisation stratégique : « <em>Nous savons ce qui nous fait défaut </em>», a affirmé Arnaud Danjean (<em>PPE</em>, centre-droit), lors du débat du mercredi 9 mars. « <em>Ce qui a manqué, ce ne sont pas des outils, mais la volonté politique de la part de nos États membres. </em>» Pour les <em>Verts</em>, l’urgence est de sortir de la dépendance face au gaz russe, à travers les énergies renouvelables. L'extrême gauche<em> (La Gauche)</em> plaide, à contrario, pour un désarmement, à travers l’intervention de Martin Schirdewan : « <em>Ce n’est pas par l’armement et la violence que notre monde deviendra plus sûr </em>». </p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Pour pouvoir s’accorder sur une politique de sécurité commune, il faut d’abord que l’UE « <em>décide quelles sont les menaces qui pèsent sur elle</em> », explique ​​Rasa Juknevičienė, (<em>PPE</em>, centre-droit), vice-présidente de la commission sécurité et défense au sein du Parlement européen. L’ancienne médecin file la métaphore médicale : « <em>pour avoir les bons instruments afin de préserver la paix, il faut d’abord un diagnostic précis des dangers. </em>» Aujourd’hui, il est simple : la Russie est une menace pour la famille européenne. Pour arriver à construire cette politique de défense commune et ressortir renforcés de cette crise, les États membres devront « <em>rester unis jusqu’à la fin </em>», résume Rasa Juknevičienė.</p>
<p dir="ltr"><span class="cuej-signature">Emilie Autin et Isalia Stieffatre</span></p>
   </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
     
 <!-- 4x4 grid -->
   
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <div style="background-color:#DBDDDE; padding:10px;">
<h4>L’Estonie plaide pour une politique européenne commune de défense</h4>
<h4> </h4>
<p style="text-align: justify;">Elle était l’invitée attendue et remarquée de cette semaine européenne à Strasbourg. La première ministre estonienne Kaja Kallas a présenté sa vision de la crise actuelle et ses espoirs pour le futur de l’Union européenne ce mercredi 9 mars, face aux députés rassemblés dans l’hémicycle. Sans surprise, ses premiers mots ont été pour le peuple Ukrainien et pour sa « <em>résistance acharnée</em> » face à cet « <em>acte d’agression militaire pur </em>» que représente l’invasion du pays par Vladimir Poutine. Mais plus qu’un simple message d’unité, c’est un appel au changement que la première ministre d’Estonie est venue porter. Un changement en matière de politique européenne de défense. « <em>Le 24 février, le monde a changé </em>», a-t-elle lancé aux parlementaires. « <em>Cette crise a déclenché une période d’insécurité sur notre continent, que nous n’avions pas connu depuis 1939. Notre monde ne va pas revenir au status quo. Il y aura un avant et un après. </em>» En tant que représentante d’un pays frontalier de la Russie, Kaja Kallas incarne les dangers qui pèsent directement sur l’UE. Les pays Baltes, dont fait partie l’Estonie, sont intégrés à l’OTAN : une attaque directe de la Russie sur leur territoire déclencherait un intervention de l’alliance, et donc la guerre. Si elle ne se dit pas inquiète pour son pays, Kaja Kallas s’avoue plus préoccupée par la situation de la Finlande ou de la Suède, qui ne font pas partie de l’OTAN. D’où l’importance de construire une organisation complémentaire à l’alliance nord-atlantique : « <em>Il faut trouver un consensus, au sein de l’UE, en termes de défense </em>».</p>
<p style="text-align: justify;"><span class="cuej-signature">Isalia Stieffatre</span></p>
</div>
   </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
    
    
    
    
     
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <div class="module-summary">
    <h4 class="title">Sommaire de la session de mars 2022</h4>
    <!--[if IE]><div class="ie"><![endif]--><ul class="menu jquerymenu"><li  class="first"><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/pour-le-8-mars-le-parlement-celebre-le-courage-des">Pour le 8 mars, le Parlement célèbre le courage des Ukrainiennes</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/le-debat-sur-une-defense-europeenne-fait-son-grand">Le débat sur une défense européenne fait son grand retour </a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/accueil-des-refugies-en-europe-deux-poids-deux">Accueil des réfugiés en Europe : deux poids, deux mesures</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/les-eurodeputes-ripostent-contre-les-ingerences">Les eurodéputés ripostent contre les ingérences russes</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/la-guerre-russe-en-ukraine-reveille-des-envies">La guerre russe en Ukraine réveille des envies d&#039;adhésion</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/leconomie-europeenne-face-la-guerre">L&#039;économie européenne face à la guerre</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/vers-la-fin-de-la-vente-de-la-citoyennete-europeenne">Vers la fin de la vente de la citoyenneté européenne ?</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/le-parlement-europeen-verdit-la-production-de">Le Parlement européen verdit la production de batteries électriques</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-lundi-7-mars-en-bref-participation-citoyenne">L&#039;actu du lundi 7 mars en bref : participation citoyenne, lutte contre le racisme et société civile</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-mardi-8-mars-en-bref-goulag-sante-et">L&#039;actu du mardi 8 mars en bref : goulag, santé et nationalisme bosniaque</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-mercredi-9-mars-en-bref-etat-de-droit">L&#039;actu du mercredi 9 mars en bref : État de droit, Pégasus et Covid-19</a></li><li  class="last"><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-jeudi-10-mars-en-bref-sms-controverses-et">L&#039;actu du jeudi 10 mars en bref : SMS controversés et textile durable</a></li></ul><!--[if IE]></div><![endif]-->    <span class="mask-corner-border"></span>
    <span class="mask-corner"></span>
</div>  </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
    
    
    
    
   </div>

                    [content] => 
                    [date_timestamp] => 1646930170
                )

            [4] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Vers la fin de la vente de la citoyenneté européenne ?
                    [link#] => 1
                    [link] => http://www.cuej.info/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/vers-la-fin-de-la-vente-de-la-citoyennete-europeenne
                    [description#] => 1
                    [description] => <div class="panel-2col-stacked clearfix panel-display" >
      <div class="panel-col-top panel-panel">
      <div class="inside"><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p><span class="cuej-chapo">Lors de la session plénière du Parlement européen à Strasbourg, les députés se sont penchés sur les passeports et les visas dorés. Une pratique controversée qui revient dans l’actualité avec les sanctions prises contre les hommes d’affaires proches de Vladimir Poutine.  </span></p>
   </div>

  
  </div>
</div>
    </div>
  
  <div class="center-wrapper">
    <div class="panel-col-first panel-panel">
      <div class="inside"><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr"><em>« Beaucoup d’oligarques Russes achètent leur citoyenneté ou leurs visas dorés et échappent aux sanctions en montrant leur passeport. Cela doit s'arrêter ! »</em> a déclaré Sophia In’t Veld (Renew, libéraux). Le rapport d'initiative de la députée néerlandaise réclame la régulation des <em>« visas dorés »</em>, ces pratiques permettant d’obtenir un titre de séjour contre investissement et  l’interdiction de la vente de la citoyenneté européenne, <em>« les passeports dorés »</em>. Le prix de ces programmes vont de 60 000 à 10 millions d’euros et permettent aux grandes fortunes russes d’échapper aux sanctions internationales.</p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Douze pays de l’Union européenne proposent l’achat d’un titre de séjour et trois vendent leur citoyenneté, à savoir la Bulgarie, Chypre et Malte. Le gouvernement maltais a, d’ailleurs, suspendu le 2 mars son système d’attribution de la citoyenneté contre investissement pour les personnes originaires de Russie et de Biélorussie en réaction à l’invasion de l’Ukraine. </p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr"><span class="cuej-intertitre">Lutter contre la corruption</span></p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Ce rapport propose l’élimination progressive des passeports dorés d’ici 2025, une régulation stricte des visas et un prélèvement de 50% au bénéfice de l’UE sur chaque investissement en échange d’un titre de séjour ou d’une citoyenneté. <em>« Nous voulons des investissements injectés dans l’économie réelle et faire en sorte que les investisseurs de bonne foi obtiennent des visas dans les États membres »</em>, explique Sophia In’t Veld. </p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Facteurs de corruption et de blanchiment d’argent, ces programmes sont très critiqués par la majorité des eurodéputés, notamment par le grec Konstantinos Arvanitis (La Gauche) : <em>« Il est inhumain d’avoir des personnes qui meurent de froid, qui se noient à nos frontières alors qu’il existe une porte pour blanchir l’argent sale »</em>. </p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Seule l'extrême droite européenne défend une position plus nuancée : <em>« La culpabilité est individuelle. C’est une des valeurs de l'Europe. Il ne faut pas condamner l’ensemble des oligarques et leurs familles »</em>, tempère l’allemand Nicolaus Fest (ID, extrême droite). Ce dernier a participé à la rédaction du rapport mais s’est abstenu lors du vote en plénière.</p>
   </div>

  
  </div>
</div>
    </div>
    <div class="panel-col-last panel-panel">
      <div class="inside"><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image node-teaser">
<div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_simple/public/1646817812640_20220309_ep-127860a_pb9_047-convertimage-convertimage_1.jpg?itok=bysJKeLX" width="400" height="267" alt="" /></div></div></div><div class="field field-name-body field-type-text-with-summary field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even" property="content:encoded"> <p><span class="cuej-legende">Sophia In't Veld durant sa conférence de presse pour présenter le rapport sur la citoyenneté par investissement. © </span><span class="cuej-legende">European Union 2022 - Source : EP</span></p>
 </div></div></div></span>  </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr"><span class="cuej-intertitre">Un rapport qui met la Commission sous pression</span></p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Dans ce contexte, la Commission européenne se retrouve sous pression pour proposer des solutions : <em>« Cette fois je ne vais pas vous lâcher, je vais vous traquer, vous pourchasser, jusqu'à ce que vous fassiez cette proposition »</em>, a averti Sophia In’t Veld en s’adressant directement à Didier Reynders, commissaire aux libertés civiles, de la justice et aux affaires intérieures. </p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">L´élu néerlandaise, qui porte ce combat depuis 2014, accuse la Commission de vouloir laisser les États membres concernés adopter leur propre législation sur le sujet. Le risque étant qu'à l'échelle nationale, rien ne soit fait et que le problème perdure.  </p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Selon une étude réalisée en octobre 2021 par la Commission, 132 000 personnes ont obtenu une résidence ou la citoyenneté européenne par le système des passeports dorés entre 2011 et 2019. Cela représente un investissement total d’environ 21,4 milliards d’euros dans les États concernés. </p>
<p style="text-align: justify;"> </p>
<p dir="ltr" style="text-align: right;"><span class="cuej-signature">Dorian Mao et Amine Snoussi</span></p>
   </div>

  
  </div>
</div>
    </div>
  </div>

      <div class="panel-col-bottom panel-panel">
      <div class="inside"><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <div class="module-summary">
    <h4 class="title">Sommaire de la session de mars 2022</h4>
    <!--[if IE]><div class="ie"><![endif]--><ul class="menu jquerymenu"><li  class="first"><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/pour-le-8-mars-le-parlement-celebre-le-courage-des">Pour le 8 mars, le Parlement célèbre le courage des Ukrainiennes</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/le-debat-sur-une-defense-europeenne-fait-son-grand">Le débat sur une défense européenne fait son grand retour </a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/accueil-des-refugies-en-europe-deux-poids-deux">Accueil des réfugiés en Europe : deux poids, deux mesures</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/les-eurodeputes-ripostent-contre-les-ingerences">Les eurodéputés ripostent contre les ingérences russes</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/la-guerre-russe-en-ukraine-reveille-des-envies">La guerre russe en Ukraine réveille des envies d&#039;adhésion</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/leconomie-europeenne-face-la-guerre">L&#039;économie européenne face à la guerre</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/vers-la-fin-de-la-vente-de-la-citoyennete-europeenne">Vers la fin de la vente de la citoyenneté européenne ?</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/le-parlement-europeen-verdit-la-production-de">Le Parlement européen verdit la production de batteries électriques</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-lundi-7-mars-en-bref-participation-citoyenne">L&#039;actu du lundi 7 mars en bref : participation citoyenne, lutte contre le racisme et société civile</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-mardi-8-mars-en-bref-goulag-sante-et">L&#039;actu du mardi 8 mars en bref : goulag, santé et nationalisme bosniaque</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-mercredi-9-mars-en-bref-etat-de-droit">L&#039;actu du mercredi 9 mars en bref : État de droit, Pégasus et Covid-19</a></li><li  class="last"><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-jeudi-10-mars-en-bref-sms-controverses-et">L&#039;actu du jeudi 10 mars en bref : SMS controversés et textile durable</a></li></ul><!--[if IE]></div><![endif]-->    <span class="mask-corner-border"></span>
    <span class="mask-corner"></span>
</div>  </div>

  
  </div>
</div>
    </div>
  </div>

                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Thu, 10 Mar 2022 15:34:36 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => asnoussi
                        )

                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => 25295 at http://www.cuej.info
                    [comments#] => 1
                    [comments] => http://www.cuej.info/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/vers-la-fin-de-la-vente-de-la-citoyennete-europeenne#comments
                    [summary#] => 1
                    [summary] => <div class="panel-2col-stacked clearfix panel-display" >
      <div class="panel-col-top panel-panel">
      <div class="inside"><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p><span class="cuej-chapo">Lors de la session plénière du Parlement européen à Strasbourg, les députés se sont penchés sur les passeports et les visas dorés. Une pratique controversée qui revient dans l’actualité avec les sanctions prises contre les hommes d’affaires proches de Vladimir Poutine.  </span></p>
   </div>

  
  </div>
</div>
    </div>
  
  <div class="center-wrapper">
    <div class="panel-col-first panel-panel">
      <div class="inside"><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr"><em>« Beaucoup d’oligarques Russes achètent leur citoyenneté ou leurs visas dorés et échappent aux sanctions en montrant leur passeport. Cela doit s'arrêter ! »</em> a déclaré Sophia In’t Veld (Renew, libéraux). Le rapport d'initiative de la députée néerlandaise réclame la régulation des <em>« visas dorés »</em>, ces pratiques permettant d’obtenir un titre de séjour contre investissement et  l’interdiction de la vente de la citoyenneté européenne, <em>« les passeports dorés »</em>. Le prix de ces programmes vont de 60 000 à 10 millions d’euros et permettent aux grandes fortunes russes d’échapper aux sanctions internationales.</p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Douze pays de l’Union européenne proposent l’achat d’un titre de séjour et trois vendent leur citoyenneté, à savoir la Bulgarie, Chypre et Malte. Le gouvernement maltais a, d’ailleurs, suspendu le 2 mars son système d’attribution de la citoyenneté contre investissement pour les personnes originaires de Russie et de Biélorussie en réaction à l’invasion de l’Ukraine. </p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr"><span class="cuej-intertitre">Lutter contre la corruption</span></p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Ce rapport propose l’élimination progressive des passeports dorés d’ici 2025, une régulation stricte des visas et un prélèvement de 50% au bénéfice de l’UE sur chaque investissement en échange d’un titre de séjour ou d’une citoyenneté. <em>« Nous voulons des investissements injectés dans l’économie réelle et faire en sorte que les investisseurs de bonne foi obtiennent des visas dans les États membres »</em>, explique Sophia In’t Veld. </p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Facteurs de corruption et de blanchiment d’argent, ces programmes sont très critiqués par la majorité des eurodéputés, notamment par le grec Konstantinos Arvanitis (La Gauche) : <em>« Il est inhumain d’avoir des personnes qui meurent de froid, qui se noient à nos frontières alors qu’il existe une porte pour blanchir l’argent sale »</em>. </p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Seule l'extrême droite européenne défend une position plus nuancée : <em>« La culpabilité est individuelle. C’est une des valeurs de l'Europe. Il ne faut pas condamner l’ensemble des oligarques et leurs familles »</em>, tempère l’allemand Nicolaus Fest (ID, extrême droite). Ce dernier a participé à la rédaction du rapport mais s’est abstenu lors du vote en plénière.</p>
   </div>

  
  </div>
</div>
    </div>
    <div class="panel-col-last panel-panel">
      <div class="inside"><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image node-teaser">
<div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_simple/public/1646817812640_20220309_ep-127860a_pb9_047-convertimage-convertimage_1.jpg?itok=bysJKeLX" width="400" height="267" alt="" /></div></div></div><div class="field field-name-body field-type-text-with-summary field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even" property="content:encoded"> <p><span class="cuej-legende">Sophia In't Veld durant sa conférence de presse pour présenter le rapport sur la citoyenneté par investissement. © </span><span class="cuej-legende">European Union 2022 - Source : EP</span></p>
 </div></div></div></span>  </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr"><span class="cuej-intertitre">Un rapport qui met la Commission sous pression</span></p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Dans ce contexte, la Commission européenne se retrouve sous pression pour proposer des solutions : <em>« Cette fois je ne vais pas vous lâcher, je vais vous traquer, vous pourchasser, jusqu'à ce que vous fassiez cette proposition »</em>, a averti Sophia In’t Veld en s’adressant directement à Didier Reynders, commissaire aux libertés civiles, de la justice et aux affaires intérieures. </p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">L´élu néerlandaise, qui porte ce combat depuis 2014, accuse la Commission de vouloir laisser les États membres concernés adopter leur propre législation sur le sujet. Le risque étant qu'à l'échelle nationale, rien ne soit fait et que le problème perdure.  </p>
<p dir="ltr" style="text-align: justify;">Selon une étude réalisée en octobre 2021 par la Commission, 132 000 personnes ont obtenu une résidence ou la citoyenneté européenne par le système des passeports dorés entre 2011 et 2019. Cela représente un investissement total d’environ 21,4 milliards d’euros dans les États concernés. </p>
<p style="text-align: justify;"> </p>
<p dir="ltr" style="text-align: right;"><span class="cuej-signature">Dorian Mao et Amine Snoussi</span></p>
   </div>

  
  </div>
</div>
    </div>
  </div>

      <div class="panel-col-bottom panel-panel">
      <div class="inside"><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <div class="module-summary">
    <h4 class="title">Sommaire de la session de mars 2022</h4>
    <!--[if IE]><div class="ie"><![endif]--><ul class="menu jquerymenu"><li  class="first"><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/pour-le-8-mars-le-parlement-celebre-le-courage-des">Pour le 8 mars, le Parlement célèbre le courage des Ukrainiennes</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/le-debat-sur-une-defense-europeenne-fait-son-grand">Le débat sur une défense européenne fait son grand retour </a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/accueil-des-refugies-en-europe-deux-poids-deux">Accueil des réfugiés en Europe : deux poids, deux mesures</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/les-eurodeputes-ripostent-contre-les-ingerences">Les eurodéputés ripostent contre les ingérences russes</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/la-guerre-russe-en-ukraine-reveille-des-envies">La guerre russe en Ukraine réveille des envies d&#039;adhésion</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/leconomie-europeenne-face-la-guerre">L&#039;économie européenne face à la guerre</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/vers-la-fin-de-la-vente-de-la-citoyennete-europeenne">Vers la fin de la vente de la citoyenneté européenne ?</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/le-parlement-europeen-verdit-la-production-de">Le Parlement européen verdit la production de batteries électriques</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-lundi-7-mars-en-bref-participation-citoyenne">L&#039;actu du lundi 7 mars en bref : participation citoyenne, lutte contre le racisme et société civile</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-mardi-8-mars-en-bref-goulag-sante-et">L&#039;actu du mardi 8 mars en bref : goulag, santé et nationalisme bosniaque</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-mercredi-9-mars-en-bref-etat-de-droit">L&#039;actu du mercredi 9 mars en bref : État de droit, Pégasus et Covid-19</a></li><li  class="last"><a href="/europe/la-session-de-mars-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-jeudi-10-mars-en-bref-sms-controverses-et">L&#039;actu du jeudi 10 mars en bref : SMS controversés et textile durable</a></li></ul><!--[if IE]></div><![endif]-->    <span class="mask-corner-border"></span>
    <span class="mask-corner"></span>
</div>  </div>

  
  </div>
</div>
    </div>
  </div>

                    [content] => 
                    [date_timestamp] => 1646926476
                )

            [5] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Ukraine : les parlementaires unis face à Poutine
                    [link#] => 1
                    [link] => http://www.cuej.info/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/ukraine-les-parlementaires-unis-face-poutine
                    [description#] => 1
                    [description] => <!-- -*- mode: html-helper; before-save-hook: nil -*- -->

<div class="panel-display panel-three-four-adaptive clear-block" >
 <!-- 3x3 grid -->
   
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p><span class="cuej-chapo">La menace d’une nouvelle invasion russe en Ukraine a bousculé la session plénière du Parlement européen, à Strasbourg. Dans une déclaration commune, les députés affichent leur unité.</span></p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image">
<div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_double/public/borrell.jpg?itok=nR2OVi6k" width="830" height="622" alt="" /></div></div></div></span>  </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr"><span class="cuej-legende">Le haut représentant de l’UE pour les Affaires étrangères, Josep Borrell, a rappelé l’unité des Européens aux côtés de l’Ukraine. <i>©</i><span class="cuej-signature">Pierre BAZIN</span></span></p>
   </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
     
 <!-- 4x4 grid -->
   
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr">“Nous sommes unis face au respect de l’intégrité territoriale de l’Ukraine”. Dès l’ouverture de la session plénière du Parlement européen, à Strasbourg ce lundi 14 février, sa présidente Roberta Metsola a exprimé la solidarité des Européens avec le peuple ukrainien.</p>
<p dir="ltr">Cela faisait depuis 2014, année de l’annexion de la péninsule de Crimée et le début de la guerre dans la région du Donbass, que le Vieux Continent n’avait pas connu une telle tension militaire et diplomatique. Depuis décembre, Vladimir Poutine a décidé de masser plus de 100 000 soldats à la frontière ukrainienne, faisant craindre une invasion. Ces dernières semaines, les tensions diplomatiques se sont exacerbées, au point de bouleverser la session parlementaire à Strasbourg. Au cours de la semaine, le Parlement a montré qu’il était prêt à soutenir des actions rapides et fortes aux côtés des autres institutions européennes si la situation devait s’aggraver.</p>
   </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
    
    
    
    
     
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr"><span class="cuej-intertitre">L’unité des Européens face aux pressions russes</span></p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr">Face à cette possible invasion russe en Ukraine qui pèse sur le continent, les différents groupes politiques du Parlement européen ont adopté une déclaration commune. L’occasion de rappeler l’attachement des Européens à l’indépendance et l’intégrité territoriale des pays.  “Ce n'est pas seulement une menace pour la sécurité de l'Ukraine et la sécurité de son peuple. C'est aussi une menace [...] pour l'ordre international fondé sur des règles et pour la sécurité de l'Europe dans son ensemble”, ont-il déploré.</p>
<p dir="ltr">Ils demandent en particulier “l’arrêt immédiat du projet Nord Stream 2 si la Russie lance une attaque contre l'Ukraine”. Ce projet de gazoduc, dont la construction a été lancée en 2018, doit permettre à la Russie d’alimenter l’Allemagne en gaz, en passant directement par la mer Baltique, et non par l'Ukraine. Alors qu’une grande partie du gaz importé par les pays européens provient de la Russie, le gazoduc Nord Stream 2 est devenu une arme diplomatique dans la situation ukrainienne. </p>
<p>Tous réunis au Parlement mercredi, le Haut Représentant pour les Affaires extérieures, Josep Borrell, le dirigeant du Conseil européen, Charles Michel, et la présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen, ont insisté sur le fait que l’Union Européenne était née pour mettre fin à toutes les guerres sur le continent. Le chef de la diplomatie européenne a, par ailleurs, fustigé la volonté du Kremlin de diviser les Européens. “L’UE ne compte pas aux yeux des Russes. Pour preuve, le ministre Lavrov a envoyé une lettre à chacun des États membres. Vingt-sept lettres auxquelles il n’a reçu qu’une seule réponse coordonnée, celle de l’Union Européenne”.</p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr"><span class="cuej-intertitre">Les difficultés de l’UE à peser face à la Russie</span></p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr">Dans cette crise russo-occidentale, les Européens tentent de peser par le biais de sanctions. Clément Beaune, présent à l'hémicycle en tant que représentant du Conseil de l'Union européenne, précise que “l’UE a toujours été très claire sur le fait que nous préparions un certain nombre de mesures européennes de réplique”. En attendant de réagir à une éventuelle agression russe, les parlementaires ont accordé un prêt de 1,2 milliard d’euros à destination des Ukrainiens. </p>
<p>Mais pour Mathieu Boulègue, chercheur au sein du programme Russie et Eurasie pour le Think Tank Chatham House, le conflit se joue surtout entre Washington et Moscou. “C’est une crise au sujet de l’Ukraine, sans l’Ukraine”, ajoute le chercheur. Et selon lui, “Poutine n’en a rien à faire de discuter avec l’Europe”. </p>
<p>Mercredi, Moscou a envoyé des signes d’apaisement en annonçant le retour de soldats dans leur garnison. Josep Borrell s’est voulu prudent en rappelant qu’il faut toujours vérifier si ces troupes ont réellement été retirées”. Depuis, les tensions semblent être revenues à un niveau élevé, ce jeudi une école ukrainienne a été bombardée. Une attaque que Washington et Kiev attribuent à Moscou.  </p>
<p style="text-align: right;"> </p>
<p style="text-align: right;"><span class="cuej-signature">Charlotte Thïede et Pierre Bazin</span></p>
   </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
    
    
    
    
     
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <div class="module-summary">
    <h4 class="title">Sommaire de la session de février 2022</h4>
    <!--[if IE]><div class="ie"><![endif]--><ul class="menu jquerymenu"><li  class="first"><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/ukraine-les-parlementaires-unis-face-poutine">Ukraine : les parlementaires unis face à Poutine</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/cybersurveillance-les-eurodeputes-semparent-de">Cybersurveillance: les eurodéputés s&#039;emparent de l&#039;affaire Pegasus</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/face-linflation-christine-lagarde-tente-de">Face à l’inflation, Christine Lagarde tente de rassurer les eurodéputés</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/lunion-europeenne-veut-regagner-sa-place-dans-le">L&#039;Union européenne veut regagner sa place dans le cœur de l&#039;Afrique</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-jeudi-17-fevrier-en-bref-eurovignette-et">L&#039;actu du jeudi 17 février en bref : Eurovignette et lutte contre le cancer au travail</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-lundi-14-fevrier-en-bref-20-ans-de-leuro">L&#039;actu du lundi 14 février en bref : 20 ans de l&#039;euro, convoi de la liberté, bien-être animal...</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-mardi-15-fevrier-en-bref-president">L&#039;actu du mardi 15 février en bref : président colombien, droits de l&#039;homme et aides européennes</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-mercredi-16-fevrier-en-bref-salut-nazi">L&#039;actu du mercredi 16 février en bref : salut nazi, taxe PL, pass sanitaire, marché intérieur, statuts des ONG et jouets...</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/le-parlement-europeen-veut-aider-les-jeunes-dans">Le Parlement européen veut aider les jeunes dans la précarité</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/les-eurodeputes-veulent-muscler-la-defense-de">Les eurodéputés veulent muscler la défense de l’Union</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/vers-une-coordination-europeenne-sur-la-lutte">Vers une coordination européenne sur la lutte contre le cancer</a></li><li  class="last"><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/etat-de-droit-le-parlement-denonce-le-laxisme-de">État de droit : le Parlement dénonce le laxisme de la Commission</a></li></ul><!--[if IE]></div><![endif]-->    <span class="mask-corner-border"></span>
    <span class="mask-corner"></span>
</div>  </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
    
    
    
    
   </div>

                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Thu, 17 Feb 2022 17:56:13 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => pbazin
                        )

                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => 25211 at http://www.cuej.info
                    [comments#] => 1
                    [comments] => http://www.cuej.info/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/ukraine-les-parlementaires-unis-face-poutine#comments
                    [summary#] => 1
                    [summary] => <!-- -*- mode: html-helper; before-save-hook: nil -*- -->

<div class="panel-display panel-three-four-adaptive clear-block" >
 <!-- 3x3 grid -->
   
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p><span class="cuej-chapo">La menace d’une nouvelle invasion russe en Ukraine a bousculé la session plénière du Parlement européen, à Strasbourg. Dans une déclaration commune, les députés affichent leur unité.</span></p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image">
<div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_double/public/borrell.jpg?itok=nR2OVi6k" width="830" height="622" alt="" /></div></div></div></span>  </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr"><span class="cuej-legende">Le haut représentant de l’UE pour les Affaires étrangères, Josep Borrell, a rappelé l’unité des Européens aux côtés de l’Ukraine. <i>©</i><span class="cuej-signature">Pierre BAZIN</span></span></p>
   </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
     
 <!-- 4x4 grid -->
   
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr">“Nous sommes unis face au respect de l’intégrité territoriale de l’Ukraine”. Dès l’ouverture de la session plénière du Parlement européen, à Strasbourg ce lundi 14 février, sa présidente Roberta Metsola a exprimé la solidarité des Européens avec le peuple ukrainien.</p>
<p dir="ltr">Cela faisait depuis 2014, année de l’annexion de la péninsule de Crimée et le début de la guerre dans la région du Donbass, que le Vieux Continent n’avait pas connu une telle tension militaire et diplomatique. Depuis décembre, Vladimir Poutine a décidé de masser plus de 100 000 soldats à la frontière ukrainienne, faisant craindre une invasion. Ces dernières semaines, les tensions diplomatiques se sont exacerbées, au point de bouleverser la session parlementaire à Strasbourg. Au cours de la semaine, le Parlement a montré qu’il était prêt à soutenir des actions rapides et fortes aux côtés des autres institutions européennes si la situation devait s’aggraver.</p>
   </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
    
    
    
    
     
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr"><span class="cuej-intertitre">L’unité des Européens face aux pressions russes</span></p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr">Face à cette possible invasion russe en Ukraine qui pèse sur le continent, les différents groupes politiques du Parlement européen ont adopté une déclaration commune. L’occasion de rappeler l’attachement des Européens à l’indépendance et l’intégrité territoriale des pays.  “Ce n'est pas seulement une menace pour la sécurité de l'Ukraine et la sécurité de son peuple. C'est aussi une menace [...] pour l'ordre international fondé sur des règles et pour la sécurité de l'Europe dans son ensemble”, ont-il déploré.</p>
<p dir="ltr">Ils demandent en particulier “l’arrêt immédiat du projet Nord Stream 2 si la Russie lance une attaque contre l'Ukraine”. Ce projet de gazoduc, dont la construction a été lancée en 2018, doit permettre à la Russie d’alimenter l’Allemagne en gaz, en passant directement par la mer Baltique, et non par l'Ukraine. Alors qu’une grande partie du gaz importé par les pays européens provient de la Russie, le gazoduc Nord Stream 2 est devenu une arme diplomatique dans la situation ukrainienne. </p>
<p>Tous réunis au Parlement mercredi, le Haut Représentant pour les Affaires extérieures, Josep Borrell, le dirigeant du Conseil européen, Charles Michel, et la présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen, ont insisté sur le fait que l’Union Européenne était née pour mettre fin à toutes les guerres sur le continent. Le chef de la diplomatie européenne a, par ailleurs, fustigé la volonté du Kremlin de diviser les Européens. “L’UE ne compte pas aux yeux des Russes. Pour preuve, le ministre Lavrov a envoyé une lettre à chacun des États membres. Vingt-sept lettres auxquelles il n’a reçu qu’une seule réponse coordonnée, celle de l’Union Européenne”.</p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr"><span class="cuej-intertitre">Les difficultés de l’UE à peser face à la Russie</span></p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p dir="ltr">Dans cette crise russo-occidentale, les Européens tentent de peser par le biais de sanctions. Clément Beaune, présent à l'hémicycle en tant que représentant du Conseil de l'Union européenne, précise que “l’UE a toujours été très claire sur le fait que nous préparions un certain nombre de mesures européennes de réplique”. En attendant de réagir à une éventuelle agression russe, les parlementaires ont accordé un prêt de 1,2 milliard d’euros à destination des Ukrainiens. </p>
<p>Mais pour Mathieu Boulègue, chercheur au sein du programme Russie et Eurasie pour le Think Tank Chatham House, le conflit se joue surtout entre Washington et Moscou. “C’est une crise au sujet de l’Ukraine, sans l’Ukraine”, ajoute le chercheur. Et selon lui, “Poutine n’en a rien à faire de discuter avec l’Europe”. </p>
<p>Mercredi, Moscou a envoyé des signes d’apaisement en annonçant le retour de soldats dans leur garnison. Josep Borrell s’est voulu prudent en rappelant qu’il faut toujours vérifier si ces troupes ont réellement été retirées”. Depuis, les tensions semblent être revenues à un niveau élevé, ce jeudi une école ukrainienne a été bombardée. Une attaque que Washington et Kiev attribuent à Moscou.  </p>
<p style="text-align: right;"> </p>
<p style="text-align: right;"><span class="cuej-signature">Charlotte Thïede et Pierre Bazin</span></p>
   </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
    
    
    
    
     
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <div class="module-summary">
    <h4 class="title">Sommaire de la session de février 2022</h4>
    <!--[if IE]><div class="ie"><![endif]--><ul class="menu jquerymenu"><li  class="first"><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/ukraine-les-parlementaires-unis-face-poutine">Ukraine : les parlementaires unis face à Poutine</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/cybersurveillance-les-eurodeputes-semparent-de">Cybersurveillance: les eurodéputés s&#039;emparent de l&#039;affaire Pegasus</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/face-linflation-christine-lagarde-tente-de">Face à l’inflation, Christine Lagarde tente de rassurer les eurodéputés</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/lunion-europeenne-veut-regagner-sa-place-dans-le">L&#039;Union européenne veut regagner sa place dans le cœur de l&#039;Afrique</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-jeudi-17-fevrier-en-bref-eurovignette-et">L&#039;actu du jeudi 17 février en bref : Eurovignette et lutte contre le cancer au travail</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-lundi-14-fevrier-en-bref-20-ans-de-leuro">L&#039;actu du lundi 14 février en bref : 20 ans de l&#039;euro, convoi de la liberté, bien-être animal...</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-mardi-15-fevrier-en-bref-president">L&#039;actu du mardi 15 février en bref : président colombien, droits de l&#039;homme et aides européennes</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/lactu-du-mercredi-16-fevrier-en-bref-salut-nazi">L&#039;actu du mercredi 16 février en bref : salut nazi, taxe PL, pass sanitaire, marché intérieur, statuts des ONG et jouets...</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/le-parlement-europeen-veut-aider-les-jeunes-dans">Le Parlement européen veut aider les jeunes dans la précarité</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/les-eurodeputes-veulent-muscler-la-defense-de">Les eurodéputés veulent muscler la défense de l’Union</a></li><li ><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/vers-une-coordination-europeenne-sur-la-lutte">Vers une coordination européenne sur la lutte contre le cancer</a></li><li  class="last"><a href="/europe/la-session-de-fevrier-2022-au-jour-le-jour/etat-de-droit-le-parlement-denonce-le-laxisme-de">État de droit : le Parlement dénonce le laxisme de la Commission</a></li></ul><!--[if IE]></div><![endif]-->    <span class="mask-corner-border"></span>
    <span class="mask-corner"></span>
</div>  </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
    
    
    
    
   </div>

                    [content] => 
                    [date_timestamp] => 1645120573
                )

            [6] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Mobilisés
                    [link#] => 1
                    [link] => http://www.cuej.info/dossiers-multimedias/mobilises
                    [description#] => 1
                    [description] => <div class="panel-display panel-1col clearfix" >
  <div class="panel-panel panel-col">
    <div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p>Seul ou en groupe, modérés ou radicaux, en France comme en Europe, ils s'engagent pour leurs idées, parfois jusqu'à l'affrontement.</p>
<h4 style="text-align: center;"><a href="https://cuej.info/mini-sites/engagement/">Entrez dans leur monde.</a></h4>
   </div>

  
  </div>
</div>
  </div>
</div>

                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Thu, 16 Dec 2021 07:56:38 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => guillaume.bardet
                        )

                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => 24548 at http://www.cuej.info
                    [comments#] => 1
                    [comments] => http://www.cuej.info/dossiers-multimedias/mobilises#comments
                    [summary#] => 1
                    [summary] => <div class="panel-display panel-1col clearfix" >
  <div class="panel-panel panel-col">
    <div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p>Seul ou en groupe, modérés ou radicaux, en France comme en Europe, ils s'engagent pour leurs idées, parfois jusqu'à l'affrontement.</p>
<h4 style="text-align: center;"><a href="https://cuej.info/mini-sites/engagement/">Entrez dans leur monde.</a></h4>
   </div>

  
  </div>
</div>
  </div>
</div>

                    [content] => 
                    [date_timestamp] => 1639641398
                )

            [7] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => La Robertsau s'expose sans clichés
                    [link#] => 1
                    [link] => http://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches
                    [description#] => 1
                    [description] => <!-- -*- mode: html-helper; before-save-hook: nil -*- -->

<div class="panel-display panel-three-four-adaptive clear-block" >
 <!-- 3x3 grid -->
   
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p><span class="cuej-chapo">On la dit verte, bourgeoise, vieillotte et en bonne santé. Derrière les stéréotypes, la Robertsau surprend. Elle valorise son patrimoine, repense un accès plus égalitaire aux soins et dévoile de la nature là où on l'attend le moins.</span></p>
   </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
     
    
    
    
  <!-- 33/33/33% - 3 columns -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-col-thirty-three">
      <div class="inside">
        <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <h4>Vieux jupons, nouvelle Rob</h4>
<p>Le patrimoine de la Robertsau se conjugue au pluriel. Les acteurs du quartier cherchent à faire vivre l’héritage architectural, gastronomique et mémoriel en regardant vers l’avenir.</p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image">
<span class="module-image-container"><a href="http://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/colombage-la-poutre-nest-pas-sur-la-paille"><div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_double/public/a_patrimoine.jpg?itok=xeZaqFre" width="830" height="554" alt="" /></div></div></div></a></span></span>  </div>

  
  </div>
      </div>
    </div>

    <div class="panel-panel unit panel-col-thirty-three">
      <div class="inside">
        <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <h4>Accès aux soins: l'arythmie</h4>
<p>Riche mais inégalitaire, l'offre de santé peine à irriguer l'ensemble du territoire. Des praticiens tentent de combler l'écart.</p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image">
<span class="module-image-container"><a href="https://cuej.info/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/les-inegalites-passees-au-scanner"><div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_double/public/_dsc0097_1.jpg?itok=UNfPOyv9" width="830" height="550" alt="" /></div></div></div></a></span></span>  </div>

  
  </div>
      </div>
    </div>

    <div class="panel-panel unit panel-col-thirty-three lastUnit">
      <div class="inside">
        <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <h4>Le vert dure</h4>
<p>La forêt et les maraîchers ont fait de la Robertsau le quartier le plus vert de Strasbourg. Mais la nature y est aussi là où on ne l'attend pas, que ce soit dans la pratique des bains glacés ou dans la biodiversité de ses friches.</p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image">
<span class="module-image-container"><a href="https://cuej.info/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/friche-style-au-quai-jacoutot"><div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_double/public/c_nature.jpg?itok=i8-97TRS" width="830" height="623" alt="" /></div></div></div></a></span></span>  </div>

  
  </div>
      </div>
    </div>
  </div>
     
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <div class="module-summary">
    <h4 class="title">Sommaire Robertsau</h4>
    <!--[if IE]><div class="ie"><![endif]--><ul class="menu jquerymenu"><li  class="parent closed first"><span class="parent closed first"></span><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/vieux-jupons-nouvelle-rob">Vieux jupons, nouvelle Rob</a><ul><li  class="first"><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/colombage-la-poutre-nest-pas-sur-la-paille">Colombage: la poutre n&#039;est pas sur la paille</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/paroles-de-proprios">Paroles de proprios</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/la-cite-des-chasseurs-grignotee-de-lexterieur">La cité des Chasseurs grignotée de l&#039;extérieur </a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/le-patrimoine-est-dans-lassiette">Le patrimoine est dans l&#039;assiette</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/parcours-du-combattant-pour-la-memoire">Parcours du combattant pour la mémoire</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/melanie-et-anne-marie-grandes-oubliees">Mélanie et Anne-Marie, grandes oubliées </a></li><li  class="last"><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/rideau-sur-le-barrage-aiguilles">Rideau sur le barrage à aiguilles</a></li></ul></li><li  class="parent closed"><span class="parent closed"></span><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/acces-aux-soins-larythmie">Accès aux soins: l&#039;arythmie</a><ul><li  class="first"><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/les-inegalites-passees-au-scanner">Les inégalités passées au scanner</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/sages-femmes-quoi-quil-en-coute">Sages-femmes quoi qu&#039;il en coûte</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/la-cite-de-lill-preccoss-fait-un-bide">À la Cité de l&#039;Ill, Preccoss fait un bide</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/etudiants-infirmiers-pas-question-de">Étudiants infirmiers: pas question de raccrocher la blouse</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/faire-front-contre-les-addictions">Faire front contre les addictions</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/la-medecine-douce-infuse">La médecine douce infuse</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/des-audioprothesistes-lecoute">Des audioprothésistes à l’écoute</a></li><li  class="last"><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/soigner-les-aines-domicile">Soigner les aînés à domicile</a></li></ul></li><li  class="parent closed last"><span class="parent closed last"></span><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/le-vert-dure">Le vert dure</a><ul><li  class="first"><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/friche-style-au-quai-jacoutot">Friche style au quai Jacoutot</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/sur-les-terres-de-saint-fiacre">Sur les terres de Saint Fiacre</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/les-derniers-des-maraichers">Les derniers des maraîchers</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/letang-par-tous-les-temps">À l&#039;étang par tous les temps</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/des-pics-verts-aux-pinceaux">Des pics verts aux pinceaux</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/biodiversite-ca-demenage-au-bois-de-bussiere">Biodiversité : ça déménage au bois de Bussière</a></li><li  class="last"><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/la-reserve-naturelle-attend-sa-greffe-de-rhin">La réserve naturelle attend sa greffe de Rhin</a></li></ul></li></ul><!--[if IE]></div><![endif]-->    <span class="mask-corner-border"></span>
    <span class="mask-corner"></span>
</div>  </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
     
 <!-- 4x4 grid -->
 </div>

                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Thu, 18 Nov 2021 08:01:51 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => guillaume.bardet
                        )

                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => 24117 at http://www.cuej.info
                    [comments#] => 1
                    [comments] => http://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches#comments
                    [summary#] => 1
                    [summary] => <!-- -*- mode: html-helper; before-save-hook: nil -*- -->

<div class="panel-display panel-three-four-adaptive clear-block" >
 <!-- 3x3 grid -->
   
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p><span class="cuej-chapo">On la dit verte, bourgeoise, vieillotte et en bonne santé. Derrière les stéréotypes, la Robertsau surprend. Elle valorise son patrimoine, repense un accès plus égalitaire aux soins et dévoile de la nature là où on l'attend le moins.</span></p>
   </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
     
    
    
    
  <!-- 33/33/33% - 3 columns -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-col-thirty-three">
      <div class="inside">
        <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <h4>Vieux jupons, nouvelle Rob</h4>
<p>Le patrimoine de la Robertsau se conjugue au pluriel. Les acteurs du quartier cherchent à faire vivre l’héritage architectural, gastronomique et mémoriel en regardant vers l’avenir.</p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image">
<span class="module-image-container"><a href="http://www.cuej.info/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/colombage-la-poutre-nest-pas-sur-la-paille"><div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_double/public/a_patrimoine.jpg?itok=xeZaqFre" width="830" height="554" alt="" /></div></div></div></a></span></span>  </div>

  
  </div>
      </div>
    </div>

    <div class="panel-panel unit panel-col-thirty-three">
      <div class="inside">
        <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <h4>Accès aux soins: l'arythmie</h4>
<p>Riche mais inégalitaire, l'offre de santé peine à irriguer l'ensemble du territoire. Des praticiens tentent de combler l'écart.</p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image">
<span class="module-image-container"><a href="https://cuej.info/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/les-inegalites-passees-au-scanner"><div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_double/public/_dsc0097_1.jpg?itok=UNfPOyv9" width="830" height="550" alt="" /></div></div></div></a></span></span>  </div>

  
  </div>
      </div>
    </div>

    <div class="panel-panel unit panel-col-thirty-three lastUnit">
      <div class="inside">
        <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <h4>Le vert dure</h4>
<p>La forêt et les maraîchers ont fait de la Robertsau le quartier le plus vert de Strasbourg. Mais la nature y est aussi là où on ne l'attend pas, que ce soit dans la pratique des bains glacés ou dans la biodiversité de ses friches.</p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image">
<span class="module-image-container"><a href="https://cuej.info/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/friche-style-au-quai-jacoutot"><div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_double/public/c_nature.jpg?itok=i8-97TRS" width="830" height="623" alt="" /></div></div></div></a></span></span>  </div>

  
  </div>
      </div>
    </div>
  </div>
     
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <div class="module-summary">
    <h4 class="title">Sommaire Robertsau</h4>
    <!--[if IE]><div class="ie"><![endif]--><ul class="menu jquerymenu"><li  class="parent closed first"><span class="parent closed first"></span><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/vieux-jupons-nouvelle-rob">Vieux jupons, nouvelle Rob</a><ul><li  class="first"><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/colombage-la-poutre-nest-pas-sur-la-paille">Colombage: la poutre n&#039;est pas sur la paille</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/paroles-de-proprios">Paroles de proprios</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/la-cite-des-chasseurs-grignotee-de-lexterieur">La cité des Chasseurs grignotée de l&#039;extérieur </a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/le-patrimoine-est-dans-lassiette">Le patrimoine est dans l&#039;assiette</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/parcours-du-combattant-pour-la-memoire">Parcours du combattant pour la mémoire</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/melanie-et-anne-marie-grandes-oubliees">Mélanie et Anne-Marie, grandes oubliées </a></li><li  class="last"><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/rideau-sur-le-barrage-aiguilles">Rideau sur le barrage à aiguilles</a></li></ul></li><li  class="parent closed"><span class="parent closed"></span><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/acces-aux-soins-larythmie">Accès aux soins: l&#039;arythmie</a><ul><li  class="first"><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/les-inegalites-passees-au-scanner">Les inégalités passées au scanner</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/sages-femmes-quoi-quil-en-coute">Sages-femmes quoi qu&#039;il en coûte</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/la-cite-de-lill-preccoss-fait-un-bide">À la Cité de l&#039;Ill, Preccoss fait un bide</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/etudiants-infirmiers-pas-question-de">Étudiants infirmiers: pas question de raccrocher la blouse</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/faire-front-contre-les-addictions">Faire front contre les addictions</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/la-medecine-douce-infuse">La médecine douce infuse</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/des-audioprothesistes-lecoute">Des audioprothésistes à l’écoute</a></li><li  class="last"><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/soigner-les-aines-domicile">Soigner les aînés à domicile</a></li></ul></li><li  class="parent closed last"><span class="parent closed last"></span><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/le-vert-dure">Le vert dure</a><ul><li  class="first"><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/friche-style-au-quai-jacoutot">Friche style au quai Jacoutot</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/sur-les-terres-de-saint-fiacre">Sur les terres de Saint Fiacre</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/les-derniers-des-maraichers">Les derniers des maraîchers</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/letang-par-tous-les-temps">À l&#039;étang par tous les temps</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/des-pics-verts-aux-pinceaux">Des pics verts aux pinceaux</a></li><li ><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/biodiversite-ca-demenage-au-bois-de-bussiere">Biodiversité : ça déménage au bois de Bussière</a></li><li  class="last"><a href="/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/la-reserve-naturelle-attend-sa-greffe-de-rhin">La réserve naturelle attend sa greffe de Rhin</a></li></ul></li></ul><!--[if IE]></div><![endif]-->    <span class="mask-corner-border"></span>
    <span class="mask-corner"></span>
</div>  </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
     
 <!-- 4x4 grid -->
 </div>

                    [content] => 
                    [date_timestamp] => 1637222511
                )

            [8] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Fermeture du Printemps, le monde d'après des salariés
                    [link#] => 1
                    [link] => http://www.cuej.info/web-en-continu/fermeture-du-printemps-le-monde-dapres-des-salaries
                    [description#] => 1
                    [description] => <div class="panel-display panel-1col clearfix" >
  <div class="panel-panel panel-col">
    <div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p><span class="cuej-chapo">Le 30 décembre prochain, l’enseigne de luxe fermera définitivement ses portes. Retraite, reconversion ou recherche d’emploi : pour les 150 salariés, il faut planifier l’après.</span></p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image node-teaser">
<div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_simple/public/img_20210908_113022.jpg?itok=-KCHez2G" width="400" height="300" alt="" /></div></div></div><div class="field field-name-body field-type-text-with-summary field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even" property="content:encoded"> <p><em>Début de deux mois de liquidation jusqu'au 30 octobre, avant la fermeture définitive fin décembre.</em> <span class="cuej-signature">© IRIS BRONNER</span></p>
 </div></div></div></span>  </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p>Le rose flashy des affiches estampillés d’un immense « Liquidation exceptionnelle » détonne avec les visages assombris des employés du Printemps. Les 150 salariés de l’enseigne de luxe et de beauté vivent leurs derniers mois au sein de l’établissement. « Ça me fend le cœur, j’ai passé de si belles années ici », souffle, déjà nostalgique, Christine*, 60 ans. Le 30 décembre, le Printemps implanté place de l’Homme de fer fermera définitivement ses portes après plus de 40 ans d’activité.</p>
<p><span class="cuej-intertitre">Un plan de licenciement qui n'épargne pas les plus âgés</span></p>
<p>Alors que des centaines de clients jouent des coudes pour dénicher les dernières bonnes affaires, les employés doivent eux penser à l’après. Le plan de sauvegarde de l’emploi a été signé en avril, quelques mois après que la direction nationale a annoncé la fermeture de l’enseigne. Le groupe a d’ailleurs refusé les dispositifs de pré-retraites, renvoyant ainsi les seniors sur le marché du travail. </p>
<p>Encore loin de la retraite, Nathalie*, 50 ans, a décidé d’entamer une reconversion. Dans quelques mois, elle commencera un CAP petite enfance entièrement financé par l’entreprise. Un changement de vie qui lui trottait dans la tête depuis plusieurs années: « Je n’avais jamais réussi à sauter le pas, je suis longtemps restée dans mon confort avec ce boulot où j’étais en CDI. Ce licenciement m’a permis de me donner un coup de pied aux fesses et d’enfin poursuivre ce projet, c’est un mal pour un bien finalement ». Même si la future ex-vendeuse languit de son nouveau projet, le retour sur le marché de l’emploi entre CV, lettre de motivation, entretien d’embauche, n’aura rien d’évident après 22 ans de stabilité.</p>
<p><span class="cuej-intertitre">Des projets de reconversion divers pour les ex-Printemps </span></p>
<p>Un étage plus bas, Lucie*, elle, ne passera pas par la case candidature. Elle a décidé de monter sa propre entreprise : « On va ouvrir une épicerie fine à Strasbourg en décembre, avec d’autres membres de ma famille », assure la jeune femme tout en rangeant les derniers pantalons de costume sur des cintres.</p>
<p style="margin:0cm"> </p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image node-teaser">
<div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_simple/public/img_20210908_110828.jpg?itok=r1aI76bt" width="400" height="300" alt="" /></div></div></div><div class="field field-name-body field-type-text-with-summary field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even" property="content:encoded"> <p><em>Le 3ème étage est déjà fermé définitivement.</em> <span class="cuej-signature">© IRIS BRONNER</span></p>
 </div></div></div></span>  </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p>Si la fermeture est bel et bien prévue fin décembre, les rayons se vident très rapidement. « Je n’ai pas encore postulé, mais il faudrait que je m’y mette », s’inquiète Jérôme, 25 ans. Après seulement une semaine de liquidation, la moitié des produits pour homme ont été vendus. Le 3ème étage n’est plus accessible, rideaux de fer tirés. Difficile de croire que le magasin aura encore des choses à vendre d’ici quelques semaines. Jérôme a débuté en tant qu’apprenti l’année dernière et l’entreprise lui avait promis un CDI. Malgré cette déception, le jeune homme garde son objectif en tête : « Mon projet est de travailler dans le monde du textile haut de gamme, donc je pense que je vais aller chez la concurrence (aux Galeries Lafayette). Il faut surtout que je pense à mon CV pour rentrer dans le luxe plus tard ».</p>
<p><span class="cuej-intertitre">Une erreur stratégique pour les uns, une histoire de contexte pour les autres</span></p>
<p>Le virage vers le « luxe » entrepris en 2011, c’est d’ailleurs ce qui aurait fait couler l’établissement strasbourgeois selon les syndicats : « On nous a dit qu'il valait mieux vendre un sac à 3.000 plutôt que dix sacs à 300 euros. Sauf que du coup on n'avait plus de clients, ce qui n'attirait personne non plus », dénonce dans un article de France 3 Grand Est Yolande Fischbach, déléguée CGT Printemps Strasbourg.</p>
<p>La direction nationale de Printemps justifie la fermeture de l’établissement strasbourgeois par des raisons économiques compliquées, notamment à cause de la pandémie et de la crise des Gilets Jaunes. Trois autres magasins en France s’apprêtent également à baisser le rideau, à Paris (Place d’Italie), au Havre et à Metz.</p>
<p>Un clap de fin amer pour de nombreux employés qui ont parfois réalisé l’intégralité de leur carrière dans l’enseigne. C’est le cas d’Aline, 61 ans. « Après 43 ans, c’est fini pour moi, je vais partir pour une retraite bien méritée. Je n’ai pas de plan ou de projet, je veux surtout profiter de mes petits-enfants et voyager », confie la vendeuse, le cœur déjà lourd de quitter ce qu’elle considérait comme « une famille ».</p>
<p><em>* prénoms modifiés</em></p>
<p style="margin:0cm"> </p>
<p style="text-align: right;"><span class="cuej-signature">Iris Bronner</span></p>
   </div>

  
  </div>
</div>
  </div>
</div>

                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Wed, 08 Sep 2021 15:25:18 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => geraud.bouvrot
                        )

                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => 23829 at http://www.cuej.info
                    [comments#] => 1
                    [comments] => http://www.cuej.info/web-en-continu/fermeture-du-printemps-le-monde-dapres-des-salaries#comments
                    [summary#] => 1
                    [summary] => <div class="panel-display panel-1col clearfix" >
  <div class="panel-panel panel-col">
    <div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p><span class="cuej-chapo">Le 30 décembre prochain, l’enseigne de luxe fermera définitivement ses portes. Retraite, reconversion ou recherche d’emploi : pour les 150 salariés, il faut planifier l’après.</span></p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image node-teaser">
<div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_simple/public/img_20210908_113022.jpg?itok=-KCHez2G" width="400" height="300" alt="" /></div></div></div><div class="field field-name-body field-type-text-with-summary field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even" property="content:encoded"> <p><em>Début de deux mois de liquidation jusqu'au 30 octobre, avant la fermeture définitive fin décembre.</em> <span class="cuej-signature">© IRIS BRONNER</span></p>
 </div></div></div></span>  </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p>Le rose flashy des affiches estampillés d’un immense « Liquidation exceptionnelle » détonne avec les visages assombris des employés du Printemps. Les 150 salariés de l’enseigne de luxe et de beauté vivent leurs derniers mois au sein de l’établissement. « Ça me fend le cœur, j’ai passé de si belles années ici », souffle, déjà nostalgique, Christine*, 60 ans. Le 30 décembre, le Printemps implanté place de l’Homme de fer fermera définitivement ses portes après plus de 40 ans d’activité.</p>
<p><span class="cuej-intertitre">Un plan de licenciement qui n'épargne pas les plus âgés</span></p>
<p>Alors que des centaines de clients jouent des coudes pour dénicher les dernières bonnes affaires, les employés doivent eux penser à l’après. Le plan de sauvegarde de l’emploi a été signé en avril, quelques mois après que la direction nationale a annoncé la fermeture de l’enseigne. Le groupe a d’ailleurs refusé les dispositifs de pré-retraites, renvoyant ainsi les seniors sur le marché du travail. </p>
<p>Encore loin de la retraite, Nathalie*, 50 ans, a décidé d’entamer une reconversion. Dans quelques mois, elle commencera un CAP petite enfance entièrement financé par l’entreprise. Un changement de vie qui lui trottait dans la tête depuis plusieurs années: « Je n’avais jamais réussi à sauter le pas, je suis longtemps restée dans mon confort avec ce boulot où j’étais en CDI. Ce licenciement m’a permis de me donner un coup de pied aux fesses et d’enfin poursuivre ce projet, c’est un mal pour un bien finalement ». Même si la future ex-vendeuse languit de son nouveau projet, le retour sur le marché de l’emploi entre CV, lettre de motivation, entretien d’embauche, n’aura rien d’évident après 22 ans de stabilité.</p>
<p><span class="cuej-intertitre">Des projets de reconversion divers pour les ex-Printemps </span></p>
<p>Un étage plus bas, Lucie*, elle, ne passera pas par la case candidature. Elle a décidé de monter sa propre entreprise : « On va ouvrir une épicerie fine à Strasbourg en décembre, avec d’autres membres de ma famille », assure la jeune femme tout en rangeant les derniers pantalons de costume sur des cintres.</p>
<p style="margin:0cm"> </p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <span class="node node-module-image node-teaser">
<div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><img typeof="foaf:Image" src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/styles/cuej_colonne_simple/public/img_20210908_110828.jpg?itok=r1aI76bt" width="400" height="300" alt="" /></div></div></div><div class="field field-name-body field-type-text-with-summary field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even" property="content:encoded"> <p><em>Le 3ème étage est déjà fermé définitivement.</em> <span class="cuej-signature">© IRIS BRONNER</span></p>
 </div></div></div></span>  </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p>Si la fermeture est bel et bien prévue fin décembre, les rayons se vident très rapidement. « Je n’ai pas encore postulé, mais il faudrait que je m’y mette », s’inquiète Jérôme, 25 ans. Après seulement une semaine de liquidation, la moitié des produits pour homme ont été vendus. Le 3ème étage n’est plus accessible, rideaux de fer tirés. Difficile de croire que le magasin aura encore des choses à vendre d’ici quelques semaines. Jérôme a débuté en tant qu’apprenti l’année dernière et l’entreprise lui avait promis un CDI. Malgré cette déception, le jeune homme garde son objectif en tête : « Mon projet est de travailler dans le monde du textile haut de gamme, donc je pense que je vais aller chez la concurrence (aux Galeries Lafayette). Il faut surtout que je pense à mon CV pour rentrer dans le luxe plus tard ».</p>
<p><span class="cuej-intertitre">Une erreur stratégique pour les uns, une histoire de contexte pour les autres</span></p>
<p>Le virage vers le « luxe » entrepris en 2011, c’est d’ailleurs ce qui aurait fait couler l’établissement strasbourgeois selon les syndicats : « On nous a dit qu'il valait mieux vendre un sac à 3.000 plutôt que dix sacs à 300 euros. Sauf que du coup on n'avait plus de clients, ce qui n'attirait personne non plus », dénonce dans un article de France 3 Grand Est Yolande Fischbach, déléguée CGT Printemps Strasbourg.</p>
<p>La direction nationale de Printemps justifie la fermeture de l’établissement strasbourgeois par des raisons économiques compliquées, notamment à cause de la pandémie et de la crise des Gilets Jaunes. Trois autres magasins en France s’apprêtent également à baisser le rideau, à Paris (Place d’Italie), au Havre et à Metz.</p>
<p>Un clap de fin amer pour de nombreux employés qui ont parfois réalisé l’intégralité de leur carrière dans l’enseigne. C’est le cas d’Aline, 61 ans. « Après 43 ans, c’est fini pour moi, je vais partir pour une retraite bien méritée. Je n’ai pas de plan ou de projet, je veux surtout profiter de mes petits-enfants et voyager », confie la vendeuse, le cœur déjà lourd de quitter ce qu’elle considérait comme « une famille ».</p>
<p><em>* prénoms modifiés</em></p>
<p style="margin:0cm"> </p>
<p style="text-align: right;"><span class="cuej-signature">Iris Bronner</span></p>
   </div>

  
  </div>
</div>
  </div>
</div>

                    [content] => 
                    [date_timestamp] => 1631114718
                )

            [9] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Grandir en Haute-Loire
                    [link#] => 1
                    [link] => http://www.cuej.info/tv/grandir-en-haute-loire
                    [description#] => 1
                    [description] => <!-- -*- mode: html-helper; before-save-hook: nil -*- -->

<div class="panel-display panel-three-four-adaptive clear-block" >
 <!-- 3x3 grid -->
   
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p>Pendant un mois, nous avons suivi quatre jeunes dont le destin est parfois dicté par la ruralité.<br />A cet âge charnière, ces adolescents font face à leurs premières décisions. Et cela commence avec l'orientation.<br />Alice a 17 ans et rêve d'intégrer Sciences Po. La lycéenne envisage de quitter le département.<br />Océane a 15 ans et voudrait être graphiste. Après avoir cherché sa voie, elle veut faire un bac professionnel à Clermont Ferrand.<br />Nicolas a 15 ans et est passionné par l'agriculture. D'ici deux ans, il reprendra l'exploitation de son père.<br />Matthias a 16 ans et a arrêté les études après le collège. Mais sans diplôme ni permis, difficile de s'intégrer dans le monde du travail.</p>
<p>Ils ont entre 15 et 17 ans et ont fait le choix de partir ou de rester en Haute-Loire.</p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <div class="field field-name-field-video field-type-media field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><div class="mediaelement-video"><video  src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/grandir_en_haute-loire_0.mp4" id="mediaelement-video-formatter-identifier-1656168273-0" class="mediaelement-video-formatter-identifier-1656168273-0" controls="controls" height="100%" width="100%" ></video></div><script>document.getElementById("mediaelement-video-formatter-identifier-1656168273-0").settings = {type:"video",controls:true,adaptive:true,opts:{videoHeight:466, videoWidth:830},autoplay:false,};</script></div></div></div><p><a href="/media/21851/download/Grandir%20en%20Haute-Loire%20mp4%20-%20grandir_en_haute-loire.mp4">Télécharger l&#039;original</a></p>  </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p> </p>
<p>Les trois magazines télé produits en Haute-Loire :</p>
<ol><li><a href="http://www.cuej.info/tv/grandir-en-haute-loire">Grandir en Haute-Loire : Partir ou rester ?</a></li>
<li><a href="http://cuej.info/tv/les-femmes-du-coin">Les femmes du coin</a></li>
<li><a href="http://cuej.info/tv/retour-vers-la-campagne">Retour vers la campagne</a></li>
</ol>  </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p>Voir aussi <strong><a href="http://www.cuej.info/podcast/la-terre-ferme">La terre ferme</a></strong>, un podcast radio en 7 épisodes…</p>
   </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
     
 <!-- 4x4 grid -->
 </div>

                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Wed, 30 Jun 2021 15:10:20 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => j.galen
                        )

                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => 23694 at http://www.cuej.info
                    [comments#] => 1
                    [comments] => http://www.cuej.info/tv/grandir-en-haute-loire#comments
                    [summary#] => 1
                    [summary] => <!-- -*- mode: html-helper; before-save-hook: nil -*- -->

<div class="panel-display panel-three-four-adaptive clear-block" >
 <!-- 3x3 grid -->
   
  <!-- 100% - 1 column -->
  <div class="panel-panel line">
    <div class="panel-panel unit panel-one-hundred lastUnit">
      <div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p>Pendant un mois, nous avons suivi quatre jeunes dont le destin est parfois dicté par la ruralité.<br />A cet âge charnière, ces adolescents font face à leurs premières décisions. Et cela commence avec l'orientation.<br />Alice a 17 ans et rêve d'intégrer Sciences Po. La lycéenne envisage de quitter le département.<br />Océane a 15 ans et voudrait être graphiste. Après avoir cherché sa voie, elle veut faire un bac professionnel à Clermont Ferrand.<br />Nicolas a 15 ans et est passionné par l'agriculture. D'ici deux ans, il reprendra l'exploitation de son père.<br />Matthias a 16 ans et a arrêté les études après le collège. Mais sans diplôme ni permis, difficile de s'intégrer dans le monde du travail.</p>
<p>Ils ont entre 15 et 17 ans et ont fait le choix de partir ou de rester en Haute-Loire.</p>
   </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
    <div class="field field-name-field-video field-type-media field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><div class="mediaelement-video"><video  src="http://www.cuej.info/sites/cuej.info/files/public/grandir_en_haute-loire_0.mp4" id="mediaelement-video-formatter-identifier-1656168273-0" class="mediaelement-video-formatter-identifier-1656168273-0" controls="controls" height="100%" width="100%" ></video></div><script>document.getElementById("mediaelement-video-formatter-identifier-1656168273-0").settings = {type:"video",controls:true,adaptive:true,opts:{videoHeight:466, videoWidth:830},autoplay:false,};</script></div></div></div><p><a href="/media/21851/download/Grandir%20en%20Haute-Loire%20mp4%20-%20grandir_en_haute-loire.mp4">Télécharger l&#039;original</a></p>  </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p> </p>
<p>Les trois magazines télé produits en Haute-Loire :</p>
<ol><li><a href="http://www.cuej.info/tv/grandir-en-haute-loire">Grandir en Haute-Loire : Partir ou rester ?</a></li>
<li><a href="http://cuej.info/tv/les-femmes-du-coin">Les femmes du coin</a></li>
<li><a href="http://cuej.info/tv/retour-vers-la-campagne">Retour vers la campagne</a></li>
</ol>  </div>

  
  </div>
<div class="panel-separator"></div><div class="panel-pane pane-node" >
  
      
  
  <div class="pane-content">
     <p>Voir aussi <strong><a href="http://www.cuej.info/podcast/la-terre-ferme">La terre ferme</a></strong>, un podcast radio en 7 épisodes…</p>
   </div>

  
  </div>
    </div>
  </div>
    
    
    
     
 <!-- 4x4 grid -->
 </div>

                    [content] => 
                    [date_timestamp] => 1625065820
                )

        )

    [channel] => Array
        (
            [title#] => 1
            [title] => CUEJ.info
            [link#] => 1
            [link] => http://www.cuej.info
            [description#] => 1
            [language#] => 1
            [language] => fr
            [tagline#] => 1
            [tagline] => 
            [subtitle#] => 1
            [subtitle] => 
        )

    [textinput] => Array
        (
        )

    [image] => Array
        (
        )

    [feed_type] => RSS
    [feed_version] => 2.0
    [encoding] => UTF-8
    [_source_encoding] => 
    [ERROR] => 
    [WARNING] => 
    [_ATOM_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => content
            [1] => summary
            [2] => title
            [3] => info
            [4] => tagline
            [5] => copyright
            [6] => rights
            [7] => subtitle
        )

    [_XHTML_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => body
            [1] => div
        )

    [_KNOWN_ENCODINGS] => Array
        (
            [0] => UTF-8
            [1] => US-ASCII
            [2] => ISO-8859-1
        )

    [stack] => Array
        (
        )

    [inchannel] => 
    [initem] => 
    [incontent] => Array
        (
        )

    [exclude_top] => 
    [intextinput] => 
    [inimage] => 
    [current_namespace] => 
    [current_category] => 0
    [last_modified] => Sat, 25 Jun 2022 14:44:32 GMT

    [rss_origin] => 5
)